• Provence d'Antan : Travaux des Champs

    CVHD9782911207693

     

    L'agriculture provençale traditionnelle est connue pour sa célèbre triologie vigne-blé-olivier à laquelle s'ajoute l'élevage ovin. Ces quatre ressources représentent ainsi les principales richesses des paysans. Le travail de la terre en Provence s'avère être particuliérement compliqué et éprouvant.

     

    L'homme doit se battre contre une nature ingrate qu'il doit adapter à ses besoins. Afin de rendre cette terre fertile; il doit enlever les cailloux du sol, puiser l'eau au coeur de la terre et irriguer les terrains, assécher les marais et construire des restanques sur les terrains en pente, si nombreux dans le Midi. La mince couche arabe des sols de Provence exige un apport régulier en engrais. Dans une région dépourvue de gros bétail, le rare fumier animal fourni par les moutons et les porcs est réservé aux exploitants les plus aisés.L'engrais des pauvres est celui qui résulte de la fermentation des végétaux prélevés dans la forêt. Une autre technique de bonification des sols est l'écobuage qui consiste à enfouir des cendres dans la terre lors des labours.

    premier mas du simbeu 1931

     

    Au tournant des XIXe et XXe siècles, les tâches paysannes ne sont pas encore falicitées par la technique. Les outils dont disposent alors les agriculteurs restent archaïques, à bras ou attelés, ils s'adaptent au type de labour et se modulent selon les régions. Les principaux outils à bras sont la bêche - lichet en provençal - et la houe - eissado -. Les outils attelés les plus usités sont l'araire et la charrue. 

    loadimg.php

    Entre 1870 et 1914, l'agriculture provençale est touchée par une crise majeure notamment due au phylloxéra. Puis, avec  l'arrivée de techniques nouvelles et les progrès réalisés dans le domaine de l'approvisionnement en eau, la Provence devient peu à peu le grenier de la France.

    2844

    Sous le Second Empire et la Troisième République, le blé représente encore la ressource vivrière majeure des campagnes provençales. Les semailles ont lieu en automne, la moisson en été, puis le champ est laissé en chaume jusqu'au printemps suivant. Au retour des beaux jours débutent les labours de jachère afin de préparer la terre aux semailles automnales. Cette culture reste volontairement biennale, et non triennale comme dans les régions septentrionales, conformément au calendrier cultural.

    457 001

    Après la récolte, le blé est foulé aux pieds par les animaux, battu au fléau et vanné au tamis. On distingue deux types de blé : le tendre est utilisé pour la farine avec lequel on fabrique le pain alors que le dur sert à la production des pâtes alimentaires.

    ch02b

    Texte et images tirés du livre : Provence d'Antan.

     

    « Les Plantes d'Intérieur : LOBIVIA (cactacées)La Pensée du Jour : La Prière, un puissant privilège! »
    Yahoo!

  • Commentaires

    14
    maylie
    Jeudi 23 Mai 2013 à 11:12
    maylie

    Bonjour lucette

    quel riche travail,et pénibleaussi,en ce temps la,le travail été aussi très dur,a présent ,avec les machines,cela a faciliter le travail

    belle journée

    13
    nicole
    Jeudi 23 Mai 2013 à 11:12
    nicole

    magnifique ce billet "d'antan" leur vie était dure ça surement,mais es-ce mieux maintenant au 21éme siècle?, j'en doûte; très belles images, et texte; bisous.

    12
    Annie
    Jeudi 23 Mai 2013 à 11:12
    Annie

    Bonjour Mamie Lucette. Merci de passer régulièrement me voir et de laisser sur le bord de mon blog ton petit message. Je ne suis pas très courageuse en ce moment. Oui, la vie était dure autrefois, mais le dit simplement un blogueur, "est-ce plus facile maintenant ?" Bises

    11
    Samedi 26 Janvier 2013 à 22:21
    pascaline86

    Bonsoir, honte à moi de pas vous répondre à vos commentaires, je suis très occupée en ce moment et je prépare mes affairee avant l'opération, et je viens en aide à un ami qui à besoin de moi...Je vous souhaite une très bonne soirée...Gros bisous...Pascaline...

    10
    Samedi 26 Janvier 2013 à 16:13
    Marlène.

    Bonjour mamie Lucette,

    Je n'ai pas de nostalgie mais j'aime à regarder les photos d'avant lorsque l'on voit ce que c'est devevu cela fait drôle.

    doux samedi et gros bisous

    9
    Samedi 26 Janvier 2013 à 15:40

    Elles sont belles ces cartes, pleines de nostalgie...

    Bisous Lucette

    [Sans titre]

    8
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:00
    Marizou

    La région est magnifique, même si la côte est un peu trop construite et peuplée.

    7
    Samedi 26 Janvier 2013 à 11:05
    Gilbert

    Cultiver la terre, en tirer de quoi vivre, n’était pas de tout repos à cette époque. Aujourd’hui tout c’est industrialisé, on est loin du temps, ou le travail de la terre apportait bonheur, et joie de vivre.

     

    Bonne journée à tous.

    6
    Samedi 26 Janvier 2013 à 11:05
    ROSIA
    "Que la douceur de l'amitié soit faite de rires et de plaisirs partagés."
    Citation de
    Khalil Gibran
     
     
    Je te souhaite un très doux Samedi-----
    Bisous-----------
     
     
     
    5
    Samedi 26 Janvier 2013 à 10:45
    nanipeinture

    Oh Mamie Lucette, je préfere ce temps d'avant où ily avait plus d' humanité. Tu dis que pour moi c'est facile d'aimer tout le monde... je suis comme tout le monde et lorsque je vois une injustice je deteste la personne qui la commé. Je te demande ta prière car notre appartement dois changer d'Assotiation et les propiétaires ne veulent pas et on risque d'être en difficulté. De nous demander de partir en Mars. Tu vois, cela je deteste. Il y a Alain 78 ans qui a vécu ici durant 17 ans. Tu vois je suis comme tout le monde. Bonne journée ! On est dans les mains de Dieu.

    4
    Samedi 26 Janvier 2013 à 09:35
    danie592

    Bonjour Mamie Lucette,

    La neige tombe en ce moment mais je pense que c'est la dernière car la météo annonce le redoux pour les prochains jours. Il va y en avoir de l'eau quand tout cela va fondre, une belle gadoue !

    Bon week end , gros bisous !

    3
    Samedi 26 Janvier 2013 à 09:22
    jean

    C'est une frégion bien loin de chez nous...

    Bon week-end à lundi

    Jean

    2
    Samedi 26 Janvier 2013 à 07:00
    janine

    en ce temps là les travaux étaient durs,mais je ne suis pas sûr que l’on vive mieux aujourd'hui?
    il fait encore froid aujourd'hui -4
    passes un bon week-end
    bisous

    1
    Samedi 26 Janvier 2013 à 06:23
    timilo

    J'ai connu cette époque du labour avec un cheval , mon grand-père

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :