• " Le Printemps " poème de   Louis-Honoré Fréchette

     

    Le printemps


    Voici le Printemps, la saison des roses.
    Plus de rameaux nus, de gazons jaunis ;
    Plus de froids matins ni de soirs moroses :
    Voici le Printemps et ses jours bénis.

    " Le Printemps " poème de   Louis-Honoré Fréchette

    Voici le Printemps : aux fleurs demi-closes
    La brise qui vient des bois rajeunis
    Murmure tout bas de divines choses…
    Voici le Printemps, la saison des nids.

    " Le Printemps " poème de   Louis-Honoré Fréchette

    Enfant, tout cela chez vous se révèle ;
    Chez vous, comme au sein de la fleur nouvelle,
    La coupe d’ivresse offre sa liqueur.

    " Le Printemps " poème de   Louis-Honoré Fréchette

    Pour vous nul besoin que le temps renaisse :
    Vous avez la vierge et sainte jeunesse ;
    C’est votre printemps, la saison du cœur.

     

    Louis-Honoré Fréchette

     

    " Le Printemps " poème de   Louis-Honoré Fréchette

     

    " Le Printemps " poème de   Louis-Honoré Fréchette

    Yahoo!

    19 commentaires
  • Le pont de l'île Saint-Cado

     

    Le pont de l'île Saint-Cado

     

     

    L'île de Saint-Cado est reliée à la terre ferme par une chaussée d'une centaine de mètres .

     

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado


    Cette chaussée est dite "miraculeuse" car, suivant la légende populaire, Saint Cado désirait un pont pour relier l'île séparée de la terre par la ria d'Etel .Mais manquant de moyens, il reçut un jour la visite de Satan.

     

    Le pont de l'île Saint-Cado

     

    Celui-ci lui proposa d'en faire la construction à la condition d'avoir en récompense l'âme du premier être vivant qui passerait sur ce pont. Saint Cado accepta. En une nuit, Satan aidé de sa mère construisit le pont. Mais au petit matin, Saint Cado y lâcha un chat et le poursuivit pour l'obliger à traverser cette chaussée.

     

    Le pont de l'île Saint-Cado

     

    Fureur du constructeur qui voulut détruire son oeuvre. Se doutant de la colère de Satan, Saint Cado eut le temps de bénir le pont et engagea avec Satan un combat dont les rochers, proches du pont, en gardent encore les marques. A cet endroit a été élevé un calvaire du nom de "Pen er pont".

     

    Le pont de l'île Saint-Cado


    Arrête ! avait crié Satan à sa mère qui apportait une dernière charge de pierres. Elle la laissa tomber dans le courant, formant ainsi les îlots qui coupent en deux bras la ria d'Etel dans l'étranglement du Pont-Lorois.

     

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Le pont de l'île Saint-Cado


    Extrait de A.Le Guen

     

    Le pont de l'île Saint-Cado

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Peinture de :

    Peinture de : Guan Zeju

    Guan Zeju est né en 1941, à Yangjiang dans la province de Guangdong, en Chine. En 1957, à 16 ans, il organise sa première exposition dans son lycée.

     

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju


    Il entre aux cours préparatoires des Beaux-Arts de Canton en 1958. En 1961 il entre aux Beaux-Arts de Canton en section peinture à l'huile. Il en sort diplômé en 1966. Une de ses toiles sera retenue pour l'exposition nationale d'art par le musée des Beaux-Arts de Canton.

     

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

     

    Guan Zeju est actuellement membre de "l'Association des Artistes de Chine" et de "l'American Society of Portrait artistes". Il a publié un livre : "Selected Ballet Paintings", en 2000.
    Dans ses peintures à l'huile de danseuses, le peintre a su capturer à la perfection toute la grâce de ces jeunes ballerines.

     

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

     

    Guan Zeju est un des artistes les plus populaires de Chine. Il est célèbre pour ses peintures de ballet. C'est au moment où le peintre s'est installé en Amérique qu'il a décidé de peindre une superbe série de toiles sur les jeunes danseuses chinoises. La manière dont-il traite la lumière et les ombres dans ses peintures est exceptionnelle. C'est aussi cette grande attention apportée au détail qui rend ses peintures si réalistes.

     

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

     

    En plus de la Chine il est maintenant reconnu aux États-Unis. Guan Zeju expose aujourd'hui ses peintures dans le monde entier. Il est souvent pris en exemple dans l'art de la technique de la peinture réaliste.

      

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

    Peinture de : Guan Zeju

     

    Peinture de : Guan Zeju

    Yahoo!

    20 commentaires
  • La pensée du jour :

     

    " Vaincre la peur de manquer


    "L'Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien” Psaumes 23.1 

     

    La pensée du jour : " Vaincre la peur de manquer "


    Pourquoi la Bible nous compare-t-elle à des moutons ? Parce qu'ils sont parmi les créatures les plus dépendantes du monde. Ils doivent s'en remettre au berger pour tous leurs besoins. Et Dieu veut que nous soyons ainsi, dépendants de lui. 

     

    La pensée du jour : " Vaincre la peur de manquer "


    Si vous vivez constamment dans la peur de manquer, votre confiance en Dieu est insuffisante. Cette peur viscérale nous conduit à bien d'autres peurs, y compris la peur du handicap, la peur de vieillir, la peur d'investir, ou la peur d'une retraite misérable. 

     

    La pensée du jour : " Vaincre la peur de manquer "


    Dans sa forme extrême, la peur de manquer vous amène à vivre sous tranquillisants et autres médicaments. Elle est aussi une des causes profondes de la cupidité. Votre volonté de vous assurer contre une éventuelle pénurie peut tourner à l'obsession, et vous faire épargner à l'excès. 

     

    La pensée du jour : " Vaincre la peur de manquer "


    Vous deviendrez dépendant du travail pour que ni vous ni vos enfants ne manquiez jamais de rien. Comme toutes les peurs, elle se base sur une mauvaise perception de Dieu, en particulier sa capacité et sa volonté à prendre soin de vous. 

     

    La pensée du jour : " Vaincre la peur de manquer "


    Un conseil pour aujourd’hui


    “L'Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien”. Arrêtez de vivre comme si vous doutiez des promesses de Dieu ! Commencez par apprendre à les connaître, comprendre les conditions qu’il pose, les respecter, et vous reposer sur son amour et sa fidélité. Mais pour autant, ne restez pas les bras croisés en attendant que Dieu fasse ce qu'il vous a mis en capacité de faire. Faites ce qui est naturel et laissez-le se charger du surnaturel.

     

    La pensée du jour : " Vaincre la peur de manquer "

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Recette de cuisine : Genoise


    Ingrédients

     

    4 oeufs
    125g de farine
    125 g de sucre
    1 c-à-c de sucre vanille
    50 g de beurre clarifié (si on prépare le gâteau quelques jours à l'avance)

     

    Préparation

     

    Préchauffer le four à 180 C (350 F).
    Chauffer l'eau dans une casserole.
    Fondre le beurre à feu doux et laisser tiédir, une couche blanche va se former au fond de la casserole, à l'aide d'une cuillère retirer le beurre qui est à la surface jusqu'à ce qu'il ne reste que la couche blanche(la jeter).
    Mélanger les oeufs, le sucre et le sucre vanillé dans un récipient, poser ce dernier sur la casserole d'eau (bain-marie), il ne faut pas que le récipient touche l'eau et l'eau doit seulement frémir.
    Battre les oeufs-sucre à vitesse maximale jusqu'à ce que le mélange soit tiède.

     

    Recette de cuisine : Genoise


    Retirer du feu et continuer à battre à vitesse maximale jusqu'à complet refroidissement ça prend 15 min a peu près (c'est important sinon la génoise sera compact et perdra de son volume).

    Verser la farine en pluie et à l'aide d'une spatule mélanger en utilisant des geste légers (soulever et couper la pâte) pour ne pas casser les oeufs, ajouter le beurre doucement et mélanger de la même façon que la farine.

     

    Recette de cuisine : Genoise


    Verser dans un moule (20 cm de diametre pour moi) prealablement recouvert de papier sulfurisé de la même dimension que le moule pour faciliter le demoulage), beurrer le contour du moule et tapoter le dessous du moule pour supprimer les bulles d'air, uniformiser la surface et cuire durant 30 min à peu près (vérifier la cuisson à l'aide d'un couteau).
    A la sortie du four démouler la génoise et laisser refroidir complètement avant de découper (je préfère préparer ma génoise la veille et découper le lendemain).

     

    Recette de cuisine : Genoise

     

    Recette de cuisine : Genoise

    Yahoo!

    14 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

     

    Malgré son surnom de "vitriol", la pariétaire n'a rien de commun avec le terrifiant acide sulfurique et n'est appelée ainsi que parce qu'elle peut être utilisée pour nettoyer les vitres.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire


    C'est une plante vivace, d'origine méditerranéenne, qui a suivi l'homme jusqu'à l'extrême nord de l'Europe, cheminant de village en village, elle s'installe en touffes sur les vieux murs.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire


    En phytothérapie, deux variétés sont employées : l'une à grandes tiges et à inflorescences fournies, l'autre à tiges plus diffuses et glomérules lâches.
    Leurs propriétés médicinales sont les mêmes, mais toutes deux également peuvent provoquer des manifestations de pollinose.
    Les vertus de la pariétaire sont connues depuis l'Antiquité, Pline, au 1er siècle, relate l'efficacité de cette plante lors de soins apportés à un esclave tombé du haut d'un mur.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire


    Emolliente, diurétique, elle est plus active lorsqu'on l'utilise fraîche, séchée, elle ne garde en partie ses qualités que si on la conserve en bocal hermétiquement clos. En ajoutant à la pariétaire la prêle des champs, le lamier blanc, la bruyère et la barbe du maïs, on prépare une infusion dont le goût fade n'est pas agréable mais dont l'action combat la cystite.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

     

    HABITAT

     

    - Europe, décombres, fentes ou pieds de vieux murs, jusqu'à 700 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

     

    IDENTIFICATION

     

    - Hauteur : 0,10 à 0,30 m. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire


    - Tige rougeâtre, dressée ou diffuse, souvent pendante, ferme, velue

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire


    - Feuilles alternes, pétiolées, entières, ovales ou en losange, minces à 2 ou 3 nervures garnies dessous de poils accrochants

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire


    - Fleurs verdâtres (juin-octobre), en glomérules de 5 à 6 à l'aisselle des feuilles, petites, accompagnées de bractées entières ou cillées, hermaprhodites ou unisexuées, les femelles toujours au centre, 4 sépales, 4 étamines, 1 ovaire à loge, 1 style terminé par un stigmate plumeux

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire


    - Akène petit, noir luisant comprimé

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire


    - Souche vivace, robuste


    - Odeur fade


    - Saveur d'herbe un peu salée.

     

    PARTIES UTILISEES

     

    - Partie aérienne de la plante, feuilles mondées, suc, séchage rapide à l'ombre

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

     

    CONSTITUANTS

     

    - Nitrate de potassium, calcium, pigments, soufre, mucilage

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

     

    PROPRIETES

     

    - Dépurative, diurétique, émolliente, rafraîchissante

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pariétaire

    Yahoo!

    15 commentaires
  • Les traboules de Lyon

     

    Ces passages de cours d'immeubles, permettant de se rendre de l'une à l'autre, sont spécifiques de l'Est de la France.
    On les trouve notamment à Lyon, Villefranche-sur-Saône, Mâcon, Chambéry, Saint-Etienne.

     

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon


    Il existe cinq cents traboules dans le Vieux-Lyon.

     

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon


    Celles du quartier de la Croix-Rousse furent notamment utiles durant la révolte des canuts : elles permettaient de transporter la soie tout en restant à l'abri en cas d'alerte.

     

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

    Les traboules de Lyon

     

    Les traboules de Lyon

     

    Yahoo!

    17 commentaires
  • " Mars " poème de François Coppée

     

    Mars

    Parfois un caprice te prend,
    Méchante amie, et tu me boudes,
    Et sur le balcon tu t’accoudes
    Malgré l’eau qui tombe à torrent.

    " Mars " poème de François Coppée

    Mais, vois-tu ! Mars, avec ses grêles
    A qui succède un gai soleil,
    Chère boudeuse, est tout pareil
    A nos fugitives querelles.

    " Mars " poème de François Coppée

    Tels ces oiseaux, pauvres petits,
    Sous ce fronton, pendant l’averse,
    Et telle ta bouche perverse
    Où des sourires sont blottis.

    " Mars " poème de François Coppée

    Vienne un rayon, et, la première,
    Tu tourneras vers moi les yeux,
    Et les oiselets tout joyeux
    S’envoleront dans la lumière.

     

    François Coppée

     

    " Mars " poème de François Coppée

     

    " Mars " poème de François Coppée

    Yahoo!

    17 commentaires
  • La citadelle de Bonifacio

     

    Impressionnante et presque inaccessible la cité de Bonifacio se dresse sur les falaises de calcaire blanc de l'extrême sud de la Corse, à plus de 70 mètres de haut.

     

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio


    Surplombant le port, la citadelle, construite au XVIe siècle, est cernée par d'épais remparts, destinés à la protéger des envahisseurs.

     

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio


    Ce serait le marquis de Toscane Boniface qui aurait donné son nom à cette cité, à moins qu'il ne s'agisse du Pape Boniface II.

     

    La citadelle de Bonifacio

    La citadelle de Bonifacio

     

    La citadelle de Bonifacio

    Yahoo!

    15 commentaires
  • Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

     

    Goyo Dominguez est né en février 1960 à Burgos en Espagne.

     

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

     

    Il débute une formation de prêtrise qui aura plus tard une influence profonde dans son travail.
    Il a abandonné sa vocation pour se consacrer entièrement à la peinture et a étudié les Beaux Arts à l'Université Complutense de Madrid.
    Son extraordinaire et naturel talent a été reconnu et encouragé par l’église, ce qui lui vaudra de nombreuses commandes pour le Vatican et des peintures murales dans les collèges et églises d’Espagne.

     

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

     

    Dominguez ne cache pas sa fascination pour la peinture européenne des XVIème et XVIIème siècles et particulièrement pour les grands maitres espagnols des siècles d’or.
    C’est un peintre romantique figuratif qui a un sens inné de la vision de la beauté.

     

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

     

    Outre la technique des glacis (le glacis consiste à superposer, en fin de travail, une ou plusieurs couches de peinture transparente, qui par un phénomène optique de réflexion de la surface, augmentent l'effet de profondeur du motif et des couleurs). et du sfumato ( le sfumato se réalise en plusieurs couches, plus épaisses, avec un effet visuel différent, obtenant seulement un léger flou )oubliée depuis longtemps et qu'il a ressuscité avec bonheur, l'artiste s'inspire des maîtres espagnols.
    Il utilise un style avant-gardiste acquises lors de ses nombreuses années d'études en art, ce qui rend ses peintures festives et attrayantes.

     

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

     

    Goyo Dominguez s'impose comme l'une des figures montantes de l'art. Il est reconnu et admiré par la royauté espagnole .

     

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Peinture de : Dominguez GOYO

     

    Peinture de : Dominguez GOYO

    Yahoo!

    14 commentaires