• Les rois de Frances : les Carolingiens : CHARLES II le Chauve

    119761

    Charles II le chauve (13 juin 823 - 6 octobre 877)  devient roi de France après le taité de Verdun en 843.

    680px-verdun treaty 843

    Charles II, dit le Chauve. - Roi de France , fils de Louis le Débonnaire et de Judith de Bavière, sa deuxième femme, né à Francfort sur-le-Mein en 823, reçut de son père dès 827 le titre de roi d'Alémanie, en 838 celui de roi d'Aquitaine, et devint roi de France en 840.

    charles-IIcharles-ii-le-chauve-840-877-denier-arras-154-gr

     Les faveurs qui lui avaient été accordées au détriment de ses aînés furent la cause des troubles qui agitèrent la fin du règne de Louis et de la mésintelligence qui exista entre ses frères. Il s'unit à Louis le Germanique pour combattre Lothaire, leur frère aîné, qui voulait les exclure du partage de l'empire, et tous deux remportèrent en 841 la bataille de Fontenay en Bourgogne, dont le résultat fut un partage égal de l'empire entre les trois frères (traité de Verdun, 843) : Charles eut la France

    110627102747567504XB177720

    texte2-photo 6

    Il y réunit dans la suite, soit, par conquête, soit par héritage, plusieurs autres États, notamment la Provence et la Lotharingie, qu'il dut néanmoins partager avec Louis le Germanique (traité de Mersen); il se fit couronner empereur en 875 par le pape Jean VIII. 

    Europe vers 875

    Ce prince vit son royaume désolé par les Vikings, auxquels il donna de grosses sommes pour les engager à se retirer. Les puissants du royaume, mécontents, le déposèrent en 856; mais il se fit rétablir en 859 par l'appui des évêques

    1004782-Charles II le Chauve7- Charles chauve saint paul hors-48b85

    charles 2charles chauve

     Il eut plusieurs guerres à soutenir pour conserver l'Aquitaine, qu'il détenait au préjudice de son oncle Pépin Il. S'étant rendu en Italie pour concerter avec le pape les moyens de repousser les attaques des Sarrasins, il fut forcé de revenir en France pour soutenir une guerre contre ses neveux, fils de Louis le Germanique, qu'il avait dépouillés après la mort de leur père; il se fit battre à Andernach, 876

    f013pont-meuniers

     Il fut peu après saisi d'une violente maladie, et mourut en 877 au village de Brios au pied du mont Cenis : on prétendit qu'il avait été empoisonné par son médecin Sédécias. C'est de Charles le Chauve que date la puissance féodale et l'affaiblissement de la dynastie carolingienne. Il a laissé des capitulaires, qui ont été joints à ceux de Charlemagne.

    sacramentaire-charles-le-chauve-bnf-manuscrit-latin-1141-folivre-des-rois-de-france-18

     CharlesIItheBald

    jhfn4xys[1]

    « Gastronomie régionale : BRESSE, BUGEY et PAYS DE GEXEvangile au quotidien : " Jésus priait " »
    Yahoo!

  • Commentaires

    4
    Mardi 7 Février 2012 à 20:41
    ROSIA*

    C'est un peu humouristique "le chauve"----------

    Merci pour le billet---------

    Je te souhaite une douce soirée avec des bisous Mamie-Lucette-------------

    3
    Dimanche 5 Février 2012 à 17:53
    Marylou

    la flagellation était assez courante dans les monastères au temps jadis...j'avoue que c'était une bizarrerie...enfin...

    2
    Dimanche 5 Février 2012 à 16:06
    Monsieur Yves

    Et bien... Bonjour (mamie) Lucette.

    On m'appelle en Vendée (Sables d'Olonne) "monsieur Yves" ou... mY !  Je suis photographe, j'ai 56 ans.

    Depuis quelques années, je me suis découvert une passion pour l'Histoire de France. Une passion que je nourris par maintes lectures, recherches iconographiques, voyages, etc... Pour aborder l'Histoire de notre pays, j'ai préféré suivre un ordre chronologique : de l'Antiquité profonde à .... l'époque actuelle (actualités qui ne me passionnent pas trop, du reste !)

    Me voici arrivé aux premiers rois des Gaules, dans la trace des sabots venus de l'est. Clovis met un peu d'ordre en Gaule, embrassant la religion chrétienne ("tu ne tueras point") tout en zigouillant tous les petits chefs barbares et rebelles (dont pas mal de sa propre famille), incapables de se soumettre à une autorité (quelqu'elle soit). Petit copain officiel du Pape et de l'Empereur, débordés,  notre cher petit et premier Roi (chrétien) a planté une graine dans notre terre.

    Bien des orages, bien des partages, bien des carnages reculeront l'avènement d'une nation unie. Mais le sera t'elle vraiment, hier, aujourd'hui et demain ?

    Cela dit, au hasard de mes "fouilles" sur Internet, je tombe sur votre blog et y trouve de courtes synthèses adroites, et quelques illustrations indispensables dont j'ignorais l'existence !

    alors MERCI, chère Lucette !  Je me suis inscrit sur votre Newsletter et attend les épisodes historiques suivants avec impatience et reconnaissance.

    Très affectueusement

    mY

    (PS : pour en savoir plus sur moi => http://www.monsieuryves.com )

    1
    Dimanche 5 Février 2012 à 06:39
    timilo

    Ce roi , on le surnomme "chauve"mais sur la gravure on le représente avec des cheveux

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :