• " Les moineaux " poème de François Fabié

    " Les moineaux " poème de François Fabié

     

    Les Moineaux


    La neige tombe par les rues,
    Et les moineaux, au bord du toit,
    Pleurent les graines disparues.
    » J’ai faim ! » dit l’un ; l’autre : « J’ai froid ! »

    " Les moineaux " poème de François Fabié

    « Là-bas, dans la cour du collège,
    Frères, allons glaner le pain
    Que toujours jette – ô sacrilège ! –
    Quelque écolier qui n’a plus faim ».

    " Les moineaux " poème de François Fabié

    A cet avis, la bande entière
    S’égrène en poussant de grands cris,
    Et s’en vient garnir la gouttière
    Du vieux collège aux pignons gris.

    " Les moineaux " poème de François Fabié

    C’est l’heure vague où, dans l’étude,
    Près du poêle au lourd ronflement,
    Les écoliers, de lassitude,
    S’endorment sur le rudiment.

    " Les moineaux " poème de François Fabié

    Un seul auprès de la fenêtre,
    – Petit rêveur au fin museau, –
    Se plaint que le sort l’ait fait naître
    Ecolier, et non pas oiseau.

     

    François Fabié

     

    " Les moineaux " poème de François Fabié

     

    " Les moineaux " poème de François Fabié

    « Les monuments néo-roman de MetzLe lac de Chalain »
    Yahoo!

  • Commentaires

    11
    Jeudi 25 Janvier à 13:18

    Ici il ne fait pas froid,17° aujourd'hui, mais généralement le mois de février est rude et il faut aider les oiseaux fréquentant les jardins à passer l'hiver.je vais donc accorcher ;graisse et nourriture cette semaine.

    Belles photos et joli poème

    Bonne soirée.

    10
    Mercredi 24 Janvier à 21:03

    Bonsoir chère Lucette,

    oh quel joli poème, j'aime tant la poésie.

    Je ne connaissais pas même l'auteur, il ne figurait pas dans nos propositions parmi les livres scolaires que nous avions. Mais il y en a tant comme cela. C'est dommage, surtout pour notre époque, car je n'aime pas toujours les poèmes qu'ils apprennent.

    Alors tu te promènes parmi les mimosas, c'est sûr que dans le sud ils sont bien en fleurs.Les bois doivent sentir bon.

    Je te souhaite une bonne soirée et une douce nuit.

    Je t'embrasse.

    9
    Mercredi 24 Janvier à 18:02

    BONSOIR LUCETTE !

    C'est mignon ce poème !......Il y a un petit coté puéril mais tellement gentil !......Je n'avais jamais entendu parlé de François Fabié !

    Ceci dit, je ne vois plus beaucoup de moineaux chez moi, à la Rémartiniere !......Il étaient des centaines il y a quelques années !

    Ce n'est pas qu'ils soient beaux ou qu'ils chantent bien ! Mais ils ont leur place dans notre monde !

    Gros Bisous Lucette !

    RÉMY.

    8
    Mercredi 24 Janvier à 17:41

    Bonsoir Mamie Lucette ! que cela fait beau te savoir te promenant dans les bois sans doute avec la belle chienne blanche ! Puis ce poème qui m'a profondément émue tellement il est vrai et doux. comme elle dit Monia cette année ils n'ont pas ce problème car de la nourriture on jette ! Lorsque nous étions tout les trois à la maison j'avais mes oiseaux qui venaient toquer aux carreaux de la cuisine et je les achetais de quoi manger. Des souvenirs les plus beaux de ma vie avec mon pa qui est maintenant heureux avec Jésus. Souvent je lui demande de ses nouvelles et sens une grande paix. Bonne soirée et bisous nani et Titi

    7
    Mercredi 24 Janvier à 17:11

    merci pour l'envoi de soleil...il est bien présent aujourd'hui j'en ai profiter pour faire une belle balade...Bise du soir

    6
    Mercredi 24 Janvier à 15:16

    Un bien joli poème que je ne connaissais pas Mamie Lucette,

    merci pour ton partage .

    Moi, j'ai la gastro , chopée où ?

    Bonne journée et bises de Christiane

    5
    mimi07
    Mercredi 24 Janvier à 09:36
    bonjour lucette un joli poème j ai mieux dormi cette nuit mais j ai pris un peu de grippe tout se greffe bonne journee et bisou
    4
    Mercredi 24 Janvier à 05:55

    Très jolis poèmes..

    Je bichonne les oiseaux qui viennent dans mon jardin

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    3
    Mercredi 24 Janvier à 01:37

    Il s'est de nouveau levé pour boire plusieurs verres d'eau , je suis

    complètement désemparée 

    2
    Mercredi 24 Janvier à 01:34

    Un merveilleux poème et illustration chère Lucette

    Cette année il fait si doux que les oiseaux ne réclament pas

    de nourriture aux fenêtres ( ils trouvent ce qui leur faut car la terre

    n'a pas gelée du tout ) mais les inondations continuent .

    Oui j'espère avoir une réponse le 26 car il se réveille sans cesse 

    et il n'est plus cohérent dans ce qu'il dit est fait . 

    Je ne sais pas ce qui s'est passé , son état est comme ça depuis le printemps , l'année dernière malgré sa bipolarité il prenait des initiatives et m'aidait beaucoup quand j'ai eu les ouvriers dans mon appartement . C'est au printemps qu'il a vraiment changé , 

    Il s'est renfermé , se répétait sans cesse ,changer d'humeur constamment  etc . . .et c'est ingérable au quotidien , il faudrait qu'il accepte d'être hospitalisé mais pour l'instant il ne veut pas .

    Vois tu à l'heure où je t'écris il s'est relevé trois fois malgré les comprimés , il va au frigo et je suis obligé de lui dire de se recoucher car il s'est habillé . Je ne comprends pas ce genre de chose et je suis démunie . . .même les urgences n'en veulent pas .Je dois donc faire la veilleuse de nuit , le rôle de mère et d'employé de maison car il ne fait rien . Quant à une aide pas avant 3 mois ( il a un dossier pour une aide ) mais je sens que de toute façon aidé où pas c'est la catastrophe et cela m'isole même de ma famille 

    Je suis bien souvent dans les larmes mais il ne réagit pas , cela ne

    le touche pas , 

    C'est ainsi , j'attends donc le 26 .

    De gros bisous mon amie et merci de me comprendre

    1
    Mercredi 24 Janvier à 00:53

    Un tout joli poème et de bien belles illustrations!

    Le mimosa... j'adore son doux parfum, il me rappelle mon adolescence en Provence.

    Gros bisous et belle journée

    Cendrine

    Des images de mon article sur le musée Grévin, pour te faire plaisir yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :