• LES MERVEILLES DU MONDE : BAMYAN (Afghanistan)

    site 0208 0002-469-0-20100917153723

                           PROFUSION DE SANCTUAIRES D'ASIE

     

    Les Bouddhas de Bâmiyân étaient deux statues monumentales en haut-relief de bouddhas debout, excavées dans la paroi d'une falaise située dans la vallée de Bâmiyân du centre de l'Afghanistan, à 230 kilomètres au nord-ouest de Kaboul et à une altitude de 2 500 mètres. Le site tout entier est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

     

    1226019 9236109-mondebouddha-20110305-t103a

    bamiyan1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les statues étaient au nombre de trois : le grand Bouddha avec 53 mètres de hauteur et le petit Bouddha avec 38 mètres de hauteur situées juste à coté de la ville de Bâmiyân ainsi que le Bouddha de Kakrak mesurant 10 mètres de hauteur et situé à quatre kilomètres au sud-est.

    Ces trois statues étaient sculptées en haut-relief, c'est à dire qu'elles se détachaient du fond d'une niche aménagée dans la falaise en grès. Les détails fin modelé sur la roche par un mélange de paille et de plâtre en faisaient des représentants du style Gandhara. Les statues étaient à l'origine colorées, la plus grande en carmin et les autres de multiples couleurs.

     

    Un quatrième Bouddha est mentionné dans d'anciens textes ; il serait couché, mesurerait environ 300 mètres de longueur et serait enseveli sous les alluvions de la vallée. C'est lors d'une mission de localisation de cette statue qu'une équipe d'archéologues afghans découvre une autre statue de bouddha couché de 19 mètres de longueur, elle aussi ensevelie. Les informations concernant ce quatrième Bouddha doivent être considérées avec précaution, en attendant les conclusions des études archéologiques en cours le concernant, menées notamment par Zemaryalaï Tarzi, professeur honoraire à l'Université de Strasbourg

    166173265 small

    50801725

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    8153

    JL-bamyan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un grand flou entoure les dates de construction de ces bouddhas. Les archéologues sont très prudents à ce sujet. Ils estiment que ces statues colossales et l'ensemble des travaux sur le site ont été réalisées entre 300 et 700, certains précisant que le « grand Bouddha » (53 mètres) daterait du Ve siècle, le « petit Bouddha » (38 mètres) de la seconde moitié du troisième siècle, des décors peints ayant été réalisés sur les deux statues et sur les parois des niches durant les siècles suivants.

    À quatre kilomètres au sud-est des Bouddhas de Bâmiyân, à Kakrak, se trouve un autre bouddha creusé dans la falaise, d'une hauteur de dix mètres, de facture plus grossière que les précédents. On le date du Ve ou du VIe siècle, peut-être d'une époque ultérieure.

    thumbnail.aspx q=415186553538&id=4f0d90c8959f5d004bcc9c9d95

     

     

     

    dyn001 original 500 333 pjpeg 2525698 13f182df3d912879edf4d

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vestiges des cellules des moines dans la falaise de Bâmiyân (certaines de ces cellules sont aujourd'hui utilisées comme habitations).Situé sur la route de la soie reliant la Chine et l'Inde au monde occidental, Bâmiyân se développa comme un centre religieux comportant plusieurs monastères bouddhistes. Ce centre majeur, l'un des plus importants du IIe siècle jusqu'à l'apparition de l'islam dans la vallée, à la fin du IXe siècle , accueillait moines et ermites qui résidaient dans de petites cavernes creusées dans la paroi des falaises tout au long de la vallée de Bâmiyân.

    Le pèlerin bouddhiste chinois Hiuen-Tsang Xuanzang qui traverse la vallée en 632, l'année de la mort de Mahomet, décrit Bâmiyân comme un centre bouddhiste en plein épanouissement « comptant plus de dix monastères et plus de mille moines » et indique que les deux bouddhas géants « sont décorés d'or et de bijoux fins ».

    photo 1299255074555-1-0

     

    284914156

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BouddhaBamiyan-1

    Les statues ont aujourd'hui disparu après avoir été détruites en mars 2001 par les talibans

    jhfn4xys[1]

    « EVANGILE AU QUOTIDIEN selon Saint Pierre ChrysologuePoème d'un inconnu : LA BONTE »
    Yahoo!

  • Commentaires

    3
    waltis
    Jeudi 23 Mai 2013 à 12:04
    waltis

    merci  Lucette pour  ces informations et bonne continuation

    ingrid

    2
    Vendredi 11 Mars 2011 à 09:34
    Mamanie

    Ainsi, ta grand-mère était de l'Orne ? Merci d'être passée avec Minet. Elliott est sorti ce matin à 7 h 30 et n'est pas encore revenu ! Bises

    1
    Vendredi 11 Mars 2011 à 08:58
    OUPAS

    View Full Size ImageBONJOUR LUCETTE !

    Une équipe Allemande pense pouvoir reconstruire le petit  ! Donc, à suivre !

    Pour les autres destructions, les pierres et les gravâts ont, sans doute, servi à d'autres fonctions (remblais de route) !

    Mais si nous pouvons nous émouvoir, il faut savoir que jusqu'à très récemment, c'était le sort de beaucoup d'anciens monuments !

    Bisous Lucette !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :