• Provence d'Antan : Activités Portuaires

        port marseille

     

    Si Marseille occupe le devant de la scène en tant que quatrième port mondial en cette fin de XIXe siècle, elle n'est pas la seule ville de Provence a posséder un port. Toulon, mais aussi La Ciotat, La-Seyne-sur-Mer, Martigues, Port-Saint-Louis, Saint-Tropez ou Sainte-Maxime accueillent bateaux et dockers. Même Arles et Avignon jouent encore un rôle dans le comerce maritime en tant que fleuve fluvial.

     

    13078002

     

     

    6

    Néanmoins, le port de Marseille est le plus étendu et le seul à détenir la capacité d'accueil des plus grands navires à voiles ou à vapeur de la Belle Epoque. Entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, l'activité maritime marseillaise atteint son apogée. Elle a longtemps été handicapée par l'étroitesse des quais du Vieux-Port, par un régime douanier ultraprotectionniste et prohibitionniste (les taxes appliquées sur l'importation de sucre ou de graines oléagineuses pénalisent l'industrie marseillaise) et par un système de quarantaine qui allonge les délais de livraison alors que les navires ont déjà tant progressé dans les vitesses de traversées. Dès 1853, de nouveaux bassins portuaires sont ouverts à la Joliette et les taxes douanières pèsent moins lourd sur l'économie marseillaise.

     

     gautier-lucien-marcelin-1850-1-la-passe-du-vieux-port-32495

     

    port de la joliette

     

    D'autres progrès sont réalisés dans le domaine de la navigation. Jusque-là le transport maritime est effectué par des voiliers de tailles très différentes selon la longueur du trajet. De petits batiments inférieurs à 100 t tels que tartanes, felouques ou pinques assurent les liaisons entre l'Italie et l'Espagne. On retrouve ces voiliers également dans les autres ports de Provence.

     

    TARTANE 

     

    Pour le long cours, la préférence va à de plus grandes unités telles que les polacres, les chébecs, les corvettes, les bricks et les bricks-goélettes.

     

    Brick

     

    goélette

     

    L'arrivée de la vapeur dans le monde maritime est une véritable révolution qui s'engage avec une rapidité encore jamais égalée et qui permet une régularité des liaisons et un tonnage des cargaisons en forte croissance. En 1818, le port de Marseille accueille un premier bateau à vapeur venu de Naples et, en 1831, apparaît le premier paquebot marseillais.

     

    bateau vapeur

     

    En 1850, Marseille concentre à elle seule 31% du tonnage de la marine à vapeur française. Ce développement extraordinaire est soutenu par un autre progrès : l'arrivée du crédit et la fondation de nombreuses banque privées à Marseille et dans le département. Le port de Marseille sort donc peu à peu de la ville pour s'étendre le long de la côte nord de la ville. Le Vieux Port devient le domaine des voiliers alors que les navires à vapeur et les navires mixtes se déploient le long des quais de la Joliette, du Lazaret, d'Arenc et jusqu'à l'Estaque. Ainsi la superficie des plans d'eau et la longueur des quais se voient multipliées par cinq en 1880, par sept en 1914...

     

    Moutte Déchargement dun brick à Marseille

    3e5689f3

     

     

     

    « Les Plantes d'Intérieur : NEPHROLEPIS (Polypodiacées)Evangile au Quotidien:" DIEU EST AMOUR" »
    Yahoo!

  • Commentaires

    13
    maylie
    Jeudi 23 Mai 2013 à 11:07
    maylie

    Bonjour Lucette

    belle tapisserie que tu présentes.

    La mer, bien que je la trouve belle et magique, m'a d'un certain coté fait peur, la peur du profond,de l'occéan

    belle journée

    12
    Samedi 13 Avril 2013 à 21:15
    Cendrine

    Bonsoir Mamie Lucette,

    Les teintes de ton orchidée sont très belles et douces. C'est une fleur magnifique, mystérieuse, envoûtante. J'en ai vu hier une collection dans une galerie parisienne, elles étaient lumineuses et si délicates.

    Les photographies de ton article nous invitent au voyage, c'est superbe.

    Gros bisous et un excellent week-end

    Cendrine

    11
    Samedi 13 Avril 2013 à 20:04
    Gilbert

    Qu’ils sont beaux ces polacres, ces chébecs, et ces corvettes. C’est une époque où j’aurais aimé vivre. Et oui on a le droit de s’évader un peu. Merci mamie Lucette pour cet article qui fait naître en moi des rêves d’aventures.

     

     

    Bonne soirée à tous.

    10
    Samedi 13 Avril 2013 à 20:04

    bravo c'est magnifique

    gros bisous

    9
    Samedi 13 Avril 2013 à 18:29
    Marylou

    magnifique tapisserie bravo....il a fait beau aujourd'hui 17°...bon week-end

    8
    Samedi 13 Avril 2013 à 11:25
    Jonathan

    La première fois que je suis allé dans le midi, nous avons couché dans un hôtel à Marseille avec mes parents. Je me souviens que le matin, alors que nous prenions le petit déj, un individu disait à voix haute avé l'accent : "Il lui a donné un coup de couteau pour lui faire peur, et il est mort comme un poulet !" J'étais estomaqué... et je m'en souviens encore ! Josiane n'a plus de fièvre depuis de ce matin, et elle a retrouvé sa voix ! Elle avait une voix de bonhomme à faire peur ! Tu sais ces histoires de bronchite il faut au moins trois semaines pour que la toux se calme... tu as fait le plus gros du parcours !

    Demain nous sommes 22 à table, enfants, petits enfants, ils seront tous là !

    Bon dimanche et grosses bises

    7
    Samedi 13 Avril 2013 à 10:41
    Jean

    Bonjour

    Dommage que la CGT a ruiné le port de marseille et en même temps tous les sous-taitants du port... de nombreux armateurs sont partis ailleurs... C'est comme ça aujourd'hui.

    Bpon week-end

    Jean

    6
    Samedi 13 Avril 2013 à 08:56
    Marizou

    C'est vrai que ces tapisseries font de beaux tableaux ; j'en ai fait un dans le temps et il est toujours là.

    5
    Samedi 13 Avril 2013 à 08:45
    Bonjour Mamie Lucett

    Bonjour Mamie Lucette,                                                                                               Elle est vraiment très belle ta tapisserie, de jolies couleurs, tuas beaucoup de goût !Me voici de retour après quelques jours où j'ai pu me changer les idées, je suis sortie un peu en promenade, au magasin ...Je ne suis pas encore retournée au cimetière depuis le 5 Avril , j'ai beaucoup de mal à aller sur la tombe de ma soeur, chez elle également, je vais aller voir mon beau frère la semaine prochaine mais j'appréhende de revoir sa maison , sans elle, que je voyais chaque jour depuis de longs mois....L'été arrive enfin, je vais pouvoir aller au jardin cette année, m'ocuper un peu des plantations de fleurs,cela faisait quelques années que je ne pouvais plus y aller à cause de mes genoux..Merci d'être passée sur le blog pendant ma pause, je te souhaite un bon week end , je te fais de gros bisous

    4
    Samedi 13 Avril 2013 à 06:54
    timilo

    Ce matin Ob fonctionne mal mais je peux quand-même écrire ce commentaire pour te souhaiter Lucette un bon et doux weekend

    BISOUS

    timilo

    3
    Samedi 13 Avril 2013 à 06:38
    nanipeinture

    Oh, j'ai oublié. Ta tapiserie est trés belle. Repose-toi quand-même encore !

    2
    Samedi 13 Avril 2013 à 06:36
    nanipeinture

    Bon petit dèjeuner Mamie Lucette. Je suis matinale ce matin. Merci de ton article sur Marsseille que j'aime. Je viens te souhaiter une bonne journée. Le temps sera meilleur qu'hier? Accueillons ce que la nature nous donne. Bisous et pour Sylvie aussi. Elle est bien la bas. ta nani

    1
    Samedi 13 Avril 2013 à 02:25
    Cendrine

    Bonsoir Mamie Lucette,

    Merci pour ton ravissant bouquet de myosotis.

    Bonne Mère (!), ma ville de Marseille tant aimée rayonne à travers ton article. C'est très beau et intéressant, merci beaucoup. Je te souhaite un excellent week-end, gros bisous

    Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :