• Peinture de : Bernard BUFFET

    Né le 10 juillet 1928 à Paris, dans le quartier des Batignolles, fils de Charles Buffet et de Blanche Colombe.

     

     Elève au Lycée Carnot de 1939 à 1943.

     En 1943, il étudie le dessin au cours du soir de M. Darfeuille, place des Vosge, puis entre en décembre à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris où il ne restera que deux ans. Ensuite, il travaille seul.

     En 1945, il obtient le prix des travaux d'atelier. Décès de Blanche Buffet, sa mère.

     En 1946, il expose son premier tableau, un autoportrait, au Salon des Moins de Trente Ans à la Galerie des Beaux Arts.

     En 1947, il expose " l'Homme accoudé " au salon des indépendants et en décembre a lieu sa première exposition présentée par Pierre Descargues, à la Librairie des Impression d'Art organisée par Guy Weelen et Michel Brient. Raymond Cogniat lui achète pour le Musée National d'Art Moderne de Paris une peinture : "Nature morte au poulet".

     En avril 1948, il présente un tableau, " Le buveur " au prix de la jeune peinture organisé à la Galerie Drouant-David, 52, rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris. Il n'obtient pas le Prix, mais le Docteur Girardin, un grand collectionneur d'art contemporain, défend sa peinture avec passion et attire l'attention d'Emmanuel David sur ce jeune peintre.

     Quelques jours plus tard, Emmanuel David se rend dans l'appartement du 29 de la rue des Batignolles et propose à Bernard Buffet d'entrer dans sa Galerie avec un contrat d'exclusivité. Ce contrat a par la suite été partagé avec Maurice Garnier.

     En juin, à la Galerie Sain-Placide à Paris, il obtient le Prix de la Critique ex-aequo avec Bernard Lorjou, de vingt ans son aîné. En juillet, une exposition de ses oeuvres aura lieu dans cette Galerie. Il expose " La Ravaudeuse de filet " au Salon d'Automne.

     

    Il épouse Agnès Nanquette, une camarade des Beaux Arts, le 23 novembre 1948.

     

     

     En 1949 Pierre Descargues publie " Bernard Buffet " aux Presses Littéraires de France. Un amateur d'art met un pavillon à Garches à sa disposition. Comme loyer, Bernard Buffet lui donne un tableau par trimestre.

     En 1950, Il compte parmi les membres fondateurs su Salon de la jeune peinture organisé par Pierre Descargues. Il passe ses vacances d'été avec Pierre Bergé à Séguret (Vaucluse). Le divorce avec Agnès est prononcé en juillet.

     En 1951, Jean Giono met à sa disposition une petite maison à Manosque. Puis Bernard Buffet loue une ancienne bergerie à Nanse près de Raillanne, à dix-sept kilomètres de Manosque, où il travaillera jusqu'en 1954.

     En 1953, Louis Aragon publie, à l'occasion de ces expositions, dans les Lettres Françaises, un article ayant pour titre " Le Paysage a quatre siècle et Bernard Buffet vingt-quatre ans. "

     En 1955, il obtient la première place au référendum organisé par la revue " Connaissance des Arts " désignant les dix meilleurs peintres de l'après-guerre. Il peint les maquettes des décors et des costumes pour " la chambre " argument de Georges Simenon qui devient son ami. Il achète la propriété de " Manimes " à Domont près de Paris, qu'il quittera l'année suivante.

     En 1956, il achète la propriété de " Chateau l'Arc " près d'Aix en Provence, qui sera sa résidence principale jusqu'en 1964.

     En 1958, première rétrospective de son oeuvre à la Galerie Charpentier de Paris. Pierre Bergé publie " Bernard Buffet ". Luc Fournol lui présente Annabel Schwob, née en 1928, qu'il épouse le 12 décembre à Ramatuelle.

     En 1961, il peint un ensemble de tableaux représentant la vie du Christ destinés à décorer la chapelle de Château l'Arc. Dix ans plus tard, à la demande de Monseigneur Pasquale Macchi, secrétaire du Pape Paul VI, Bernard Buffet offrira ces tableaux au musée du Vatican où ils sont exposés dans une salle particulière.

     Sa fille Virginie est née le 26 mars 1962 et sa fille Danielle le 24 avril 1963.

     

     

     En 1964, Maurice Druon publie " Bernard Buffet ", légendes d'Annabel Buffet, images de Luc Fournol. Bernard Buffet achète " La Vallée " à Saint-Cast où il travaillera jusqu'en 1970.

     De 1965 à 1971 il vit alternativement en Bretagne et à Paris.

     En mai 1971, il est nommé chevalier de la Légion d'Honneur. Naissance de son fils Nicolas le 13 mai. Bernard Buffet achète le château de Villiers-le-Mahieu où il habitera jusqu'en avril 1978.

     Le 25 novembre 1973, inauguration du Musée Bernard Buffet, fondé par Kiichiro Okano, à Surugadaira au Japon.

     Elu à l'Académie des Beaux-Arts


     le 13 mars 1974.

     En 1975, il achète un appartement à Saint-Tropez.

     En 1978, à la demande de l'administration des Postes, Bernard Buffet réalise une maquette pour un timbre de trois francs " L'Institut et le Pont des Arts ". A cette occasion le Musée Postal à Paris présente une exposition rétrospective de ses oeuvres.

     En 1979, il retourne vivre à Paris.

     En 1980, il achète le manoir de Saint Crespin en Normandie où il habitera jusqu'en 1986.

     

     

     En 1986, il achète le domaine de la Baume près de Tourtour dans le Haut-Var qui devient sa résidence principale, la dernière. Annabel publie " d'amour et d'eau fraîche ". Sortie du livre de Yann le Pichon "Bernard Buffet " en deux tomes qui obtient le Prix Elie Faure.

     En 1987, décès de Charles Buffet, son père.

     En 1988, inauguration de l'extension du Musée Bernard Buffet de Surugadaira au Japon.

     En 1989, il achète une maison rue Cortot, dans le quartier Montmartre à Paris. Alin Alexis Avila publie " Bernard Buffet ".

     En 1991, il réalise une maquette pour un timbre de vingt-cinq francs soixante-dix centimes, à la demande de l'administration du Territoire des terres australes et antarctiques Françaises.

     En 1993, il est promu chevalier des Arts et lettres.

     

     

    En 1997, les symptômes de la maladie de Parkinson apparaissent.

     Le 4 octobre 1999, ne pouvant plus peindre en raison de sa maladie, Bernard Buffet met fin à ses jours à Tourtour (Var) 

     

    « La pensée du jour : Prenez votre vie en main Circuits Touristiques : La Basse Marche »
    Yahoo!

  • Commentaires

    17
    lilou
    Lundi 11 Juillet 2016 à 00:53

    merci pour cet article je suis un nouvel admirateur de cet artiste et apprendre lire et voir de nouvelles choses et toujours un grand bonheur pour moi merci encore à très bientôt .

     

    16
    Lundi 4 Novembre 2013 à 19:51

    comme il ne faisait pas beau j'étais chez marraine...bonne semaine amie

    15
    Lundi 4 Novembre 2013 à 18:22
    TititeParisienne*

    Bonsoir Lucette,

    Ah Bernard Buffet je connais et j'aime beaucoup ce qu'il fait. Merci du partage.

    Je te souhaite une très bonne soirée, amitié, bises, Véronique

    14
    Lundi 4 Novembre 2013 à 18:13

     

    Coucou Mamie Lucette, un peintre dont j'ai toujours connu les oeuvres, ma grand-tante et ma mamie maternelle l'adoraient, il y avait des reproductions dans les différentes pièces de la maison. Merci pour ces réminiscences.

    La journée s'est passée dans la brume, on se serait crus dans un décor de film fantastique. Pas de lumière dès le matin mais j'ai repéré un beau petit arbre dont les feuilles prennent une couleur dorée que j'irai photographier dans la semaine. J'espère que tu vas bien, mon esprit est dans la brume aussi, comme le temps...rires! Et ma connexion boude pour aller à un rythme normal. Je parviens malgré tout à t'envoyer de gros bisous et à te souhaiter une belle soirée.

    Cendrine

    13
    Lundi 4 Novembre 2013 à 15:05

     

    bonjour mamielucette, j'espère que ton week-end était bien, moi repos. je connaissais pas ce peintre, mais j'aime bien c'est peintures. et ta création est vraiment sublimeee. temps à la pluie et beaucoup de vent. passe une très bonne journée. pleins de gros bisous, annie

     

    12
    Lundi 4 Novembre 2013 à 14:07

    coucou Ana, je t'ai envoyé par mail des toiles sur le christ peintes par buffet, gros bisous

    11
    Lundi 4 Novembre 2013 à 13:27

    Bonjour Mamie Lucette. Je trouve la vie de ce peintre assez intéresante. Il demenage très souvent et achète des propriétes dans dans de lieux que je connai bien. Et dans ces peintures, je vois bien des lieux de Paris. Ces sont des peintures un peu particulières dans son style et j'aurais voulu voir celles du Christ. Sa fin...je pense qu'il n'avait pas trop port d'attache, puis la rupture de son métier. On ne sais pas trop. Merci de cet article. Pour moi. Je suis un peu fatigué car le sommeil n'est pas au top. Mais ça va. As-tu des notices de Thérèse ? Je vais lui mettre un commentaire. Bonne journée. Et bisous. Je t'Aime le petit clown du blog nani 

     

                                                        

    Christ en Croix (1946)   : " Un miracle ! Cette toile a été retrouvée déchirée par un amateur éclairé sous le lit de Bernard BUFFET, dans l'atelier. Il l'a récupérée puis restaurée. Il y a similitude totale avec le Christ représenté par Grünewald en 1516 sur le  retable d'Issenheim   du Musée Unterlinden de Colmar. Elle a fait l'objet d'une des plus belles enchères des années 1990. Elle sera donnée au futur musée Bernard Buffet."

     

    Son style est aussi celui du greco 

     

     

     

     

     

    10
    Lundi 4 Novembre 2013 à 12:45

    Bonjour  j'aime bien ce que faisait ce peintre ! pres de chez moi un peintre moins connu que lui qui vivait bien de sa peinture s'est suicider a cause de cette maladie  pluie et vent  bon début de semaine  amitiés   

    9
    Lundi 4 Novembre 2013 à 10:27

    Bonjour mamie lucette enfin rentrée de mon week end en tout cas j aime beaucoup les images d ece peintre ;) je te souhaite une tres bonne journée cette nuit tempete sur paris ce matin encore un peu de vent et bien gris grrr bisous

    8
    Lundi 4 Novembre 2013 à 10:12

    bonjour lucette!!et oui,s'il ne pouvait plus peindre,c'est sur qu'il n'a pas suporte!!ici ,c'ets grand vent + pluie!j'ai mal partout!!grrrrrrrrr

    bon lundi et gros bisous

    7
    Lundi 4 Novembre 2013 à 09:52
    francine 94

    bonjour, enfin quelqu'un que je connais !!! il a un style très particulier, et facilement identifiable; pour en revenir à ton comm, le street art est par définition un art éphémère, même si j'ai beaucoup de mal avec ce concept; il restera la tour virtuelle!! et mes photos bonne journée bisous

    6
    Lundi 4 Novembre 2013 à 09:32

    bonjour ma belle,de bien jolies peintures,j'espère que ce monsieur a gardé tous les tableaux ,il fallait y penser ,un tableau en guise de paiement de loyer ,c'est tout gris ,bon début de semaine ,bisous

    5
    Lundi 4 Novembre 2013 à 09:17

    Sur sa photo, il en a un bien rond de buffet !...

    4
    Lundi 4 Novembre 2013 à 09:00

    Un style très particulier que j'ai appris à mieux apprécier ai fil des années.

    3
    Lundi 4 Novembre 2013 à 07:42

    Bonjour mamie lucette,

    je ne le connais pas mais sont style est bien différent de ce que l'on voit

    habituellement .

    le temps est à la pluie aujourd'hui ...et le ciel est noir tellement c'est sombre.

    douce journée

    gros bisous

    Marlène

    2
    Lundi 4 Novembre 2013 à 07:14

    bonjour lucette
    il était  un peintre de notre époque qui a eu une bien triste fin
    j'aime bien le style de ses peintures
    Un vent fort qui souffle en rafales chez-moi aujourd’hui
    Je te souhaite de passer un bonne journée
    gros bisous

    1
    Lundi 4 Novembre 2013 à 06:38

    Très épuré comme style..

    Bon et doux Lundi Lucette

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :