• lucas-cranach-luxembourg

    Naissance : Kronach - 1472 / Décès : Weimar, 1553

    Lucas Cranach l'Ancien est un peintre et graveur de la Renaissance allemande, né à Kronach en 1472 et décédé à Weimar le 16 octobre 1553. Son patronyme dérive celui de sa ville natale. Il est le père de Lucas Cranach le Jeune.

    PHOTOLISTE 20090429112631 allemagne autoportrait d 600

    Entre 1501 et 1504, il voyage dans la vallée du Danube jusqu'à Vienne, où il fréquente alors les milieux humanistes. Il peint durant cette période des tableaux d'inspiration religieuse (Saint-Jérôme - 1502, Crucifixion - 1503, Le Repos pendant la fuite en Égypte - 1504) ainsi qu'un portrait, le "Portrait de Dr. Cuspinian et sa femme" — un humaniste viennois — en 1504. À cette époque, son style, proche de celui d'Albrecht Dürer, d'Albrecht Altdorfer et de l'École du Danube (dont il apparaît comme un des créateurs) se caractérise par la prédominance des paysages agités, aux couleurs fastes, emplis d'une foultitude détails et de symboles, d'un lyrisme exarcerbé, paysages quasi surréalistes où la tension psychologique est palpable, espaces vitaux dans lesquels s'insèrent avec harmonie des personnages élaborés et à l'expression énigmatique.

    117119187-a-1217085560

    egyptLUCAS-CRANACH-THE-ELDER-THE-MYSTIC-MARRIAGE-OF-ST-CATHERINE

    LUCAS-CRANACH-THE-ELDER-VIRGIN-AND-CHILD-WITH-A-BUNCH-OF-GRmadonna mit kind

    LUCAS-CRANACH-THE-ELDER-YOUNG-MOTHER-WITH-CHILD220px-Lucas Cranach d. Ä. 013

    Il s'établit à Wittenberg en 1505 et devient peintre de l'électeur de Saxe Frédéric le Sage, il est anobli en 1509. À partir de cette date, son art s'oriente alors vers un style s'approchant du maniérisme : les formes s'allongent, deviennent plus souples, les personnages prennent de l'importance par rapport au paysage devenu simple décor et leurs différentes poses sont élaborées et codifiées, l'habillage raffiné. À Wittenberg, durant la même période, il fait la connaissance de Martin Luther avec qui il se lie d'amitié (et dont il réalisera de nombreux portraits). Acquis aux idées luthériennes, Cranach participera dès lors à la création de l'iconographie protestante, représentant des thèmes chers à la Réforme, tirés de l'Ancien Testament et du Nouveau Testament, introduisant quelquefois des citations de la Bible. Il peint également de nombreux portraits et scènes religieuses qui lui assurent célébrité dans toute l'Europe, et à partir de 1525, intensifie son activité avec l'aide de ses fils, Hans et Lucas, et probablement d'un atelier important.

    13319 450 cranach-saxonne

    409px-Lucas Cranach d. Ä. 044lucas-cranach-1100489173elucas-cranach-bruxelles

    Lucas Cranach d. Ä. 040

    Propriétaire d'une pharmacie et d'une imprimerie, il est élu à trois reprises bourgmestre de Wittenberg et conserva sa charge de peintre de la cour sous les électeurs Jean-Constant et Jean-Frédéric, cour pour laquelle il peignit d'innombrables nus bibliques et mythologiques à l'érotisme allusif.

    Son protecteur Jean-Frédéric ayant été capturé après la bataille de Mühlberg, Cranach accompagne sa captivité de 1550 à 1552 avant de revenir à Weimar, nouvelle résidence electorale, pour y mourir l'année suivante, après avoir produit plus de 400 oeuvres. Après sa mort, son fils Lucas Cranach continue l'activité de son père et de son atelier

    LUCAS-CRANACH-THE-ELDER-THE-FOUNTAIN-OF-YOUTHLucas-Cranach-Allégorie-de-la-Justice-Justitia-1537

    lucretia

    3397-3479

    090410015150145983457210[1]

    Yahoo!

    7 commentaires
  • Holbein-ambassadors

    Fils du peintre Hans Holbein l'Ancien (vers 1460 - 1524), il est le frère cadet du peintre Ambrosius Holbein (vers 1493/94 - vers 1519), avec lequel il étudie dans l'atelier paternel.

    En 1515, sa famille se fixe à Bâle, haut lieu de l'humanisme, où il se lie avec Érasme. De 1516 à 1526, travaillant pour la haute bourgeoisie commerçante, il réalise des portraits, compositions religieuses, décorations murales, cartons de vitraux et des gravures. Le musée d'art de la ville de Bâle possède ainsi la plus importante collection au monde d'œuvres de la famille Holbein. Durant cette période, il accomplit de nombreux voyages comme à Lucerne en Suisse ou encore en Italie, à Rome et Florence.
     
    Influencé par Matthias Grünewald mais aussi par Léonard de Vinci, qu'il découvre dans un voyage en France, son style s'ouvre aux nouvelles conceptions de la Renaissance italienne.
     
    En 1526, fuyant la Réforme, il part pour Londres, recommandé par Érasme à Thomas More. Cette époque constitue l'apogée de sa carrière. Il exécute le projet d'un arc de triomphe pour l'entrée d'Anne Boleyn à Londres et peint le tableau Les Ambassadeurs en 1533. Ce dernier est particulier. En effet, une partie de cette œuvre est réalisée selon le procédé de l'anamorphose. Ainsi, si le regard se positionne par rapport à la tranche gauche du tableau, on voit apparaître un crâne humain au milieu des deux personnages. La présence de ce crâne fait de ce tableau un memento mori, qui rappelle à l'humilité. Les deux personnages représentés étant invités à se souvenir qu'ils sont mortels comme tout un chacun.
     
    En 1536, nommé peintre-valet de chambre d'Henri VIII, il devient en peu de temps le peintre officiel de la cour d'Angleterre. En 1543, en pleine gloire, il meurt de la peste. Peintre recherchant derrière les apparences les expressions signifiantes des visages, il cherche à unir aux traditions gothiques les nouvelles tendances humanistes.

    1005509-Henri VIII118009

    19512 Darmstadt Madonna detail 4 ffamille-h

    2095holbein amerbachholbein self

    Hans Holbein d. J. 032bHans Holbein the Younger - Lais of Corinth

    holbein4Holbein-La-Madone-du-Bourgmestre-Meyer-vers-1525-1526-et-15

    holbswifeME0000059061 3

    9783822831694FSI-Grande-10367-hans-holbein-le-jeune-1497-98-1543.-portrait

    pic0022 0800

      frise feuillage fleuri

     

    Yahoo!

    9 commentaires
  • the-virgin-and-child-in-a-church-1437

    L'Homme au turban rouge, 1433

    Eyck-portrait-of-man-NG222-c-face-half


    Autoportrait présumé de Jan van Eyck

    1173120213-0018 hl hieronymus

     Naissance  : vers 1390 
    Maaseik (Principauté de Liège)
    Décès  : 9 juillet 1441
    Bruges (Flandre)
    Nationalité  : Pays-Bas
    Activité(s)  : peintre, enlumineur, diplomate 
    Élèves  : Lambert van Eyck
    Mouvement artistique  : Primitif flamand

    220px-Jan van Eyck 0865xv7539p

    6 Jan van Eyckbladelin triptych

    Œuvres réputées  : L’Adoration de l’agneau mystique
    Les époux Arnolfini
    La Vierge du chancelier
    la Madone au chanoine van der Paele

    jan-van-eyck-arnolfiniVan-eyck-2

    Jan-van-Eyck-la-vierge-au-chancelier-Rolin---detailJAN-VAN-EYCK-SMALL-TRIPTYCH-CENTRAL-PANEL-

    Jan van Eyck - The Ghent Altarpiece (wings closed)Jan van Eyck - The Madonna with Canon van der Paele

    Jan van Eyck (né vers 1390 peut-être à Maaseik et mort à Bruges le 9 juillet 1441) est un peintre né dans les territoires soumis à l'autorité du prince-évêque de Liège, Jean de Bavière (1390-1417) qui devient son protecteur. Il est célèbre pour ses portraits d’un réalisme minutieux. Ses tableaux les plus connus sont le portrait des époux Arnolfini et le retable de l'Agneau mystique, œuvre clé de la peinture occidentale. Il est l'un des premiers artistes à avoir signé beaucoup de ses œuvres.

    luke munichseven sacraments

    the-ghent-altarpiece-1432u6play1

    L’apport technique de Van Eyck à la peinture occidentale est capital. Il a porté la technique de la peinture à l'huile à la perfection (sans pour autant la créer). Le liant utilisé par Van Eyck était à base d'huile siccative et d'un autre élément qui rendait le liant consistant, ce qui était l'une des difficultés rencontrés par les utilisateurs de la peinture à l'huile auparavant. Il a porté la technique de la peinture à l'huile et le réalisme des détails (notamment le rendu des matières) à un sommet jamais atteint avant lui, la technique flamande permettant aussi la netteté de ceux-ci.

    Jan van Eyck 013

    Vous pourrez admirer la finesse des détails représentés derrière cette madone !......

     

    Yahoo!

    3 commentaires
  • bosch

    Le peintre flamand Jérôme Bosch, de son vrai nom Hieronymus van Aken, naît vers vers 1450/1460 à Bois-le-Duc où il décède en 1516.

    Bosch JeromeBosch Autoportait

    Fils du peintre Anthonis Janszoon Van Aeken, Jérôme Bosch commence par dessiner des modèles de vitraux et des cartons de tapisseries. Bosch est considéré comme le premier peintre flamand "moderne".

    Nombre de ses oeuvres reproduisent exactement des paraboles ou des récits bibliques. Philippe le Bon lui commanda un Jugement dernier. Philippe II d'Espagne tenta de se l'attacher. On ne peut lui attribuer en toute certitude qu'une quarantaine de tableaux.

    1006011-Jérôme Bosch le Jardin des délices terrestres16 colpor

    bosch-peintureHieronymus Bosch - Marriage Feast at Cana

    Bien que certains critiques du vingtième siècle l'aient appelé "le premier surréaliste", c'est dans un esprit purement médiéval que Bosch présente ses idées abstraites, étranges et symboliques. Imprégné des doctrines de la mystique flamande du quinzième siècle, Jérôme Bosch était habitué à entendre commenter les récits qu'il devait plus tard illustrer.

    Hieronymus Bosch - The Seven Deadly SinsHieronymus Bosch - Triptych of the Adoration of the Magi

    jardindesdelicescentregJerome Bosch

    Jerome Bosch - Haywain (1500)jerome-bosch-oeuvre

    090410015150145983457210[1]

    Yahoo!

    5 commentaires
  • femme-toilette-giovanni-bellini-1515-L-91TFNo

    Le peintre italien Giovanni Bellini naît à Venise, probablement en 1425. Il y décède en 1516.

    0072-0357 auferstehung christi012madon

    036madop497

    Giovanni Bellini naît dans une famille de peintres : il est le fils de Jacopo (qui fut son maître), le frère de Gentile et le beau-frère de Mantegna, qui épousa sa soeur. Giovanni Bellini est d’abord marqué par l’art de Mantegna, dont l’influence est particulièrement sensible dans la "Crucifixion" du musée Correr de Venise. Cette oeuvre définit d’un coup l’apport déterminant de Giovanni Bellini à l’école vénitienne : donner au paysage un rôle majeur en l’associant pleinement au climat spirituel de l’oeuvre.

    Calvary-1465-70-xx-Giovanni-BelliniGiovanni Bellini 016

    Giovanni Bellini7

    Les Madones, les scènes de la passion du Christ et les retables qu’il exécute alors font de lui le principal peintre de la cité, qui, à ce titre, se voit chargé des commandes pour le palais des Doges. Il crée le modèle du retable monumental, la pala, représentant la Vierge à l’Enfant trônant au centre et entourée de saints (pala de San Giovanni e Paolo, détruite au XIXe siècle ; pala de San Giobbe, Venise, Gallerie dell’Accademia).

    Giovanni Bellini - Infant Christ and Simeongiovannibellini madonnaandchildwithstjohnthebaptistandasain

    Giovanni Bellini St Francis in EcstasyGiovanni Bellini - The Infant Bacchus

    Bellini forme de nombreux élèves et son influence dans l’Europe entière est considérable. Dürer, séjournant à Venise en 1506, le considére alors comme le peintre le plus marquant et "toujours le plus grand". Après 1510, Bellini traite des sujets inspirés de la poésie profane. Ce renouvellement de son inspiration lui permet de faire progresser son art et aussi sa manière de peindre, mais surtout de comprendre l’apport décisif de ses jeunes contemporains, Giorgione, Titien, Sebastiano del Piombo, qu’il contribue d’ailleurs à lancer.

    Giovanni Bellini - The Madonna of the MeadowI-Grande-9805-giovanni-bellini.net

    L annonciation - Giovanni Bellini-77b88mary-magdalene-by-giovanni-bellini-wcpd-300px

    "Le Festin des dieux" ou encore "L’Ivresse de Noé" affirment magnifiquement ce naturalisme sensible dont tant d’artistes lui sont redevables.

    noepieta

    Saint Marc772px-Giovanni Bellini 018

    090410015150145983457210[1]

    Yahoo!

    10 commentaires
  • 9782754103107-G

    Mantegna serait né en 1431. Sa ville de formation est Padoue, récemment acquise par Venise. Padoue bénéficie d'une université célèbre qui réunit un milieu humaniste chrétien assez riche (Pétrarque y a passé les dernières années de son existence, Donatello y travailla 10 ans).

    08 061002369-Andrea Mantegna le Christ au jardin des Oliviers. Mantegna appartient à l'atelier de Squargione, qui a adopté Mantegna au même titre que plusieurs de ses talentueux apprentis. L'atelier de Squargione est rempli d'antiquailles ramenées par le maître d'un voyage en Grèce. D'où une forte présence d'éléments de sculpture dans les oeuvres de ses élèves. Un autre élément qui influence nettement la peinture de Mantegna (et de ses contemporains) est le traité d'Alberti sur la peinture (vers 1435 ), dédié au duc de Mantoue. Ce grand théoricien prône l'imitation de la nature (par le biais de la perspective) et exalte la vertu de l'Antique.

    01928850567cfe1decdfba1a118ef5e303 06

    235px-Andrea Mantegna 089910

    Dès sa première oeuvre, Mantegna est considéré comme le peintre le plus doué de sa génération en Italie du Nord, ce qui lui vaut la commande d'un retable pour l'Église Saint Zénon à Vérone. La Crucifixion du Louvre constitue la pièce centrale de la prédelle de ce retable, ramené par Bonaparte et partiellement restitué depuis.

    300px-MantegnaSanZenoandrea-mantegna

    Andrea Mantegna 098Andrea Mantegna-477646

    Plusieurs innovations caractérisent ce retable, dont le thème principal est une Vierge à l'enfant entourée de saints (sainte conversation) : la pièce centrale est unifiée alors qu'auparavant on avait plutôt à faire à des polyptyques

    andreamantegna ceilingdecoration-detail1Mantegna1

    ANDREA-MANTEGNA-MARTYRDOM-OF-ST-CHRISTOPHER-AND-REMOVAL-OF-Camera depicta mantegna annonce

    Mantegna utilise des éléments d'architecture tant à l'extérieur (dans l'encadrement) qu'à l'intérieur de la toile (loggia dont la profondeur est créée par des pilastres. Il fait également apparaître un élément décoratif dont il est le premier à faire usage : la guirlande avec fruits.

    mantegna15Andrea Mantegna. The Presentation in the Temple. c. 1465-66

    Mantegna01bmantegna triomphes-cesar l

    La prédelle est composée de trois scènes : le Mont des Oliviers, la crucifixion et la résurrection. La seule visible au Louvre est la crucifixion. 

    re chambre epouxgonzague mantegnaparnasse

    mantegna madonna sleeping

    090410015150145983457210[1]

    Yahoo!

    9 commentaires
  • Botticelli-Madone magnificat-1483

      Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi, dit Sandro Botticelli, est un peintre italien né à une date située entre le 1er mars 1444 et le 1er mars 1445 et mort en mai 1510, à Florence. Botticelli est l'un des peintres les plus importants de la Renaissance italienne et de l'histoire de l'art.   

    3-graces-primavera-bottecelli-lucystewart-com1440px-Sandro Botticelli 021

    Alessandro Filipepi, qui sera plus tard surnommé Sandro Botticelli, naît dans le quartier Borgo Ognissanti, à Florence, en Toscane, cadet de quatre frères. Il grandit dans une famille modeste mais non pauvre, grâce au père, Mariano Filipepi, tanneur qui a son atelier dans le quartier voisin de Santo Spirito. Botticelli est un surnom, venant du mot « botticello » qui signifie « petit tonneau »; le surnom vraisemblablement donné à son frère aîné Giovanni, passa rapidement au cadet.

    Son frère Antonio, orfèvre de profession, lui prodigue son premier enseignement artistique.

    boticellibottecelli

    Botticelli entre à l'âge de vingt ans dans l'atelier de Fra Filippo Lippi (entre 1464 et 1467), moine et peintre de Florence, auteur de peintures religieuses. Il y travaille avec les peintres Antonio del Pollaiuolo et Andrea del Verrocchio quand son maître part pour Spolète. Cet apprentissage de l’orfèvrerie, de la gravure et de la ciselure influence la ligne de son dessin. Botticelli travaille beaucoup avec les artisans et notamment avec son frère Antonio, orfèvre avec qui il partage son atelier.

    bottecelli-map-of-hellBotticelli30

    Il reçoit sa première commande publique en 1470 quand il ouvre son propre atelier. Il s'agit d'une allégorie pour le Tribunal de Commerce de Florence qui doit représenter la Force, panneau qui doit s'insérer dans une commande passée à Piero Pollaiuolo qui devait livrer les six autres Vertus catholiques mais qui fut révoqué pour n'avoir pu les livrer à temps.

    Il compose en 1472 le diptyque des Épisodes de la vie de Judith (1472), avec La Découverte du cadavre d'Holopherne dans le style du Pollaiolo, et Le Retour de Judith à Béthulie, avec la sensibilité de Fra Filippo.

    1401367768 38f8f2a2a0botticelli venus1

    Devenu l'ami des philosophes neoplatoniciens, en accueillant pleinement leurs idées, il réussit à rendre visible cette beauté qu'ils théorisent, en y rajoutant son interprétation personnelle du caractère mélancolique et contemplatif, qui le distingue des autres artistes de son temps comme le Martyre de Saint Sébastien de 1473, en une version totalement différente de celle du Pollaiolo.

    botticelli vierge enfant grjesusBottecelli

    Botticelli fréquente le cercle de la famille Médicis, notamment les humanistes comme Ange Politien ou Pic de la Mirandole, ce qui lui offre protection et garantie de nombreuses commandes, comme L'Adoration des mages (celle de 1475), peinte pour la chapelle funéraire de Gaspare Zanobi del Lama de Santa Maria Novella, une œuvre importante dans laquelle il dépeint un cortège dans lequel il représente les membres de la famille Médicis.

    De cette même période date (1474-1475) une œuvre composée avec les mêmes principes qui révèle également l'influence flamande dans le Portrait d'un jeune homme portant le sceau de Cosme l'Ancien et plus tard en 1478, le célèbre Portrait de Julien de Médicis.

    À partir de 1481, Botticelli est appelé à Rome par le pape Sixte IV pour décorer la chapelle Sixtine accompagné par Cosimo Rosselli, Domenico Ghirlandaio et Le Pérugin pour illustrer les vies de Jésus et Moïse sur les murs latéraux de la chapelle. La rivalité qui existe entre le pape, un Della Rovere et les Médicis, ses mécènes, fait que son talent n'est pas reconnu.

    02s bottic clament mbotticelli

    Il réalise trois grandes fresques:  Les Épreuves de Moïse, La Tentation du Christ et La Punition des Rebelles Lévites.

    Puis il revient à Florence, furieux de l'injustice qui a été faite à ses chefs-d'œuvre, et décide de ne plus jamais quitter sa ville natale. Aussitôt rentré, il peint pour la villa Medicea di Castello de Laurent de Pierre-François de Medicis, cousin de Laurent le Magnifique, Le Printemps en 1482 et la Naissance de Vénus en 1484, ses deux œuvres les plus connues.

    Il eut comme élève Filippino Lippi, le fils de son maître, Fra Filippo Lippi.

    Il meurt en 1510 dans la maison de la Via della Porcellenna où il a travaillé toute sa vie.

    printemps-botticelli

     

    Yahoo!

    11 commentaires
  •     Piero della Francesca 010

    Piero di Benedetto de Franceschi dit Piero della Francesca ou encore Pietro Borghese est né entre 1412 et 1420 à Borgo San Sepolcro (aujourd'hui Sansepolcro) dans la haute vallée du Tibre en Toscane, ville où il meurt le 12 octobre 1492.

    La maîtrise de l'art de la perspective, du rendu de la lumière et de la qualité du traitement des couleurs de Domenico Veneziano influença Piero della Francesca avec lequel il commença sa vie de peintre.

    Piero della Francesca et Melozzo da Forlì sont les plus célèbres maîtres de la perspective du XVe siècle

    1009440-Piero Della Francesca Rencontre de la reine de Saba220px-Piero della Francesca- Legend of the True Cross - the

    Piero della Francesca apprend les bases de l’art à Borgo San Sepolcro dans l'atelier du seul artiste-peintre de la cité, Antonio di Anghiari, associé de son père cordonnier pour la fabrication d'étendards, comme l'atteste un document de paiement datant du 21 octobre 1436 relatif à une commande de blasons et d’étendards papaux pour les portes et les tours de la ville, et sur lequel le nom de Piero della Francesca figure aux côtés de celui d’Antonio.

    La plus ancienne œuvre connue qui lui est attribuée, les fresques de la Vie de la Vierge dans le chœur de l'église Sant'Egidio, date de 1439.

    Retourné à Sansepolcro, et nommé conseiller du peuple en 1442, il commence le polyptyque de la Vierge de Miséricorde mais avant son achèvement, la confrérie de la Miséricorde de Borgo Sansepolcro lui passe commande d'un retable en 1445 ; le maître réalise personnellement saint Sébastien, saint Jean Baptiste, le panneau central et la Crucifixion.

    220px-Resurrection5 bapteme

    Il se rend en 1450 à Ferrare où il réalise plusieurs fresques dans certaines salles du palais d'Este, puis à Venise et à Rimini où Sigismond Pandolfo Malatesta l’appelle en 1451. Il lui confie le décor de la chapelle des reliques du temple Malatesta. La fresque de Sigismond Malatesta en orant aux pieds de saint Sigismond, roi des Burgondes prend place dans un cadre en trompe-l'œil.
     
    Il devient, à l'occasion de ses voyages à travers l'Italie, un familier de la cour d'Urbino.
     
    La Flagellation, l'une de ses œuvres majeures, fut réalisée autour de 1452. C'est une création personnelle qui ne dépend d'aucune commande.

    base2chapelle01adam

    Piero della Francesca consacre les années comprises entre 1452 et 1459 à la décoration du chœur de l'église San Francesco d'Arezzo pour un cycle de fresques qui évoque l'Histoire de la Vraie Croix du Christ, tirée de la Légende dorée de Jacques de Voragine, thème appartenant traditionnellement au registre de l'iconographie franciscaine.

    Il part, malgré ce chantier monumental engagé et témoignage de son génie, réalise la fresque représentant sainte Marie-Madeleine, dans le dôme d'Arezzo, en 1460. Il peint, la même année, la Madonna del Parto pour la chapelle Santa Maria di Nomentana du cimetière de Monterchi, bourgade voisine de Borgo Sansepolcro. Il exécute, les années suivantes, le polyptyque de saint Augustin, dont il ne reste que quatre panneaux, ainsi que le retable du couvent San Antonio à Pérouse. Ensuite on le retrouve à Rome, le 12 avril 1459 pour le paiement de ses peintures de la chambre de Pie II au Vatican, et de nouveau à Arezzo pour livrer l'étendard de la confrérie de l'Annunziata en 1468.

    eucharismontefeltro

     Piero della Francesca 011Piero della Francesca 024 OBNP2009-Y07364

    Il repart à Urbino où Frédéric III de Montefeltro, duc d'Urbino, l'associe en 1465 aux architectes Alberti et Luciano Laurana. Il leur confie la rénovation de son palais. Le diptyque des ducs d'Urbino, intitulé Triomphe de la Chasteté, qui rassemble les portraits de Frédéric et de son épouse Battista Sforza, les représente de profil sur un fond de paysage en perspective. Il travaille également pour une œuvre représentant l'Eucharistie.
     
    Il revient à Arezzo pour les fresques de la Badia en 1473, et à Sansepolcro en 1478, pour l’exécution d’une fresque de la Vierge commandée par la confrérie de la Miséricorde. On le retrouve placé à la tête de la confrérie de San Bartolomeo entre 1480 et 1482.

    Piero della Francesca 033Piero della Francesca 034

     Piero della francesca,madonnaDelPartoPiero della Francesca-758537

     Le 22 avril 1482, il loue « une maison avec un puits » à Rimini. Le 5 juillet 1487, il établit son testament. Il meurt à Sansepolcro, aveugle, le 12 octobre 1492

    Piero della Francesca - Bataille entre Constantin et Maxencsigismondomalatesta1700

    C'est dommage que certaines fresques soient abimées par le temps ......

    Yahoo!

    9 commentaires
  • uccello-paolo-c-face-half

    Paolo di Dono di Paolo, dit Paolo Uccello (Florence, 1397 - Florence, 1475), est un peintre italien de la première Renaissance, le fils de Dono di Paolo, chirurgien et barbier, et d'Antonia di Giovanni del Beccuto.

    Paolo Uccello 043Paolo Uccello - Creation of the Animals and Creation of Ada

    Paolo Uccello fait partie des peintres du Quattrocento ayant marqué l'histoire avec de la peinture jaune par sa maîtrise des nouvelles règles de la perspective. Tout d'abord apprenti chez Lorenzo Ghiberti entre 1407 et 1414 environ, il y fait la connaissance de peintres de renom tels que Masolino, Donatello et Michelozzo. Il participe à cette époque aux finitions de la porte du Baptistère de Florence réalisées par ce dernier. Après avoir reçu les formations de peintre, sculpteur, orfèvre et architecte, il rejoint en 1424 la Compagnie des peintres de San Luca et sera appelé un an plus tard à refaire les mosaïques de la basilique de San Marco (Venise) détruites par un incendie.

    1139740082397401455dragon2

    6 Crucifixion early Renaissance Paolo Uccello

     En 1432 c'est à la réalisation du dôme de l'église Santa Maria del Fiore qu'il travaille. Il reçoit sa première commande monumentale en 1436 et réalise donc à fresque le Monument équestre , dédié au condottiere anglais John Hawkwood. Tout au long de sa vie, il fait de ses recherches sur la perspective une vraie passion allant parfois jusqu'à l'obsession, ce qui lui vaudra les critiques de ses contemporains et son surnom, Uccello (« oiseau »), sans doute pour ses lubies et son étourderie

    crucifixion-1430PaoloU1

    paolo-uccello-fresque-de-fruitsi-n-401533-0paolo-uccello-8. Cependant cette histoire pourrait être une légende, il pourrait appartenir à une ancienne famille florentine exilée à Bologne, les Ucceli. Ce surnom pourrait aussi lui venir de sa participation au tout début de sa carrière, à la Porte du Paradis (la porte du Baptistère de Florence) sous la direction de Ghiberti, où il aurait réalisé une frise représentant des oiseaux.

    Il utilise souvent le raccourci pour traiter les formes et joue de cette technique jusqu'à donner un caractère fantastique à certaines de ses œuvres

    paolo uccello-la-thabaadePaolo-Ucello-La-Bataille-de-San-Romano--la-contre-attaque-d

    uccello-battle-of-san-romanpaolo uccello gallery 10

     

    Yahoo!

    8 commentaires
  • ME0000028724 3

    9782711841806FSclaude-gellee-le-lorrain

     Claude Gellée, dit le Lorrain (Chamagne, Vosges, v. 1600 - Rome, 23 novembre 1682) est un peintre lorrain, figure emblématique du paysage de style classique

    87630 1294241633 vue-de-la-crescenza-le-lorrain-hdcampo

    Claude Gellée fréquente l’école du village avant de commencer à apprendre le métier de pâtissier. Il perd ses parents à l’âge de douze ans, et, à quatorze ans, il suit une troupe de pâtissiers qui se rend à Rome. Il y trouve du travail comme cuisinier auprès du peintre Agostino Tassi. C'est à cette époque que Claude Gellée aurait inventé la pâte feuilletée. À part des travaux domestiques, il broie les couleurs de son maître ; il a ainsi l’occasion de le voir peindre. Il s'essaie lui-même à la peinture, et étonne Tassi au point que celui-ci commence l'éducation de Claude Gellée dans l’art pictural.

    claude+le+lorrainClaude Lorrain 019

    Il fait un séjour à Naples entre 1617 et 1621 où il étudie auprès du paysagiste Goffredo Wals. Il quitte l’Italie à l’âge de 25 ans et fait de longs voyages en France, en Suisse et en Bavière.
     
    Toute sa carrière se déroule ensuite à Rome. Influencé par les grands paysages d'Annibal Carrache, il forge son propre style. Peu à peu, l’effet de la lumière devient sa préoccupation majeure.

    DSC07477embarquement-saint-paule-ostie

    Dans une première période, il reçoit des commandes du pape Urbain VIII. Il peint de nombreux ports imaginaires, invitations au voyage, à l'architecture néo-classique de la Renaissance italienne, baignés par la lumière rasante d'un soleil couchant situé dans la ligne de fuite du tableau. On y retrouve souvent des scènes d'embarquement grouillant de débardeurs affairés (Marine, 1634 ; Port de mer au soleil couchant, 1639 ; Le débarquement de Cléopâtre à Tarse, 1642).

    Gellee Claude (Le Lorrain)3-XX-Coast View with Apollo and tlandscape2

    À partir de 1645, le Lorrain s'oriente vers des œuvres plus apaisées, à la lumière uniforme, d'inspiration mythologique ou biblique (Bord de mer avec Apollon et la sibylle de Cumes, 1647 ; Mariage d'Isaac et Rebecca, 1648). Mais comme toujours chez le peintre, ces scènes ne sont que des prétextes pour l'exploration de l'espace infini du paysage (les œuvres du Lorrain « naissent de la distance », Werner Schade, 1999).

    lorrain1lorrain (1)

    A la fin de sa carrière, le Lorrain retrouve son inspiration première dans des sujets plus symboliques, qui lui permettent d'explorer à nouveau le travail de la lumière (Paysage avec Tobie et l’ange, 1663 ; Paysage avec Énée chassant sur la côte de Libye, 1672).

    lorrain-2lorraingd

    En 1663, Claude Gellée tombe gravement malade, il souffre beaucoup de la goutte. Dans ses dernières années, il ne vit que pour l’art. Bien qu’il soit délivré des soucis financiers, il mène une vie modeste et soutient beaucoup les pauvres. Hormis le pape Urbain VIII, il a peint pour des personnages très importants de son temps, tels que le roi d’Espagne ou des cardinaux de la Curie romaine. Il meurt le 23 novembre 1682 et est inhumé à Rome dans l'église Trinità dei Monti (sa tombe est aujourd'hui dans l'église Saint-Louis-des-Français). Dans son testament, il demande qu’on dise des messes dans son village de naissance. Malgré son admiration pour la nature d’Italie et sa grande fortune, Claude Gellée est resté toujours attaché à son village natal.

    port de mer

    090410015150145983457210[1]

     

    Yahoo!

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique