• LES MERVEILLES DU MONDE : Profusion des sanctuaires d'Asie

    POTALA+2

    L'Inde et la Chine, au cours des premiers siècles de notre ère, furent les foyers civilisateurs de toute l'Asie. L'une comme l'autre se référaient à une sosmologie fondée sur l'harmonie universelle. Exprimée par l'art, cette conception du monde est sublimée par le symbolisme qui régit les temples. KatmandouNepal2010

     L'hindouisme, issu du brahanisme, se fond dans l'histoire de l'Inde depuis des millénaires. Son architecture sacrée, très codifiée, conçoit le temple comme une représentation du cosmos : au centre réside la divinité manifestée par le symbole de Shiva, les étages figurent les cieux superposés, et la tour, l'axe de l'univers.

    Ce principe s'est toujours perpétué, jusque dans les temples rupestres, et a trouvé sa forme aboutie dans la tour sanctuaire.

    Celle-ci atteint une ampleur inégalée dans les pays du Sud et du Sud-Est asiatiques convertis à l'hindouisme (les temples montagnes d'Angkor) mais aussi au bouddhisme(Borubudur).

    borobudur

     Car le bouddhisme, né en Inde il y  a vingt-cinq siècles, a repris les lois fondamentaires du modèle architectural hindou. Il s'en démarque toutefois par des scènes figurées et surtout par l'objet de culte, le stupa, monument funéraire et symbole cosmique, support de la méditation.

    Le rayonnement du bouddhisme sera immense. En Chine, son art se perfectionne et magnifie l'architecture traditionnelle en bois. Ainsi la pagode derive-t-elle à la fois du stupa indien au pavillon à étages de l'époque Han, et les temples des grandes réligions chinoises - taoïsme, confucianisme et bouddhisme - bénéficieront d'un traitement architectural assez similaire.

    290357458 c03e8f459e

    Conquérante, la Chine transmet sa religion et ses techniques, et si la Corée fait de la pagode un monument de pierre, le Japon, lui, trouve des solutions originales pour développer à son tour la majesté de ses toits.

    IMGP2858Ninna_ji.jpg

    jhfn4xys[1]

    « Peintures de Johann Henrich FUSSLI (1741-1825) ImpressionnisteTAPISSERIE AU POINT COMPTE »
    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Mars 2011 à 14:05
    Caroline PC

    Tu es très documenté, une théorie prétend qu le Christ serait allé s'instruire en Inde ente sa douzième année où on le voit parler aux grands prêtres dans le Temple, et la trentième où il commence à prêcher... bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :