• Peintures de Giuseppe de NITTIS (1826-1884) Impressionniste

    7643571782_exposition-giuseppe-de-nittis.jpg

    DeNittis1883.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    0112-0188 in den mohnfeldern vor london

    Giuseppe De Nittis est un peintre italien du XIXe siècle, né le 25 février 1846 à Barletta, dans la province de Bari, dans les Pouilles et mort le 21 août 1884 à Saint-Germain-en-Laye, France.

    Contemporain de Giovanni Boldini et des Macchiaioli, ami de Caillebotte, Degas et Manet, Giuseppe De Nittis reste un peintre encore relativement confidentiel, y compris en Italie et que l'on a classé trop rapidement dans l'école impressionniste italienne, malgré la variété de ses sources d’inspiration.

    0346-0407 bruecke ueber die seine

     

     

    5104315725 595ee8c0ee o d

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    au-champ-de-course.1289613756

    dejeuner au jardin 1883.1293702235

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après un apprentissage auprès du peintre local Giovanni Battista Calò à Barletta, il s'inscrit en 1860 à l'Institut de Beaux-arts de Naples où quatre ans plus tard il fonde l'École de Resina du genre réaliste.

    En 1867, il part pour Paris où il rencontre Jean-Louis-Ernest Meissonier et Jean-Léon Gérôme. Il épouse deux ans plus tard Léontine Gruvelle[2], qui influence considérablement ses choix sociaux et artistiques. Ainsi, il fait son entrée dans le milieu artistique et intellectuel et fait connaissance des collectionneurs passionnés de japonisme tels Edmond de Goncourt et Philippe Burty. En 1874, sur l'invitation d'Edgar Degas, il participe à la première exposition des peintres impressionnistes qui se tient dans l'atelier de Nadar.

    denittis

    Giuseppe-De-Nittis

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    nittis-guiseppe-01

     

     

     

     

    Nittis - Mathilde

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En 1880, il installe son atelier 3 et 3 bis rue Viète. Enfin, il constitue une collection d'œuvres de grande qualité, remarquée par plusieurs experts d'art japonais au Pavillon de Breteuil, qu'il habite au n° 12 de l'avenue Foch à Paris.

    Il touche le sommet de sa renommée à l'Exposition Universelle de Paris de 1878, où il expose onze de ses toiles.

    Il meurt en 1884 à Saint-Germain-en-Laye, frappé d'une embolie cérébrale. Il repose au cimetière du Père-Lachaise.

    Giuseppe de Nittis 001

    Giuseppe+De+Nittis,+Le+Kimono+couleur+orange

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    nittisbarl

    jhfn4xys[1]

    « Peintures de Jean Louis FORAIN (1852-1931) ImpressionnistePromenade dans un petit chemin enneigé »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :