• Les Rois de France : les Bourbons : LOUIS XVII

    Sans titre 5

    Né dix ans plus tôt, le 27 mars 1785, Louis-Charles, fils cadet de Louis XVI, était devenu l'héritier du trône à la mort de son frère aîné, le 4 juin 1789

    Le 8 juin 1795, Louis XVII meurt à la prison du Temple, à Paris, dans l'anonymat et la détresse. Fin tragique d'un enfant né sous les plus heureux auspices...

    thCARATSIO

    Maltraitance d'enfant

     

    C’était dans ses premières années un enfant vif et précoce, un chou d’amour, très attaché à sa Maman Reine.

    Le 13 août 1792, après la chute de la royauté, il est enfermé avec ses parents, sa tante, Madame Elisabeth, et sa soeur aînée, Madame Royale, dans l'enclos du Temple.

    Le 21 janvier 1793, à la mort de Louis XVI, la reine Marie-Antoinette s’agenouille devant son fils devenu Louis XVII. Les grandes puissances européennes le reconnaissent comme tel.

    Mais l'enfant du Temple n'a pas le loisir de jouir de son titre.

    Il est enlevé quelques mois après à sa mère Marie-Antoinette et élevé à la dure, dans l'enceinte de la prison, par le cordonnier Simon et sa femme.

    donjonTemple

    LOUISXVII

    Entre deux raclées, ce couple d'ivrognes le force à boire du vin, à chanter la Carmagnole, à jurer comme un vrai sans-culotte et à insulter sa mère et à sa tante, des «satanées putes», qui peuvent l’entendre à l’étage au-dessus. Il lui extorque des aveux indignes selon lesquels il aurait pratiqué l'inceste avec sa mère !

    Lors d’une confrontation avec Marie-Antoinette, le 7 octobre 1793, la dernière fois qu’il verra sa mère, on le force à l’accuser d’attouchements. Ces fausses déclarations seront présentées au procès de Marie-Antoinette.

    LouisXVIISimon

    thCA9XF1CZ

    Fin du martyre

     

    En pleine Terreur jacobine, en janvier 1794, Louis XVII est séquestré dans un cachot par les républicains, qui souhaitent la mort de ce «petit sapajou engendré par une guenon», selon Hébert, chef des Enragés. Cela achève de ruiner sa santé physique et mentale.

    Son martyre va encore durer 19 mois. Après la chute de Robespierre et la fin de la dictature de la gauche jacobine, les Conventionnels modérés songent à le remettre aux Autrichiens en échange de prisonniers français.

    Au début de mai 1795, un médecin, Pierre Joseph Desault, le décrit : «mourant, victime de la misère la plus abjecte, de l’abandon le plus complet, un être abruti par les traitements les plus cruels...»

    C'est alors que survient sa mort pour cause de scrofule, une forme particulière de tuberculose que les rois capétiens, curieuse coïncidence, avaient la réputation de guérir en touchant les plaies des malades le jour de leur sacre. Il est enterré dans une fosse commune.

    220px-Heinrich Friedrich Füger 003

    Marie-Thérèse Charlotte, dite Madame Royale, a plus de chance que son frère. Elle est livrée à l'Autriche le jour de ses 17 ans, le 19 décembre 1795, contre des prisonniers français.

    L'«Orpheline du Temple» se marie en 1799 avec son cousin, Louis d'Artois, duc d'Angoulême. Mais son attitude étrange à l'égard de son passé et des gens qui l'ont connue en France entretient la rumeur d'une mystérieuse substitution.

    220px-Louis antoine artois

    jhfn4xys-1-

    « L'Evangile au Qotidien :Lettre de saint Paul Apôtre aux ÉphésiensTorrents Sauvages (Massif Central) : Vallée de la Cère »
    Yahoo!

  • Commentaires

    14
    Pilayrou
    Jeudi 23 Mai 2013 à 11:15
    Pilayrou

    Recherches fructueuses sur Louis XVII :

    http://louisxvii.canalblog.com/ 

    13
    Pilayrou
    Jeudi 23 Mai 2013 à 11:15
    12
    Samedi 1er Décembre 2012 à 20:44
    montaubric de blainv

    Mes vives félicitations de faire connaître l'histoire de France réelle à vos contemporains

    11
    Lundi 26 Novembre 2012 à 18:27
    Marylou

    pauvre petit qui meriterait d'être élevé au reng de saint car sa courte vie était un chemin de croix....il a plu toute la journée j'ai donc terminé les décorations "ambiance Noël" des fenêtres...bonne semaine à toi amie

    10
    Lundi 26 Novembre 2012 à 18:14
    nanipeinture

    Pauvre petit roi. Il est beau comme tout! Et il a souffert autant ! Merci de me le faire connaître Mamie Lucette. Pour ton com. C'est tres difficile le chemin des âmes. C'est quelque chose de si interieur... Pour moi parfois me sentir sans forces. Ne pouvoir faire parfois que dormir. Cela me coûte car depuis trois ans je suis une autre personne. Alors, oui, j'ai peur d'être moins active, en sachant combien il y a à faire. J'ai mené une vie d'oraison et là incapable. Devoir dire non lorsque on me demande si peux faire ceci ou cela. Alors je tâche de regarder mes petites miséres avec compassion et croire que Dieu m'Aime. Mais jamais je croiré que j'ai fait assez pour le Seigneur. Je m'abandonne à sa bonté. Je vois tes belles créations. Tu vois moi qui aime l'électronique, je serais incapable de faire même une cape pour mon bandeau. Etre sans rien pouvoir faire je ne le souhaite à paesonne. Bisous Mamie Lucette bonne soirée. ta nani

    9
    Lundi 26 Novembre 2012 à 17:24
    TititeParisienne

    Bonsoir Lucette,

    Quelle horreur, pauvre petit bonhomme, ce n'était qu'un enfant ! incroyable comme les gens sont cruels ! 

    Bonne soirée, amitiés, Véronique.

    8
    Lundi 26 Novembre 2012 à 14:28

    pauvre petit enfant,  il a subit la vindicte des hommes ,il a subit d'horibles choses

    ce sont toujours les enfants qui sont les victimes de toutes les guerres.

     

    bisous et bonne semaine, je suis de repos

     

    7
    Lundi 26 Novembre 2012 à 10:46
    Jean

    Quelle cruautée !!!

    6
    Lundi 26 Novembre 2012 à 10:34
    Marlène.

    Bonjour mamie Lucette,

    Pauvre enfant il n'a pas eu une vie de roi....c'est une horreur....

    le temps ici aussi n'est pas beau non plus contrairement à toi cela fait quelques jours que ça dure ras le bol de ce triste temps vivement le printemps .....cet nuit pas beaucoup dormi des bourrasques de vent assez violentes.

    je te souhaite une douce journée quand même malgré ce temps et la pluie.

    bisous

    5
    Lundi 26 Novembre 2012 à 09:35
    Marizou

    Pauvre, pauvre enfant ! Quelle tristesse !

    4
    Lundi 26 Novembre 2012 à 08:39
    Gilbert

    Merci mamie Lucette pour cette page d’histoire que je ne connaissais pas.

     

    Bonne journée à tous.

    3
    Lundi 26 Novembre 2012 à 08:10
    bellane

    je crois que a l'époque la maltraitance était bien pire**

    oh combien injuste de toucher a un enfant*

    bisous

    2
    Lundi 26 Novembre 2012 à 07:06
    janine

    bonjour lucette
    il a eu une bien triste fin de vie et ce n'était qu'un enfant
    depuis vendredi,je ne reçois plus les notification comme quoi j'ai reçu un com,c'est la galère
    bonne journée,il se passera sous la pluie chez-moi
    bisous

    1
    Lundi 26 Novembre 2012 à 05:50
    timilo

    Il n'a pas eu de chance 

    Bon et doux Lundi Lucette

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :