• " Première gelée " poème de Jean Richepin

    " Première gelée " poème de Jean Richepin

     

    Première gelée


    Voici venir l’Hiver, tueur des pauvres gens.


    Ainsi qu’un dur baron précédé de sergents,
    Il fait, pour l’annoncer, courir le long des rues
    La gelée aux doigts blancs et les bises bourrues.
    On entend haleter le souffle des gamins
    Qui se sauvent, collant leurs lèvres à leurs mains,
    Et tapent fortement du pied la terre sèche.
    Le chien, sans rien flairer, file ainsi qu’une flèche.
    Les messieurs en chapeau, raides et boutonnés,
    Font le dos rond, et dans leur col plongent leur nez.
    Les femmes, comme des coureurs dans la carrière,
    Ont la gorge en avant, les coudes en arrière,
    Les reins cambrés. Leur pas, d’un mouvement coquin,
    Fait onduler sur leur croupe leur troussequin.

    Oh ! comme c’est joli, la première gelée !
    La vitre, par le froid du dehors flagellée,
    Étincelle, au dedans, de cristaux délicats,
    Et papillotte sous la nacre des micas
    Dont le dessin fleurit en volutes d’acanthe.
    Les arbres sont vêtus d’une faille craquante.
    Le ciel a la pâleur fine des vieux argents


    Voici venir l’Hiver, tueur des pauvres gens.

     

    Voici venir l’Hiver dans son manteau de glace.
    Place au Roi qui s’avance en grondant, place, place !
    Et la bise, à grands coups de fouet sur les mollets,
    Fait courir le gamin. Le vent dans les collets
    Des messieurs boutonnés fourre des cents d’épingles.
    Les chiens au bout du dos semblent traîner des tringles.
    Et les femmes, sentant des petits doigts fripons
    Grimper sournoisement sous leurs derniers jupons,
    Se cognent les genoux pour mieux serrer les cuisses.
    Les maisons dans le ciel fument comme des Suisses.
    Près des chenets joyeux les messieurs en chapeau
    Vont s’asseoir ; la chaleur leur détendra la peau.
    Les femmes, relevant leurs jupes à mi-jambe,
    Pour garantir leur teint de la bûche qui flambe
    Étendront leurs deux mains longues aux doigts rosés,
    Qu’un tendre amant fera mollir sous les baisers.
    Heureux ceux-là qu’attend la bonne chambre chaude !
    Mais le gamin qui court, mais le vieux chien qui rôde,
    Mais les gueux, les petits, le tas des indigents…


    Voici venir l’Hiver, tueur des pauvres gens.

     

    Jean Richepin, La chanson des gueux

     

    " Première gelée " poème de Jean Richepin

     

    " Première gelée " poème de Jean Richepin

     

    " Première gelée " poème de Jean Richepin

    « Prieuré de Salles en Beaujolais (Rhône)Le vieux Redortiers »
    Yahoo!

  • Commentaires

    14
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 18:34

    C'est très rare ces dernières années d'avoir un Noël blanc...  dingue ce qui s'est passé hier à Strasbourg... heureusement que mes neveux étaient restés chez eux... c'est honteux cet agissement ... Dieu, quel qu'il soit, ne veut certainement pas ça...  bonne soirée

    13
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 17:15

    bonsoir lucette , si l hiver n est pas ma saison préférée , elle s en approche car j aime le froid je suis dans mon élément et je me sens bien , mais pas beaucoup sont comme moi dommage 

    hier en revenant de la sépulture nous avons eus accident quelqu un en auto est venu se jeter dans notre voiture et la il y en a pour des sous de réparations , mais bon on est pas blessés c est deja tres important 

     douce fin de journée 

     bisous 

    12
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 17:01

    bonjour Lucette
    un poème qui est réaliste hélas
    nous avons notre petite fille qui Habite et travaille à Strasbourg et nous avons eu très peur,
    beaucoup trop de haine en e moment
    -2° ce matin mais avec un ciel dégagé ,l’hiver arrive
    je te souhaite de passer une agréable journée
    bisous

    11
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 12:55
    10
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 11:47

    bonjour lucette!!c'est un joli poeme,et qui ma foi est bien vrai,helas!

    pour jc et bien il ne peu toujours pas bien respirer et ça m'inquiete beaucoup!!je vais le voir demain!!!bonne journee et gros bisous

    9
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 11:17

    Je les ai observées ces deux derniers jours,mais comme le ciel est dégagé les températures de la nuit sont très froides.

    Bon Marcredi

    8
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 11:16

    Coucou, j'aime beaucoup ce texte.

    Gros bisous

     

    7
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 10:47

    Ce n'est pas la bonne saison pour les pauvres gueux !!!

    Quand je vois tout l'argent qu'on dépense au sommet de l'Etat, et qu'il y a encore des gens qui dorment dehors... quel égoïsme !  A l'Elysée, on mange dans de nouvelles assiettes qui coûtent 400 Euros pièce... et nous-mêmes, sommes-nous tout à fait sans reproches ?

    Bonne journée chère Lucette

    Gros bisous

    Jonathan

    6
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 10:37

    Bonjour Lucette.

    Retour des gelées ce matin.

    Ton texte est en accord avec la météo.....

    Bonne journée à toi.

    5
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 10:02

    Très joli poème de Jean Richepin  "La chanson des gueux"

    s'agirait-il de nous les "sans dents " Mamie Lucette ?

    merci pour ce beau partage et ton image bien choisie .

    Ici grisaille et température douce,

    cela change sans arrêt ...

    Bises de Christiane

     

    4
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 09:03

    Bonjour Lucette 

    Tiens je vois que nous sommes toutes les deux en hiver sur nos blog ! ce matin il a gelé ici mais il fait beau !

    A midi j'ai ma petite fille à manger j'en suis ravie 

    Bonne journée à vous deux 

    Gros bisous

                                         

                                 

    3
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 09:01

    beau poème et belle photo dans ta créa 

    le froid et le gel se sont installés !! nous rentrons vraiment dans l'hiver maintenant

     gros bisous

    2
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 08:56

    Très beau poème qui n'a pas pris une ride, pendant que certains se réjouissent et préparent la fête, les pauvres continuent toujours de plier sous la bise

    Amicalement

    Claude

    1
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 08:54

    Bonjour  chère  amie  Lucette

    OUI  tu  me  donne  encore  plus  froid  en  regardant  cette  jolie  image , mais  ce  n'est  pas  ma  saison bien  aimée car  je  déteste  le  froid

    Je  te  souhaite  une  bonne  journée  Gros  bisous  de  ton  ami  Lucien

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :