• Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

     

    Déjà mentionnée 4 000 ans av.J.C. dans le papyrus Ebès, qui est un des plus anciens textes égyptiens qui nous soient parvenus, la chicorée est demeurée un bienfaisant remède auquel les médecins sont restés fidèles.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

     

    "Amie du foie", selon Galien, elle est parfaitement inoffensive et pour cette raison entre dans la composition d'un sirop traditionnel, souvent prescrit aux enfants, le sirop de chicorée composé.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

     

    C'est une plante vivace dont les fleurs d'un bleu très pur sont réunies en beaux capitules qui s'ouvrent le matin vers 6 heures et se ferment dans l'après-midi.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

     

    Elle contient un latex blanc d'une extrême amertume, aussi convient-il de récolter ses feuilles avant la floraison, car ensuite elles ne sont plus comestibles.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

     

    L'utilisation alimentaire de la chicorée date du XVIIe siècle : cultivée dans les jardins, elle a depuis donné naissance aux nombreuses variétés potagères que nous connaissons aujourd'hui sous les noms de scarole, frisée ou endive et qui, pour être moins amères, sont aussi beaucoup moins actives.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

     

    HABITAT

     

    - Europe, chemins, lieux incultes, secs, calcaires, argileux, jusqu'à 1 500 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

     

    IDENTIFICATION

     

    - Hauteur : 0,30 à 1 mètre Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage


    - Tige rigide, anguleuse, à rameaux nombreux, raides, divergents souvent à la base

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage


    - Feuilles inférieures profondément divisées en dents aiguës, les supérieures petites, allongées, embrassant la tige, pubescentes, à lobes profonds

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage


    - Fleurs bleu vif (juillet-septembre), ligulées en grands capitules

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage


    - Akène sans aigrette, couronné de minuscules écaille

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage


    - Racine pivotante, latex blanc

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage


    - Saveur très amère

     

    PARTIES UTILISEES

     

    - Feuilles (juin-septembre) avant floraison, racine (automne)

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

     

    CONSTITUANTS

     

    - Sels minéraux, glucides, lipides, protides, vitamines B,C,P,K, acides aminés, inulase

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    PROPRIETES

     

    - Apéritive, cholagogue, cholérétique, dépurative, diurétique, fébrifuge, laxative, stomachique, tonique

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Chicorée sauvage

    « Le grand Almanach de la France : L'allumeur de réverbères.Recette de cuisine : Endives au jambon »
    Yahoo!

  • Commentaires

    15
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 18:17

    Josiane met toujours un peu de chicorée dans le café... certains diraient que ce n'est pas bon... s'il le savait ! Mais ils ne le savent pas et disent: "il est bon ton café !"

    Cela me rappelle quelques lointains souvenirs. En 1959 j'étais militaire à Lille et j'ai défilé à Orchies, à l'invitation de la chicorée Leroux qui payait le déplacement et le repas des militaires mais aussi le repas aux anciens du pays. Je pense que le Colonel avait choisi les plus beaux ! :-) 

    Alors promenons-nous dans les bois, pendant que le loup y est pas... méfie-toi quand même ! Loup y es-tu ? entend-tu ?

    Bonne soirée chère Lucette et grosses bises à toi

    Jonathan

    loup

    14
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 17:06

    bonsoir lucette,

    je ne connais pas du tout les vertus de la chicorée sauvage !!

    passe une bonne soirée, grosses bises, véronique

           

    13
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 13:54

    bonjour ma mamie lucette, me revoilà car c'était pas la pêche, un mal de gorge et une toux qui ma bien faire souffrir, dur dur, mais depuis hier ça commence à aller mieux ouffff ouffff....très bel article et j'adore toutes les salades, je connais cette plante...passe un bon vendredi et un bon week-end...gros bibis, annie

    12
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 12:33

    Un bel exposé chère Lucette je connais bien cette plante

    Je consomme toutes sortes de salades  

    C'est bon pour la santé

    Je te fais de gros bisous

    Ton Amie Monia

    11
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 11:50

    Bonjour mamie Lucette

    J'adore toutes les salades et tout les légumes je mange de tout sauf les betteraves rouges on m'a rendu malade en colonie lorsque j'étais enfant et depuis ce ne sont plus mes copines (rire)

    douce journée et passe aussi un doux et bon weekend

    Marlène

    10
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 11:44

    nos anciens l'utilisaient beaucoup ils en mettaient dans le café

    9
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 10:55

    Je connais bien cette fleur mais je ne savais pas que c'était de la chicorée sauvage.

    Bel article

    Bises

    8
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 10:50

    Bonjour Lucette

    ah mais je connaos ces fleurs pour en avoir souvent vu

    belle journée

    7
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 10:03

    Bonjour Lucette.

    Bien intéressant post, comme toujours...

    Chez nous l'endive de ton image se nomme chicon.

    Bon vendredi à toi !

    6
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 08:59

    Tu m'en apprends, dans mon enfance à la campagne, il y en avait beaucoup....  Bonne journée

    Jean

    5
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 07:51

    Une jolie fleur bleue pour cette chicorée !

    4
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 07:43

    Tu vois chez nous la chicorée remplace le café, nous achetons de la chicorée Leroux que nous faisons infusé, j'adore son amertume et je trouve que ça remplace avantageusement le café, car pour quelqu'un comme moi qui buvait une dizaine, parfois plus, de café par jour, l'impact sur la santé est flagrant.

    Amicalement

    Claude

    3
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 07:12

    bonjour lucette pour te remercier des tes passages et de ton soutien ça fait chaud au coeur , mais la il va etre temps que je ferme l ordi mes artculations n aiment pas du tout

     je pense bien a toi et je t embrasse

     marie thé

    2
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 06:59

    Je bois de la chicorée café le matin ....

    Et j'adore la salade...

    douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    1
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 06:48

    Bonjour Lucette , je ne connais pas du tout cette plante ! ce matin j'ai des soucis de connection ! es ce que ca le fait chez toi ? Aujourd'hui nous allons avoir une journée chaude 18° ! c'est un peu trop quand même ! Gros bisous bon vendredi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :