• Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

     

    Désormais célèbre parce que c'est le tronçon décisif du redoutable Paris-Dakar, le désert du Ténéré s'est également retrouvé sous les feux de l'actualité de l'Afrique saharienne au début des années 1990 pour des raisons politiques. La rébellion des Touareg, autrefois les seigneurs incontestés du Sahara, a menacé la stabilité du Niger et du Mali, notamment en coupant les voies de communication déjà rares entre le nord et le sud du grand désert africain.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -


    En février 1992, l'enlèvement de six responsables de la réserve naturelle de l'Aïr et du Ténéré incita le Niger a demander l'inscription de la région sur la Liste du Patrimoine mondial en péril. La prise d'otage s'acheva sans victimes, et le 20 avril 1995, les parties en présence signèrent un accord qui permit au WWF d'envoyer une équipe dans la réserve.
    Par bonheur, le fragile environnement local a été moins altéré qu'on ne l'avait craint, même si certaines espèces, comme l'autruche, continuent à être gravement menacées par le braconnage.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -


    Avec une superficie de 7,7 millions d'hectares, la réserve naturelle de l'Aïr et du Ténéré, de forme plus ou moins rectangulaire, est le plus grand espace protégé du continent. Les montagnes de l'Aïr, un ensemble de neufs massifs de roches ignées, occupent de 35 à 40% de sa superficie, laissant le reste au désert du Ténéré, l'une des plus vastes "mers de sable" du Sahara, qui s'étend sur une plate-forme de roches métamorphiques du cambrien soumise à une érosion continuelle et intense. Le Ténéré est caractirisé par ses ergs, de vastes champs de dunes de sable dont la hauteur, quand elles trouvent appui sur des affleurements rocheux, peut atteindre presque 300 mètres.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -


    Largement décrite dans la littérature scientifique, la végétation comprend plus de 350 espèces, répandues surtout dans le milieu sahélien de l'Aïr.
    On rencontre essentiellement des "balmites aegyptiaca", qui contiennent un stéroïde utilisé pour soigner la bilharziose, des "salvadora persica", un arbuste vert utilisé au Sahel pour l'hygiène dentaire, des "Ziziphus mauritania", des "Acacia laeta" et des "Acacia albida".

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -


    Dans le Ténéré, en rencontre en revanche "l'Accia torilis raddiana" et l'Acaci ehrenbergina".

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -


    Les variétés sauvages de certaines espèces comestibles, comme l'olivier, le mil et le sorgho, sont particulèrement importantes, elles ont récemment été l'objet de recherches génétiques réalisées par l'International Board for Plant Genetic Ressources.
    En dépit de l'aridité du climat, caractérisé par une température moyenne annuelle de 28°C et par des précipitations rares ou inexistantes, on signale dans la région 165 espèces d'oiseaux, 18 reptiles et 40 mammifères, dont beaucoup sont menacés d'extinction.
    Parmi ces derniers, on recense 12 000 gazelles dorsas, 170 gazelles dama et 3 500 mouflons à manchettes, ou waddam. Même l'addax, l'antilope considérée par les Touareg comme la "reine du désert", ne cesse de décliner parce qu'on la chasse inconsidérément : on estime qu'il en reste à peine une quinzaine.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -


    Les conditions climatiques de l'Aïr et du Ténéré ne sont guère favorables à l'implantation humaine, la population des villages d'Iférouane et de Tin Telloust, au coeur du complexe montagneux, ne dépasse pas 2 500 personnes, auxquelles il faut ajouter entre 1 500 à 4 500 Touareg nomades.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

     

    Pourtant cette région a fourni des traces d'occupation remontant à 30 000 ans, à cette époque, grâce aux bouleversements glaciaires, le Sahara pouvait supporter les activité pastorales de ses habitants, des populations très anciennes qui ont représenté leur univers, tellement différent du désert actuel, dans les innombrables peintures rupestres qui parsèment la région.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

     

    Texte extrait du livre : Les plus beaux sites du patrimoine mondial de l'Unesco

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré - Niger -

    « Peinture de : Henri Edmond Cross" Bleus d'été " poème de Vette de Fonclare »
    Yahoo!

  • Commentaires

    10
    Mardi 21 Juin 2016 à 21:40

    bonsoir ma belle ,c'est bien joli ,mais je ne connais pas  ,toujours la pluie et un timide soleil tard à la fin de l'après-midi ,bonne soirée ,bisous

     

    9
    Mardi 21 Juin 2016 à 15:00
    BONJOUR LUCETTE ! Il est étonnant ce parc naturel, mais tout aussi improbable ! Sa surface, son éloignement et sa petite population de Touaregs et autres nomades, font qu'il n'y a pas d'agression excessive ni de protection appliquée ! Les hommes préhistoriques du Sahara vivaient dans un presque paradis de verdure et d'animaux tropicaux ! Selon certains géologues, les fabuleuses réserves d'eau de ce passé assez proche sont en profondeur sous le Tibesti et le Sahara Tchadiens/Libyen ! Gros Bisous Lucette ! Rémy.
    8
    cleome
    Mardi 21 Juin 2016 à 11:53
    Bonjour Mamie Lucette, On aurait bien besoin d'un peu de sécheresse comme dans le désert ! Il ne fait pas "soleil" mais 20° quand même ! Il a encore plu ce matin mais ça s'atténue un peu Bon mardi, gros bisous
    7
    Mardi 21 Juin 2016 à 11:51

    Bonjour Lucette,

    C'est tout simplement S U B L I M E !! Le désert est superbe.
    Passe une bonne journée, bises, Véronique

    6
    Mardi 21 Juin 2016 à 11:24

    bonne fête de la musique à tous!!! ici encore pluie!!! alors pas terrible pour les spectacles dehors!!!! gros bisous Sylvie

    5
    Mardi 21 Juin 2016 à 09:36

    Bonjour Lucette

    Magnifique reportage , qui eux manque carrément d'eau , pas comme nous qui sommes à saturation !!

    Aujourd'hui et demain je vais avoir deux ,quelques courses pour mon départ de jeudi ,

    je pense que pendant que je serai dans le sud je ne viendrai pas tous les jours sur les blogs , d'autant que je n'emporte pas mon ordi et me servirai de celui de mon amie , alors tu vois bien !!

    Je vous souhaite une bonne journée en vous envoyant de gros bisous

    Hélène

    4
    Mardi 21 Juin 2016 à 08:12

    Des paysages magnifiques à couper le souffle...

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    3
    Mardi 21 Juin 2016 à 08:06

    Bonjour mamie Lucette

    Ceux que je plains le plus se sont les enfants et les animaux les adultes auront toujours la guerre et c'est bien dommage

    douce journée bisous 

    Marlène

    2
    Mardi 21 Juin 2016 à 07:09

    Bonjour Lucette

    Me voilà de retour après trois jours d'escapade qui m'ont fait le plus grand bien . Je ne suis pas allée dans ce désert !!! lol

    il est très beau , les animaux aussi !! Mais ce n'est pas l'endroit où je passerai mes vacances !!!lol

    merci pour tous ces renseignements

    passe une bonne journée

    bisous

    1
    Mardi 21 Juin 2016 à 07:01

    Bonjour Lucette oui c'est malheureux ce qu'il c'est passé là bas , je ne savais pas qu'il y avait ces acacias ! c'est tout de meme beau ce desert de sable ! Ca y est le soleil est bien present chez moi et meme la chaleur ! oufff il était tps ! Gros bisous bon Mardi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :