• " Les oies sauvages " poème de Guy de Maupassant

    " Les oies sauvages " poème de Guy de Maupassant

     

    Les oies sauvages


    Tout est muet, l’oiseau ne jette plus ses cris.
    La morne plaine est blanche au loin sous le ciel gris.
    Seuls, les grands corbeaux noirs, qui vont cherchant leurs proies,
    Fouillent du bec la neige et tachent sa pâleur.

    " Les oies sauvages " poème de Guy de Maupassant

    Voilà qu’à l’horizon s’élève une clameur ;
    Elle approche, elle vient, c’est la tribu des oies.
    Ainsi qu’un trait lancé, toutes, le cou tendu,
    Allant toujours plus vite, en leur vol éperdu,
    Passent, fouettant le vent de leur aile sifflante.

    " Les oies sauvages " poème de Guy de Maupassant

    Le guide qui conduit ces pèlerins des airs
    Delà les océans, les bois et les déserts,
    Comme pour exciter leur allure trop lente,
    De moment en moment jette son cri perçant.

    " Les oies sauvages " poème de Guy de Maupassant

    Comme un double ruban la caravane ondoie,
    Bruit étrangement, et par le ciel déploie
    Son grand triangle ailé qui va s’élargissant.

    " Les oies sauvages " poème de Guy de Maupassant

    Mais leurs frères captifs répandus dans la plaine,
    Engourdis par le froid, cheminent gravement.
    Un enfant en haillons en sifflant les promène,
    Comme de lourds vaisseaux balancés lentement.
    Ils entendent le cri de la tribu qui passe,
    Ils érigent leur tête ; et regardant s’enfuir
    Les libres voyageurs au travers de l’espace,
    Les captifs tout à coup se lèvent pour partir.
    Ils agitent en vain leurs ailes impuissantes,
    Et, dressés sur leurs pieds, sentent confusément,
    A cet appel errant se lever grandissantes
    La liberté première au fond du coeur dormant,
    La fièvre de l’espace et des tièdes rivages.
    Dans les champs pleins de neige ils courent effarés,
    Et jetant par le ciel des cris désespérés
    Ils répondent longtemps à leurs frères sauvages.

     

    Guy de Maupassant

     

    " Les oies sauvages " poème de Guy de Maupassant

     

    " Les oies sauvages " poème de Guy de Maupassant

    « Les oriis CorsesLe mont des alouettes »
    Yahoo!

  • Commentaires

    12
    Mercredi 10 Janvier à 22:55

    Bonne soirée chère Lucette,

    j'espère que tout va bien et que tu n'es pas malade, car tu n'as pas fait de nouvel article.

    Je t'embrasse de toute mon amitié.

    Sylvie

    11
    Mercredi 10 Janvier à 20:04

    Je passe te souhaiter une bonne soirée car suis à court de temps journée assez prise. Bisous nani et Titi

    10
    Mercredi 10 Janvier à 18:33

    un bel oiseau et est aussi un bon gardien...petit copier/coller : plus je prends de l'âge plus le temps passe vite...je disais l'autre jour au club : " lorsque j'étais jeune le temps passait en RER depuis que je suis à la retraite il passe en TGV et il vient à manquer " Bonne soirée

    9
    Mercredi 10 Janvier à 15:53

    Bonjour chère Lucette

    en fait j'en ai déjà profiter hier soir, mais je le gardais pour aujourd'hui. J'aime beaucoup les poèmes de Maupassant et beaucoup d'autre... j'aime beaucoup la poésie...la peinture ...et tout ce qui touche la vie des êtres humains aujourd'hui et hier, la nature ...

    En fait je ne suis pas difficile, j'aime découvrir de belles choses sauf tout ce qui est guerrier et négatif.

    Bonne journée à toi et gros bisous.

    Sylvie

    8
    Mercredi 10 Janvier à 14:21

    Je ne les ai jamais vues passer,

    ce ne doit pas être leur route lol lol

    Joli poème Mamie Lucette,

    Ici soleil, douceur, promenade au bord de la mer calme ouf ..

    Bisous de Christiane

    7
    Mercredi 10 Janvier à 13:07

    bonjour ma mamie lucette, waouhhhh belle création dans accueil ....passe une agréable journée...je te fais de gros bisous, annie

    6
    mimi07
    Mercredi 10 Janvier à 10:53
    bonjour lucette hier soir pas moyen de m endormir je pense réaction de mon infiltration je suis toute rouge er ce matin j ai commencé la cortisone pour 1mois mais que je l en vois ma pauvre enfin ca finira bien par passer merci de ta gentillesse bonne journée et gros bisou
    5
    Mercredi 10 Janvier à 10:03

    Jolie poème... et chez nous, on en voit passer de temps à autres....

    Bonne journée Lucette

    4
    Mercredi 10 Janvier à 08:07

    Bonjour mamie Lucette

    un très beau poème pour illustrer ta belle création, les oies sauvages cela me fait penser à la chanson de Michel Delpech

    cher nous hier vent et pluie elle n'arrête pas et le Rhône à fini de sortir de son lit à Lyon enfin juste sur quai heureusement pas trop grave 

    douce journée et gros bisous 

    Marlène

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 10 Janvier à 08:05

    magnifique texte et belle créa 

    passe une bonne journée 

    bisous

    2
    Mercredi 10 Janvier à 06:06

    Très joli poème.

    Savamment organisé un vol d'oies..

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    1
    Mercredi 10 Janvier à 01:54

    Fascinante tribu des oies en cette sarabande de poésie!

    Gros bisous et une belle journée, merci pour les très jolies créations...

    Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :