• Pour faire notre promenade en bateau dans le fjord de Lim, il nous faut retourner à Rovinj. La mini-croisière ne part qu'à 14 heures. Nous allons donc nous promener dans cette petite ville car hier nous n'en avons pas vu la totalité. Nous laissons la voiture sur un parking situé à coté de la première marina, ce qui nous permet de longer les quais sur un grand parcours. Il y a beaucoup de petits bateaux. Les quais sont bordés de terrasses de café. Nous arrivons à un marché de fruits et légumes, nous en parcourons les allées et j'en profite pour acheter des figues fraiches de la région. Nous trouvons un banc face à la mer pour manger notre casse croute. Il ne nous reste plus qu'à trouver l'embarcadère où se trouve le bateau qui va nous faire découvrir cette ria. C'est un voilier avec deux mats et une coque en bois, il ressemble à celui que nous avons pris pour aller à l'ile de Cres. Nous embarquons, il fait beau, le soleil brille et il fait chaud. L'excursion commence par sortir du port et nous voyons les maisons qui bordent la mer
               










    Après la ville passée nous voyons des plages le long de la cote, notre bateau passe entre des petites iles avant de rentrer dans l'estuaire. Cette avancée de 11 km dans les terres constituait à l'époque romaine  de frontière entre le territoire de Rovinj et Pula. Un paysage extraordinaire, mais difficilement accessible en voiture. A noter qu'on appelle improprement fjord cette curiosité naturelle. crée par une rivière et non un glacier , elle ne mérite pas le nom de fjord . Les croates , dans leur langue, la nomme "Kanal", c'est plus simple. En avançant dans cette rivière nous découvrons des parcs à huitres et des enclos d'élevage de poisson(bers et daurades), il y a énormément de mouettes. Les rives sont verdoyantes.
               
    Arrivés au bout du "kanal", nous faisons escale pendant une heure, nous voyons des panneaux indiquant une grotte, nous suivons le sentier qui grimpe dans une foret dense. Le sentier est fait de grosses pierres qu'il faut escalader, la montée est trop difficile pour moi, je m'arrete et Sylvie continue de grimper malheureusement elle aua fait tout le chemin pour rien car la grotte est fermée. Le temps est compté et il faut nous dépecher pour remonter à bord. Nous passons devant des petites cabanes construites sur pilotis au bord de la rivière, elles doivent servir aux pecheurs. Sur le chemin du retour  nous faisons un autre arret de quelques minutes pour aller admirer un panorama sur le haut de la colline  La promenade suit son cours, les mouettes suivent notre bateau car un homme de l'équipage jleur jette du pain, elles tournoient autour du bateau. Nous arrivons à Rovinj à 18 heures comme prévu. Cette excursion a été splendide. Nous reprenons la voiture pour regagner notre hotel, la nuit tombe plus tot en Croatie, et il fait noir lorsque nous arrivons à Rabac. Le loeur de voiture nous attend, nous lui rendons son bien. Il nous reste encore deux jours que nous passerons tranquillement dans la petite station balnéaire de Rabac.   Pour terminer j'ajoute quelques photos du kanal

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Petit bijou de l'Istrie, la ville de Rovinj est un des sites les plus visités de la Croatie  à juste titre. Les ruelles de la vieille ville sont magiques , toutes plus étroites les unes que les autres avec moult maisons  et palais baroques , des lions ailés de Saint Marc qui se cachent dans tous les coins. Trois des sept portes de la ville sont encore debout. Les ruelles sont pavées de grosses pierres et elles grimpent toutes vers le sommet de la ville. L'église Sainte Euphémie domine la ville et offre une vue spectaculaire sur l'Adriatique. Elle date du XVIIIe siècle et a été construite sur les ruines d'une église romane. Ce qui frappe, c'est son campanile haut de 61 m édifié sur le meme plan que celui de la cathédrale Saint Marc à Venise ; 26 années pour le construire , à son sommet , les 3,96m de la statue de Sainte Euphémie tenant une palme et une roue en souvenir de son martyre. A  l'intérieur , un autel en marbre, un des plus beaux d'Istrie, une statue de Saint Georges avec son dragon, des tableaux . Les reliques de Sainte Euphémies reposent dans un énorme sarcophage en marbre .     Photo de l'intérieur de l'église Après la visite de cette magnifique église, nous admirons le panorama qui s'offre devant nous et nous descendons avec prudence la petite rue que nous avons empruntée pou r monter, les pavés sont glissants et la pente rude. Arrivées en bas, nous admirons la petite ville avant de reprendre le chemin du retour Tout en haut se dresse le fameux campanile. Pour retourner à l'hotel, nous prenons une route qui traverse la péninsule, ainsi nous traverson d'autres petits villages. Demain, nous reviendrons à Rovinj pour embarquer vers le fjord de Lim........

    Yahoo!

    8 commentaires
  • Il est 9 heures et nous filons vers Pula, situé à gauche de l'Istrie dans la pointe de la péninsule. La route ne ressemble pas à celle d'hier, nous sommes dans une plaine plantée d'oliviers. Pula est riche de vestiges, il faut pour les voir trouver la vieille ville qui est située à coté d'une marina. La première que nous trouvons n'est pas la bonne, en suivant la cote nous y arrivons , nous laissons la voiture au parking et nous partons à pied à la découverte de ces monuments romains : - le forum : une superbe place tout aussi centrale à l'époque romaine qu'aujourd'hui, à l'époque romaine le forum était entouré d'arcades, de nos jours il est bordé de terrasses de cafés. - le temple d'Auguste dédié au premier empereur romain Auguste et construit pendant son règne, sans doute dans les premières années de notre ère. Un monument avec un portique à 6 colonnes corinthiennes . Voici sa photo -l'hotel de ville construit en 1296. Certaines parties d'un temple voisin de celui d'auguste ont été incorporés à ce palais communal de style gothique et Renaissance. - la cathédrale construite en 1640 sur les restes de plusieurs autres batiments dont il demeure encore quelques traces notamment les mosaiques au sol des Ve et VIe siècles. L'autel principal est édifié avec un sarcophage romain du IIe siècle. Le campanile, quant à lui a été bati avec les pierres venues directement de l'amphithéatre. - la porte d'Hercule du 1er siècle av J.C. décoration sobre avec une tete sculptée (très usée) du protecteur de la ville Hercule et sa massue. Photo ci- dessous  -la mosaique de la maison romaine date du IIIe siècle avJ.C. elle évoque une scène de la mythologie grecque ; le chatiment de Dircé. On y voit Amphion et Zéthos, attachés à un taureau sauvage Dircé qui avait réduit leur mère en esclavage.  Photo ci-dessous Enfin au détour d'une ruelle nous découvrons la merveille des merveilles : l'amphithéatre. Le monument le plus impressionnant de toute la ville, extémement bien conservé . Trois étages construits sous Auguste et Vespasien. Des combats de gladiateurs y eurent lieu  jusqu'en 681  après J.C. et alors que Pula comptait 5000 habitants, les aènes pouvaient contenir 20000 spectateurs. L'amphitéatre compte 72 arches sur 3 étages. Photo ci-dessous  Après avoir vu tous ces monuments nous quittons Pula pour nous rendre à Roving situé  au nord de Pula sur la cote. 

    Yahoo!

    1 commentaire

  • Après avoir quitté Opatija, nous commençons par chercher un endroit pour casser la croute car la matinée a filée vite à visiter . Nous nous arretons sur le bord de la route, notre sandwich avalé nous reprenons le chemin qui mène à Hum. Mais nous avons beaucoup de difficultés car les routes sont mal indiquées. Nous finissons par arriver dans la cour d'une ferme perchée sur le haut d'une colline. Le fermier nous montre sur la carte la route à suivre . Nous n'avons rien perdu car de là nous découvrons un panorama magnifique (il ne doit pas se rendre compte de la chance qu'il a de vivre dans cet endroit là). Nous redescendons la petite route sinueuse et nous trouvons le chemin qui mène à Hum "c'est le plus petit village du monde" enserré dans ses murailles, une seule ruelle pavée et bordée de vieilles maisons et une église entourée d'un cimetière. 
    Nous reprenons la route vers Motovun (ancien castrum romain) qui connut son expansion sous la domination vénitienne : des remparts circulaires à deux niveaux avec tours et portes furent construits entre le XIVe et XVIIe siècles. Nous faisons le tour de ces remparts et nous découvrons des panoramas splendides tout au long de notre promenade                  
    La petite ville a un certain cachet avec ses vieilles maisons et ses tours. Nous prenons un thé sur une terrasse qui surplombe la vallée.                                 
    Il se fait tard, et nous reprenons le chemin de l'hotel par une autre route qui emprunte le centre de la péninsule de l'Istrie ce qui nous permet de voir d'autres paysages. Notre promenade a été merveilleuse, une fois rentrées à l'hotel, nous allons étudier le programme de demain........

    Yahoo!

    3 commentaires
  • Voici une carte de l'Istrie en Croatie que nous allons visiter.
    Notre moyen de locomotion sera la voiture pendant 3 jours. Pour commencer nous allons remonter vers le nord du Golfe de Kvarner, c'est à dire à droite de la carte. Le golfe est protégé par plusieurs massifs montagneux. On comprend que le climat soit doux et qu'une flore extremement diversifié s'y soit développé : des forets de lauriers, des marronniers s'accoquinent avec des mandariniers et des citronniers. Paysages de garrigue, d'oliviers, de figuiers tortueux entre des murailles de pierres mais aussi des grandes pinèdes et des forets  de feuillus . Les anciennes villes fortifiées se fondent dans des petits ports de peche, les vestiges d'écriture glagolitique voisinent avec les lions vénitiens.
    Nous prenons la route jusqu'au village de Labin, puis nous longeons la cote , nous traversons plusieurs petits villages et nous nous arretons pour parcourir leurs petites ruelles, ces petits pays sont très pittoresques. Ils sont perchés sur des collines et nous découvrons de magnifiques panoramas de petites baies qui se suivent les unes après les autres. 
    Nous arrivons à Lovran : historiquement le plus ancien lieu d'installation humaine de la cote est de l'Istrie. Une ville pleine d'histoire. Port rayonnant au Moyen Age prévu pour se protéger des pirates. La vieille ville de Lovran demeure un havre de paix aux ruelles étroites. En vous promenant dans ce petit village , vous découvrirez  portails, inscriptions glagolitique, plusieurs maisons baroques à coté de la tour médiévale et de l'église romane. L'église Saint-Georges date du XIVe siècle. Elle propose une voute gothique et un bel ensemble de murs peints.
      
                       Encore quelques km pour atteindre Opatija, ce petit village de pecheurs du Kvarner a laissé place à une station balnéaire à la mode, réputée pour sa douceur de son climat, lieu de villégiature de l'aristocratie autrichienne du XIXe siècle. Le village sort de l'anonymat lorsque les scientifiqus mettent en valeur ses qualités climatiques pour les soins antituberculeux. Relié à Vienne par un chemin de fer dès 1873, toute la noblesse austro-hongroise s'y précipite. On peut longer les petites criques par une promenade aménagée le long de la ville , une manière de visiter la RIviéra. Cette promenade a été construite en 1885;     Entre 1845  et 1860, un riche habitant de Rijeka imagine le jardin botanique autour de la magnifique villa Angiolina. Des bambous, des camélias et toutes sortes d'arbres que les marins lui rapportèrent de Chine, du Japon, d'Inde, d'Australie ou d'Amérique du Sud constituent un parc magnifique.                      
    Cette belle ville nous rappelle la cote d'Azur, mais elle est beaucoup plus belle.

    Maintenant nous quittons la cote pour les terres, et ce sera un nouvel article........

    Yahoo!

    1 commentaire
  • Ce matin, nous prenons rapidement notre petit déjeuner car le bateau quitte le port à 9h30. L'embarquement commence à 9h00. Notre bateau est un ancien voilier avec deux mats et une coque en bois (photo ci-dessus). Nous sommes accueillies en musique : l'équipage compte un accordéoniste qui agrémentera notre promenade par des airs entrainants (croates naturellement. La plupart des touristes sont allemands et l'équipage ne parle que le Croate. De toute façon il n'y a qu'à regarder. Le bateau quitte le port et nous nous trouvons dans une immense baie formée par la cote de Rabac et celle de l'ile de Cres. La mer est d'huile, il y a un peu de vent mais le soleil brille. Au loin de chaque coté que l'on regarde, nous voyons des cotes verdoyantes tombant directement dans la mer d'un bleu profond. Au bout d'une bonne heure, nous faisons escale à Valun (1/2 heure d'arret). C'est un petit port d'une soixantaine d'habitants, où l'on vient manger le soir sur d'agréables terrasses en bord de mer. Ses maisons de pecheurs toutes simples se serrent autour de l'église paroissiale, tandis que ses deux plages déroulent leur ruban de galets dans un environnement charmant de chaque coté du village. Nous avons tout juste le temps de faire le tour de ce petit pays
    Nous voila repartis pour aller jusqu'à Cres à 15 Km. C'est notre deuxième escale (1 heure d'arret). Le port de Cres est assez important et il contient des trésors d'architecture : telle la logia (petites halles du XVe siècle où se situe un petit marché de légumes et de fruits le matin),  la tour de l'horloge qui date du XVIe siècle, l'église Sainte-Marie-des-Neiges, juste à coté de la tour de l'horloge, arbore un portail du XVe siècle. C'est par de petites ruelles pavées que nous allons d'un édifice à un autre. Les maisons sont toutes peintes de jolies couleurs et encadrent les quais de ce petit port.
    Il est temps de remonter sur le bateau où le repas de midi nous attend : maquereaux grillés et choux crus en salade, arrosé de diverses boissons selon son gout. Notre déjeuner terminé , le bateau quitte ce petit port pittoresque et coloré pour regagner Rabac. La traversée s'éffectue en sens inverse et au milieu du parcours, le capitaine crie: dauphins à babord, et nous avons la joie de voir ces gentils animaux sauter en dehors de l'eau pendant plusieurs minutes faisant un ballet autour du bateau dont le capitaine a réduit la vitesse pour que nous ayons le temps de les voir et de les photographier. Maintenant le bateau repart et nous voyons le rivage se rapprocher. Nous arrivons à 17h30 à Rabac lorsqu'il arrive à quai. Il nous reste encore le temps d'aller louer une voiture pour faire des excursions les prochains jours......

    Yahoo!

    5 commentaires








  • La première vue de RABAC en arrivant par le car











    Nous partons d'Orly à 8 heures, notre vol va durer 2 heures. Nous atterrissons à PULA, où un car nous attend pour nous emmener à RABAC lieu de notre séjour. Nous traversons de petis villages bordés de maisons peintes de couleurs claires (rose, jaune, ocre) entourés d'un paysage verdoyant (beaucoup de pins et d'oliviers). Au bout d'une demie-heure de trajet nous attaquons la montagne, la route devient sinueuse pour monter à LABIN situé au sommet d'un piton, la petite ville traversée, nous attaquons la descente en lacets pour arriver à RABAC, situé dans une baie. A un détour de la route nous apercevons la mer et les premières maison de cette petite ville construite sur la colline.
    Nous avons hate d'arriver à notre hotel. Enfin dans un parc ombragé notre autocar s'arrete devant notre hotel. Nous avons une chance inouie notre chambre située au 4eme étage  et du balcon nous découvrons la baie de RABAC. C'est splendide    
    Voici une vue de notre hotel. Notre chambre est celle du milieu tout en haut.
    Nous rangeons vivement nos valises pour aller faire un tour. En descendant une allée bordée de pins, nous arrivons sur la promenade sui longe la mer d'un coté bordée de rochers et de l'autre par des boutiques de souvenirs. la rive d'en face 
     est constituée de collines qui tombent dans la mer. Notre promenade nous conduit sur le port où nous regardons les excursions qui sont proposées. Une balade en mer  attire notre attention: une journée sur un bateau pour aller sur une ile avec deux escales. Nous retenons nos places pour le lendemain. Après avoir cassé la croute au bord de l'eau, nous reprenons le chemin inverse jusqu'à une petite plage de galets et nous nous installons sur les rochers, le soleil brille, il fait chaud, je tente l'aventure de me baigner dans cette eau d'une trasparence extraordinaire.
    La température de l'eau est un peu fraiche. Après cette baignade, nous décidons de rentrer à l'hotel où une piscine entourée de transats nous attend. La tentation est trop forte et je reprends un deuxième bain (l'eau est plus chaude que dans l'Adriatique). Nous paressons au soleil pendant un bon moment, puis nous regagnons notre chambre car il est bientot l'heure du diner. Notre 1er jour a été bien rempli et nous avons vu beaucoup de belles choses....
    La suite demain........

    Yahoo!

    7 commentaires
  • PENDANT 8 JOURS JE PARS AVEC MA FILLE FAIRE UN VOYAGE DANS CE BEAU PAYS.
    Je vous rapporterai des photos des excursions que nous ferons.
    Bonne semaine et Bons baisers..........

    Yahoo!

    27 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique