• Présidents de la Troisième République : Emile LOUBET

    Sans titre 2

    Emile LOUBET  1838-1924

    Emile Loubet 500

     

    Ce fils de paysan de la Drôme, resté proche de la petite bourgeoisie est le portrait classique de l’homme politique de la IIIe République. Avocat de l’opposition à Napoléon III sous le second Empire, il est élu maire de Montélimar en 1870. Il poursuit une carrière posée, à l’Assemblée Nationale en 1876 puis au Sénat en 1885 dont il devient président en 1896, non sans avoir été Président du Conseil en 1892.

    384PX-~1

     Candidat des modérés, soutenu par Clémenceau et ses amis, il est élu Président de la République en 1899. Son septennat commence dans la confusion des scandales (celui de Panama en particulier) ; il est accueilli au cri de « Loubet démission » ou « Loubet Panama ».
    Mais c’est surtout l’Affaire Dreyfus qui va marqué son septennat. Elu par les partisans de la révision, il gracie le capitaine en 1906 dans un climat passionné.

    1G rehabilitation v3

     Mais Emile Loubet, c’est également l’homme de l’Exposition universelle de 1900, de la Tour Eiffel, de la première ligne de métro, l’homme de la « Belle Epoque »

    aff1expo1900

    4434-13

    Image 41320393942-Paris-Metro-Bastille-Station-1-PC

    Elysee Loubet diner1901 GUSTAVE ZEDE,BRENNUS,

    555 943 image rmn victor hugo

     Ce fut aussi un grand diplomate, artisan du rapprochement avec l’Angleterre et la Russie, scellé par la signature de l’Entente cordiale en 1904.

    alliance-russe-1

    20066-14124-1

    alliance-russe-2alliance-russe-3

    entente cordiale 1904 - 1

    nicolasbig2 765x570Loubet postcard3

    president emile loubet 1838 1 hi

    La fin de son mandat fut plus difficile (rupture des relations avec le Saint-Siège en lien avec la politique anticléricale d’Emile Combes qu’il désapprouvait). Il quitte l’Elysée en 1906, premier depuis l’avènement de la République à terminer son septennat, un peu dégoûté de la politique et se retire sur ses terres à  Marsanne où il meurt en 1924 .

    1323383295-fetes-1905 FRANCO ESPAGNOLES

    entente.cordiale.carte.postale

     

     

    « La Pensée du jour : Garde ton coeur plus que toute autre choseTorrents Sauvages (Massif Central) : Vallée de la Crédogne »
    Yahoo!

  • Commentaires

    8
    maylie
    Jeudi 23 Mai 2013 à 11:09
    maylie

    Bonjour Lucette

    le temps devient agréable,ce matinun peu de sport au parc en suivant le parcours santé,un peu de footing,fait du bien

    bisous

    7
    Lundi 4 Mars 2013 à 17:36
    TititeParisienne

    Bonsoir Lucette,

    Un président dont on ne parle pas beaucoup. Pourtant il a fait de belles choses.

    Je te souhaite une bonne soirée, bises, Véronique.

     

    Aronde, 7 ans, vache normande - Salon de l'agriculture - 2 mars 2013

     

    6
    Lundi 4 Mars 2013 à 11:52
    nanipeinture

                                       un jour de Noël

    5
    Lundi 4 Mars 2013 à 11:50
    nanipeinture

    Bonjour Mamie Lucette. As-tu passé une bonne journée hier? Pte fleur m'avait dit qu'elle irait chez toi. Merci encore pour cet article sur le monde politique. Moi j'ai trouvé sur le net cette image qui te fera plaisir. C'est là que j'ai été benévole durant bien des annés. C'est un coin merveilleux sur Paris. Bonne journée et bisous nani

                                                                           

    4
    Lundi 4 Mars 2013 à 08:26
    Gilbert

    Sous la présidence d’Émile Loubet sera votée la loi de séparation des églises et de l’état 1905, mais aussi la loi, sur les Associations de 1901. Merci mamie Lucette pour cette page d’histoire, riche d’enseignement.

     

    Bonne journée à tous.

    3
    Lundi 4 Mars 2013 à 08:22
    Marizou

    Un homme politique un peu oublié mais dont le bilan est positif.

    2
    Lundi 4 Mars 2013 à 07:52
    Marlène.

    Bonjour mamie Lucette,

    Me revoilà d'un week-end pas très rejouissant....ton article nous fais apprendre bien des chsoes sur nos précédents présidents...

    douce journée

    et gros bisous

    1
    Lundi 4 Mars 2013 à 06:09
    timilo

    Pendant la troisième république , les présidents n'avaient guère de pouvoirs

    Bon et doux lundi Lucette

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :