• 14755 Villerville CAP-0048-af RAOG

    Comme la plupart des écoliers qui ont un jour ou l'autre à souffrir de la comparaison avec le premier de la classe, Villerville se sent dévalorisée lorsqu'on la qualifie de "Bain de petites bourses de Trouville", sa riche vboisine. Les guides signalent sans complaisance une plage rocheuse, peu agréable pour les pieds délicats. Quant à l'ambiance, ils portent un jugement sans appel : "Ville sans ressources, ni distractions....mais n'exigeant pas de toilettes"!....

    lefebvre-villerville-2

    photos-carte-villerville-calvados-PH015044-B

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Heureusement les peintres ont un autre regard. Ils se baladent le carnet de croquis à la main, le chevalet sur le dos à la recherche du motif, ils trouvent l'endroit tranquille pour travailler et se rasséréner. L'année suivante, ils reviennent avec leurs amis écrivains, poètes. De bouche à oreille, le mécanisme de lancement de la plage fonctionne, et Villerville prend son essor. De coquettes villas escaladent le coteau verdoyant. Certes, Villerville, ce n'est pas tout à fait la mer. Mais l'estuaire parcouru de courants perfides et la prudence recommande de se baigner dans les cordes, de ne pas pousser la témérité à s'adonner au canotage sur le banc du Ratier car de nombreux navires croisent dans les parages.

    23 11 2005 hier1

    PDG119

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La cueillette des moules sur les bancs des Perques, vaste champ d'exploration, implique à ce passe-temps récréatif le strict respect de l'horaire de la marée. En contraste avec la route qui mène à Honfleur par Vasouy et Pennedepie, l'arrière pays, avec ses enclos de vergers et de pommiers, dévoile une campagne luxuriante.

    315767

    photos-carte-villerville-calvados-PH015044-C

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    090410015150145983457210[1]

    Yahoo!

    6 commentaires
  • br64a 20030101 apx 470

    Les cuisinières des villas de "La Terasse" empruntent volontiers le petit tramway pour rejoindre le marché de Trouville toujours abondamment achalandé et revenir sans fatigue inutile avec leurs paniers bien garnis de provisions.

    A quelques coudées des planches de Deauville et de Trouville, sous les pommiers pointe le triangle magique du pays d'Auge. Il flirte subrepticement avec la mer, la Côte fleurie et la Côte de Grace, en se faufilant entre la Dives et la Touques. La lumière, l'architecture normande, les cours d'eau, les coteaux, les chevaux créent spontanément une certaine douceur de vivre, une alchimie du bonheur. Le voyageur complice s'égare dans les méandres d'une campagne opulente.

    cartes-postales-photos-Les-Planches-a-l-entree-de-la-Rue-de.jpgDD146594

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'habitude persiste de faire ses achats à Trouville, dans les rues commerçantes et très animées. Les boutiques de mode, les vitrines des bijoutiers et des antiquaires présentent de jolis objets, les articles de luxe qui séduisent la clientèle bourgeoise.

    Pendant la saison estivale, on flâne tard dans les rues, les baigneurs s'attardent  jusqu'à la tombée de la nuit dans les magasins et les bazars où les vendeuses n'accrochent les volets qu'après vingt-trois heures. Cette limite passée, les honêtes gens ne se sentent plus tout à fait en sécurité aux alentours du pont, de la gare, du bassin où quelques demoiselles de petite vertu professent le plus vieux métier du monde, étroitement surveillées par leurs "Apaches" qui agressent et délestent les passants à la sortie du bal ou du théatre.

    NG+Trouville+en+1966+(2)

    trouville-sur-mer-1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le lundi matin, les messieurs regagnent la capitale pour vaquer à leurs affaires et ne rentrent à Trouville que le vendredi soir, ce qui laisse aux femmes volages le loisir de transgresser !.......trouville-15--3-

     

    090410015150145983457210[1]

    Yahoo!

    5 commentaires
  • cartes-postales-photos-Le-Normandy-Hotel-et-la-Rue-Gontaut-

    La construction de l'Hotel Normandy remonte à l'année 1912. Elle traduit la volonté et le talent de son architecte Théo Petit de doter Deauville d'un édifice emblématjque, grandiose et correspondant bien au caractère local.

    Les encorbellements sur solives, croix de Saint-André, feuilles de fougères, faux pans de bois s'inspirent à bon escient de l'architecture typique du pays d'Auge. Il faut prendre du recul et lever la tête pour admirer les toits à grands pans qui se découpent en chapeaux de sorcières. De ravissants épis de faitage assurent la protection du poinçon de la charpente et jouent un role décoratif. Chevaux, chats, chouettes, cigognes comosent un bestiaire pittoresque, mais il y a également des chimères, des fleurs qui semblent sortir d'un conte de fées. Ces poteries vernissées viennent du terroir, de Mesnil-de-Bavent dans le Calvados, qui détient depuis toujours la spécialité de leur fabricatiob. On en compte cent cinquante qui enchantent les toits du Normandy.

    cartes-postales-photos-La-Plage-Fleurie--Le-Normandy-Hotel-

    histoire deauville 02

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'ouverture du palace marque un événement mémorable. Malheureusement, un facheux incident se produit le soir même de l'inauguration : l'hotel est complet, les jolies chambres occupées.... L'éclatement d'une conduite interrompt brusquement la distribution d'eau dans les étages. Le directeur ne s'affole pas, ne lésine pas sur la dépense non plus, il fait monter des bouteilles d'eau minérales pour satisfaire toutes les demandes. L'hygine est sauve, les clients se montrent compréhensifs, la réputation de l'hotel n'en souffre pas. Qu'importe le coût de ce baptême où l'eau minérale a battu des reccords de consommation, seules les annales de l'établissement s'en souviennent.....

    cartes-postales-photos-LA-PLAGE-FLEURIE-Vue-sur-la-terrasse

    cartes-postales-photos-Les-jardins-et-le-Normandy-Hotel-DEA

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     090410015150145983457210[1]

    Yahoo!

    1 commentaire
  • cartes-postales-photos-LA-PLAGE-FLEURIE--La-Potiniere-DEAUV.jpg

    Officiellement, la rue porte le nom de Gontant-Biron, mais tout le monde ne parle que de la "Potinière" pour situer le tracé de cette voie entre l'hotel Normandy et le Casino. La fine fleur de Deauville s'y donne rendez-vous à l'heure de l'apéritif-concert qui se prolonge de midi à quatorze heures. Les artistes, les célébrités, les demi-mondaines en robes extravagantes se cherchent et se trouvent dans cet espace à ciel ouvert. 

      10 villaLaLouisiane

    Les nouvelles, les futilités, les ragots se propagent de bouche à oreille entre les gens de bonne compagnie, pendant que le dessinateur Sem croque d'un crayon acéré les caricatures féroces qui paraîtront dans ses "Carnets" où la société préfère se reconnaître plutôt que de passer inaperçue.

    Les invitations circulent, les cercles se rétrécissent pour des réceptions de cinq à sept heures dans les salons des villas comme  "La Louisiane", l'ancienne propriété du Duc de Morny où les Erlanger se plaisent à convier leurs amis.

     

     

     

    Dès la création de Deauville, l'hippodrome illustrait, selon son fondateur, une des raisons d'exister. Les deux journées des 14 et 15  aout 1864 ne comportent pas moins d'une dizaine d'épreuves.

     

    L'essor de la station balnéaire permet de la doter d'un nouveau champ de courses qui rappelle celui d'Auteuil et de nouvelles tribunes rutilantes sous le soleil où paradent des têtes couronnées, des princes orientaux, des magnats de l'industrie et de la haute finance entourés de femmes élégantes en robes claires et vaporeuses. Les manifestations de la vie hippique de plus en plus nombreuses sous l'égide de la Société des Courses renforcent l'intérêt pour le polo, les concours hippiques et la vente de yearlings.....

    fevrier-2010126

     histoire deauville 01

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    deauville 12

     090410015150145983457210[1]

     

     

     

     

    Yahoo!

    1 commentaire
  • 1820-RECTO

    La plage s'incruste dans la courbe d'une baie bien dessinée. Les villas cossues se donnent un air aristocratique qui leur sied à ravir. Des balcons, des tonnelles, des terrasses, des jardins, on ne se lasse pas de contempler la mer, parfois de la scruter à l'aide de jumelles ou de longue-vue de marine. Quand le temps se rafraîchit autour d'une tasse de thé, derrière les bow-windows; on profite au maximun d'une vue imprenable.DD146962

     site579-copier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chemin faisant, la géographie reprend ses droits pour préciser que le méridien de Greenwich passe exactement entre le Carroussel et la rue du Commandant Franchetti. Le soleil au sud fait savoir à chacun qu'il est midi à sa porte, une occasion à ne pas rater de remettre les pendules à l'heure !

    La falaise ouest représente une mine aux trésors pour les chercheurs de fossiles. Les ravines qui entamment le chaos sont fertiles en découvertes qui, identifiées, classées, étiquetées, orneront les étagères du cabinet de curiosités dont on est si fier.

    Catopygus colombanius, vue apicale, Villers sur Mer, France

    tnPolydiadema pseudoarmatum, vue orale, Villers sur Mer, Fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Hemiaster bufo, p%E9riprocte, Villers sur Mer, France, C%E9

     

     

     

     

    Cottaldia benettiae, vue ambitale, Villers sur Mer, France,

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les histoires de familles font couler beaucoup d'encre ; celle du marquis de Brunoy a inspiré un romancier marseillais. Le dit marquis, pourtant né au Siècle des Lumières, surprenait par son non-conformisme, ses excentricités, et l'étonnante agilité mise à dilapider une fortune estimée à l'époque à 40 millions de francs. L'entourage du généreux marquis était peuplé d'une faune de vagabonds, de marginaux, en compagnie desquels il aimait festoyer, s'encanailler. Les murs du Chateau de Villers résonnent encore des frasques de  cet ancêtre, parfait exemple à ne pas suivre !......

    phr652.jpg

    jhfn4xys[1]

    Yahoo!

    votre commentaire
  • photos-carte-houlgate-calvados-PH015674-G

    La station balnéaire d'Houlgate passe pour très huppée et, dans l'opinion populaire, elle occupe le "dessus du panier" de nos bains de mer. Les constructions adoptent en général le genre de chalet, les unes en bordure littorale, les autres en amphithéatre sur la falaise. Houlgate réunit tous les atouts, possède de vrais chateaux, des parcs, un temple. Ce n'est sans doute pas par hasard qu'une colonie anglaise y a élu domicile, apportant dans son sillage un parfum d'élégance et un goût du confort.

    photos-carte-houlgate-calvados-PH015677-A

    photos-carte-houlgate-calvados-PH015682-E

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La plage bien dégagée séduit  Roland Garros, un des pionniers de l'aviation qui la choisit pour de s'approprier le record d'altitude le 6 septembre 1912, sur un monoplan Blériot, type "Traversée de la Manche", il réussit pleinenment sa tentative en s'élevant à plus de 5 000 mètres, très applaudi à son atterrissage par Louis Bréguet, autre célébrité du monde de l'aviation à la fois ingénieur et constructeur.

    photos-carte-houlgate-calvados-PH015674-A

    photos-carte-houlgate-calvados-PH015680-E

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le carnet mondain fait mention des personnages qui séjournent à Houlgate; parmi eux figurent, en 1910, le prince de Galles futur roi d'Angleterre, et l'ancien président des Etats Unis William Taft, qui reste fidèle à Houlgate de 1908 à,1913;

    La présence de l'écrivain Emile Zola est également remarquée.photos-carte-houlgate-calvados-PH015682-A

    090410015150145983457210[1]

    Si vous le désirez, vous avez deux autres articles un poème et des peintures.....

    Yahoo!

    4 commentaires
  • DC142122

    Les maisons de DIVES se blottissent autour de l'église construite à l'emplacement de celle où s'agenouillaient pour prier les rudes et fidèles compagnons de Guillaume le Conquérant. La liste des principaux chefs qui luttèrent pour s'emparer de l'ile de Bretagne est gravée, rappelant leur souvenir dans ce bel édifice.

    DC142121

    cartes-postales-photos-Le-Port-DIVES-SUR-MER-14160-4911-200

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Non loin, sur la Butte-Caumont, promontoire qui s'achève en falaise au dessus de l'estuaire de la Dives, s'élève une colonne monumentale érigée par les soins d'Arcisse de Caumont, grand archéologue normand. Une page de l'histoire de la conquête de l'Angleterre situe en effet à Dives la préparation de cette expédition dans cet estuaire que l'ensablement a réduit à un étroit chenal.

    thumbs 1066 guillaume-le-conquerant

    P1080349

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'était en 1066. Une des plus grandes flottes du monde stationnait dans un large basin, 50 000 hommes campèrent dans les collines durant un mois, attendant l'heure propice pour le signal du départ. La colonne commémorative, un beau cylindre monolithique sur base quadrangulaire, porte une inscription qui débute ainsi : "Au souvenir du plus grand événement historique des annales normandes". Du pied de la colonne, un panorama magnifique s'étend à perte de vue sur la mer, Cabourg et la vallée d'Auge.

     

    Yahoo!

    6 commentaires
  • arton652

    Avec beaucoup d'aisance, Cabourg se glisse parmi les stations balnéaires en vogue. Ceci à l'époque où Dieppe, Trouville, Houlgate jouent les divas de la côte. Un casino, des thermes, un grand hotel suffisent à focaliser l'attention du Tout-Paris sur cette belle plage vers laquelle rayonnent des avenues tracées en éventail.

    40185400 m

    cartes-postales-photos-Casino-Grand-Hotel-et-Promenade-de-l

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dès 1861, le Grand Hotel, lancé comme un paquebot qui prend la mer pour la première fois, ne tarde pas à fidéliser une clientèle choisie. En 1907, les habitués retrouvent un établissement de prestige flamboyant neuf. La presse se fait écho de l'événement et les lecteurs du "Figaro" peuvent lire dans ses colonnes : "c'était dimanche dernier....." grande fête à Cabourg dans ce décor charmant que connaissent bien tous les parisiens, et qui fait depuis longtemps cette petite ville Reine des Plages..... On inaugurait le Grand Hotel ou plutôt le nouveau Grand Hotel, un véritable palais des Mille et Unes Nuits".......

    cartes-postales-photos-Vue-panoramique-prise-du-Grand-Hotel

    grcab

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cartes-postales-photos-La-Plage--Vue-vers-le-Grand-Hotel-CA

    cabourg-100

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Désormais, le trajet Paris-Cabourg s'effectue en cinq heures. L'affiche de chemin de fer illustrée par une naiade rousse au décolleté affriolant souligne l'importance que prend la vitesse dans le monde moderne......

    cabourg

    jhfn4xys-1-.gif

    Yahoo!

    3 commentaires
  • cartes-postales-photos-Torpilleurs-dans-l-Ecluse--LL-OUISTR

    Durant la Grande guerre, des tas de cailloux grisatres s'amoncellent sur les quais du port. Il s'agit de macadam, destiné aux ports de Calais et de Boulogne, qui sera acheminé pour servir à l'empierrement des routes du front. Ces cailloux tiennent une place prépondérante dans les marchandises diverses figurant au registre des exportations du ports de 1915 à 1918. En revanche, le mouvement de navigation et du trafic s'intensifie. Jamais le port n'a accueilli autant de navires : 1521 en 1917. Des navires français et anglais surtout, mais aussi des navires norvégiens, suédois, hollandais battant d'abord les couleurs de leur pavillon national, qui reviennent ensuite par mesure de précaution maquillés et camouflés.

    496732Jean Bart

    ouistreham3

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ils entrent à Ouistreham en longs convois sous la protection de patrouilleurs et torpilleurs chargés de houille, de bois, de céréales, de produits alimentaires et de denrées coloniales. Ils repartent les flancs gonflés de ravitaillement pour lescombattants des troupes anglaises....

    Ouistreham41

    090410015150145983457210[1]

    Yahoo!

    1 commentaire
  • cartes-postales-photos-La-Grande-Rue-OUISTREHAM-14150-4933-

    Le bourg s'étale à l'endroit où le canal de Caen à la mer, creusé parallèlement à l'Orne, se détache du bassin à flot. Le bassin de l'avant -port, le lit marin de l'Orne, une rade profonde font de ce petit golfe ouvert entre pays d'Auge et la plaine de Caen un pôle maritime crucial. Ouistreham tire de la mer et de tout ce qu'y s'y rattache un florissant commerce.

    photos-carte-ouistreham-calvados-PH015436-F

    Les grands vapeurs stationnent au large ; les navires ancrés, les remorqueurs patientent dans le bassin en attendant la marée haute pour monter à Caen ou prendre la mer. Quelques baraques abritent les services du port et les éclusiers, chargés de manoeuver les énormes portes qui ouvrent le canal du côté de la mer. Les ateliers de construction de petits bateaux bourdonnent d'activité. Ils fonctionnent avec la main d'oeuvre locale et le savoir-faire ancestral. Le chenal de l'avant port est éclairé la nuit par deux feux, l'un placé dans le clocher de l'église, l'autre dans la redoute qui défend le site.

    photos-carte-ouistreham-calvados-PH015432-B

    photos-carte-ouistreham-calvados-PH015433-D

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les navires transportent les grains et les farines, le sel, la houille, le fer, la fonte, l'acier, les vins et l'eau de vie, les cargaisons de sapins du nord, les denrées coloniales, les huiles de machines pour satisfaire toutes les exigences industrielles et commerciales de Caen, chef lieu du département.

    La côte, quoique bien fouillée, donne asile à une foule de petits poissons du rivage sans compter les crevettes et les huitres. La prudence est recommandée aux barques de pêche en raison des courants qui agitent des masses de sable sur certaines partie de grèves créant un danger sérieux.

    photos-carte-ouistreham-calvados-PH015438-G

    090410015150145983457210[1]

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique