• Sans titre 2

     

    Le dimanche des Rameaux est le dimanche qui précède Pâques dans le calendrier liturgique chrétien.

    Ce dimanche commémore à la fois deux événements. Il correspond, d'une part, à l'entrée solennelle de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes. D'autre part, ce dimanche commémore la Passion du Christ et sa mort sur la croix. Ce dimanche des Rameaux, dont le nom liturgique est « Dimanche des Rameaux et de la Passion » (dans la forme ordinaire du rite romain depuis les réformes qui ont suivi le concile Vatican II ; avant cette réforme et dans la forme extraordinaire de la messe il s'appelle « Deuxième dimanche de la Passion ou dimanche des Rameaux », le premier dimanche de la Passion étant le dimanche précédent et ces deux dimanches formant le « Temps de la Passion », inclus dans le Carême), est le début de la « Semaine sainte ». L'expression « Pâques fleuries » a souvent désigné ce jour de manière poétique. Il est aussi connu sous le nom de dimanche des palmes dans le sud de la France.

     

    2

     

    Célébration


    Dès le IXe siècle, l'Église accomplit dans son rituel du jour la bénédiction des rameaux et la procession des fidèles, issue de la liturgie de Jérusalem. Les rameaux verdoyants, signes de vitalité, sont déposés sur les tombes au cimetière ou accrochés aux crucifix dans les maisons. L'hymne Gloria, laus et honor est chanté pendant la procession des rameaux.

     

    Événements


    Le dimanche des Rameaux rappelle l'entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem (Jean 12, 12 - 15). L'Évangile (Mt 21,1 - 9, Mc 11,1 - 10, Lc 19, 28 - 40) raconte qu'à proximité de la fête de la Pâque juive, Jésus décide de faire une entrée solennelle à Jérusalem. Jésus organise son entrée en envoyant deux disciples chercher à Bethphagé un ânon (selon saint Matthieu, Jésus précise que l'ânon se trouve avec sa mère l'ânesse, précision qui ne se retrouve pas dans les évangiles selon saint Marc et saint Luc). Il entre à Jérusalem sur une monture pour se manifester publiquement comme le messie que les juifs attendaient. C'est une monture modeste comme l'avait annoncé le prophète pour montrer le caractère humble et pacifique de son règne.

     

    Une foule nombreuse venue à Jérusalem pour la fête l'accueille en déposant des vêtements sur son chemin et en agitant des branches coupées aux arbres, ou rameaux.

     

    Rameaux 100000

    ange073

    Yahoo!

    8 commentaires
  • carte-simple-psaume-113-3

    Le secours dans les situations impossibles

     


    "Que le nom de l’Éternel soit béni, dès maintenant et à toujours ! Du lever du soleil jusqu’à son couchant, que le nom de l’Éternel soit loué ! […] De la poussière il redresse le faible, du fumier il relève le pauvre, pour le faire siéger avec les notables. Il fait habiter dans une maison celle qui était stérile, comme une mère joyeuse au milieu de ses fils." Psaumes 113.2-9


    Il est facile de louer Dieu quand tout va bien. Mais le psalmiste nous rappelle que nous devons faire monter vers lui notre louange quelles que soient les circonstances. Nous devons le faire dès le matin et continuer jusqu'au soir. Nous ne devons jamais cesser de le louer !
     
    Nous pouvons le louer parce que les preuves de sa fidélité sont tout autour de nous. Il remet debout le faible qui traînait dans la poussière et "du fumier il relève le pauvre". Cela veut dire qu'il redonne de l'espoir à ceux qui n'en ont plus, à ceux dont les rêves ont été anéantis et dont le monde a été détruit. Dieu est capable de relever ces malheureux et de les faire "siéger avec les notables".

     

    main de Dieujpg

     

    Une femme stérile est l'image même de l'improductivité. C'est quelqu'un qui a l'impression d'avoir perdu sa vie en choses inutiles. Ses rêves et ses espoirs ne se sont pas réalisés. Mais Dieu peut accomplir un miracle et changer sa vie pour faire d'elle "une mère joyeuse au milieu de ses fils".
     
    Quoi que vous viviez, rappelez-vous que vous servez un Dieu qui peut changer vos situations désespérées. Il peut accomplir des miracles et vous aider quand aucune aide ne semble possible, vous diriger quand aucune issue n'est en vue. Il est capable d'accomplir des miracles dans votre corps, votre esprit, vos émotions, vos relations et vos finances. Louez-le aujourd'hui ! Il en est digne ! Confiez-lui votre vie ! Et louez-le matin, midi et soir !
     
    Une prière pour aujourd'hui

     

    Père, les situations suivantes me paraissent désespérées... Je crois que tu peux faire toutes choses. Merci de me donner les réponses dont j'ai besoin. Je te loue et je t'adore. Au nom de Jésus. Amen.


    John Roos

    Merci

     

    Yahoo!

    2 commentaires
  •     thCAJEMN69

     

    Aujourd'hui est une journée importante pour tous les chrétiens du monde, nous verrons aux informations la fumée blanche sortir de la cheminée du vatican et nous attendrons pieusement l'énoncé de notre Pape élu par le Conclave.

    Je ne sais qui aura ce privilège et cette charge entre ses mains mais pour moi qui suis croyante je voudrais juste dire que le Pape soit à l'effigie de Dieu.

    Je serais heureuse de connaître vos ressentis, merci de me répondre et en chrétienne que je suis je vous dis :  

    Allez dans la paix de Dieu 

    Alléluia ! au toi tout Puissant

    que ton nom soit sanctifié

    que ton règne vienne...

    Amen...

    Sans titre 2

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Ps128-001-002 Pensee Semaine(G)

     Les bénédictions liées à la crainte de l'Éternel

     


    "Heureux quiconque craint l’Éternel et marche dans ses voies ! Tu jouis alors du travail de tes mains, tu es heureux, tu prospères. Ta femme est comme une vigne féconde dans l’intérieur de ta maison ; tes fils sont comme des plants d’olivier, autour de la table." Psaumes 128.1-3


    Les êtres modernes que nous sommes aiment être indépendants et agir à leur guise. L'idée de craindre l'Éternel peut nous paraître archaïque et irréaliste. Mais Dieu promet des bénédictions à ceux qui le craignent. Comment pouvons-nous savoir si nous avons "la crainte de l'Éternel" ? Le psalmiste nous donne une indication simple : nous craignons véritablement l'Éternel si nous marchons dans ses voies. Si nous lui obéissons et prenons sa Parole au sérieux. Si nous agissons ainsi, Dieu promet de nous bénir.
     
    Ceux qui le craignent mettent ses principes en pratique. Lorsque nous lui consacrons nos vies et nos ressources, il nous bénit en retour. Il pourvoit à nos besoins. Il nous guide, nous protège et nous donne sa sagesse. Il exauce nos prières et nous avons accès à sa puissance.

    Ps128-003 Pensee Semaine(G)

     

      Ensuite, Dieu nous bénit en faisant fructifier notre labeur. Nous ne connaîtrons pas la frustration, mais jouirons au contraire du travail de nos mains et verrons des résultats à nos actions. De plus, il nous donnera la joie, le bonheur et le contentement en récompense et nous libérera de l'agitation et du trouble. Enfin, les bénédictions de Dieu s'étendront à notre famille et nos enfants. Nous pouvons les lui confier et lui demander de pourvoir à leurs besoins.
     
    Ce sont autant de bénédictions qui découlent de la crainte du Seigneur et de l'obéissance à sa volonté.
     
    Aujourd'hui, Dieu est prêt à vous bénir. Il vous suffit de le craindre, de le chercher et de marcher dans ses voies. Faites de cette attitude la règle de votre vie.
     
    Une prière pour aujourd'hui

     

    Père, je te crains et je t'adore. Je veux marcher dans tes voies. Bénis-moi et permets que je porte du fruit. Je veux investir le temps, les talents et les trésors que tu m'as confiés. Au nom de Jésus. Amen.

     

    John Roos

    jesus brebis

    Yahoo!

    2 commentaires
  • Sans titre 2

    "Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie." Proverbes 4.23

     

    Dieu nous a confié la responsabilité de garder notre cœur et de gérer toute rancune cachée. Il nous donnera la grâce de pardonner, mais c'est à nous de faire le premier pas. Pour cela, nous devons commencer par sonder notre cœur.
     
    Peut-être ignorez-vous s'il y a ou non de la rancune dans votre cœur. Si vous avez pris l'habitude de vivre dans le ressentiment, vous aurez peut-être du mal à vous souvenir de toutes les personnes à qui vous devez pardonner. Ou peut-être y a-t-il quelqu'un à qui vous pensez avoir pardonné, mais il subsiste encore un peu d'amertume au fond de vous. Voici six attitudes révélatrices d'une rancune cachée.
     
    La rancune tient toujours des comptes. Paul dit dans 1 Corinthiens 13.5 que l'amour "ne se souvient pas du mal". Gardez-vous soigneusement le compte des torts que vous subissez ? Les stockez-vous sur un disque dur mental, au cas où vous auriez besoin de les télécharger pour vous rafraîchir la mémoire ? S'il y a quelqu'un dont vous comptabilisez les offenses, c'est un signe que vous ne lui avez pas pardonné.
     
    La rancune se vante toujours de son bon comportement. Il est facile de penser en regardant autrui : "Je ne ferais jamais ça ! Je n'arrive pas à croire qu'il ait pu faire une chose pareille !" Les propres justes ne voient jamais leurs péchés, mais ils sont imbattables pour voir ceux de tous les autres.
     
    La rancune n'arrête pas de se plaindre. Vous souvenez-vous de la parabole du fils prodigue dans Luc 15 ? Le frère aîné ne tarda pas à se plaindre du retour de son cadet. Dans Luc 15.29, il dit à son père : "Voici : il y a tant d'années que je te sers, jamais je n'ai désobéi à tes ordres, et à moi tu n'as jamais donné un chevreau pour me réjouir avec mes amis." Au lieu de se réjouir du retour du fils prodigue, tout ce qu'il trouva à faire fut de se plaindre de n'avoir jamais pu faire la fête avec ses amis.

    3aa1d93f

    La rancune éloigne, divise et sépare. Chaque fois que Dave, mon mari, avait une parole qui me froissait, ma réaction spontanée était de m'éloigner de lui. Je n'arrêtais pas de ressasser ses remarques au lieu de lui pardonner et de tourner la page. Je ne voulais pas me trouver dans la même pièce que lui et la nuit, je dormais tout au bord du lit. En refusant de lui pardonner, je gaspillais mon énergie émotionnelle et me laissais voler ma joie.
     
    La rancune accuse, raconte l'offense et la rappelle constamment. Le fils aîné ne manqua pas de rappeler à leur père que son plus jeune fils avait quitté la maison et dilapidé son héritage dans une vie dissolue. Il lui dit en substance : "Comment peux-tu donner une fête en son honneur, Papa ?" Continuez-vous à parler des offenses ou des blessures subies par le passé ?
     
    La rancune est jalouse et s'irrite des bénédictions de l'autre. Il n'est pas facile d'accepter que celui qui vous a fait du tort soit béni. Mais de même que le père donna une fête en l'honneur du fils prodigue, Dieu veut manifester sa bonté et son amour à chacun de nous. Et nous pouvons soit en profiter, soit passer à côté, comme l'a fait le frère aîné.
     
    J'aimerais répéter cette vérité : tout ce que Dieu nous demande est pour notre bien. Vivre dans la rancune ne vous mènera nulle part. En fait, cela ne servira qu'à vous rendre malheureux. La bonne nouvelle est que Jésus a ouvert un chemin pour nous libérer de la rancune et nous permettre de vivre dans la joie et la paix.


     
    Une action pour aujourd'hui

     

    Faites confiance à Dieu et demandez-lui de vous aider si vous avez besoin de pardonner à quelqu'un. Il veut que vous jouissiez pleinement de votre vie. C'est pourquoi rendez-vous service et pardonnez !

    Joyce Meyer

    m-dita-4

     

    Yahoo!

    2 commentaires
  • Ps124-008 Pensee Semaine(G)

     

    Dieu est de votre côté

     


    "Sans l’Éternel qui était pour nous, quand les hommes s’élevèrent contre nous, alors ils nous auraient engloutis tout vivants, quand leur colère s’enflamma contre nous ; alors les eaux nous auraient submergés, un torrent aurait passé sur notre âme. Alors auraient passé sur notre âme les flots impétueux." Psaumes 124.2-4


    David connut bien des difficultés dans sa vie. À certains moments, les problèmes menacèrent de l'engloutir tels des flots impétueux. Il fut confronté à des géants et à des armées hostiles. Il dut fuir pour avoir la vie sauve et chercher refuge auprès de ses anciens ennemis. Il connut le rejet et les doutes des siens. Et le roi qu'il servait fidèlement se retourna contre lui et voulut le tuer.
     
    Dieu ne lui épargna pas ces situations difficiles, mais il resta toujours avec lui. Et David reconnut que Dieu faisait toute la différence dans sa vie. Sans Dieu, il aurait été submergé par les eaux et mis en pièces par ses adversaires. Il aurait été pris au piège tel un oiseau dans le filet de l'oiseleur. Mais, grâce à Dieu, le filet s'est rompu et "nous nous sommes échappés" (Psaumes 124.7).
     
    Parfois, lorsque surviennent des problèmes, nous pouvons être pris de court ou nous sentir découragés, abattus ou submergés. Mais, comme il le fit pour David, Dieu veut nous apprendre que le fait de croire en lui et de le servir ne nous met pas à l'abri des difficultés. Nous pouvons cependant avoir l'assurance qu'il est toujours avec nous et qu'il est notre secours et notre libérateur.
     
    Aujourd'hui, rappelez-vous que Dieu est avec vous dans toutes les situations auxquelles vous êtes confronté. Vous pouvez compter sur lui pour vous aider à traverser les circonstances difficiles, vous protéger, vous guider et pourvoir à vos besoins. Présentez-lui vos besoins et faites-lui confiance. Soyez en paix. Et souvenez-vous qu'il est de votre côté.
     
    Une prière pour aujourd'hui

     

    Père, je te confie les situations suivantes auxquelles je fais face actuellement. Merci parce que tu te tiens près de moi. Je crois en toi pour la victoire. J'ai confiance en toi. Au nom de Jésus. Amen.

     

    John Roos

     

    240px-Psalm 24 Initial A

     

    Yahoo!

    4 commentaires
  • Sans titre 1


    « L'Esprit Saint descendit sur Jésus, sous une apparence corporelle, comme une colombe »


           Considérons le grand miracle qui s'est produit après le baptême du Sauveur ; il est le prélude de ce qui allait bientôt arriver. Ce n'est pas l'ancien Paradis, c'est le ciel même qui s'ouvre : « Dès que Jésus fut baptisé, voici que les cieux s'ouvrirent » (Mt 3,16). Pourquoi le ciel s'ouvre-t-il lorsque Jésus Christ est baptisé ? Pour nous apprendre que la même chose arrive invisiblement à votre baptême : Dieu vous appelle alors à votre patrie qui est dans le ciel, et vous invite à ne plus rien avoir de commun avec la terre... Si nous ne voyons plus maintenant les mêmes signes, nous recevons néanmoins les mêmes grâces, dont ces signes étaient le symbole.
     
          On vit alors descendre une colombe : elle indiquait à Jean Baptiste et aux juifs que Jésus était le Fils de Dieu. Elle devait en plus apprendre à chacun qu'au moment du baptême le Saint Esprit descend en notre âme. Il ne vient plus sous une forme visible, parce que nous n'en avons plus besoin : la foi suffit maintenant...

     

          Pourquoi le Saint Esprit paraît-il sous la forme d'une colombe ? C'est parce que la colombe est douce et pure, et le Saint Esprit est un esprit de douceur et de paix. Cette colombe nous rappelle aussi un événement que nous lisons dans l'Ancien Testament : lorsque la terre a été inondée par le déluge et toute la race des hommes en danger de périr, la colombe est apparue pour annoncer la fin du cataclysme ; elle portait un rameau d'olivier, apportant la bonne nouvelle du rétablissement de la paix dans le monde. Or tout cela était une préfiguration de l'avenir... Alors que tout était perdu, la délivrance et la rénovation sont survenues. Ce qui est arrivé autrefois par le déluge des eaux arrive aujourd'hui comme par un déluge de grâce et de miséricorde... Ce n'est plus un seul homme que la colombe appelle à sortir de l'arche pour repeupler la terre : elle attire tous les hommes au ciel. Au lieu d'un rameau d'olivier, elle apporte aux hommes la dignité de leur adoption comme enfants de Dieu.

     

    Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église

     

    bapteme de jesus christ par jean baptist poster-r581913327c

     

    Yahoo!

    5 commentaires
  • Sans titre 1

    Vivre avec la pensée de Christ

     

     "Il est tel que sont les arrière-pensées de son âme." Proverbes 23.7

     

    La révélation suivante compte parmi les plus révolutionnaires dans ma vie : je peux choisir à quoi je veux attacher mes pensées. Je n'ai pas besoin d'accepter toutes celles qui me passent par la tête. Cette prise de conscience a changé mon existence car, comme le dit Proverbes 23.7  : "Il est tel que sont les arrière-pensées de son âme." J'aime le formuler ainsi : "L'homme va où le conduisent ses pensées."

     

    Dieu se préoccupe de la disposition cachée du cœur, c'est-à-dire de notre vie intérieure, de nos pensées. Et comme le dit le texte ci-dessus, notre façon de penser détermine notre manière de vivre et qui nous sommes. Il est important de comprendre cette vérité, parce que si nous n'apprenons pas à amener toute pensée captive à l'obéissance de Christ (2 Corinthiens 10.4-5), nous ne mènerons pas la vie que Jésus nous a acquise par sa mort – une vie de paix avec Dieu et avec nous-mêmes, de relations épanouissantes, de joie véritable et avec la capacité de devenir tout ce que Dieu veut que nous soyons.

     

    4

    La Bible mentionne spécifiquement trois démarches qui nous aideront à mettre nos pensées en phase avec celles de Dieu. J'aimerais les développer brièvement.

     

    1. "Pensez à ce qui est en haut, et non à ce qui est sur la terre" (Colossiens 3.2). C'est la clé pour résister à la tentation. Si nous nous fixons des limites à l'avance, lorsque viendra la tentation, nous aurons posé un fondement qui nous aidera à faire les bons choix et augmentera nos chances de la surmonter. Par exemple, avant de retrouver des amis, vous pouvez décider : "Je ne vais pas me livrer à des commérages. Je refuse de salir la réputation de quelqu'un et d'offenser ainsi le Saint-Esprit." Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas attendre de se trouver face à la tentation et réagir alors selon l'humeur du moment.

     

    2. "Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformé par le renouvellement de l'intelligence" (Romains 12.2). Le renouvellement de l'intelligence est un processus continu. Nous devons prendre chaque jour le temps d'étudier la Parole, de manière à mettre nos pensées en accord avec ses commandements. Et nous ne pouvons pas garder l'un ou l'autre recoin sombre dans notre vie intérieure, ce qui nous empêcherait de recevoir le meilleur de ce que Dieu a pour nous.

     

    3. "Rassemblez vos pensées et votre énergie" (1 Pierre 1.13). Vous vous demandez probablement ce qu'il faut comprendre par là. L'idée est que nous devons débarrasser notre esprit de toutes les bêtises qui l'encombrent, pour pouvoir courir notre course en Christ Jésus et remporter la victoire que Dieu désire pour nous. Nous serons alors prêts à aller de l'avant dans ce que Dieu a prévu pour nos vies.

     

    Une action pour aujourd'hui

     

    Si vous attachez vos pensées à la Parole de Dieu, laissant la vérité renouveler votre esprit et vous débarrassant de toutes les pensées mauvaises, vous expérimenterez la plénitude de la vie nouvelle qui est à la disposition de chacun de nous en Christ. Il suffit pour cela de faire un petit pas de plus chaque jour.

     

    Joyce Meyer

     

    67699152

    ange073

    Yahoo!

    3 commentaires
  • revenez à lui

     

      Même lorsque vous commettez des erreurs, faites le mauvais choix, ou vous détournez de Son plan parfait pour vous, Dieu pose sur vous un regard d'amour, désirant vous voir revenir à lui et changer de voie.

     

    Romains 8 : 37 à 39


    - Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. - Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur

     

    montagne amour 800 Ro 8 37

     

    Il y a des moments où nous suivons facilement la volonté de Dieu, mais d'autres fois où il est plus difficile de s'y soumettre. Nous savons que nous devions faire telle chose, ou ne pas faire telle autre, mais quand même, nous faisons le mauvais choix. Dans ces moments là, la pire chose que nous puissions faire, c'est nous éloigner de Dieu !

     

    Même lorsque vous commettez des erreurs, faites le mauvais choix, ou vous détournez de Son plan parfait pour vous, Dieu pose sur vous un regard d'amour, désirant vous voir revenir à lui et changer de voie. Alors, si vous savez avoir manqué un choche, revenez au moment où vous deviez décider. Il n'est pas l'Accusateur et le Juge sévère – bien que dans sa sainteté il ne tolère pas la rébellion – il est d'abord le Père aimant qui désire vous voir revenir sur la bonne voie, vous repentir, et repartir du bon pied. L'histoire du fils prodigue en est l'illustration indéniable.

     

    37075621

     

    Dieu est le rédempteur. Il est prêt à nous purifier à nouveau de tout péché, toute souillure, toute faute ; car Jésus a payé le prix une fois pour toutes. Par notre foi, nous pouvons revenir humblement, et il promet que si nous confessons nos péchés, il est fidèle pour nous les pardonner .

     

    Ne fuyez pas ! Revenez humblement à lui, confiant qu'avant tout il vous aime. Et s'il doit vous corriger, il le fait pour votre bien et votre croissance. Il vous aime tellement. Soumettez vous de tout coeur à lui. Prenez plaisir à vous laisser modeler, car c'est pour le meilleur.

     

    Revenez à lui.

     

    2599454274 small 1

    Fabien Weigel

     

    Yahoo!

    1 commentaire
  • christenprieres

     

      La prière, un puissant privilège !

     

    "La prière fervente d’un homme juste possède une singulière puissance." Jacques 5.16

     

    Je suis persuadée que la prière est un des privilèges de cette vie que nous exploitons le moins. Penser que nous pouvons apporter nos besoins, nos soucis et nos craintes à Dieu est presque trop beau pour être vrai. Si nous étions vraiment conscients de la puissance de la prière, nous passerions davantage de temps à parler à Dieu et moins à essayer de régler nos problèmes par nous-mêmes.

     

    Dieu n'exige pas que vos prières soient parfaites ou que vous prononciez les mots appropriés de la manière qui convient.

     

    Souvenez-vous que vous avez un Père céleste qui vous aime et vous accepte tel que vous êtes. Tout ce qu'il demande, c'est que vos prières soient sincères, qu'elles viennent du cœur. Une prière qui vient du cœur est efficace. 

     

     492063compressed

     

    Vos prières n'ont pas besoin d'être longues ou bruyantes. La clé d'une prière efficace est la sincérité. Les prières que Dieu écoute sont des prières pleines de passion, dans lesquelles vous mettez tout votre cœur.

     

    La Bible atteste cette vérité. Rappelez-vous que ce n'est pas une question de mots, mais de cœur. Les prières les plus puissantes sont celles qui sont sincères, ferventes… passionnées.

     

    Dieu veut que nous lui apportions chacun de nos soucis et de nos besoins – non pas simplement les plus gros. Essayer de gérer certains de ces problèmes par nous-mêmes est la porte ouverte à la frustration et à la contrariété.

     

    Une action pour aujourd'hui

     

    Il est temps que vous croyiez à la puissance de la prière simple, passionnée. Si vous désirez ou avez besoin de quoi que ce soit… priez !

     

    Joyce Meyer

     

    temps-de-priere

    ange073

     

    Yahoo!

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique