• Poème de Victor HUGO (1802-1885) PRINTEMPS

    PRINTEMPS                          35513c__est_le_printemps.jpg


    Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
    Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
    Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
    Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
    Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
    L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
    Il semble que tout rit, et que les arbres verts
    Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
    Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
    Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
    A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
    Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

    Victor Hugo, Toute la lyre

    ibxkec

    « Peintures d'André RENOUX (1939-2002) vues de ParisEVANGILE AU QUOTIDIEN selon Saint François d'Assise »
    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Février 2011 à 07:48
    ptefleurs18

    bonjour lucette ...bien mignon ce petit poeme de  printemps ....il est grand temps qu il arrive avec sa chaleur et son soleil   pas juste certaine region  se crois au printemps  car il fait beau  ici on en est loin ......passe un bon dimanche ...gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :