• Les Présidents de la Troisième République : Albert LEBRUN

    Sans titre 3

     

    Né le 20/8/1871 à MERCY LE HAUT (54) ; décédé le 6/3/1950 à PARIS, des suites d'une pneumonie. Inhumé dans son village natal.
    Fils d'Ernest LEBRUN, cultivateur, maire de Mercy-le-Haut, d'origine paysanne de plusieurs générations, et de son épouse née Anne-Marie NAVEL

     

    ben44 baschet 002z

     

    Sorti premier de l'Ecole polytechnique (promotion 1890) et de l'Ecole des Mines (entré en 1892 service militaire 1892-93, sorti premier le 22 septembre 1896). Il voulut démissionner de Polytechnique car son rang d'entrée lui parut insuffisant ! Titularisé au corps des mines le 16 octobre 1896.

    Il devient ingénieur des mines à Vesoul, puis à Nancy.

    C'est Alfred MEZIERES, député de Meurthe et Moselle, qui le pousse dans la politique. Lebrun entre d'abord au conseil général (1898) comme représentant du canton d'Audun le Romain, puis devient député (Nancy) de 1900 à 1920, dans le parti des républicains de gauche. En 1900, il occupe le siège que lui laissait MEZIERES à Briey. Il bat sans difficulté tous ses concurrents, y compris François de WENDEL en 1906.

    A la Chambre, il occupe des fonctions de secrétaire (1903), vice-président (1913) ; il siège dans de nombreuses commissions dont travaux publics et chemins de fer, armées, marine, colonies, budget (qu'il préside en 1917).

    Président du Conseil général de Meurthe et Moselle en 1906.

    Ministre des Colonies (gouvernements Caillaux et Poincaré), puis de la Guerre (1911-1914) puis des régions libérés (1917-1919). En 1914, il fut envoyé brièvement comme chef d'escadron d'artillerie à Verdun.

    Sénateur en 1920 (là encore il récupère le siège laissé vacant par Alfred MEZIERES). Président du Sénat en 1931.

    Après l'assassinat de Paul DOUMER, il est élu Président de la République en 1932 (seul candidat).

     

    800px-Hymans-Lebrun-Sorbonne-exposition-1937

    1938 inaugurationAlbert discutant avec Mme Le Breton, femme de l'ambassadeur

    Bal en 1937f1.highres

    image003VAA168 01Num E20080026 002 W2

    Lebrun Gerard

     

    Réélu en 1939. Après un vote de l'Assemblée Nationale, il se retire le 13 juillet 1940 en laissant le pouvoir à PÉTAIN, mais sans démissionner (avait-il le choix ?) ; il ne retrouvera néanmoins pas ses fonctions à la Libération.

    Arrêté le 23 août 1943, il fut emprisonné à Lyon puis déporté en Autriche. Les Nazis l'autorisèrent à rentrer à Vizille (Isère) sous surveillance en octobre 1943.

     

    de gaulle lebrun

    image015

    Ier juin 1940

    21catrt

    « La Pensée du Jour : Seigneur, apprends-nous à prierTorrents Sauvages (Pyrénées) : Vallée de LARRAU »
    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Avril 2013 à 09:10
    Marizou

    Que de belles créations : cela fait envie !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :