• Les Présidents de la Troisième République: Armand FALLIERES

    Sans titre 1

    Clément Armand Fallières, dit Armand Fallières, né le 6 novembre 1841 à Mézin (Lot-et-Garonne) et décédé le 22 juin 1931 à Villeneuve-de-Mézin (Lot-et-Garonne), fut un homme d'État français, figure de la IIIe République, il est notamment président de la république de 1906 à 1913.

    2105580444

    1004924-Armand Fallièresportrait 02

    Fallıeres (Armand)

    Ministre à plusieurs reprises, y compris de l'Intérieur ou encore des Affaires étrangères, président du Conseil des ministres, puis enfin président du Sénat, la carrière d'Armand Fallières connut un important tournant avec son élection à la présidence de la République française, le 18 février 1906.

    Élu le 17 janvier 1906, il succède à Émile Loubet en remportant la victoire face à Paul Doumer, 78 voix les séparant. Il devient ainsi le 9e président de la IIIe République. Il entre en fonctions le 18 février.

    Évitant d'occuper un rôle politique trop influent, le nouveau président cherche à se faire l'arbitre des classes politiques et souhaite rapprocher la fonction présidentielle des Français. Aussi se déplace-t-il facilement en province, notamment sur ses terres du sud-ouest. En 1907, il inaugure à Marmande (Lot-et-Garonne) le monument commémoratif de Léopold Faye, homme politique local, ancien maire de la ville puis conseiller général et président du Conseil général du Lot-et-Garonne entre 1871 et 1874, décédé en 1900.

    C'est durant la présidence de Fallières qu'a pris fin l'Affaire Dreyfus. En effet, par la loi du 13 juillet 1906, Dreyfus est réintégré partiellement dans l'armée, au grade de chef d'escadron (commandant). Le 4 juin 1908, les cendres du plus illustre défenseur de Dreyfus, l'écrivain Émile Zola, sont transférées au Panthéon.

    Figure 08

    Opposant à la peine de mort, il gracie systématiquement les condamnés à mort pendant les premiers temps de son mandatPParisien1907

    Le 25 décembre 1908, en effectuant une promenade sur les Champs-Élysées, un garçon de café, qui fut camelot du roi, nommé Jean Mattis, se jette sur le président Fallières pour lui tirer la barbichette. Mais Armand Fallières réagit un peu brusquement en voyant l'énergumène et fut griffé au cou et à l'oreille droite. Jean Mattis écopa de quatre ans de prison.

    La présidence Fallières fut également une ère politique marquée par de conséquents progrès : un ouvrier gagne en moyenne 1 100 Francs net annuels ; les savoirs fondamentaux - lecture, écriture, calcul - constituent le bagage du plus grand nombre. En 1902, une réforme adapte l’enseignement secondaire aux nécessités de la vie moderne en attribuant une plus grande place aux sciences et aux langues étrangères ; après le certificat d’études, plus de la moitié des enfants entrent dans la vie active dès treize ou quatorze ans.

    En 1912, il instaure l'isoloir qui permet d'organiser les votes secrets.

    Très populaire, le président est affectueusement surnommé par les Français « le père Fallières » en raison de son apparence bonhomme.

    1.7.7

    12 visite fallieres roubaix1.7.9

    Armand Fallières Esnault Pelterief1.highres

    Le-President-Fallieres-a-la-Chambre-de-Commerce-de-Lyon-maiTORPILLEUR-311..giftoulon 1911

    Voyage-presidentiel-d-Armand-Fallieres-Arrivee-a-Perrache

    Dans le domaine de politique internationale, le président Fallières travaille au renforcement de la Triple Entente (France/Russie/Royaume-Uni) face à l'Empire Allemand de Guillaume II et à la Triple Alliance (Allemagne/Autriche-Hongrie/Italie).

    Triple Entente

    triple-entente.1256185890.thumbnail

    En 1908, il se rend en visite officielle au Royaume-Uni où il rencontre le roi Georges V, cousin germain des rois d'Europe notamment du tsar, de la tsarine et du Kaiser. La mère du roi, née princesse de Danemark et sœur de la mère du tsar, est une prussophobe convaincue.

    visite à londres edouard

    L'année suivante, le 31 juillet 1909, le président rencontre le tsar de Russie Nicolas II lors de manœuvres de la marine à Cherbourg.

    En 1911, sur fond de "seconde crise marocaine" (Coup d'Agadir), alors que les troupes françaises commencent à occuper le Maroc que l'Allemagne convoite également, le président Fallières se rend en Belgique et aux Pays-Bas.

    leal-de-camara-l-assiette-au-beurre-n-525-fallieres-en-tuni

    En mai 1911, c'est en Belgique qu'il se rend. Il y sonde les intentions du roi Albert Ier. En effet, le jeune souverain, monté sur le trône quelques mois plus tôt, membre d'une Maison d'origine Allemande, est marié à une nièce de l'empereur empereur d'Autriche François-Joseph, allié de l'Allemagne.

    En juillet de la même année, il se rend aux Pays-Bas. Ici aussi, la souveraine est jeune et mariée à un prince Allemand, oncle de la Princesse impériale Cécilie, belle-fille du Kaiser et future impératrice.

    En 1912, il commet une gaffe dont les journalistes feront des gorges chaudes : le 17 avril il présente ses condoléances au roi George V et au président américain William Howard Taft, en hommage aux nombreuses victimes du naufrage du Titanic. Parti en vacances, il oublie en revanche d'adresser ses condoléances aux familles françaises endeuillées.
    Retraite

    Le mandat présidentiel d'Armand Fallières se termine en 1913. Après réflexion, le chef de l'État sortant choisit de ne pas se représenter pour un second mandat de sept ans, justifiant sa décision par la phrase : « la place n'est pas mauvaise, mais il n'y a pas d'avancement ».

     

    « La pensée du Jour : Les bénédictions liées à la crainte de l'EternelTorrents Sauvages (Les Causses) : Vallée du TARN »
    Yahoo!

  • Commentaires

    13
    Lundi 11 Mars 2013 à 18:31
    Marylou

    belle prestance...

    Le Grand Corbeau (Corvus corax) est le plus gros corvidé avec le corbeau corbivau. Les corneilles (faussement appelées corbeaux) qu'on voit par chez nous sont bien plus petites.
    12
    Lundi 11 Mars 2013 à 17:12

    Bonjour Lucette

    quelles recherches pour cet article, passionnant ces vies de jadis

    Je te souhaite une bonne semaine mais sans neige surtout! Bientot le printemps!

    Gros bisous

    11
    Lundi 11 Mars 2013 à 17:08
    TititeParisienne

    Bonsoir Lucette,

    Un président que je connais moins. Merci pour ton article, j'ai appris des choses grâce à toi. 

    De la neige ce matin à Paris, l'hiver n'a pas dit son dernier mot.

    Bonne soirée, amitiés, Véronique.

    10
    Lundi 11 Mars 2013 à 16:13
    nanipeinture

    Bonsoir Mamie Lucette. Ton article est tres intéresant. Le temps est revenu au froid. Je t'avait confié un jeune religieux mon ami. Il vient de me dire qu'il s'en va chez lui. Cela m'a beaucoup touché et ma rempli de confusion. Je t'embrasse bonne soirée nani Suivre le Christ pauvre n'est pas donné à tout le monde je te le confie.

                                                                           

    9
    Lundi 11 Mars 2013 à 09:45
    danie592

    Bonjour Mamie Lucette,

    Et bien , chez moi, la neige tombe depuis 8h30 ,très drue il y en a déjà quelques cms et ça continue !

    Le camion de sel a fait quelques passages cette nuit et pour l'instant la neige n'est toujours pas fondue et les voitures vont très doucement

    Bonne journée chez toi, sois prudente, la neige pourrait bien arriver

    8
    Lundi 11 Mars 2013 à 08:14
    Marizou

    Somme toute, ce fut un bon président !

    7
    Lundi 11 Mars 2013 à 08:09
    Gilbert

    Eh bien, je ne savais pas que nous devions l’isoloir au Président Armand Fallières. Maintenant quand j’irais voter je me rappellerais de lui. Merci mamie Lucette pour cette page d’histoire riche d’enseignement.

     

     

    Bonne journée à tous.

    6
    Lundi 11 Mars 2013 à 07:54
    Marlène.

    Bonjour Mamie Lucette,

    Oubst celui là je l'avais oublier il y en a tellement que l'on en oublie.....très joli bandeau mais je trouve que tu es douée pour trouver de beau visage pour tes créations.

    c'est avec le soleil que je te souhaite une douce journée Mamie Lucette,

    gros bisous

    5
    Lundi 11 Mars 2013 à 07:16
    janine

    j'ai appuyé trop vite,je termine mon com
    Je te souhaite de passer une bonne journée
    bisous

    4
    Lundi 11 Mars 2013 à 07:14
    janine

    bonjour Lucette
    merci pour les bonnes explications sur ce président
    est-ce ton canevas que tu as mis en fond de blog?
    pour ne pas changer il pleut

    3
    Lundi 11 Mars 2013 à 06:27
    timilo

    Un Président à l'ancienne , plus distant du peuple

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    2
    Lundi 11 Mars 2013 à 05:26
    maylie

    Bonjour Lucette

    je voulais te dire que tu as une déco,j'avais remarqué le changement et voulais te dire bravoce que je fais actuellement

    bisous

    1
    Lundi 11 Mars 2013 à 01:54
    Cendrine

    Une autre page d'histoire, bien documentée, qui fourmille de détails passionnants.

    J'aime retrouver sur ton blog la biographie imagée de ces présidents qui ont hélas, pour la plupart, glissé dans l'oubli.

    Ta bannière est superbe.

    Bon début de semaine, gros bisous

    Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :