• PARTHENAY Une puissante baronnie du Moyen-Age

    parthenaychatrichemont2

    Constituant, avec les remparts de la ville, un magnifique ensemble fortifié, le chateau de Parthenay témoigne, par la taille de ses vestiges, de son importance passée. A cette forteresse, construite étapes, principalement entre les XIII et XVe siècles, s'attache le souvenir d'une grande famille qui joua un role de premier plan au temps des guerres franco-anglaises. 20040815 080750 parthenay 79 porte saint jacques 1024

    parthenay1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Hugues 1er Larcheveque occupe une place de choix dans la tumultueuse lignée des seigneurs de Parthenay qui, au gré des époques, accordèrent leur appui tantot au roi de France, tantot à celui d'Angleterre.

    D'une indéfectible fidélité à ses suzerains, les Plantagenets, il ne ménagea pas son soutien à Jean sans Terre. Celui-ci, en retour lui procura de précieux subsides pour renforcer les défenses de son chateau et de celles de la ville qu'il dota de plus de trois kilomètres de remparts, flanqués d'une trentaine de tours de défense. Hugues 1er était encore au coté du roi lorsque ce dernier, en 1214, débarqua à la Rochelle pour tenter de reconquérir ses possessions françaises, confisquées par Philippe Auguste. Après le désastre de la Roche aux Moines, il donne asile au monarque arrété dans ses folles ambitions.B1-8   

     

    LE TEMPS DES FONDATEURS

    Josselin, qui vivait au XIe siècle; est le premier seigneur connu de la famille qui prendra au XIIe siècle le nom de Larcheveque, en souvenir de l'un de ses membres. Josselin II, nommé archevaque de Bordeaux en 1059. Le seigneur de Parthenay occupe alors une première forteresse dont on ignore le localisation exacte. 

     

    DE TURBULENTS SEIGNEURS

    Un des seigneurs de Parthenay participera à la première croisade. 

    Les seigneurs de ce chateau ne font que se battre.

    Ils sont du coté du roi de France, puis une autre fois du coté des Anglais.Parthenay-1

     

    UNE FORTERESSE DELAISSEE

    Si quelques travaux de restauration sont encore menés, et si de nouvelles constructions sont envisagées, le chateau cesse définitivement d'etre habité à partir du XVIe siècle.

    Au XVIIIe siècle, l'édifice, dont certaines parties sont détruites pour servir de matériaux de construction, s'achemine vers la ruine.

    Vers 1830, enfin, la commune fait raser les batiments subsistants à l'intérieur de l'enceinte. Le site, classé monument historique en 1994, fait l'objet d'une importante campagne de restauration réalisée par la municipalité.parthenaychateau

    parthenaychattour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES PREMIERES CONSTRUCTIONS

    Elevé sur un éperon granitique de 120m de long sur 85m de largeur, le chateau, de forme rectangulaire, est implanté dans une boucle du Thouet, légèrement en contrbas de la citadelle dont il était séparé par un fossé taillé dans le roc, équipé d'un pont volant, puis à la fin du XVe siècle d'un pont dormant. A la première campagne de construction datant de la fin du XIIe siècle ou du siècle suivant, appartiennent la tour dite de la Poudrière, à l'angle sud-ouest, et la Tour dite d'Harcourt au nord-ouest, qui présentent toutes deux la particularité d'avoir été ultérieurement entourées d'une chemise qui a considérablement augmenté leur circonférence.parthenayremparts1   

    parthenaychatpoudriere

     

     

     

     

     

     

     

    AU FIL DES SIECLES

    Plus tard, sans doute à l'époque ou Jean sans Terre finance le renforcement des défenses de la cité, le  nombre des tours  du chateau est porté à quatre à cinq.  Au XVe siècle, enfin, les travaux entrepris par le connétable de Richement modifient la physionomie du chateau qui compte neuf tours rondes . Afin d'adapter le chateau à l'usage du canon, le connétable fait aménager deux boulevards d'artillerie, l'un sur le front sud, l'autre sur le front est. L'entrée du chateau se fait alors par un chatelet précédé au-delà du fossé par une barbacane.

     

    « NEUVAINE A LA MISERICORDE DIVINELE LIERRE »
    Yahoo!

  • Commentaires

    4
    Mercredi 14 Avril 2010 à 07:20
    Marlène.edelweiss

    Bonjour mamie-Lucette!!

    J'espère que tu vas bien!! Ton article nous montre un bien beau château et c'est bien dommage que tout c'est beaux édifices finissent en ruine.

    je te souhaite une bonne journée gros bisous à bientôt

    3
    Mardi 13 Avril 2010 à 17:03
    Jonathan

    Et voilà notre fille est mariée... les festivités sont presque finies ! Encore demain soir avec 16 personnes et l'affaire est règlée ! J'espère que tu vas bien chère Lucette ? Bonne fin de journée et gros bisous

    2
    Mardi 13 Avril 2010 à 15:29
    nenette206

    il est en bien mauvais état ton chateau
    il fait toujours frais
    bon aprés-midi avec de trés gros bisous
    janine

    1
    Mardi 13 Avril 2010 à 10:27

    bonjour Mamie Lucette vraiment superbe ces photos je te souhaite de passer une tres bonne journée de mardi gros bisous ***LILI***

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :