• "Tout dort. Le fleuve antique ..." poème d'Albert Samain

    "Tout dort. Le fleuve antique ..."  poème d'Albert Samain

     

     

    Tout dort. Le fleuve antique ...


    Tout dort. Le fleuve antique entre ses quais de pierre
    Semble immobile. Au loin s’espacent des beffrois.
    Et sur la cité, monstre aux écailles de toits,
    Le silence descend, doux comme une paupière.

    Les palais et les tours sur le ciel étoilé
    Découpent des profils de rêve. Notre-dame
    Se reflète, géante, au miroir de mon âme.
    Et la Sainte-Chapelle a l’air de s’envoler ! ...

    Tout dort dans les maisons où regarde la lune.
    Et ceux-là qu’éreinta la vie et son travail
    Jouissent, poings fermés, leur somme de bétail
    Ou galopent furieux la course à la fortune.

    Pour moi, je veille, l’âme éparse dans la nuit,
    Je veille, coeur tendu vers des lèvres absentes,
    Parmi la solitude aux brises caressantes,
    Et la lune à travers les arbres me conduit.

    Paris est recueilli comme une basilique ;
    À peine un roulement de fiacre, par moment,
    Un chien perdu qui pleure, ou le long sifflement
    D’une locomotive - au loin - mélancolique.

    Le silence est profond, comme mystérieux.
    La nuit porte l’amour endormi sous sa mante
    Et je n’entends plus rien dans la cité dormante
    Que ton haleine frêle et douce, ô mon amante,

    Qui fait trembler mon coeur large ouvert sous les cieux.


    Albert SAMAIN   (1858-1900)

     

    "Tout dort. Le fleuve antique ..."  poème d'Albert Samain

     

    "Tout dort. Le fleuve antique ..."  poème d'Albert Samain

    « Patrimoine mondial de l'Unesco : Le palais et les jardins de Schönbrunn - Autriche -Le grand Almanach de la France : Communes aux noms étranges »
    Yahoo!

  • Commentaires

    20
    Jeudi 12 Février 2015 à 01:01

    Magnifique poème, l'âme de Paris semble se refléter dans la Seine, majestueuse entre les monuments immémoriaux, qui déroule ses anneaux chatoyants. De gros bisous pour toi, tendres pensées. Cendrine

    19
    Mercredi 11 Février 2015 à 23:59

    un moment de calme dans cette ville si mouvementée

    18
    Mercredi 11 Février 2015 à 22:16

    bonsoir ma belle ,merci de ton passage chez moi,beau poème et dont je ne connais pas l'auteur,bonne soirée et douce nuit ,bisous

    17
    Mercredi 11 Février 2015 à 18:49

    Bonsoir Lucette joli poeme !  je n'habite pas Paris mais le fleuve antique je le vois presque tous les jours,mon village se situe sur son estuaire . bonne soirée  bises 

    16
    Mercredi 11 Février 2015 à 14:06

    Bonjour, mon amie, Mamie Lucette, me voici, dans ton merveilleux univers ! où là, j'ai admiré ta belle créa et un très joli poème et dont le poète je ne connaissais pas ! Je te remercie bien de ta bonne visite, de ton bon commentaire. Je te souhaite avec le soleil, un bon mercredi après-midi, un bon milieu, une bonne seconde partie de la semaine. Au plaisir, mes tendres amitiés, gros bisous.

    15
    Mercredi 11 Février 2015 à 13:01

    bonjour mamie lucette, c'est vrai notre dame est magnifique, je l'ai visité, mais dommage qu'on montre pas les quartiers pourris 18/19/20 arrondissements, car changement de décor, mais les parisiennes préfaire montrer les beaux quartiers, j'échangerais bien leurs appartements ou leurs villes à la place du mien, Paris n'est plus la ville lumière, aucune chaleur humaine, un jour je ferais une créa....mais j'aime beaucoup le poème , très doux....passe une bonne journée avec de gros bisous, annie

    14
    Mercredi 11 Février 2015 à 10:31

    Beau poème d'un auteur que je ne connaissais pas !

    13
    Mercredi 11 Février 2015 à 10:11

    hello Lucette....

     un moment de detente et d 'apaisement en lisant ce poeme..

     il y a bien longtemps que je n'ai relu les poemes de cet auteur.

     j'espere que tu vas bien...et bravo pour les compositions que tu me deposes a chaque fois....bisous.."V"

    ..

    12
    Mercredi 11 Février 2015 à 10:07

    Bonjour Lucette Très beau poème!

    Je n'ai pas pus venir sur les blogs hier , le matin RV chez la nutritionniste , après mes courses , et l'après-midi ma petite fille (l'épileptique) est venue passer l'après-midi vers moi , elle sera opéré le 30 mars à Lyon , par un chirurgien neurologue , et bien sur elle appréhende ce qui est normal , nous aussi bien sur!! mais ces crises étant trop rapprochées ils vont tenter cette opération !!! nous croisons les doigts et prions .....................

    Bonne journée ma chère Lucette

    Bisous à vous deux Hélène

    11
    Mercredi 11 Février 2015 à 10:06

    Il est amusant sur la photo avec sa tête penchée...

    Bonne journée

    10
    Mercredi 11 Février 2015 à 09:56

    Il y a longtemps que Paris n'est plus aussi silencieux....

    Bonne journée Lucette

    9
    Mercredi 11 Février 2015 à 09:29

    Bonjour mamie Lucette

    Merci pour ce beau poème d'Albert Samain...Paris, Paris on n'arrêtera jamais de parler de cette ville lumière....tellement de belles choses à voir et à parler.

    douce journée mamie Lucette

    bisous

    Marlène

    8
    Mercredi 11 Février 2015 à 08:21

    Qui aime encore le silence aujourd'hui ? Au milieu des villes bruyantes, on voit des quantités de gens le téléphone collé à l'oreille, inattentifs au genre humain! Et je ne parle pas des jeunes qui déambulent accompagnés d'un tintamarre à exploser les oreilles ! Même dans certaines Eglises, le recueillement n'a plus de place pendant les offices. Malheur au petit vieux qui a des acouphènes ! 

    J'aime beaucoup la poésie, il me semble qu'elle n'a plus beaucoup de place ! Les rythmes anglo-saxons la trucide !

    Bonne journée chère Lucette et grosses bises à toi

    7
    Mercredi 11 Février 2015 à 08:17
    francinea

    bonjour, un très joli poème que je ne connaissais pas et que je vais noter dans mes tablettes je te souhaite une bonne journée bisous 

    6
    Mercredi 11 Février 2015 à 07:49

    La ville au mille lumières se reflète dans la seine, et le poète endormi rêve de sa reine

    belle journée

    amicalement

    Claude

    5
    Mercredi 11 Février 2015 à 07:45

    Bonjour Lucette,

    Comment ne pas aimer ce poème. Le fleuve antique, je le vois tous les jours ... Bonne journée, bises, Véronique

    4
    Mercredi 11 Février 2015 à 07:33

    Bonjour Lucette

    j'aime beaucoup ta créa , j'aime les tons , la douceur  ...

    le texte est beau  aussi

    je viens de me rendre compte que tu as mis dans tes liens mon blog  colombine . Peux tu le changer avec celui de Marieclo ?

    L'autre est fermé

    merci

    passe une bonne journée

    bises

    3
    Mercredi 11 Février 2015 à 05:54

    Très joli poème...

    Problème de box ce matin , je me dépêche

    Douce journée LUCETTE

    Bisous

    timilo

    2
    Mercredi 11 Février 2015 à 05:34

    bonjour lucette , je suis debout depuis une heure environ mais j aie tres bien dormie et je ferais une sieste cet apres midi car la je vis en décalée completement mais le pire c est que j aime ça

    ce matin il a l air de faire bien froid encore et je pense que dans notre maison de campagne il ne fera pas chaud non plus , il va falloir vite allumer le poele car on manger alabas quand meme car chez mon frere ils ne sont pas la pour ce midi , autrement comme ils habitent a coté on va chez eux quand on ne va pas longtemps comme ça

     je te souhaites un tres bon mercredi et je t embrasse

    1
    Mercredi 11 Février 2015 à 00:31

    Bonjour Mamie Lucette. Je passe en vitesse car je dois dormir. J'ai eu une longue journée entre le Catéchisme et le blog. Mais je suis heureuse de cet effort positif. Je viens surtout te dire, que je serai à Paris ce mercredi pas de souci pour moi. C'est vrai que Paris dans la nuit c'est merveilleux. On voit les lumières et c'est plus silencieu. C'est une belle Ville notre Paris. Je t'embrasse fort et je passerai si je le peux le soir...naniclown

                                                                   Dodo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :