• Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

     

    Toutes les heures, un sonneur de clairon monte au sommet de la tour de Notre-Dame, sur la place du Marché, pour entonner l'hymme mariale. Une mélodie, qui rytmait jadis l'ouverture et la fermeture des portes de Cracovie, s'interrompt brutalement, toujours sur la même note, pour commémorer l'invasion des Tatars en 1240. Le sonneur, qui fut le premier à distinguer au loin l'armée ennemie, fut touché par une flèche tandis qu'il soufflait dans son instrument pour avertir ses concitoyens du danger. Cette cérémonie insolite témoigne de l'attachement de la ville à son passé, qui remonte au moins au Xe siècle.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

     

    L'existence de Cracovie est en effet attestée dès 965, quand un marchand juif de Cordoue, Ibrahim ibn Jakub, la décrivit comme une ville active, bâtie au pied de la colline du Wavel. Erigée vers l'an mille au rang de siège épiscopal, elle fut dotée d'une cathédrale et d'une forteresse, construites au sommet de la colline.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

     

     Capitale du royaume de Pologne à partir du XIe siècle, sous la dynastie des Piast, elle continua de prospérer jusqu'à l'invasion des Tatars, qui la détruisirent à trois reprises. A la fin du XIIIe siècle, elle fut reconstruite sur un plan en dammier, dont le tracé s'est perpétué jusqu'à nos jours. Alors qu'était aménagé la place du marché (Rynek Glowny), la plus vaste d'Europe, la ville fut pourvue de nouvelles fortifications, surmontées de tours.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    place du marché

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    les fortifications

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

     

    Sous le règne de Casimir III le Grand (1333-1370), Cracovie s'imposa comme le principal foyer intellectuel et artistique de la Pologne. Protecteur des arts et des sciences, le souverain fonda les quartiers de Kazimierz et de Kleparz, et fit construire la Halle aux Draps, sur le Rynek Glowny, ainsi que l'église Notre-Dame. En 1364, il fonda la prestigieuse université de Cracovie, connue plus tard sous le nom d'université Jagellon.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    halle aux draps

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    église Notre-Dame

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    université Jagellon

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

     

    Vingt ans plus tard, Casimir donna sa fille en mariage au grand-prince de Lituanie Ladislas Jagellon, qui, réunissant les trônes de Pologne et de Lituanie, donna naissance à la plus puissante dynastie du nord-est de l'Europe.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

     

    A partir du milieu du XVe siècle, Cracovie connut une période de grande prospérité. Sous le règne éclairé des Jagellon, elle fut protégée, au nord, par de nouvelles fortifications : construites en 1498-1499, la Barbacane était le plus grand bastion fortifié d'Europe.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

     

    Capitale artistique et intellectuelle, la ville accueillit notamment Nicolas Copernic, qui étudia à l'université avant de partir pour l'Italie. Venu de Nuremberg en 1477, le sculpteur Veit Stoss tailla dans le bois de tilleul le grand retable polychrome de Notre-Dame (1477-1489), avant d'exécuter dans la cathédrale le tombeau en marbre rouge de Casimir IV Javellon (1492-1496), la première des grandes tombes royales de Cracovie.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    le retable en bois de tilleul

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    le tombeau en marbre rouge

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

     

    Quand Stoss regagna sa patrie, ce sont des artistes toscans qui furent appelés à Cracovie : Francesco Fiorentino et Bartolomeo Berecci laissèrent dans la cathédrale des oeuvres qui sont parmi les plus beaux exemples de la sculpture Renaissance.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

     

    C'est à Fiorentino qu'il revint également au début du XVIe siècle, de transformer le château du Wavel en une résidence Renaissance, ornée de tapisseries flamandes.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)


     Pour Cracovie, ce furent néanmoins les derniers moments de gloire. En 1596, Sigismond III Vasa transféra la capitale à Varsovie. Tout en ne perdant rien de sa vitalité intellectuelle, Cracovie fut reléguée à l'arrière plan.
    A la fin du XVIIIe sièce, son patrimoine s'enrichit d'un nouveau joyau, quand le prince Czartoryski rapporta d'Italie " La Dame à l'hermine " de Léonard de Vinci. Aujourd'hui conservé au Musée National, dans l'ancien palais Czatoryski, ce chef d'oeuvre a trouvé à Cracovie, miraculeusement épargnée par la Seconde Guerre mondiale, la demeure qui convient à son rang.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

     

    Texte extrait du livre : Les plus beaus sites du patrimoine mondial de l'Unesco

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Le centre historique de Cracovie (Pologne)

    « Peinture d'Alexeï SAVRASSOV" La laitière et le pot au lait " fable de Jean de la Fontaine »
    Yahoo!

  • Commentaires

    18
    Mardi 13 Janvier 2015 à 21:26

    Bonsoir Mamie Lucette. Je voulais te dire ce que notre cher Gilbert t'a dit sur 

    notre pape Jean Paul II . Ce sont des gents solides les Polonés. Ici à Paris il ne 

    fait pas froid mais pas mal d'humidité. Demain j'accompagne mon papy à une visite à l'hopital. J'espère que l'on va finir pour lui enlever cette poche qu'il porte depuis des mois. Il est courageux. Tu sais, c'est pour moi de plus difficil

    de vivre ici. Il y a des personnes excellentes, mais des autres...je viens de me faire insulter encore. Ce que je ne comprend dans ce milieux des personnes âgées c'est une certain manque de politesse. Prie pour moi. Je suis là pour papy

    Bisous et à demain. naniclown

                                                     

    17
    Mardi 13 Janvier 2015 à 21:13

    bonsoir ma belle ,jolies image et l'église ,waouh! ,ce matin beau soleil mais l'après-midi de la pluie et moi qui avait fini de faire  mes carreaux pffffffffff!,bonne soirée ,bisous

    16
    Mardi 13 Janvier 2015 à 20:38

    Bonsoir mamie Lucette,

    L’église Notre-Dame de Cracovie est l’âme de cette belle ville. Son archevêque devint le 16 octobre 1998 : le pape Jean Paul II c’est dire la foi qui habite et anime cette grande ville de Pologne. Merci mamie Lucette pour ce beau trésor d’histoire que tu nous offres aujourd’hui. Que Dieu te protège et te bénisse toi et toute ta famille.

    Gilbert.

    15
    Mardi 13 Janvier 2015 à 17:29

    de belle vue et une ville que je découvre

    14
    Mardi 13 Janvier 2015 à 17:19

    Bonjour mamie Lucette

    je suis très en retard je suis rentrée il n'y a pas très longtemps est j'essaie de passer un peu chez tout le monde un très bel article avec de très jolies images

    douce soirée et doux bisous d'amitié

    Marlène

    13
    Mardi 13 Janvier 2015 à 17:12

    Bonjour, Mamie Lucette, me voici, sur ton agréable blog ! où j'ai contemplé, ton intéressant article avec plaisir ! Je passe te remercier, de ta bonne visite, de ton bon commentaire. Et bien, ma jambe toujours douloureuse, malgré les soins, là, comme me dit mon corps médical, faut que je passe le doppler pour voir ce qui va me déceler. Donc, je le passe dans deux semaines et là, le cardio me dira. Donc, comme me dit mon infirmière faut continuer à la reposer, c'est ce que je fais. Je te souhaite une bonne fin de journée, pour ce soir, une bonne soirée, une douce nuit. Au plaisir, mes tendres amitiés, gros bisous.

    12
    Mardi 13 Janvier 2015 à 16:31

    Bonjour Lucette,

    Ah la Pologne. Ma soeur y est allée l'année dernière, elle a adoré, surtout Varsovie. Un excellent article. Passe une bonne journée, bises, Véronique

    11
    Mardi 13 Janvier 2015 à 16:04

    Bonjour Lucette

    Me voici rentrée chez moi depuis hier au soir , ce matin c'était les courses et mon Rv chez la nutritionniste et cette après-midi je viens faire la causette avec vous . J'espère que toi et Sylvie allez bien ?

    Ce matin en me levant il faisait un beau soleil , je me suis dis "chic j'ai remmené le soleil dans mes valises " cette après midi celui-ci est déjà partit bon tant pis il faut faire avec !!!!

    Je te souhaite une bonne soirée Lucette

    Gros bisous à vous deux

    Hélène

    10
    Mardi 13 Janvier 2015 à 13:24

    Bonjour Lucette

    fameux reportage !! je ne connais pas ce pays mais il ne m'attire pas même s'il y a de très veaux sites

    bonne journée

    bises

     

    9
    Mardi 13 Janvier 2015 à 13:21

    bonjour mamie lucette, passe une bonne journée sous ce beau billet... de gros bisous, annie

    8
    Mardi 13 Janvier 2015 à 12:53

    ARTICLE TRES TRES INTERRESSANT

    Allo, boutique des Fleurs?!
    je veux un gros bouquet de rose pour
    les beaux Yeux qui liront ce message pour
    lui souhaité de passé une
    Bonne Journée, Bon Mardi

    http://bienvenuechetibouchon.boosterblog.com/

    7
    Mardi 13 Janvier 2015 à 12:33

    belle journée, Lucette

    bises;

    6
    Mardi 13 Janvier 2015 à 10:56

    A la suite d'un exploit de troupes polonaises, les généraux français avaient dit : "mais ils étaient saouls !"  Ce à quoi Napoléon avait répondu : "Alors Messieurs sachez être saouls comme des Polonais !"  

    D'où l'expression "saouls comme des Polonais !"  hic !

    Mais je suis a jeun... je viens d'aller chercher trente litres de lait et de l'écrémer !

    Dans les prochains jours on fera notre beurre !

    Bonne journée et gros bisous

     

    5
    Mardi 13 Janvier 2015 à 10:35

    Bonjour Bernard, je pense que je devais penser à autre chose en écrivant..beurk

    4
    Mardi 13 Janvier 2015 à 10:28

    Une ville exceptionnelle !

    Je crois, Lucette, que tu as dû mal voir chez moi, car j'ai rarement rencontré un matou à plumes vertes.... happyhappyhappy

    3
    Mardi 13 Janvier 2015 à 08:21
    francinea

    bonjour, c'est un pays méconnu, et qui n'est pas une destination touristique importante, il y a pourtant de jolies endroits; je te souhaite une bonne journée bisous 

    2
    Mardi 13 Janvier 2015 à 07:49

    Une ville magnifique, fière de son histoire et qui essaye avec raison de ne pas oublier !

    1
    Mardi 13 Janvier 2015 à 05:37

    Une bien jolie ville , fière de son histoire

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :