• Provence d'Antan : Pêche : Première Partie

    Sans titre 1

     

    Les ports du littoral provençal tiennent leur charme de l'élégance des "pointus" et "tartanes" à voile latine qui y sont amarrés. Les couleurs vives et les noms chantants de ces barques de pêcheurs font rêver des senteurs du large. Le long des quais les promeneurs assistent, curieux au démaillage des sardines ou des poissons de bouillabaisse. L'animation n'y manque pas : les femmes des pêcheurs procèdent au lavage des poissons avant de vendre à grands cris la pêche de leur mari. Les gourmets se pressent et se bousculent pour acheter les plus beaux poissons.

     

     

    2d8rywy

     

     

    Activité ancestrale, la pêche et les ports ont toujours existé en Provence. Ils font partie intégrante du paysage littoral. Aau début du XXe siècle, la pêche s'avère encore fructueuse et les prises plutôt bonnes. Sans parler de "pêche miraculeuse", la variété des poissons présentés sur les étals témoigne de la richesse de la Méditerranée en ces temps heureux. Les familles sont alors nombreuses à vivre de la mer. Pourtant, les pêcheurs, vêtus d'habits rapiécés et le visage marqué, logeant parfois dans de modestes cabanes, vivent pauvrement. Rares sont ceux qui possèdent leur propre embarcation, en être propriétaire est alors signe d'ascension sociale.

     

    les-pointus-de-nos-peres-desormais-en-photo-109335

    numerisation0030 550

    AgdeAlbum9 Copier

     

    Tout au long de la côte, du delta du Rhône à Saint-Tropez, les ports de pêche et leurs pointus se ressemblent. Et pourtant chaque port est caractérisé par ses bateaux, dont les constructions et les fonctions diffèrent selon les méthodes de pêche en usage. Les pointus sont de petits bateaux typiques de Méditerranée qui doivent leur originalité à leurs couleurs variées et leurs formes galbées qui n'ont guère été modifiées depuis l'Antiquité. Très résistants, ils ont permis à des générations de pêcheurs de prendre la mer. Adaptés à la pêche au trémail, ils se comportent bien face aux caprices de la mer et aux exigences de la navigation en Méditerranée.

     

    numerisation0001

     

    Les pointus doivent leur nom à leur forme effilée ; cette appellation leur aurait été octroyée au début du XIX e siècle par des officiers de marine toulonnais. La taille des pointus est comprise entre 6 m et 8 m. La tartane, qui peut atteindre 15 m de longueur est reconnaissable à sa poupe et à sa proue en pointe. Certaines régions de Provence ont des pointus très spécifiques, à Toulon ils sont appelés des "rafiots". Les noms attribués aux pointus par leurs propriéaires sont révélateurs de leurs convictions politiques, religieuses, sociales ou encore patriotiques...

     

    Tartane Marseille 1904

    Texte extrait du Livre : Provence d'Antan

    hrzk0v0ldifowq4h

    « Les Plantes d'Intérieur : MONSTERA (Aracées)La Pensée du Jour : Le secours dans les situations impossibles »
    Yahoo!

  • Commentaires

    3
    Samedi 16 Mars 2013 à 11:05
    nanipeinture

    Bonjour Mamie Lucette et Sylvie. Oui, en faite au fond de notre coeur, nous savons ce qui est bon et louable...aprés il faut mettre sa vie au diapason du coeur.

    Cette article de la Provence me plaît beaucoup. La vie des pécheurs est bien dure. Je suis resté 15 jours dans l'île de Batz où il y avait partout des pécheurs. On sent l'ambience si diferente... leur simplicité. Je vous souhaite une belle journée ...peu de soleil, mais moins froid. Bisous à toute les deux. nani

                                                                     

    2
    Samedi 16 Mars 2013 à 08:54
    Marizou

    On peut rêver mais l'humanité n'est pas toujours à la hauteur et c'est l'éternel combat entre le bien et le mal.

    1
    Samedi 16 Mars 2013 à 08:46
    Gilbert

    Moi qui habite dans l’est de la France loin des mers, j’aime découvrir la pêche en mer et toutes les activités qui entourent ce dur métier. Merci mamie Lucette de nous montrer la vie de ces vieux ports de Provence, et pour ce joli petit poème sur la vie.

     

    Bonne journée à tous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :