• MERVEILLEUX TRESORS ENFOUIS : DELPHES (Grèce)

    Grece-Delphes-colonnes-vallee-ag

                           MONDE GREC, EMPIRE ROMAIN, PILIERS DE L'OCCIDENT

     

    Delphes est le site d'un important « sanctuaire panhellénique » dans la Grèce antique. Il est dédié au dieu Apollon Pythien et caractérisé par la présence d'un oracle. Delphes se trouve en Phocide.

    Le nom de Delphes (pluriel Δελφοί / Delphoí) vient du mot dauphin (δελφίς / delphís) : dans la poésie homérique, Apollon aurait pris la forme de cet animal pour attirer les marins crétois chargés d'instaurer son culte sur le site.

    Les traces les plus anciennes d'une occupation humaine dans la région de Delphes remontent au néolithique.

    delphes

     

     

     

     

     

      Delphes bis01

     

     

     

     

     

    delphes2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le site du sanctuaire, un village modeste de 1400 av. J.-C. environ a été reconnu : ce site, nommé Pythô (Πυθώ, οῦς (ἡ) et Πυθών, ῶνος (ἡ)) dans l'Iliade (cf. II, 519 et IX, 405) et dans l'Odyssée (cf. VIII, 80), est abandonné entre 1100 av. J.-C. environ et 800 av. J.-C. Le sanctuaire se développe probablement à partir de cette date, avec l’apparition d’un premier autel et d'un premier temple, que la tradition delphique et la tradition antique placent sur une pente où se serait trouvée une fissure naturelle exhalant des vapeurs (notamment Strabon, IX, 3, 5).

    delphesapollonDelphesP01

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est surtout entre le milieu du VIIIe siècle av. J.-C. et le milieu du VIIe siècle av. J.-C., qu'Apollon Pythien gagne une notoriété importante : il est le patron des entreprises coloniales effectuées durant cette période.

    On attribue la destruction du temple au tremblement de terre de 373 av. J.-C., mais la catastrophe, provoquée par un glissement de terrain, fut assez limitée

    delphes tholosdelphes-tholosdetail

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    normal delph

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En 392, l'interdiction des cultes païens dans l'empire romain par l'Édit de Théodose marque la fin officielle du culte d'Apollon Pythien. Une ville chrétienne s'installe alors dans le sanctuaire (églises, villas importantes), puis disparaît probablement au VIIe ou VIIIe siècle. Le site est abandonné et les ruines sont progressivement recouvertes

     

                         Demain, nous iront dans une autre partie du monde occidental.........

    « NOELLA PENSEE DU JOUR : LORSQUE L'ENFANT PARAIT »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :