• PRIERES GLANEES par Jean-Marie PETITCLERC

    jesus-christ

                                      J'AI L'IMPRESSION DE TOUCHER LE FOND

     

    Seigneur, je ne connaissais que par oui-dire le désespoir.

    Et je n'y croyais pas trop. Je m'imaginais

    que ceux qui s'en disaient atteints forçaient la note.

    Et voici, Seigneur, cette montée en moi de quelque

    chose d'autre que le découragement, la lassitude,

    l'écoeurement.

    J'ai l'impression de toucher le fond. Le fond de mes

    réserves ? Le fond de l'abime où je ne cesse de glisser ?

    Tout se dérobe, il n'y a plus de point d'appui ;

    pour la première fois, me semble-t-il, je n'attends rien.

    Et ce vide qui, paradoxalement, me submerge.

    Je crois que l'effondrement des espoirs ne rue pas

    l'espérance, que la souffrance, l'échec, la disparition

    des rêves et des projets, n'empêchent pas d'espérer en

    ton amour. Aide-moi à comprendre. Je demeurerai

    blessé, mais je ne serai plus désespéré. Puisque

    j'attendrai quelqu'un : Toi.

    200903140900 zoom

     

    Prière dite par Gérard Bessière

     

    né en 1928

    pretre, ancien aumonier national des équipes enseignantes de la paroisse universitaire.

    Journaliste   

    « LE THYMLA GREVE, à Saint-Martin-des-Noyers »
    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Avril 2010 à 10:06
    Jonathan

    Il est certain que nous ne sommes pas appelés à avoir une vie spirituelle qui ressemble au cours de la bourse. Toutefois, il arrive à tout le monde d'avoir un moment de découragement où tout semble noir. Mais Jésus vient dans notre découragement et il nous dit "Prends courage, j'ai vaincu le monde !" Bonne semaine chère Lucette et grosses bises à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :