• Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    Qui pourrait imaginer, en voyant la fine tige du tamier s'enrouler autour des arbres ou habiller les piliers des tonnelles, qu'il est le seul parent européen des ignames tropicaux,

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    leurs racines, espèces de gros navets, se ressemblent beaucoup
    Souvent très charnue, elle peut peser plusieurs kilos. Comme la racine de l'igname, elle est très toxique crue, certains l'auraient pourtant consommée sans dommage, cuite longuement dans plusieurs eaux. Du point de vue médicinal, seul l'usage externe de la plante a été retenu.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    Son rhizome, broyé, malaxé, bouilli et appliqué en cataplasme sur les contusions, passe pour effacer celles des femmes battues. Celse, médecin latin contemporain de l'empereur Auguste, faisait sécher la plante et obtenait une poudre anti-poux.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    Obéissant à leur principe de traiter le mal par le mal à des doses infinitésimales, les homéopathes prescrivent parfois, contre les insolations, une teinture tirée du tamier.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    Les fruits sont des petites baies rutilantes dont se délectent les grives et les merles, il faut mettre les enfants en garde, car plusieurs sont morts pour les avoir confondues avec des groseilles rouges.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

     

    HABITAT


    - Europe centrale et méridionale, lisière des bois, buissons. Jusqu'à 1 200 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 2 à 4 mètres. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Tige herbacée cylindrique, grêle, volubile rameuse, sans vrilles

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Feuilles alternes, pétiolées, simples, en coeur la pointe en bas, vertes, luisantes, minces, portant 5 à 6 nervures

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Fleurs vert pâle (mars-juillet) dioïques en épis lâches, à l'aisselle des feuilles, courts pour les femelles, longs pour les mâles

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Baie rouge luisante

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Grosse souche tubéreuse en forme d'énorme navet, charnue, noirâtre à l'extérieur, blanchâtre à la coupe

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Odeur faible


    - Saveur âcre, amère (racine) acidulée puis brûlante (baie)

     

    PARTIES UTILISEES


    - Rhizome (décembre) conservation à l'état frais, enfoui dans du sable, ou coupé en rondelles et séché au four

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    CONSTITUANTS


    - Mucilage, glucides

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    PROPRIETES


    - Hémolytique, résolutif

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    « Palais de CompiègneBavarois aux fruits rouges »
    Yahoo!

  • Commentaires

    16
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 23:30

    Coucou Chère Lucette,

    Je suis heureuse de t’adresser quelques lignes pour te souhaiter une très bonne année 2018, avec beaucoup de tendresse et de paix autour de toi.

    Gros bisous

    Sylvie

     

    15
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 21:36

    Bonsoir Mamie Lucette !

    Je ne connaissais pas tout sur cette plante mais je l'ai vu tout de même. Je la trouve belle. Elle me fais penser au liège ? En tout car je me souviens d'avoir vu une maison tapissé ... un carmel où j'allais aider et me reposer. Je montais sur une longue échelle pour couper ce qui repassais et sur la porte de la chapelle je la coiffais ...je lui faisais des coupes qui donnaient une belle allure à la porte.

      Résultat de recherche d'images pour "mamie lucette" J'ai trouvé cette photo sur le net. Tu nous as fait des tapisseries ! et tes mains toujours à l'ouvrage ! Je me souviens au Christ que tu avais fait. Et on avait échangé un cousin .... Le mien fait en cœur dans la maison de repos et le tiens sur peinture sur soie. Mais c'est quelque chose ! A demain ! Bisous nani et Titiyes si si ! tu croyais pas pour un moment mais si! tu comptes ba pour moi.

    14
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 20:38

    bonsoir lucette!!cette apres midi je suis aller voir mon frere,mais je ne lui trouve pas bonne mine et il a beaucoup maigri!!!je me fais du soucis!!!bonne fin d'annee et gros bisous

    13
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 20:21

    et cette plante en rencontre pendant mes marches du mercredi

    et bien écrit son nom pour me rappeler

    bonne soirée

    bises

     

     Résultat d’images pour images fin d'année

    12
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 18:20
    Bonsoir Lucette,
    Une plante très jolie avec ses baies rouges. Encore une découverte pour moi. Passe une bonne soirée, grosses bises Véronique
    11
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 17:06

    BONJOUR

    Je connais cette plante il y en beaucoup chez nous

    mais j'ignorais complètement qu'elle était de la famille des Ignames

     Igname que je mange en purée et que j'adore 

    bonne journée bisous

    10
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 16:14

    Bien alléchantes ces jolies petites baies rouges

    Mamie Lucette, mais attention,

    il vaut mieux lire ton article en entier yes

    Bonne fin de journée ma chère amie

    et préparation des fêtes du Nouvel an .....

    Bises amicales de Christiane

    9
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 15:31

    Bonjour Lucette 

    Voila une plante très décorative 

    Obligé de sortir ce matin j'ai gratté la voiture , nous avions -1° !! 

    mais il paraît que dans le Var il ne fait pas chaud non plus !! mais il y a du soleil c'est déjà bien 

    Je vais vous souhaiter à tous les quatre tous mes voeux , joie , bonheur pour les jeunes mariés et santé à vous deux 

    A l'an prochain Gros bisous Hélène

                                                  

    8
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 14:49

    Une plante pleine de vertus, elle symbolise les enlacements,à l'instar du lierre. Très aimée chez les Celtes où ce qui forme des liens est considéré comme magique. Un bien joli billet, très constructif, merci beaucoup!

    Je te souhaite un délicieux week-end festif, gros bisous

    Cendrine

    7
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 11:53

    Une plante envahissante dont je ne connaissais pas les vertus.

    Bonne journée

    Bisous

    6
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 10:16

    bonjour ma mamie lucette, je viens te souhaiter de bonne fêtes de fin de l'année 2017....je te fait de gros bisous, annie

    kado pour toi

     

    5
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 08:40

    Bonjour mamie Lucette

    Je ne connais pas cette plante mais les baies rouge ressemblent à une plante déjà vu mais ce n'est peut-être pas la même il y en a tellement. avant de te quitter je te présente tous mes vœux de bonheur, santé et de joie en famille gros bisous

    Marlène

    4
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 06:50
    Bonjour Lucette,
    J'ai tenté maintes fois de me débarrasser de cette plante à cause de sa toxicité et envahissante, sans résultat ; le rhizome est si gros et résiste en profondeur.
    Bon vendredi Lucette et merci pour cet article.
    Bises...
    3
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 06:32

    bonjour lucette 

     je ne connais pas du tout cette plante mais je m aperçois que toute sont des vertus si on les utilise bien 

     hier il a fait tres beau et aujourd hui je pense que ça devrait aller aussi de ce coté la et bien sur je vais aller marcher un maximum car je n aime pas les apres fetes de noel ou chacun repart chez soi et la saint sylvestre je déteste , mais bien sur on ira quand meme chez les amis comme  d  habitude en faisant bonne figure 

     je t embrasse

    2
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 06:27

    j'ai l'impression de connaître cette plante !!! 

    il faut toujours faire attention avec les enfants , c'est tentant de prendre les fruits 

    merci pour ces explications 

    passe une bonne journée 

     gros bisous

    1
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 05:50

    Ces baies rouges me disent quelque chose, j'ai du en croiser sur les chemins

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :