• Gâteau de riz aux abricots

     

    INGREDIENTS

     

    10 oreillons d’abricots au sirop, égouttés

     

    Riz au lait

    750 ml d’eau

    1 c à c de sel

    40 g de beurre

    300 g de riz à grains ronds

    750 ml de lait

    130 g de sucre

    1 sachet de sucre vanillé

     

    Compote d’abricots

     

    300 g d’abricots dénoyautés

    30 g de sucre

    1 c à s de jus de citron

     

    Gâteau de riz aux abricots


    ETAPES

     

    1/ Couper les abricots en dés, les mettre avec le jus de citron et le sucre dans une casserole, cuire l’ensemble jusqu’à l’obtention d’une compote et réduction totale du liquide.

    2/ Faites bouillir le lait avec le sucre en poudre et le sucre vanillé. Dès l'ébullition, jetez le riz en pluie, baissez le feu puis laissez cuire doucement 20 min environ.

    3/ Garnir le fond d’un moule à savarin d’oreillons d’abricots.

    4/ Mélanger le riz chaud avec la compote d’abricots et répartir le mélange dans le moule.

    5/ Laisser tiédir le riz, recouvrir le moule de film plastique et le réserver au frais jusqu’à refroidissement complet.

    6/ Démouler délicatement le gâteau de riz.

     

    Gâteau de riz aux abricots

     

    Gâteau de riz aux abricots

    Yahoo!

    14 commentaires
  •  

    Fleurs cultivées : Giroflier

    Fleurs cultivées : Giroflier

     

    Le giroflier (Syzygium aromaticum) est un arbre persistant de la famille des Myrtacées portant une luxuriante couronne conique de 10-12 m, allant parfois jusqu'à 20 m de haut, et débutant assez bas, si bien que son port est plutôt buissonnant.

     

    Fleurs cultivées : Giroflier

     

    Les feuilles opposées sont de forme allongée, élargie vers le sommet et terminée en pointe, mesurant 8 à 12 cm de long. Le limbe présente des nervures nombreuses peu apparentes avec un teint vert sombre lustré, d'un joli rose cuivré à leur naissance. Les racines sont peu développées et plutôt superficielles, certaines racines traçantes atteignent 4 à 5 m de long ce qui permet à l'arbre de puiser aisément les minéraux de la litière. Le pivot mesure jusqu'à 2 à 3 m de profondeur, mais cela reste insuffisant pour résister à la violence de cyclones. Le bois est dur, mais assez cassant.

     

    Fleurs cultivées : Giroflier

     

    Les fleurs sont disposées en cymes bipares terminales et présentent près de 25 boutons renflés en extrémité, de 12 à 18 mm de long, qui donnent le fameux clou de girofle. Ces boutons persistent plusieurs mois entre mars et mai avant d'éclore et se cueillent avant l'ouverture de la fleur pour être séchés. La fleur est constituée d'un calice à long tube pourvu de 4 sépales rouges, soudés entre eux et persistants, renfermant de nombreuses glandes sécrétrices. Leur couleur s'intensifie lors de l'éclosion. Une sorte de capuchon appelé « tête du clou », formé par 4 pétales blanc rosé, est expulsé à ce même moment. Un gros bouquet d'étamines jaunes se déploie alors comme un feu d'artifice autour d'un pistil à 2 loges comportant de nombreux ovules. La floraison intervient au printemps ou en été en fonction du climat.

     

    Fleurs cultivées : Giroflier

     



    Fleurs cultivées : Giroflier

     

    Fleurs cultivées : Giroflier

     

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Sainte-Croix-en-Jarez  ( Loire )

    Sainte-Croix-en-Jarez  ( Loire )

     

    Sainte-Croix-en-Jarez est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

     

    Sainte-Croix-en-Jarez  ( Loire )

    Sainte-Croix-en-Jarez  ( Loire )

    Sainte-Croix-en-Jarez  ( Loire )

     

    Au coeur d'un paysage vallonné du Parc Naturel Régional du Pilat, une chartreuse est devenue village. Si les habitations occupent aujourd'hui une grande partie des édifices religieux du site, l'église conventuelle du XVIIe siècle et son mobilier remarquable, la cuisine des Chartreux, le grand cloître et un ermitage sont ouverts à la visite grâce au travail de l'association de l'Association de Sauvegarde de la Chartreuse et du Parc.

     



     

    Sainte-Croix-en-Jarez  ( Loire )

    Yahoo!

    16 commentaires
  • " je n'aime pas l'été " poème de Vette de Fonclare

     

    Je n’aime pas l’été…

     

    Je n’aime pas l’été au pays de Provence
    Quand la chaleur devient dès le mois de juillet
    Si lourde qu’on étouffe ; et quand trop travailler
    Devient si malaisé que la moindre imprudence

    " je n'aime pas l'été " poème de Vette de Fonclare

    Sitôt qu’il est midi vous transforme en ruisseau ;
    Quand votre corps brûlant n’aspire qu’à la sieste
    Dans un havre bien frais, et quand le moindre geste
    Vous oblige à fournir des efforts colossaux.

    " je n'aime pas l'été " poème de Vette de Fonclare

    Je n’aime pas l’été qui passe la mesure
    Et vous garde enfermé à l’abri du soleil ;
    Quand votre nez se change en un bulbe vermeil
    Aussi rouge qu’un jol* passé à la friture ;

    " je n'aime pas l'été " poème de Vette de Fonclare

    Quand vous êtes impatient que s’en vienne le soir,
    Lové dans le salon carrelé de tomettes
    Bien froides sous vos pieds ; et quand dans votre tête
    S’agite constamment le mirifique espoir

    " je n'aime pas l'été " poème de Vette de Fonclare

    De voir la pluie tomber d’un ciel enfin aimable.
    Oh, ces longs traits d’argent rayurant le ciel gris
    Embué de fraîcheur ! Vous en êtes surpris ?
    La chaleur du Midi peut être épouvantable…

     

    Vette de Fonclare

     

    " je n'aime pas l'été " poème de Vette de Fonclare

     

    " je n'aime pas l'été " poème de Vette de Fonclare

    Yahoo!

    21 commentaires
  • Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

     

    Fontaines-en-Sologne est une commune française située dans le département du Loir-et-Cher

     

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

     

    La commune comprend plusieurs anciennes maisons à pan de bois dont la boulangerie-pâtisserie

     

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

     

    L’église Notre Dame est un édifice datant du XIIe siècle, reconstruit au XIIIe siècle dans un style gothique angevin et restauré à la fin du XIXe siècle par Jules Grenouillot. Le portail d’entrée est composé d’un arc en plein cintre, encadré par deux archivoltes et flanqué d’arcatures également en plein cintre. Composé de cinq travées et d’un chevet plat, l’avant-chœur central, de forme octogonale, supporte le clocher

    Le passage de travées en plan carré à un avant-chœur en plan octogonal donne toute son originalité et son ingéniosité architecturale à l’édifice. Par ailleurs, les meurtrières présentes au dernier niveau du clocher témoignent d’une mutation défensive de l’église lors du XVe ou XVIe siècle, probablement détruite lors des guerres de religion et reconstruite au début du XVIIe siècle.

     

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

     

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

     

    Fonaines-en-Sologne (Loir-et-Cher)

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

     

    Globe trotteuse, Croc'ouilleuse Originaire des Vosges, j'aime tous les sujets, plus particulièrement le portrait, laisser vagabonder mon imaginaire pour dépasser mes doutes, plus de barrière, je peux lâcher-prise...

     

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

     

    Exprimer mes émotions avec la technique humide ou le négatif, jouer sur des mots, une musique, une recherche fastidieuse puisque je dévoile une partie de "mon jardin secret", mais pouvoir faire passer un message, apporter une atmosphère à travers un regard, une scène, un paysage ou autre, devient une aventure passionnante, très enrichissante.

     

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

     

    Transmettre ma passion lors de stages, peindre et montrer le côté positif de la vie, lui apporter des couleurs

     

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

     

    Mon fil conducteur : poésie, lumière, douceur, féerie, dans l'imaginaire le plus souvent possible.

     

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

     

    Bohème et philosophe, sac à dos = liberté et joie de vivre

     

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Peinture de : Gisèle Seyller

     

    Peinture de : Gisèle Seyller

    Yahoo!

    20 commentaires
  • 30 juin  :

     

    Paul Alexandre Martin Duval, dit Jean Lorrain, est un écrivain français, né le 9 août 1855 à Fécamp et décédé le 30 juin 1906 à Paris.
    Poète parnassien, il est l'un des écrivains scandaleux de la Belle Époque.

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

     

    Né dans une famille d'armateurs, destiné à devenir lui-même armateur, Jean Lorrain naquit, comme le souligne Thibaut d'Anthonay, en 1882 lorsqu'il décida de devenir écrivain.

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain  

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

     

    Installé définitivement à Paris, en 1884, il soumet ses premiers écrits à des revues disparates : la Vie moderne, la Revue indépendante, Lutèce, la Revue normande, l'Art et la Mode, le Chat noir, etc. -

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

     

    Il publie aussi des poèmes : le Sang des dieux, la Forêt bleue.

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

     

    Et il fréquente la bohème qui gravite autour de Rodolphe Salis.

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

     

    La même année, il publie dans le Courrier français une série de portraits élogieux et irrévérencieux dont un sur Rachilde, qui venait de publier quatre ans auparavant Monsieur Vénus, avec qui il se lie d'amitié ; de complicité serait plus juste. - À partir de ce moment-là, il se crée un personnage qui circule de cabarets en bals costumés, de Montmartre au quartier Latin, vêtu de costumes outranciers ; allant même se présenter à l'un des bals des Quat'z-Arts en maillot rose avec le caleçon en peau de panthère de son ami, le Lutteur Marseillais.

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

     

    Il est tout de suite remarqué d'autant plus qu'il affiche de façon ostentatoire son homosexualité. L'allusion grivoise, les gauloiseries, les bons vieux ragots de fesse font partie de ce personnage qu'il est devenu mais il se targue aussi d'être un esthète, se lançant dans la critique de spectacles, de peintures, de sculptures où il devient vite encore plus redoutable. Sa critique de "Les plaisirs et les jours" d'un jeune écrivain mondain lui vaut un duel. - Et des duels, il en aura, des gifles aussi et même des attaques physiques.

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

     

    En 1891, son recueil de nouvelles Sonyeuse lui vaut son premier succès de librairie.

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

     

    En 1897, la critique salue son roman Monsieur de Bougrelon comme un chef d'œuvre.

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

     

    Et il sera de tous les vices et de tous les plaisirs défendus. Il deviendra éthéromane, par exemple, car l'éther deviendra à la mode. - Et ses nombreuses aventures qu'on n'ose pas qualifier d'amoureuses le rendent encore plus amères. - Sa santé en souffre. Opéré puis ré-opéré, il se perfore les intestins en tentant de s'administrer un lavement. Pozzi refuse de l'opérer à nouveau et il meurt entouré de la seule personne qui lui est restée fidèle toute sa vie : sa mère.

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

     

    30 juin 1906 : décès de Jean Lorrain

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Gâteau renversé aux abricots

     

    Gâteau renversé aux abricots

     

    Pour 8 personnes

    Le caramel

    100 g de sucre

    Le gâteau

    100 g de farine
    90 g de beurre
    100 g de sucre
    2 oeufs
    1 sachet de levure chimique
    1 grande boite d’abricots au sirop


    Préparation

      

    Préchauffez votre four à 180°.

    Réalisez tout d’abord le caramel. Faites cuire le sucre dans une casserole avec un peu d’eau jusqu’à l’obtention d’un caramel blond. Puis versez-le immédiatement dans un moule à manquer en veillant bien à tapisser tout le fond du moule de caramel. Laissez refroidir le caramel.

    Gâteau renversé aux abricots

    Egouttez les abricots et disposez-les sur le caramel.

    Gâteau renversé aux abricots

    Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre et la levure puis ajoutez les œufs et enfin le beurre mou. Mélangez bien jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Versez la pâte sur les abricots et enfournez 30 minutes.

    Gâteau renversé aux abricots

    Laissez refroidir un peu le gâteau renversé aux abricots avant de le démouler. N’attendez pas trop longtemps sinon le caramel va figer et vous ne pourrez plus le démouler.

    Gâteau renversé aux abricots

    Bon appétit !

     

    Gâteau renversé aux abricots

     

    Gâteau renversé aux abricots

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

     

    La giroflée d’été ou giroflée quarantaine (Matthiolia incana) est très proche d’espèces du genre Erysimum mais appartient au genre Matthiolia qui comprend 55 espèces et fait partie également de la famille des Brassicacées. Elle ne doit pas être confondue en particulier avec la giroflée ravenelle.

     

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

     

    C’est une plante vivace sous des climats doux qui à l’origine pousse naturellement, entre autres, sur le pourtour méditerranéen. Elle peut s’adapter à tous les types de terrains ensoleillés où on la cultive habituellement comme une annuelle ou une bisannuelle.

     

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

     

    Elle forme des touffes de feuilles entières vertes (parfois blanchâtres) oblongues d’environ 6 à 10 cm de long. De ces touffes s’élèvent des hampes florales de 30 à 60 cm de hauteur. Les tiges sont ligneuses à leur base.

     

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

     

    Les fleurs, simples ou doubles selon les variétés, sont groupées en grands épis dressés. Leurs couleurs varient du blanc pur au mauve-violet en passant par le rose ainsi que le rouge et le jaune. Très parfumées, elles apparaissent soit au printemps soit en été, entre mai et septembre, selon les variétés et leur période de semis. Elles donnent naissance à des fruits secs : les siliques (sorte de petites bourses desséchées) qui contiennent des graines ailées.

     

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

     

    La racine pivotante est relativement peu développée par rapport au reste de la plante et assez fragile en cas de repiquage.

    Dans les jardins, on l’utilise directement semée en place dès avril-mai pour sa belle floraison estivale en massifs et platebandes. Les horticulteurs la cultivent dès mi-novembre en serre pour la production de fleurs à couper printanières.

     

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

      



     

    Fleurs sauvages et cultivées : Giroflée

    Yahoo!

    14 commentaires
  • Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

     

    Désaignes, classé " village de caractère " en 2007 par le Conseil Général de l’Ardèche, se situe au cœur de la vallée du Doux, à 7 km de Lamastre et 14 km de Saint Agrève.

    Village médiéval, inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques en 1972, Désaignes a su garder certaines traces de son passé.

     

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

     

    En nous promenant dans le village, nous pouvons contempler les quelques fragments de remparts qui ont résisté au temps; trois des quatre portes d’entrées,

     

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

      

    le temple au centre du bourg, il est adossé à la forteresse du XIe siècle dont il a gardé le donjon pour clocher. Construit entre 1820 et 1844, il remplace un premier temple détruit en 1684 sur ordre de l'évêque de Valence. on peut y voir de belles fenêtres romanes ainsi qu'une pierre gravée, provenant du premier temple et placée au-dessus de la porte : « Ma maison est la maison d'oraison ».

     

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

     

    et l'église romane,

     

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

     

    de nombreuses maisons de style gothique,

     

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

     

    la fontaine Barbière

     

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

     

    et bien sûr son château du 14 ème siècle, restauré. Il est ouvert au public de Pâques à la Toussaint. Le château abrite, sur quatre étages, le musée municipal qui propose des expositions riches et variées (voir rubrique Association - "Les Amis du Vieux Désaignes").

     

     

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

    Desaignes  (Ardèche)

     

    Desaignes  (Ardèche)

    Yahoo!

    15 commentaires