• " Les bancs publics" chanson de Georges Brassens

     

    Les bancs publics

     

    Les gens qui voient de travers
    Pensent que les bancs verts
    Qu'on voit sur les trottoirs
    Sont faits pour les impotents ou les ventripotents.
    Mais c'est une absurdité,
    Car, à la vérité,
    Ils sont là, c'est notoire
    Pour accueillir quelque temps les amours débutants.

     

    Refrain

     

    Les amoureux qui s'bécotent sur les bancs publics,
    Bancs publics, bancs publics,
    En s'foutant pas mal du regard oblique
    Des passants honnêtes,
    Les amoureux qui s'bécotent sur les bancs publics,
    Bancs publics, bancs publics,
    En s'disant des "Je t'aime'" pathétiques,
    Ont des p'tits gueules bien sympathiques!

     

    Ils se tiennent par la main,
    Parlent du lendemain,
    Du papier bleu d'azur
    Que revêtiront les murs de leur chambre à coucher...
    Ils se voient déjà, doucement,
    Elle cousant, lui fumant,
    Dans un bien-être sûr,
    Et choisissent les prénoms de leur premier bébé...

     

    Quand la saint' famille Machin
    Croise sur son chemin
    Deux de ces malappris,
    Elle décoche hardiment des propos venimeux...
    N'empêche que toute la famille
    (Le père, la mère, la fille, le fils, le Saint-Esprit...)
    Voudrait bien, de temps en temps,
    Pouvoir s'conduire comme eux.

     

    Quand les mois auront passé,
    Quand seront apaisés
    Leurs beaux rêves flambants,
    Quand leur ciel se couvrira de gros nuages lourds,
    Ils s'apercevront, émus,
    Qu'c'est au hasard des rues,
    Sur un d'ces fameux bancs,
    Qu'ils ont vécu le meilleur morceau de leur amour..

     

    Georges Brassens

     

    " Les bancs publics" chanson de Georges Brassens

     

    " Les bancs publics" chanson de Georges Brassens

    Yahoo!

    16 commentaires
  •  

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

     

    Georges Henry Durrie -1820-1863- peintre paysagiste.

     

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

     

    George Durrie est l'élève du portraitiste Nathaniel Jocelyn pendant deux ans. Il débute en tant que peintre de portraits itinérant dans plusieurs petites villes et zones rurales.

     

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie



    Il expose à partir de 1843 à la National Academy of Design de New York City, et à la Nouvelle Société d'horticulture Haven, à la State House, à New Haven.

     

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

     

    A partir de 1845, il se consacre au paysage d'hiver. Il voyage à New-York, séjourne en Virginie.

     

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

     

    Puis vers 1850, il renonce à être artiste itinérant et ouvre son propre atelier, il se spécialise dans les représentations de paysages hivernaux, en scènes rurales de basse-cour en hiver qui sont reproduites largement par la gravure.

     

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Peinture de : Georges Henry Durrie

     

    Peinture de : Georges Henry Durrie

    Yahoo!

    17 commentaires
  • La pensée du jour :

     

    Priez chaque jour


    "Demandez, […] cherchez, […] frappez" Matthieu 7.7


    Le célèbre évangéliste R.A. Torrey a dévoilé deux secrets pour une prière efficace :
    1) étudier la Parole de Dieu et trouver sa volonté révélée dans les promesses.
    2) prendre ces promesses et les exprimer devant Dieu dans la prière, avec le ferme espoir qu'il fera ce qu'il a dit.

     

    La pensée du jour : " Priez chaque jour "

     

    Ne tolérez pas l'absence de prières dans votre vie. Ne permettez pas au stress d'un soi-disant progrès vous imposer le temps que vous passerez au pied de votre Sauveur. Soyez avide de ces moments. Programmez-les. Protégez-les.

     

    La pensée du jour : " Priez chaque jour "

     

    Grace L. Naessens l'exprime dans un de ses poèmes : “Un matin tôt levée, suis partie sans me retourner. J'avais tant à faire, pas de temps pour la prière. Plus les problèmes s'empilaient, plus les tâches me pesaient. “Dieu, pourquoi ne pas m'aider ?” Il répond : “Mais tu n'as rien demandé.” Je ne voulais que beauté et joie, mais le jour n'offrait que gris et froid. “Dieu, pourquoi ne rien me montrer ?” Il me dit : “Mais tu n'as rien cherché.” J'ai voulu entrer en sa présence; J'ai en vain cherché la clé. Dieu m'a fait une douce remontrance : “Mon enfant, tu n'as pas frappé.” Je me suis levée tôt ce matin, et j'ai pris le temps de me poser. J'avais tant à faire, qu'il me fallait du temps pour la prière".

     

    La pensée du jour : " Priez chaque jour "

     

    Une pensée pour aujourd'hui

    Si vous êtes sage, vous resterez en "alerte prière", prêt(e) pour les inévitables épreuves de la vie. Il est insensé d'attendre qu'un problème se présente pour commencer cette discipline spirituelle vitale.

    Bob Gass

     

    La pensée du jour : " Priez chaque jour "

    Yahoo!

    6 commentaires
  • Recette de cuisine : Verrines d'avocat et crevettes

     

    Ingrédients (pour 2 verrines):

    - 1 avocat bien mûr
    - 1 petit pot de fromage blanc
    - 6 grosses crevettes décortiquées
    - 2 c.à soupe de crème fraîche
    - citron, ciboulette, sel

     

    Préparation

     

    Pour la mousse d'avocat: mixer l'avocat avec un filet de citron et un peu de sel. Verser cette préparation au fond de la verrine.

     

    Recette de cuisine : Verrines d'avocat et crevettes

     

    Pour la mousse blanche: mélanger un petit pot de fromage blanc avec 2 c.à soupe de crème fraîche, un filet de citron, un filet de vinaigre, sel et ciboulette. Verser cette préparation dans la verrine sur la mousse d'avocat.

    Disposer dessus deux ou trois crevettes.

    Servir.

     

    Recette de cuisine : Verrines d'avocat et crevettes

     

    Recette de cuisine : Verrines d'avocat et crevettes

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

     

    Savons-nous que l'ortie, cette ennemie héréditaire de l'homme qui le poursuit partout où il s'installe, est une plante aux nombreuses propriétés,que bien des textes ont glorifiée ?

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

     

    Mais il est dans sa nature de piquer les maladroits, la substance responsable, dont un dixième de milligramme suffit pour déclenche la brûlante démangeaison, est un subtil mélange chimique contenu dans les poils creux à la pointe fragile, localisés sur les pétioles des feuilles.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie 

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie


    A côté de la grande ortie, qu'il suffit simplement de savoir cueillir, pousse une petite ortie féroce dont tout le feuillage est recouvert d'un manteau de ces poils urticants, c'est l'ortie brûlante, que l'on récolte aussi avec prudence.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie


    Ces deux espèces sont précieuses, non seulement pour leurs propriétés médicinales, mais aussi par leurs qualités alimentaires, il est conseillé de consommer en potage, ou cuites 12 heures après la récolte.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie


    Employées dans l'industrie pour l'extraction de la chlorophylle, leurs fibres tissées fournissent d'étranges pièces d'une toile verte pratiquement indestructible.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie


    Le jus d'oseille est très efficace pour calmer les brûlures dues à ces plantes bénéfiques

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

     

     

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

     

    HABITAT

     

    - Europe tempérée, lieux habités, jusqu'à 2 400 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

     

    IDENTIFICATION

     

    - Hauteur : 0,50 à 1,50 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie


    - Tige dressée, simple

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie


    - Feuilles opposées, stipulées, ovales, en coeur, à dents triangulaires, poilues, pétiolées

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie


    - Fleurs vertes (juin-septembre) dioïques, en grappes ramifiées, minuscules, 4 sépales, 4 étamines ou 1 ovaire, stigmate en pinceau

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie


    - Akène ovoïde, 1 graine

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie


    - Rhizome rampant

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie


    - Saveur astringente, aigrelette

     

    PARTIES UTILISEES


    - Plante jeune, feuilles (toute l'année) rhizome et racines (automne) séchage rapide à l'ombre

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

     

    CONSTITUANTS


    - Histamine, acides formiques et gallique, carotène, vitamine C, soufre,tanin, potassium, calcium, fer, soufre, manganèse, silice

     

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

     

    PROPRIETES

     

    - Antianémique, antidiabétique, astringente, dépurative, diurétique, hémostatique, révulsive

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Ortie

    Yahoo!

    14 commentaires
  •  

    A toutes les époques Nantes fut réputée pour son élégance.
    La ville abrite en effet de remarquables monuments d'architecture civile médiévale :

    la porte Saint-Pierre, assise sur d'énormes blocs de granit,

     

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

     

    la Psalette, ancienne maison de chapitre de la fin du XVe siècle, flanquée d'une tourelle dans laquelle s'élève un curieux escalier à vis hélicoïdal,

     

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

     

     

    et tout un groupe de maisons en pans de bois.

     

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

     

    Le XVIIIe siècle, quant à lui, est magnifiquement représenté par les hôtels du quai de la Fosse

     

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

     

     

    et de l'ancienne île Feydeau, dont une ligne continue de balcons de fer forgé signale "le bel étage" .

     

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante


    Un siècle plus tard, la construction du passage Pommeraye leur vole la vedette : un large et somptueux escalier, des rampes ornées de motifs végétaux et des verrières laissant entrer la lumière donnent au passage, fort apprécié des écrivains surréalistes, mystère et poésie.

     

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

    Nantes l'élégante

     

    Nantes l'élégante

    Yahoo!

    11 commentaires
  • " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

     


    Les deux vieux

    Il était une fois, planté dans la garrigue,
    Un mas tout de guingois sous les assauts du vent.
    Un vieux mas si chenu, là depuis si longtemps,
    Que ses murs, tels des gens courbés par la fatigue,

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    S’étaient pas mal voûtés, semblant pleurer misère.
    Y vivaient deux bons vieux, deux bonnes vieilles gens
    Qui semblaient oubliés par la fuite du Temps
    Et qui devaient tous deux être au moins centenaires.

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Deux vieux aussi ténus qu’une fine dentelle,
    Usés par les années, petits êtres menus
    Qui ne pesaient plus rien et qu’on ne voyait plus…
    Etaient-ils détenteurs d’une vie immortelle ?

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Tout le monde y croyait. Mais un beau jour d’automne,
    Le vent passant par là les vit dans le jardin,
    Frêles et délicats! Comme il était taquin,
    Il les fit s’envoler d’une aile polissonne

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Pour leur fair(e) faire un tour au-dessus de la Terre !
    Mais tout à l’opposé de ce qu’il aurait cru,
    Ils en furent ravis, et ne voulurent plus
    S’en retourner chez eux. Au fond fort débonnaire,

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Le vent les porta donc au Royaume céleste.
    Le vieux mas resta seul. Peu à peu le maquis
    Envahit plus encor ses vieux murs décatis ;
    Et longtemps à Alleins l’on se conta la geste

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Des deux vieux arrachés à leur vie amoindrie.
    Le vieux mas disparut sous la végétation
    Jusqu’à ce que se pose une étrange question :
    Pourquoi la lande ici était-elle fleurie ?

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Vette de Fonclare

     

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

     

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

     

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

     

    Situé dans le département du Bas-Rhin en Alsace, le château du Haut-Koenigsbourg constitue une impressionnante forteresse de grès rouge, bâtie sur un promontoire, à 757 mètres d'altitude.
    Il domine la plaine d'Alsace, où l'on aperçoit la Forêt-Noire, le Grand Ballon et le Hohnech.

     

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands


    C'est dans l'état de ruine que ce château médiéval fut offert par la ville de Sélestat, en 1899, à l'empereur Guillaume II.

     

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands


    La direction de sa restauration fut confiée à Bodo Ebhart,architecte du Kaiser.

     

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

     

    Il souhaitait faire revivre le château tel qu'il était à la veille de la guerre de Trente Ans. Manquant de sources, il dut improviser sur de nombreuses parties, s'éloignant ainsi de la fidélité historique de la reconstitution, dans un style néo-gothique pompeux.

     

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands


    A l'issue de la Première guerre mondiale,les biens de l'Empereur, dont le château furent récupérés par l'Etat français, qui, depuis, en est le propriétaire.

     

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

     

    Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemands

    Yahoo!

    12 commentaires
  • Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

     

    Né à Paris en 1944, Pierre Labrousse fait des études à l'École Supérieure d'Optométrie. Même si très intéressé par le dessin, rien ne semble cependant le prédisposer à la peinture.

     

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

     

    En 1980, délaissant son métier et la capitale, il s'installe dans le Morvan avec sa famille.

     

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

     

    Parcourant pendant plus de vingt ans les foires et les marchés de la région, il découvre l'authenticité attachante de ses habitants et la beauté sauvage de ses paysages qu'il explore à pied et à cheval au gré des saisons.

     

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

     

    Peintre autodidacte, c'est à travers huiles et aquarelles qu'il vous fait partager toute sa passion et ses émotions .

     

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

     

    Vous pouvez les découvrir dans son atelier-exposition:''L'Écurie''.

     

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Peinture de : Pierre Labrousse

     

     

    Peinture de : Pierre Labrousse

    Yahoo!

    13 commentaires
  • La pensée de jour :

     


    Le chemin du bonheur


    "Le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie" Psaume 23.6

     

    La pensée de jour : " Le chemin du bonheur "


    Le bonheur ce n'est pas un but à atteindre,
    Mais un chemin parsemé d'imprévus, à peindre.

    Le bonheur ce n'est pas un souhait comblé,
    Mais c'est d'être comblé par ce que l'on n'a pas souhaité.

    Le bonheur ce n'est pas seulement d'être aimé
    Mais c'est avant tout de savoir aimer.

    Le bonheur ce n'est pas de posséder une fortune,
    Mais c'est de savoir partager notre peu de tune.

     

    La pensée de jour : " Le chemin du bonheur "

     

    Le bonheur ce n'est pas l'absence de tempête,
    Mais c'est de chanter au milieu des tempêtes.

    Le bonheur ce n'est pas être assis près d'un ruisseau,
    Mais être l'eau qui coule au creux de ce ruisseau.

    Le bonheur ce n'est pas un ciel sans nuage,
    Mais c'est de voir le soleil à travers les nuages.

    Le bonheur ce n'est pas un été sans fin,
    Mais c'est aussi l'hiver, le froid et la faim.

     

    La pensée de jour : " Le chemin du bonheur "

     

    Le bonheur ce n'est pas seulement de rire et de chanter,
    Mais c'est aussi de faire rire et d'enchanter.

    Le bonheur ce n'est pas simplement devenir adulte,
    Mais c'est garder un cœur d'enfant, dans un corps d'adulte.

    Le bonheur ce n'est pas de ne jamais pleurer,
    Mais c'est d'avoir une épaule sur laquelle pleurer.

    Le bonheur ce n'est pas ce qui nous a fuit,
    Mais c'est tout ce que nous avons cueilli.

     

    La pensée de jour : " Le chemin du bonheur "

     

    Le bonheur ce n'est pas pour un incertain demain,
    Mais c'est l'instant présent, celui qui est dans nos mains.

    Le bonheur ce n'est pas courir après ce qu'on n'a pas,
    Mais c'est de se satisfaire de tout ce que l'on a.

    Le chemin du bonheur est merveilleux à suivre,
    De la crainte et de la peur à jamais nous délivre.

     

    La pensée de jour : " Le chemin du bonheur "

     

    Le bonheur n'est pas au bout du chemin,
    Mais le bonheur c'est simplement le chemin,
    Celui où nous marchons la main dans la main.

     

    La pensée de jour : " Le chemin du bonheur "

     

    Une prière pour aujourd'hui

    Seigneur, je ne sais sur quels sentiers tu vas me conduire, mais je te prie que sur ces chemins je sache te faire confiance. Ce qui me comble de bonheur, c'est que tu as promis d'être tous les jours avec moi.

    Paul Calzada

     

    La pensée de jour : " Le chemin du bonheur "

    Yahoo!

    13 commentaires