• Présidents de la Troisième République: Patrice de MAC- MAHON

    Sans titre 1

    Marie Edme Patrice Maurice, comte de Mac-Mahon, duc de Magenta, né le 13 juillet 1808 au château de Sully (Saône-et-Loire) près d’Autun, mort le 8 octobre 1893 au château de la Forêt, à Montcresson (Loiret), était maréchal de France et fut président de la République française du 24 mai 1873 au 30 janvier 1879.

    mac-mahon 01

    123194-004-522ADF9Fmac mahon

    Sorti de Saint-Cyr, il entra dans l’armée en 1827 et servit d’abord lors de l’expédition d’Alger, où il se fit remarquer par sa capacité et sa bravoure. Rappelé en France, il attira de nouveau l’attention lors de l’expédition d’Anvers en 1832. Il devint capitaine en 1833 et cette année-là revint en Algérie. Il mena des raids de cavalerie audacieux à travers les plaines occupées par les bédouins et se distingua au siège de Constantine en 1837. Depuis cette date jusqu’à 1855 il fut presque constamment en Algérie et accéda au grade de général de division..

    traité de 1855

    Pendant la Guerre de Crimée on lui donna le commandement d’une division et, en septembre 1855, il mena avec succès l’attaque sur les ouvrages fortifiés de Malakoff, où il y prononça son célèbre « J’y suis, j’y reste ! », ce qui aboutit à la chute de Sébastopol.

    macmahon-malakoff

     

    prise Malakoff Yvon

    Il se distingua particulièrement lors de la campagne d’Italie de 1859. Moitié par chance, moitié par audace et par flair, il poussa ses troupes en avant sans avoir reçu d’ordres à un moment critique lors de la bataille de Magenta, ce qui assura la victoire française. Pour ces brillants services, il reçut de Napoléon III le bâton de maréchal et fut titré duc de Magenta

    250px-Bataille de Magenta

    mag

    magenta

    Il participa à la guerre franco-allemande de 1870, et essuya plusieurs défaites pour finir prisonnier à Sedan.

    2011-12-27-guerre-1870-5-bourget-bis sedan

    Bataille sedan

    En 1871, il fut nommé à la tête de l’armée dite « versaillaise » qui réprima sévèrement la Commune de Paris en massacrant 30 000 personnes, emprisonnant 38 000 et déportant au bagne 7 000 autres.

    destructionhotelvilleim

    Porté par sa popularité, il est élu président de la République après la chute d’Adolphe Thiers le 24 mai 1873, et projette une restauration de la monarchie, après avoir limogé le Premier ministre pour le remplacer par un monarchiste. Mais l’échec de cette restauration le conduit à voter le septennat présidentiel. Avec le duc Albert de Broglie comme président du Conseil, il prend une série de mesures pour l’ordre moral ; mais ce n’est pas à lui qu’on doit le septennat ; ce sont les députés qui l’ont voté parce qu’ils espéraient que dans les sept années à venir le problème de la fusion serait résolu par le décès du comte de Chambord

    albert duc broglie 1871

    duc Albert de Broglie


    L’Assemblée ayant le 9 novembre 1873 fixé son mandat à sept ans, suite à l’adoption de l’amendement proposé par le député Henri Wallon, il déclara dans un discours prononcé le 4 février 1874 qu’il saurait pendant sept ans faire respecter l’ordre légalement établi. Préférant rester au-dessus des partis, il assista plutôt qu’il n’y prit pris part aux procédures qui, en janvier et février de 1875, aboutirent aux lois fondamentales qui établirent finalement la République comme le gouvernement légal de la France. Pourtant Mac-Mahon devait écrire dans ses mémoires toujours inédits : « Par ma tradition de famille et en raison des sentiments que mon éducation m’avait inculqués dès le plus jeune âge envers la maison royale, je ne pouvais pas être autre chose que légitimiste. » C’est avec répugnance qu’il consentit en 1876 à la formation des cabinets Dufaure et Jules Simon, dominés par les Républicains.

    jules dufaure monde illustrejules simon mac mahon

     Dufaure                                                          Jules Simon

     Quand les mandements épiscopaux des évêques de Poitiers, Nîmes et Nevers, recommandant à la sympathie du gouvernement français le cas du pape captif Pie IX, furent suivis d’une résolution de la Chambre proposée par la gauche et demandant au Gouvernement de « réprimer les manifestations ultramontaines » (4 mai 1877), Mac-Mahon, douze jours plus tard, demanda à Jules Simon de démissionner et constitua un ministère conservateur sous la direction du duc de Broglie ; il convainquit le Sénat de dissoudre la Chambre et fit un voyage à travers le pays pour assurer le succès des Conservateurs aux élections, tout en protestant qu’il ne désirait pas renverser la République. C’est ce qu’on a appelé « le coup du 16 mai ». Cependant, les élections suivantes du 14 octobre donnèrent à la gauche une majorité de 120 sièges et le ministère de Broglie démissionna le 19 novembre. Mac Mahon tenta d’abord de former un gouvernement de fonctionnaires dirigé par le général de Rochebouët, mais la Chambre ayant refusé d’entrer en contact avec lui, Rochebouët démissionna dès le lendemain et le président se vit contraint de rappeler Dufaure, à la tête d’un ministère de gauche

      ouverture exposition universelle 1878 monde illustre

     Il conserva son poste jusqu’en 1878, pour permettre la paix politique pendant l’Exposition Universelle mais, les élections sénatoriales du 5 janvier 1879, ayant livré maintenant cette assemblée à la gauche, Mac-Mahon qui ne disposait plus d’aucun soutien parlementaire préféra démissionner le 30 janvier 1879 et Jules Grévy lui succéda.

     

     

    « La Pensée du Jour : La Prière, un puissant privilège!Torrents Sauvages (Massif Central) : Vallée de la Couze de Valbeleix »
    Yahoo!

  • Commentaires

    12
    Lundi 28 Janvier 2013 à 19:04
    TititeParisienne

    Bonsoir Lucette,

    Bravo pour ta créa, même avec des explications, j'en suis bien incapable !

    Je te souhaite une bonne soirée, amitiés, Véronique.

    11
    Lundi 28 Janvier 2013 à 18:35
    Marylou

    sur mon article ce sont des flocons d'avoine tout simplement...bonne semaine à toi amie

    10
    Lundi 28 Janvier 2013 à 12:13
    nanipeinture

    Bonjour Mamie Lucette. Ici en ce moment il fait froid mais il'y a du soleil. Merci de rafraichir la mémoire. Ces hommes politiques ! Oui, j'ai voulu être claire mais sans juger. Mais cela vient des hommes politiques qui prometent la lune s'il faut pour s'assoir au "tronne" Quelle responsabilité ! Toute cette jeunese qui ne sait pas en profondeur et suis le mouvement. 

    Je tammène un compagnon de plus! ce joli lapin sera très heureux parmi les deux compéres. Allez, adopte-le ! Bonne journée, j'ai un bon rhume. Bisous nani

    9
    Lundi 28 Janvier 2013 à 11:44

    bonjour  lucette .....c 'est  bien d 'apprendre  a  faire  des tutos  maintenant  a   toi  d 'essayer  d 'en faire  d'autres  et comme  ca  tu seras  les faires  s 'en tuto .....je viens de finir  mon menage  cette  apres  midi  tri dans  les  papiers  que  ja i accullee  s 'en ranger  et un dossier  a faire  pour  la  mdph .....je te souhaites   une  bonne  journee  sous  le soleil   helas  en vas  pas durer ....gros  bisous

    8
    Lundi 28 Janvier 2013 à 10:53
    danie592

    Bonjour Mamie Lucette,

    Très jolie ta création ! tu es une pro !

    Le soleil brille aussi chez nous ,dans le Nord..ça fait du bien, on peut enfin ouvrir et laisser pénétrer l'air (un peu moins froid)..ça sent bien bon !

    Bonne journée chez toi, gros bisous !

    7
    Lundi 28 Janvier 2013 à 10:31

    Très intéressant! Il faut dire que j'ai une passion pour l'histoire, que j'ai enseigné quelque temps, et je prends toujours plaisir à me replonger dedans...

    6
    Lundi 28 Janvier 2013 à 10:16
    jean

    Bonjour

    Un parcours mitigé.... je n'aurais pas voté pour lui...

    Bon lundi

    Jean

    5
    Lundi 28 Janvier 2013 à 10:03
    Marizou

    Une création tout à fait réussie et jolie en plus !

    4
    Lundi 28 Janvier 2013 à 09:10
    Gilbert

    Patrice de Mac-Mahon, deuxième président de la IIIe république, démissionnera faute de soutien. Le métier d’homme politique n’est pas facile, satisfaire les uns et les autres n’est pas donné à tout le monde. Merci mamie Lucette pour cet article qui me fait penser à l’actualité que nous vivons aujourd’hui.

     

    Bonne journée à tous.

    3
    Lundi 28 Janvier 2013 à 07:54
    Marlène.

    Bonjour mamie Lucette,

    un bien jolie création et tu te fais de belles choses maintenant....faut -il un filtre pour cela?

    ah nous allons connaitre un peu tout les présidents que nous avons eux car il y en a quelques un qui sont passé.

    douce journée

    et gros bisous

    Marlène

    2
    Lundi 28 Janvier 2013 à 07:09
    janine

    bonjour lucette
    tu as fait un joli bandeau et tu es devenue experte pour faire des créations
    temps pluvieux aujourd'hui
    passes une bonne journée
    gros bisous

    1
    Lundi 28 Janvier 2013 à 06:38
    timilo

    Un sacré Président 

    Bon et doux Lundi Lucette

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :