• TENNESSUS, à Amailloux Une forteresse à taille humaine

    7922 chateau

    Le chateau de Tennessus, qui fut la proie de bien des attaques, garda une vocation militaire jusqu'à la fin des guerres de Religion. Bien que transformé en paisible demeure familiale, le chateau a conservé son agencement d'origine et offre une image fidèle de ce que pouvait etre une forteresse de plaine datant durant la guerre de Cent Ans 

    fbb1993a

    front

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    AU TEMPS DE LA GUERRE DE CENT ANS

    La maison forte de Tennessus est citée pour la première fois au début du XVe siècle, mais est de fondation plus ancienne. En 1404, un aveu établit qu'elle est tenue par Challot des Près, seigneur de Fontenioux-Rolland. En 1419, la place est aux mains de Guillaume de la Court, également seigneur de la Berthonière, qui semble avoir conservé le fief jusqu'à son décès vers 1428. On connait mal ensuite l'histoire des seigneurs de Tennessus avant 1486, date à laquelle le fief appartient à Catherine de Luxembourg. On sait que Tennessus appartiendra ensuite à Régnault de Grany, écuyer, avant de venir, au début du XVIe siècle aux Bodet de la Fenetre.tennessus-1407-summer

    the-castle-and-the-moat

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    UN CHATEAU ENTOURE D'EAU

    A cette époque, le chateau présente son aspect définifif, si l'on fait abstraction de quelques modifications intervenues depuis. Construit sur un terre-plein bordé de fossés en eau, il a pour élément le plus ancien une grosse tour rectangulaire, qui était peut-etre isolée à l'origine par un autre fossé.Percée de rares ouvertures, cette tour est flanquée à son angle sud-est d'une mince tourelle, couronnée de machicoulis, abritant un escalier en vis. Aux angles nord-est et nord-ouest, deux éléments en saillie sont également pourvus de machicoulis.

    Devant la façade sud du donjon s'étend une petite cour intérieure, que ferme un mur. En son centre s'ouvre le portail d'entrée défendu par un pont-levis dont le dispositif est toujours en état de marche.

    A l'angle sud-est, une grosse tour datant du XVe siècle a conservé sa couronne de machicoulis supportant un chemin de ronde. Un escalier en vis, placé dans une tour batie à l'arrière, la relie  au pavillon qui s'élève à sa gauche. Une dernière tour, de hauteur moindre, occupe l'angle sud-ouest. Elle date du XVIe siècle, mais pourrait avoirremplacé une construction plus ancienne, et percée à sa base d'embrasures de tir. tennessus-0638-spring

    tennessus-drawbridge

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    UNE FORTERESSE APAISEE

    Ayant échapé de justesse aux destructions ordonnées par les autorités  révolutionnaires, le chateau passe à divers propriétaires aux XIXe et XXe siècles. Laissé un temps à l'abandon, il est acheté en 1975 par le sculpteur Dominique Piéchaud qui en entreprend la restauration. En 1989, il cède Tennessus à un couple de Britanniques qui se sont installés à l'année dans la vieille demeure où ils ont aménagé quelques chambres d'hotes. Malgré ses murs épais, Tennessus, demeure familiale et chaleureuse, évoque davantage aujourd'hui les joies de la vie à la campagne que le tumulte de son passé guerrier.....sentinelchamber

    vault1-250

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'intérieur du chateau maintenant........

    « PRIERES GLANEES par Jean-Marie PETITCLERCBLOG EN PAUSE »
    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Avril 2010 à 09:00

    bonjour Mamie Lucette ce matin c'est avec un soleil radieux que je viens dans ton adorable demeure te souhaiter une tres bonne journée gros bisous

    ***LILI***

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :