• Peintures de Gustave COURBET (1819-1877) réaliste

    1-Gustave Courbet

    Gustave Courbet (10 juin 1819 à Ornans, près de Besançon, Doubs - 31 décembre 1877 à La Tour-de-Peilz en Suisse) est un peintre français du XIXe siècle, chef de file du courant réaliste.66291

    courbet woman in waves

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    400px-Gustave Courbet Etretat

     

     

     

     

     Son réalisme fit scandale. Engagé dans les mouvements politiques de son temps, il a été l'un des élus de la Commune de 1871 accusé d'avoir fait renverser la colonne Vendôme, il fut condamné à la faire relever à ses frais ; libéré de prison, il se réfugia en Suisse.

    En 1849 Courbet revient à Ornans, ce retour aux sources va changer sa manière de peindre le faisant abandonner le style romantique de ses premiers autoportraits et de sa Nuit de Walpurgis. Inspiré par son terroir il crée un style qu’il qualifie lui-même de réalisme. Sa première œuvre de cette période est L’après-diner à Ornans tableau exposé au salon de 1849 qui lui vaut une médaille de seconde classe, et qui est remarqué par Ingres et Delacroix. Cette médaille le dispense de l’approbation du jury, il va s’en servir pour ébranler les codes académiques. Ses paysages dominés par l’identité de retrait et de solitude, ont une signification quasi autobiographique.

    725px-Gustave Courbet 021

     courbet gustave 007

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Gustave Courbet 030

     

     hdchateau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En 1852, il décide de se mettre à de grandes compositions de nus en vue de son prochain salon

    Les Baigneuses de 1853 a énormément choqué, on voit deux femmes, dont une nue avec un voile

    Tous ces tableaux sont chargés d’exotisme qui célèbre le charme féminin). La Source est l’un des derniers nus de Courbet, fait en 1868.

    courbet gustave 005

    les-tableaux-orphelins-du-musee-de-jerusalem-7 406

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En 1859, il découvre les côtes normandes : paysages puissants et tourmentés

    Gustave Courbet enduisait sa toile d’un fond sombre, presque noir, à partir duquel il remontait vers la clarté.

    Gustave Courbet - Paysage compose avec source

     ME0000101665 3

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « PAROLES DU JOUR : Ne vous lassez pas de faire le bienPeintures de Mary CASSATT (1844-1926) »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :