•  

    Mon fils, accueille mes paroles, conserve précieusement mes préceptes,
    l’oreille attentive à la sagesse, le cœur incliné vers la raison.

     


    Oui, si tu fais appel à l’intelligence, si tu invoques la raison,
    si tu la recherches comme l’argent, si tu creuses comme un chercheur de trésor,
    alors tu comprendras la crainte du Seigneur, tu découvriras la connaissance de Dieu.

     


    Car c’est le Seigneur qui donne la sagesse ; connaissance et raison sortent de sa bouche.

     


    Il réserve aux hommes droits la réussite : pour qui marche dans l’intégrité, il est un bouclier,

     


    gardien des sentiers du droit, veillant sur le chemin de ses fidèles.
    Alors tu comprendras la justice, le jugement, la droiture, seuls sentiers qui mènent au bonheur.

     

     

    Yahoo!

    8 commentaires
  • Recette de cuisine : Salade Niçoise

     

    Ingrédients

     

    Haricots verts frais (3 belles poignées)

    1 boîte de thon

    8 anchois

    1/4 d'oignon rouge

    1/2 poivron vert

    2 tomates

    3 oeufs

    Quelques olives noires

    Huile d'olive

    Vinaigre balsamique

    Sel, Poivre

     

    Recette de cuisine : Salade Niçoise


    Préparation :


    Faire cuire les haricots verts à la vapeur à l'avance. Les réserver au frais.

    Faire cuire les oeufs 8 minutes dans l'eau bouillante. Réserver aussi.

    Emincer l'oignon, couper le poivron en lamelles fines, et les tomates en quartiers.

    Dans un grand plat, disposer d'abord les haricots verts, puis le thon égoutté et émietté par dessus, les lamelles de poivron et d'oignon, les anchois.

    Mettre les quartiers de tomates en altenance avec des quartiers d'oeufs autour. Puis décorer avec les olives.

    Réserver au frigo.

    Faire une vinaigrette au balsamique. Et en arroser la salade au moment de servir.

     

    Recette de cuisine : Salade Niçoise

     

    Recette de cuisine : Salade Niçoise

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

     

    Comme la persicaire âcre, la bistorte, l'oseille et la patience sauvage, la renouée des oiseaux appartient à la famille des Polygonacées et se caractérise par ses tiges très noueuses.

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux


    Dense et résistante, elle s'étale rapidement, couvrant de vastes places et se laisse piétiner sans dommage. Elle s'offre à qui veut la prendre et sert de repaire aux aoûtats l'été venu.

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux


    Pour les fermiers, elle est précieuse : c'est la manne des bestiaux, l'herbe à cochon.

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux


    Aux oiseaux, la renouée donne ses petites graines brunes. Pour les amateurs de simples, elle est tout entière utile, bonne à récolter pendant la durée de la floraison.

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux


    C'était en médecine ancienne un remède hémostatique : les Latins l'appellaient " Sanguimaria ". Longtemps utilisée contre les hémoptysies et la tuberculose pulmonaire, elle a fait l'objet d'un scandaleux commerce qui abusait de la crédulité des malades.
    Cette plante est utilisée de nos jours dans le traitement du diabète, car elle calme la soif pénible, symptomatique de cette maladie.

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

     

    HABITAT


    - Europe, terrains incultes, rues, jusqu'à 2 000 mètres

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,10 à 0,50 mètre. Annuelle

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux


    - Tiges nombreuses, couchées, grêles, striées, vertes jusqu'au sommet des rameaux

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux


    - Feuilles alternes, sessiles, petites, lancéolées, nervurées dessous, à la base entourée d'une gaine membraneuse argentée, nervurée

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux


    - Fleurs blanches ou roses (juin-septembre), petites, presque sessiles, groupées par 1 à 4 à l'aisselle des feuilles, le long de la tige, 5 sépales, pas de corolle, 8 étamines, 3 stigmates

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux


    - Akène brun, petit; trigone à 1 graine

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux


    - Saveur astringente

     

    PARTIES UTILISEES


    - Suc frais, toute la plante (juin-novembre), racine (automne), séhage en bouquet au grenier

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

    CONSTITUANTS


    - Tanin, résine, huile essentielle, silice, mucilage, pigments

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

     

     PROPRIETES


    - Astringent, diurétique, hémostatique, laxative, sédative, vulnéraire

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

     

    Vertus  médicinales des plantes sauvages : Renouée des oiseaux

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Les merveilles des Baux

     


    Au coeur de la Provence, sur un piton rocheux, s'élèvent les Baux-de-Provence.

     

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux


    Cette formidable forteresse de pierre abrite d'anciennes maisons restaurées aux façades Renaissance et quelques magnifiques hotels particuliers qui abritent pour la plupart des galeries d'art et des musées.

     

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux


    La citadelle des Baux, située à l'extrémité du village s'étend sur 7 hectares et permet de découvrir les principaux vestiges du passé tumultueux du château médiéval, une chapelle castrale, un donjon et une tour sarrasine.

     

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

    Les merveilles des Baux

     

    Les merveilles des Baux

    Yahoo!

    12 commentaires
  •  

    Vous m’avez dit...

     

    Vous m’avez dit, tel soir, des paroles si belles
    Que sans doute les fleurs, qui se penchaient vers nous,
    Soudain nous ont aimés et que l’une d’entre elles,
    Pour nous toucher tous deux, tomba sur nos genoux.

    Vous me parliez des temps prochains où nos années,
    Comme des fruits trop mûrs, se laisseraient cueillir ;
    Comment éclaterait le glas des destinées,
    Et comme on s’aimerait, en se sentant vieillir.

    Votre voix m’enlaçait comme une chère étreinte,
    Et votre cœur brûlait si tranquillement beau
    Qu’en ce moment j’aurais pu voir s’ouvrir sans crainte
    Les tortueux chemins qui vont vers le tombeau.


    Emile Verhaeren

     

     

     

    Yahoo!

    10 commentaires
  •  

    D'une ville aux rues étroites et cernées de maisons insalubres Bordeaux en Aquitaine, devient au XVIIe siècle, sous l'influence de

    Louis XIV, l'une des plus belles villes de France.

     


    Trois places y occupent les sommets d'un triangle :

    la place circulaire de Tourny,

     

      

    la place Dauphine ( actuelle place Gambetta )

     

     

    et la place de la Comédie sur l'ancien forum romain.

     


    De même, l'hôtel Saige offre un aperçu des plus belles réalisations du XVIIIe siècle.

     

     

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

     

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

     

    Peintre autodidacte né en 1968 à Marseille ,il expose pour la première fois à l'âge de 16 ans.Guillaume puise son inspiration dans la nostalgie des paysages de Provence dans les endroits les plus secrets.,A coup de couteau le peintre fait jaillir la lumière dans ses scènes rurales pour tuer l'oubli du temps qui passe

     

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Peinture de : Jean Marc Guillaume 

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

     

     

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

     

    Peinture de : Jean Marc Guillaume

    Yahoo!

    16 commentaires
  •  

     


    L'un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau), n'était pas avec eux quand Jésus était venu.
    Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »

     


    Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! »

     


    Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. »

     


    Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »
    Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

     

     

    Yahoo!

    5 commentaires
  • Recette de cuisine : Gâteau à l'ananas

     

    Ingrédients
    pour un moule de 20 à 22 cm

     

    150 gr de farine
    110 g de sucre
    3 œufs
    1 sachet de levure chimique
    90 g de beurre à température ambiante
    1 boite d’ananas au sirop

    Caramel :

    100 gr de sucre
    30 ml d'eau
    ½ jus de citron


    décoration:


    jus de la boite d'ananas
    cerises confites ( facultatif)

     

    Recette de cuisine : Gâteau à l'ananas


    Etape de réalisation

     

    Préchauffez le four à 180°.
    Dans une casserole, mettre le sucre avec l'eau et le jus de citron, laisser cuire pendant 15 minutes jusqu'à obtention d'un caramel.
    Dans un moule à manqué légèrement beurré, tapissez le fond du moule avec le caramel liquide.
    Mettez sur le caramel les rondelles d’ananas (réservez le jus pour la décoration) .
    fouettez le beurre, le sucre et la vanille pour avoir une belle crème 
    ajoutez les oeufs un par un tout en fouettant.
    ajoutez la farine et la levure tamisée,
    Versez la préparation sur les rondelles d’ananas

    Enfournez pour 40 min.

     

    Recette de cuisine : Gâteau à l'ananas



    Sortez le gâteau du four, laissez refroidir sur une grille de refroidissement, un moment. 

    Décorez avec les cerises confites et arrosez du jus d'ananas

     

    Recette de cuisine : Gâteau à l'ananas

     

     

    Recette de cuisine : Gâteau à l'ananas

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

     

    La reine-des-prés est une plante altière et raffinée, reconnaissable entre toutes, qui aime les terres humides.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés


    Dans son roman épistolaire "Le songe d'une femme", Rémy de Gourmont la place, en compagnie des iris et des aulnes, le long d'une rivière tranquille.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés


    Elle était déjà connue des botannistes médiévaux, mais c'est seulement à la Renaissance que furent découvertes ses propriétés médicinales. S'ensuivirent une époque de célébrité, puis un oubli total, jusqu'à ce qu'un curé de campagne la réhabilite au début du XIXe siècle. Dès lors, l'importance thérapeutique de la plante ne s'est jamais démentie. Des études poussées ont révélé la présence dans la plante fraîche de produits salicyclés qui lui confèrent une action bienfaisante contre les douleurs articulaires. Elle dilate aussi les vaisseaux, tonifie le coeur et accélère la diurèse. Ses nombreuses propriétés en font un excellent remède pour combatte la cellulite et l'obésité graisseuse. La reine-des-près doit être employée fraîche ou récemment récoltée et séchée. Ses fleurs très parfumées communiquent au vin ordinaire un bouquet rappelant les crus de Frontignan.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

     

    HABITAT

     

    - Europe, sauf région méditerranéenne, terrains humides, jusqu'à 1 800 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 1 à 1,50 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés


    - Tige robuste, raide, sillonnée

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés


    - Feuilles grandes vert foncé dessus, blanc dessous, composées de 5 à 17 folioles, inégales, dentées, la terminale trilobées, stipules en demi-couronne dentées

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés


    - Fleurs blanc crème ( juin-août ) petites en corymbes irréguliers, 5 sépales, 5 pétales arrondis, étamines dépassant, 5 à 9 carpelles glabres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés


    - Graine brune

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés


    - Souche noueuse, racines fibreuses

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

     

    - Odeur et saveur agréables, aromatiques

     

    PARTIES UTILISEES


    - Sommités fleuries (avant épanouissement), feuilles, racines, séchage rapide, ne pas conserver plus d'un an.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    CONSTITUANTS


    - Tanin, sels minéraux, salicylate de méthyle, glucosides flavoniques, vitamine C

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

     

    PROPRIETES


    - Antispasmodique, astringente, cicatrisante, diurétique, sudorifique, tonique

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Reine-des-prés

     

    Yahoo!

    10 commentaires