• Sans-titre-1-copie-1.jpg

    Tentez-vous Dieu ?

     

    "Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet ; Et ils te porteront sur les mains, de peur que ton pied ne se heurte contre une pierre." Luc 4.9-10

    La tentation de Satan à Jésus porte sur un but bien précis : tenter Dieu ! Vous est-il déjà arrivé de tenter Dieu ?

    Dernièrement, je parlais à un homme m'avouant s'être mis en colère contre Dieu. Cela se produisit après qu'il eut annoncé à sa famille que sa tante allait guérir. Ses dires n'étaient pas inspirés par Dieu mais il pensait manifester sa foi. Il croyait que Dieu allait honorer sa prise de position. Seulement, quelques jours plus tard sa tante mourut. Une colère contre Dieu monta en lui car il ne comprit pas pourquoi Dieu n'avait pas honoré sa foi.

    Parfois, certaines personnes nous partagent "des Paroles de Dieu", et sans prendre le temps de méditer dans la prière et la Bible ce qui nous a été dit, nous nous jetons dans le vide. Bien souvent nous écoutons une parole ou lisons des versets et sans chercher la face de l‘Éternel, nous fonçons tête baissée. Puis, une fois au fond du ravin nous levons le poing contre Dieu.

    La foi est un fruit de l'Esprit (Galates 5.22), elle doit s'exercer avec maturité. Pour recevoir ce fruit nous devons avoir des racines plantées dans la prière et la Parole de Dieu.

    Se placer volontairement dans une situation dangereuse n'est pas un signe de foi mais une provocation contre Dieu, dont les conséquences peuvent être douloureuses.

    La vie chrétienne vous amènera inexorablement à sortir de votre zone de confort mais cela doit rester un appel de Dieu et non un délire personnel où vous tentez Dieu.

     

    Une prière pour aujourd'hui

     

    Seigneur, aide-moi à faire la différence entre "la volonté de Dieu" et "mes désirs personnels". Qu'aujourd'hui, je ne me retrouve pas au fond d'un ravin pour avoir voulu te tenter. Dans le nom de Jésus, amen.

    Patrice Martorano

    Sans-titre-2.jpg

    ange073

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Sans titre 1

    Que ta volonté soit faite !

     

     "Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel." Matthieu 6.10

     

    Nous adorons Dieu lorsque nous lui consacrons notre vie chaque fois que nous prions. Jésus dit que lorsque nous prions, nous devons nous soumettre à la volonté de Dieu. Après avoir exprimé mon amour à Dieu, je lui donne ma vie. Remarquez bien que la prière dit ceci : "Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel".

     

    Saviez-vous que Dieu a une volonté spécifique pour votre vie ? La Bible dit dans Romains 12.2 que sa volonté est bonne, agréable et parfaite. L'une des façons de vous “connecter” à Dieu est de lui dire : "Mon Dieu, quelle est ta volonté pour moi aujourd'hui ? Je veux faire ta volonté !".

     

    Au ciel, la volonté de Dieu se fait parfaitement. Le problème, sur la terre, est que cette volonté n'est pas toujours faite. C'est la raison pour laquelle nous faisons la prière suivante : “Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel." De cette façon, nous disons à Dieu : “Mon Dieu, je veux me soumettre à toi. Je veux faire ce que tu désires que je fasse.” Le vrai succès dans la vie consiste à connaître la volonté de Dieu et à l'appliquer dans votre vie.

     

    Vous pouvez prier en disant : "Que ta volonté soit faite" de trois manières différentes. Vous pouvez faire cette prière avec du ressentiment : "Que ta volonté soit faite, mais ce n'est pas ce que je veux !". Vous pouvez également la faire avec résignation : "Que ta volonté soit faite, parce que je ne peux rien contre !", ou dire avec anticipation : "Que ta volonté soit faite, car je sais que c'est la meilleure et c'est ce que je désire pour ma vie aujourd'hui !"

     

    Lorsque j'étais enfant, nous avions l'habitude de suivre une série Tv intitulée "Father Knows Best (Papa a raison )". Votre père terrestre ne peut pas toujours connaître ce qu'il y a de meilleur, mais votre Père céleste, lui, le sait parfaitement. C'est là tout le sens de : "Que ta volonté soit faite !"

     

    Une prière pour aujourd'hui

     

    Oh Dieu, je sais que ta volonté pour ma vie est bien meilleure que tout ce dont je peux rêver. Je veux te donner ma vie. Que ta volonté soit faite dans ma vie. Amen.

    thCAJEMN69

    La pensée du Jour :

    Yahoo!

    11 commentaires
  • imagesCAYVTKEG

      Livre de l'Ecclésiaste


    Vanité des vanités, disait l'Ecclésiaste. Vanité des vanités, tout est vanité !
    Quel profit l'homme retire-t-il de toute la peine qu'il se donne sous le soleil ?
    Une génération s'en va, une génération arrive, et la terre subsiste toujours.
    Le soleil se lève, le soleil se couche ; il se hâte de retourner à sa place, et de nouveau il se lèvera.
    Le vent part vers le midi, il tourne vers le nord ; il tourne et il tourne, et il recommence à tournoyer.
    Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n'est pas remplie ; dans le sens où vont les fleuves, les fleuves continuent de couler.

    communion-main-ciel


    Tout discours est fatigant, on ne peut jamais tout dire. L'oeil n'a jamais fini de voir, ni l'oreille d'entendre.
    Ce qui a existé, c'est cela qui existera ; ce qui s'est fait, c'est cela qui se fera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil.
    Y a-t-il une seule chose dont on dise : « Voilà enfin du nouveau ! » - Non, cela existait déjà dans les siècles passés.
    Seulement, il ne reste pas de souvenir d'autrefois ; de même, les événements futurs ne laisseront pas de souvenir après eux.

     

    imagesCAFU9B23

    ange073

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Sans titre 7

     

    Attribué à saint Macaire d'Égypte (?-405), moine
    Homélies spirituelles

     

    L'accueil du pharisien et l'accueil de la pécheresse

     

           Accueillons notre Dieu et Seigneur, le véritable médecin qui seul est capable de guérir notre âme en venant à nous, lui qui a tant peiné pour nous. Il frappe sans cesse à la porte de notre coeur pour que nous lui ouvrions, afin qu'il entre, qu'il repose dans notre âme, que nous lui lavions les pieds et les couvrions de parfum, et qu'il fasse chez nous sa demeure. En effet, Jésus blâme celui qui ne lui a pas lavé les pieds, et ailleurs il dit : « Voici que je me tiens à la porte ; si quelqu'un m'ouvre, j'entrerai chez lui » (Ap 3,20). C'est pour cela en effet qu'il a supporté tant de souffrances, livré son corps à la mort, et nous a rachetés de la servitude : c'est pour venir dans notre âme et y faire sa demeure.
     
          C'est pour cela que le Seigneur dit à ceux qui lors du jugement seront à sa gauche et seront envoyés dans la géhenne : « J'étais étranger et vous ne m'avez pas accueilli ; j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire » (Mt 25,42s). Car sa nourriture, sa boisson, son vêtement, son toit, son repos, sont dans notre coeur. C'est pour cela qu'il frappe sans cesse, voulant entrer chez nous. Accueillons-le donc et introduisons-le au-dedans de nous, puisqu'il est aussi notre nourriture, notre boisson, notre vie éternelle.
     
          Et toute âme qui ne l'accueille pas maintenant dans son intérieur, pour qu'il y trouve du repos, ou plutôt pour qu'elle se repose en lui, n'héritera pas du Royaume des cieux avec les saints et ne pourra pas entrer dans la cité céleste. Mais toi, Seigneur Jésus Christ, donne-nous d'y entrer, nous qui glorifions ton nom avec le Père et le Saint Esprit, dans les siècles. Amen.

     

    Sans titre 6

    ange073

    Yahoo!

    11 commentaires
  • 1c708439
    "Tu oins d’huile ma tête, et ma coupe déborde." Psaumes 23.5


    Connaissez-vous l'expression : "C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase !" ? Cette expression signifie qu'une personne ne peut plus supporter une situation, ou bien qu'un événement en trop est venu s'ajouter à celle-ci. Il s'agit d'une image renvoyant à un vase dans lequel on verserait de l'eau jusqu'à ce qu'il déborde, autrement dit "jusqu'à ce qu'il ne puisse en supporter davantage". D'ailleurs avant de recevoir cette fameuse goutte, les gens disent : "La coupe est pleine !" Ces expressions renvoient à une notion de conflit.

    De quoi notre coupe est-elle pleine ?
    Cependant, il semble que dans le Psaume 23, il en est autrement. David désire ardemment que sa coupe soit pleine, et même qu'elle déborde. Il attend avec impatience cette fameuse goutte d'eau qui va venir faire déborder son vase.

    Ces deux citations, l'une profane et l'autre biblique, nous poussent à une question sous forme de réflexion. De quoi notre coupe est-elle pleine ? Est-elle remplie de frustration, de colère, d'angoisse et de méchanceté ou bien est-elle débordante de grâce, d'amour, de reconnaissance et de l'onction divine ?

    Qu'en ce jour vous puissiez demander à Dieu de vider votre coupe de tout ce qui n'est pas à sa gloire. Ensuite, priez afin qu'il vous remplisse de son Esprit.

    Si autrefois votre coupe était pleine d'inquiétude, qu'elle puisse désormais être remplie de paix. Si votre vase était prêt à déborder de colère, laissez Dieu vous donner sa douceur. Si votre vie est pleine de péché, que Dieu lave votre vase souillé et qu'ensuite il le remplisse de son pardon.

    Oui, Seigneur que ma coupe déborde de ta joie, de ton amour et de ton Esprit.

     

    Une prière pour aujourd'hui


    Seigneur, je viens devant toi en ce jour pour te demander de vider mon vase de tout ce qui n'est pas à ta gloire. Désormais Jésus, remplis ma coupe de ton onction et que celle-ci puisse déborder pour la gloire de ton nom. Amen.

    gibson-judy-l-eternel-est-mon-berger-miniature

    ange073 

    Yahoo!

    13 commentaires
  • p horloge-murale-karlsson 7830


     "Le temps"
     est le trésor le plus précieux que nous ayons...

     

     Les dernières volontés d'Alexandre Le Grand

     

     Sur le point de mourir, Alexandre convoqua ses généraux
     et leur communiqua ses dernières volontés, ses trois ultimes exigences :
     
    1 - Que son cercueil soit transporté à bras d'homme
     par les meilleurs médecins de l'époque.
      
     2 - Que les trésors qu'il avait acquis (argent, or, pierres précieuses... ),
     soient dispersés tout le long du chemin jusqu'à sa tombe, et...
      
     3 - Que ses mains restent à l'air libre se balançant en dehors du cercueil à la vue de tous.


     
     L'un de ses généraux, étonné de ces requêtes insolites,
    demanda à Alexandre quelles en étaient les raisons?

     Alexandre lui expliqua alors ce qui suit :

     

     1 - Je veux que les médecins les plus éminents transportent eux-mêmes mon cercueil pour démontrer ainsi que face à la mort, ils n'ont pas le pouvoir de guérir...
     2 - Je veux que le sol soit recouvert de mes trésors pour que tous puissent voir que les biens matériels ici acquis, restent ici-bas...

     3 - Je veux que mes mains se balancent au vent, pour que les gens puissent voir que, les mains vides, nous arrivons dans ce monde et, les mains vides, nous en repartons quand s'épuise pour nous le trésor le plus précieux de tous :
     le temps...

     

     En mourant, nous n'emportons aucun bien matériel avec nous;
     bien que les bonnes actions, je pense,
     soient une espèce de chèques de voyage.

     

     "LE TEMPS" est le trésor le plus précieux que nous ayons parce qu'il est Limité.
     Nous pouvons produire plus d'argent, mais pas plus de temps.

     

     Quand nous consacrons du temps à quelqu'un,
     nous lui accordons une portion de notre vie que nous ne pourrons jamais récupérer, notre temps est notre vie.


     
    LE MEILLEUR CADEAU
     que tu puisses donner à quelqu'un est ton TEMPS et
     accorde-le TOUJOURS à la FAMILLE, au CONJOINT ou à des BONS AMIS.

     

    26286924mere-teresa-jpg

    blog-34215--mon-jardin-070512233605-5068290988

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Sans titre 2

    Sainte Thérèse d'Avila (1515-1582), carmélite, docteur de l'Église
    Le Chemin de la perfection


    « Il sortit et se retira dans un endroit désert »

     

           Comment ne pas nous rappeler un Maître comme celui qui nous a appris la prière, qui nous l'a enseignée avec tant d'amour et avec un si vif désir qu'elle nous soit profitable ? ... Vous savez qu'il nous enseigne à prier dans la solitude. C'est ainsi que notre Seigneur faisait toujours, quand il priait, non que cela lui soit nécessaire, mais parce qu'il voulait nous donner l'exemple. Nous avons déjà dit qu'on ne saurait parler en même temps à Dieu et au monde. Or ils ne font pas autre chose, ceux qui récitent des prières et par ailleurs écoutent ce qui se dit autour d'eux, ou s'arrêtent aux pensées qui se présentent sans se préoccuper de les repousser.
     
          Je ne parle pas de ces indispositions qui surviennent parfois, ni, surtout de la mélancolie ou de la faiblesse d'esprit qui affligent certaines personnes et les empêchent, malgré leurs efforts, de se recueillir. Il en est de même pour ces orages intérieurs qui peuvent troubler quelquefois les fidèles serviteurs de Dieu, mais que celui-ci permet pour leur plus grand bien. Dans leur affliction, ils cherchent en vain le calme. Quoi qu'ils fassent, ils ne peuvent pas être attentifs aux prières qu'ils prononcent. Leur esprit, loin de se fixer à rien, s'en va tellement à l'aventure qu'il semble en proie à une sorte de frénésie. A la peine qu'ils en éprouvent, ils verront que ce n'est pas de leur faute ; qu'ils ne se tourmentent donc pas... Puisque leur âme est malade, qu'ils s'appliquent à lui procurer quelque repos et s'occupent de quelque autre oeuvre de vertu. Voilà ce que doivent faire les personnes qui veillent sur eux-mêmes et qui comprennent que l'on ne saurait parler à Dieu et au monde en même temps.
     
          Ce qui dépend de nous, c'est d'essayer d'être dans la solitude pour prier. Et plaise à Dieu que cela suffise, je le répète, pour comprendre en présence de qui nous sommes et quelle réponse le Seigneur fait à nos demandes ! Pensez-vous qu'il se taise, bien que nous ne l'entendions pas ? Non, certes. Il parle au coeur quand c'est le coeur qui le prie.

    Sans titre 1

    ange073

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Sans titre 1

    Concile Vatican II

     

    « C'est du dedans, du coeur de l'homme » : le coeur de chaque homme, source de paix ou de guerre ?

     

           Il est clair que nous devons tendre à préparer de toutes nos forces le moment où, de l'assentiment général des nations, toute guerre pourra être absolument interdite... La construction courageuse de la paix exige très certainement que [les responsable politiques] ouvrent leur intelligence et leur coe?ur au-delà des frontières de leur propre pays, qu'ils renoncent à l'égoïsme national et au désir de dominer les autres nations, et qu'ils entretiennent un profond respect envers toute l'humanité, qui s'avance avec tant de difficultés vers une plus grande unité. Que tous prennent garde cependant de ne pas s'en remettre aux seuls efforts de quelques-uns, sans se soucier de notre état d'esprit personnel. Car les chefs d'État, qui sont les répondants du bien commun de leur propre nation et en même temps les promoteurs du bien universel, sont très dépendants des opinions et des sentiments de l'ensemble de la population.colombe-main

       Il est inutile de chercher à faire la paix tant que les sentiments d'hostilité, de mépris et de défiance, tant que les haines raciales et les partis pris idéologiques divisent les hommes et les opposent. D'où l'urgence et l'extrême nécessité d'un renouveau dans la formation des mentalités et d'un changement de ton dans l'opinion publique. Que ceux qui se consacrent à une oeuvre d'éducation, en particulier auprès des jeunes, ou qui forment l'opinion publique, considèrent comme leur plus grave devoir celui d'inculquer à tous les esprits de nouveaux sentiments générateurs de paix. Nous avons tous assurément à changer notre coeur et à ouvrir les yeux sur le monde, comme sur les tâches que nous pouvons entreprendre tous ensemble pour le progrès du genre humain.

    La-paix-du-monde

    ange073

     

    Yahoo!

    10 commentaires
  • 754d7562

     

     

     Je refuse de me tracasser ou de m'inquiéter de quoi que ce soit

     

    « Ne vous tracassez pas et ne vous inquiétez de rien, mais en toute choses faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des requêtes précises, avec des actions de grâces ». Philippiens 4 : 6 – traduction amplifiée
     
    Un serviteur de Dieu vint me trouver un jour. Sa vie n’était qu’une suite d’épreuves et de tempêtes. J’éprouvais une grande compassion pour lui, car il n’arrivait ni à dormir, ni à garder ce qu’il mangeait. Il ne suffisait pas de lui montrer de la sympathie ; aussi je lui parlai de Philippiens 4 : 6. Il se rebella en disant : « Mais tout le monde n’a pas votre foi ». Pourtant, tous ont la même Bible et il s’agit de mettre en pratique la Parole.
     
    Puis je lui expliquai comment agir selon la Parole. Je lus le verset à haute voix et dis au Seigneur : « Ta Parole est vraie et je la crois ».
    Lorsque je commençai à mettre ce verset en pratique, il me fut facile de croire que je pouvais présenter mes requêtes à Dieu. Par contre, j’eus de la difficulté à accepter que j’étais capable de le faire sans m’inquiéter. Mais le Seigneur nous met à même d’accomplir tout ce qu’Il exige de nous. Donc, lorsque Dieu nous interdit de nous tracasser, cela signifie que nous en sommes capables.
     
    Or, je déclare à haute voix : « Je refuse de me tracasser ou de m’inquiéter de quoi que ce soit ». Puis je présente mes requêtes au Seigneur et le remercie de l’exaucement. Cela me calme et apporte la paix à mon âme que le diable cherche à troubler. Si satan recommence, je relis le verset et ne cesse de le revendiquer.

    Pp004-006 Pensee Semaine(G)

    ange073

    Yahoo!

    11 commentaires
  • 5tqtfkuw


    Cessez de vous inquiéter !

     

    "Ne vous inquiétez de rien ; mais, en toutes choses, par la prière et la supplication, avec des actions de grâces, faites connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu […] gardera vos cœurs et vos pensées en Christ-Jésus." Philippiens 4.6-8


     
    L'inquiétude – un sentiment de malaise ou de trouble – est un fléau qui semble toucher des milliers de personnes aujourd'hui. Il est dans la nature humaine de se faire du souci face à des situations difficiles dans le monde ou dans sa vie personnelle, mais si nous n'y prenons pas garde, le diable fera tout pour nous amener à nous inquiéter plus que de raison. L'inquiétude est comme un rocking-chair – toujours en mouvement mais sans jamais nous mener nulle part. Alors pourquoi y cédons-nous… et quel bien en retirons-nous ?

    Jésus avait tout remis à Dieu, jusqu'à sa réputation et sa vie.
    L'inquiétude nous épuise physiquement et pourtant nombreuses sont les personnes qui persistent à se faire du souci au lieu de se tourner vers Dieu dans la prière. La prière est une force puissante et une de nos meilleures armes contre l'inquiétude. Elle nous fait entrer dans la présence même du Dieu tout-puissant.
     
    Lorsque vous êtes inquiet et tendu, il est toujours préférable de prier au sujet de ce qui vous préoccupe plutôt que d'en parler à autrui. Jésus a passé beaucoup de temps dans la prière durant sa vie sur terre, nous montrant l'exemple d'une vie réussie.
     
    Nous lisons dans Luc 5.15-16 : "… les foules nombreuses se rassemblaient pour l'entendre et pour être guéries de leurs maladies. Mais lui se retirait dans les déserts et priait." Si Jésus avait besoin de passer du temps dans la prière pour accomplir sa vocation, je pense pouvoir affirmer que c'est également le cas pour nous.

    desert10

    Jésus avait tout remis à Dieu, jusqu'à sa réputation et sa vie. Et parce que nous savons que Dieu nous aime et ne veut que le meilleur pour nous, nous pouvons sans crainte lui confier nos vies. Nous n'avons pas besoin de lui expliquer tous nos problèmes – nous pouvons simplement les lui remettre et lui demander de s'occuper de toutes choses.
     
    Trop souvent, nous compliquons nos prières – et diminuons leur efficacité. Il est temps que cela change ! Lorsque nous nous inquiétons et nous tourmentons pour trouver une meilleure solution, il nous faut savoir que seul Dieu sait ce qui est le meilleur pour nous.
     
    Dans Matthieu 11.29, Jésus lance cette invitation : "Acceptez de vous laisser diriger par moi et mettez-vous à mon école […] Ainsi, votre vie trouvera son épanouissement dans le repos." (Parole vivante) Quelle promesse merveilleuse ! Le Maître de l'univers aspire à passer du temps avec vous et à vous libérer de l'habitude destructrice de l'inquiétude.
     
    Une action pour aujourd'hui
     Si vous avez pris l'habitude de vous inquiéter pour pratiquement tout – votre santé, vos finances, votre couple, vos enfants, votre travail, vos beaux-parents, vos voisins – il est temps de changer. Vous n'avez pas besoin de vous tracasser une minute de plus. Tout ce que vous avez à faire, c'est renoncer à vous faire du souci et avoir foi en la prière simple, confiante – elle est un remède infaillible à l'inquiétude !
     

    Joyce Meyer

    e2c4b749

    ange073

    Yahoo!

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique