• Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

     

    Séraphine Louis est née à Arsy (Oise) le 3 septembre 1864.

    Son père était manouvrier et sa mère venait d'une famille de paysans. Elle perd sa mère le jour de son premier anniversaire, et son père, remarié, meurt alors qu'elle n'a pas tout à fait sept ans ; elle est alors recueillie par sa sœur aînée.

     

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

     

    Elle travaille d'abord comme bergère, puis, à partir de 1881, comme domestique chez les sœurs de la Providence à Clermont (Oise). En 1901, elle commence à travailler comme femme de ménage dans les familles bourgeoises de Senlis.

    Tout en travaillant elle se met à peindre à la bougie dans un grand isolement et accomplit une œuvre considérable.

     

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

     

    Le collectionneur d'art allemand Wilhelm Uhde, installé à Senlis en 1912, découvre ses peintures et lui apporte son soutien. Mais il est obligé de quitter la France en août 1914, et il ne reprend contact avec Séraphine qu'en 1927, à l'occasion d'une exposition locale à Senlis. Son aide, alors, permet à Séraphine de peindre de grandes toiles de deux mètres de hauteur. En 1929, Uhde organise une exposition Les peintres du Cœur sacré qui permet à Séraphine d'accéder à une certaine prospérité financière qu'elle dilapide au fur et à mesure.

     

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

     

    À partir de 1930 Uhde cesse d'acheter ses peintures du fait de la Grande Dépression, qui éloigne les acheteurs d'oeuvres d'art, ce qui la perturbe gravement. Elle sombre alors dans la folie, et on l'interne pour « psychose chronique »le 31 janvier 1932 à l'hôpital psychiatrique de Clermont et dès lors elle ne pratique plus son art.

    Ses œuvres sont pourtant exposées par Uhde : en 1932, exposition Les Primitifs modernes à Paris ; en 1937-1938, exposition Les Maîtres populaires de la réalité, à Paris, Zürich, New York (MoMA) ; en 1942, exposition Les Primitifs du XXe siècle à Paris ; en 1945, exposition consacrée à Séraphine seule à Paris

    .

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

     

    Elle meurt de faim à 78 ans le 11 décembre 1942 dans l'annexe de l'hôpital à Villers-sous-Erquery, dans le dénuement et les dures conditions des asiles sous l'Occupation allemande.


     Séraphine Louis est enterrée dans le carré des indigents au cimetière de Clermont. Son dossier porte la mention « cueille de l'herbe pour manger la nuit ; mange des détritus ».

    Le musée Maillol à Paris, le musée d'art de Senlis, le musée d'art naïf de Nice, et le Centre Pompidou-Metz possèdent plusieurs de ses œuvres.

     

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

     

    Peintures de Séraphine Louis: dite Séraphine de Senlis

    « Torrents Sauvages (Pyrénée) - De Villefanche-de Conflent aux Gorges de Galamus -Curiosités Départementales : HAUTE-CORSE -2B- »
    Yahoo!

  • Commentaires

    16
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 20:01
    TititeParisienne*

    Bonsoir Lucette,

    Quel talent, j'adore !!

    Je te souhaite une très bonne soirée, amitié, Véronique

           

    15
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 19:56

    quelle magnifique idée que tu as eu de faire ce billet sur "Séraphine" j'ai regardé le film à la télé , quel drame la vie de cette femme, mais que de tableaux si colorés, si grand, elle avait vraiment un don !!!! bravo de l'avoir mise dans la lumière, bisous.

    14
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 19:02

    Bonjour Lucette

    Je connais l'histoire de Séraphine, il y a quelque temps déjà, un téléfilm est passé, subjuguée, je suis allée voir ensuite sur le net.Oui une sacrée bonne femme, mais le sort terrible est qu'elle soit morte de faim, alors qu'aujourd'hui ses oeuvres sont connues!Désolant tout de même..Tu as bien fait d'en parler sur ton blog, elle le mérite tant!Merci pour elle.

    Toujours du soleil ici, du ciel bleu, mais un petit vent du nord a bien rafraichi le fond de l'air!!Encore une ou deux cigales chantent au plus chaud de la journée, à partir de 25°) et puis plus rien...C'est tristounet!!

    Bonne fin de journée a toi avec mes gros bisous

    13
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 18:06

    j'ai vu le film à la télé il y a peu...belles oeuvres et triste fin pour l'artiste...fraîcheur par chez moi aussi

    12
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 16:52

    Bonsoir Mamie Lucette, ton blog est de plus en plus animé. Quel travail !

    Mais en te connaissant, tu la finiras bientôt. Puis cette Dame et ses peintures...

    Ce n'est pas mal, c'est moi l'inculte...j'aimes mieux les autres peintres. Quoi il y a de super...et quel trevail ! Je suis en déclin de forces comme le temps, alors je viens moins sur le blog. Puis maintenant j'ai des visiteuses de 14 ans !

    C'est super de pouvoir toucher ce monde la. Gros bisous pour les deux...tu oublies de nous montrer les quatre pattes. A quand une créa pour et avec eux!

    je trouve que cela serais du choc. A bientôt nani voila pour ce soir

     Ah j'Aime finalement les peintures de Séraphine ! Elle est morte de faim !

    Et elle est morte dans le carré des indigents !!!  Elle est heureuse maintenant avec Jésus et plus de faim ni de soif !

                                                                    

     

    11
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 13:52

    Une femme surdouée mais incomprise par le commun des mortels !

    10
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 11:54

    Bonjour mamie lucette les peintures sont vraiment tres belle j aime beaucoup me voila enfin poser depuis lundi j arrete pas :p je te souhaite un tres bon lundi bisous stéphanie

    9
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 11:26

    bonjour lucette!!!!dis donc tres belle tapisserie au point compte!!moi,je n'y vois pas assez!!mais je fais mon canevas!!ma fille en fait du point compte,elle m'a fait un enorme bouquet de fleurs et un chateau!!!hummmmmmm

    bonne journee en peinture et gros bisous

    8
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 11:22
    danie592

    Bonjour Mamie Lucette,

    Dommage que tu habites si loin ce serait avec grand plaisir que je t'aurais donné des prunes, des tomates et par la poste ,ça reviendrait plus cher qu'au magasin...En plus, on ne sait pas quand le colis arriverait  c'est si bizarre " la poste "...

    Il pleut sans arrêt encore et on en a marre déjà malgré que  la pluie soit bonne pour le jardin, on ne peut plus mettre le nez dehors, il faut rentrer de suite ...

    J'en profite pour faire de la patisserie, je congèle un peu, pour l'hiver, tartes aux prunes, tartes aux poires (mais je goûte un peu avant) un petit bout, c'est tout !

    Nous sommes entrés dans l'automne je crois, en vitesse grand V, qui l'eut cru il y a quelques jours nous avions 33° !!!!!!

    Bonne journée chez toi

    Gros bisous

    7
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 09:29

    Nous l'avons regardé en partie... quelle drame...

     

    6
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 09:01

    Jolie tapisserie Lucette

    Pour Séraphine,ces tableaux sont magnifiques,c'est joli cette manière de peindre cela fait pnser a la forme des plumes de paons

    gros bisous

    5
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 08:13

    Bonjour mamie lucette,

    magnifique cette tapisserie......je vois que tu as beaucoup de patience car c'est très long à faire....j'en ai eu fais par le passé.

    pour cette dame sa fille n'a pas été gaie....mais son don de la peinture la rendu certainement célèbre.

    pauvre ou riche nous avons tous un don caché en nous

    douce journée mamie lucette

    et gros bisous

    Marlène

    4
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 07:45

    Ce film était vraiment agréable à regarder avec en plus cette remarquable artiste. Merci pour toutes ces peintures offertes à notre regard!

    Bonne journée, bises amicales de Mireille du Sablon

    3
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 07:36

    bonjour lucette
    triste destin de cette femme,qui n'a pas eu de chance
    ta tapisserie avance à grand pas
    Aujourd’hui nous avons un temps automnal ,l’été est terminé
    je te souhaite de passer une bonne journée
    gros bisous

    2
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 07:22

    Quelle patience pour faire une telle tapisserie, BRAVO!!

    J'ai vu le film avant hier sur Séraphine

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    1
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 01:03

     

    Ma chère Mamie Lucette,

    Ta tapisserie progresse sacrément bien, tu dois être contente, bravo.

    Terrible destin que celui de cette femme. La lumière, amplement méritée, et une fin effroyable, la pauvre...

    Je te remercie pour tes voeux concernant les deux ans de mon blog, c'est très gentil. Je te souhaite une excellente journée à venir, gros bisous et mes amicales pensées.

    Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :