• Uluru Ayers Rock, Australia

    Uluru, que l'on appealait autrefois Ayers Rock, est situé au coeur du continent australien, à environ 460 kms à l'ouest d'Alice Springs. Long de 2,5 km et haut de 350 mètres, ce monolithe de grès qui émerge abruptement du sol plat du désert constitue le dernier vestige d'un massif montagneux aujourd'hui disparu.

    La région alentour est habitée par les Anangu depuis au moins 10 000 ans. Le rocher géant, qu'ils nomment Uluru, est un lieu sacré pour tous les aborigènes d'Australie. Ses couleurs étonnantes varient en fonction de la lumière et de la saison, au crépuscule il se teinte d'un rouge orangé flamboyant.

    2611987-Anangu Women greet Uluru visitors-Uluru National Pa

    australie-hyers-rock-uluru-resize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Uluru

    Uluru sunset1141

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Uluru a été exploré pour la première fois en 1873 par l'explorateur britannique William Gosse. Il le baptisa Ayers Rock, le rocher est longtemps resté connu sous ce nom, mais depuis 2002, sa désignation officielle est Uluru-Ayers Rock.

    Dans les premières décennies du XXe siècle, de vastes parties du territoire australien furent transformées en réserves aborigènes.La région entourant Uluru et les montagnes de Kata Tjuta a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1987.

    k4186 p-uluru-blue-sky

    DSCN4581

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Uluru et Kata Tjuta occupent une place essentielle dans la mythologie aborigène dont l'élement central est le Tjukurpa, le "Temps du Rêve", récit de la création du monde et de ses habitants. Les deux sites sont des traces laissées par Tjukuritja, les esprits ancestraux qui ont crées le monde. Le récit du Temps de rêve n'est pas un écrit, mais transmis de génération en génération par l'entremise des chants de cérémonies et de danses. k4439 p-rd-olgas

    nt-uluru

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Uluru et Kata Tjuta sont entourés de sentiers de randonnées, sillonnés de panneaux indicateurs qui fournissent aux promeneurs des informations sur la faune et la flore de la région et sur les cultures des Anangu. Le plus beau de ces sentiers est l'Uluru Base Walk qui fait le tour complet du rocher, empruntant le chemin suivi par le sepent Kuniya.

    kata-tjuta-christine

    Kata-Tjuta

     

     

     

     

     

     

     

     

    Australie parc national Uluru d0922d4aa56a4b6bb8968ebcecc5a

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La faune et la flore du désert qui entour l'Uluru comprennent de nombreuses espèces endémiques. Les reptiles abondent dans cette contrée aride - notamment de molochs, étonnants lézards hérissés d'écailles pointues, également appelés diables cornus. On y croise aussi diverses espèces de marsupiaux, dont le grand kangourou roux, qui peut atteindre 60 kilomètress par heure à la course. Parmi les espèces d'oiseaux figurent l'aigle d'Australie, le cacatoès rosalbin.

    Moloch

    kangourou roux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    P1040905 (Medium) dsc33527

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la visite se termine par les animaux que l'on peut rencontrer dans cette région......

    Yahoo!

    4 commentaires
  • kyoto3b

    Capitale impériale du Japon pendant onze siècles, Kyoto regorge de palais, de temples, de sanctuaires et de jardins. Dans le quartier de Gion, devant les maisons de thé en bois, on entrevoit parfois des geishas vêtues d'élégants kimonos. Les fêtes traditionnelles, notamment celle de Daimonji à l'occasion de laquelle on allume de grands feux sur  les collines, continuent d'être célébrées comme dans les siècles passés.

    geisha-kyoto-n-001.2

    74y9iejq

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    imgname--visiting kyoto---50226711--KyotoAutumn

    japan-46

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En 794, l'empereur Kammu transféra sa cour à Heiankyo - "la capitale de paix et de tranquilité"-. La ville devint le centre politique , économique et culturel du Japon. Au XIe siècle, elle prit le nom de KYOTO - "la ville capitale". L'époque de Heian fut un âge d'or de la culture nipponne, en particulier dans le domaine des lettres. A partir du XIIe siècle, toutefois, les clans  féodaux, toujours plus puissants et s'appuyant sur des armées de samouraïs, se déchirèrent. Le clan Minamoto l'emporta sur les Taita et ses chefs prirent le titre de shoguns. L'éclat de la cour impériale décrut fortement et, durant les sept siècles qui suivirent, le Japon fut dirigé par les guerriers.japan-kyoto   

    kyoto 5b

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Kyoto souffrit des guerres civiles qui ravagèrent le pays au XVe siècle. Les calamités naturelles -séismes et incendies- ne l'épargnèrent pas non plus. En revanche, son caractère symbolique la préserva des bombardements américains pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elle demeure aujourd'hui la ville ancienne la mieux préservée du Japon.

    kyoto

    kyoto-267675

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Kyoto a ainsi conservé son palais impérial qui demeure la résidence de l'empereur et de sa famille. Plusieurs palais se sont succédé sur ce site au cours des siècles. Le palais actuel qui a vu  le couronnement des empereurs Taisho et Showa, a été reconstruit en 1855 après un incendie. Son enceinte abrite les admirables jardins Sento, qui sont tout ce qui reste d'un palais détruit par le feu au XIXe siècle.

    kyoto-blossoms 1600 x 1200

    temple-kyoto

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La ville est parsemée de temples, de sanctuaires et de jardins. Le grand torii - portail d'entrée des temples shintoïstes- du sanctuaire Heian Jingu est l'un des édifices les plus emblématiques de la ville. Le sanctuaire lui-même, construit en 1895 à l'occasion du 1100e anniversaire de la ville, est une reproduction à l'échelle réduite du palais impérial. Il est entouré de jardins réputés pour la beauté de leurs cerisiers à l'époque de la floraison. Reconstruite pour la dernière fois en 1643, la pagode à cinq étages du Temple Toji, fondé à la fin du VIIIe siècle, est le plus haut édifice en bois existant au Japon.

    quelques-images-kyoto-plus-belles-photos-japon 169804

    temple-yasaka-kyoto-japon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    tokyo 173 kyoto

     

     

     

     

    Notre visite se termine par ces photos de temples

    magnifiquement conservés.........

    Yahoo!

    1 commentaire
  • 12092a75caa75e4644fd2869f0b6c45a-2

    La splendide et mystérieuse Cité Interdite est un vaste ensemble de palais situés au coeur de Pékin. Depuis sa création, il y a 500 ans, elle a été la résidence de vingt-quatre empereurs : construite sous la dynastie Ming, entre 1405 et 1420, la Cité Interdite est restée l'épicentre du pouvoir politique en Chine jusqu'à la fin de la dynastie Qing en 1912, date à laquelle Puyi, le dernier empereur fut contraint d'abdiquer. Il continua de résider dans la cité Interdite avec sa cour jusqu'à ce qu'il en soit chassé en 1924. Le nouveau pouvoir fit du palais impérial un musée.

    PHOTOLISTE 20090626105548 chine cite interdite 600

    pt17832

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La Cité Interdite qui couvre une superficie de 72 hectares, constitue le plus grand ensemble de batiments anciens en bois existant dans le monde. Sa construction a mobilisé plus d'un million d'ouvriers. Elle compterait 9 999 pièces selon la légende, un peu moins en réalité -on en a dénombré environ 8700. Ses salles abritent aujourd'hui de superbes oeuvres d'art des dynasties Ming et Qing. Ce vaste complexe entouré d'une profonde douve et d'un mur d'enceinte de 8 mètres de hauteur est divisé en deux parties : la cour extérieure, qui était le siège du gouvernement, et le cour intérieure, qui était la résidence de l'empereur et de la famille impériale. L'enceinte est percée de quatre grandes portes - une par côté. La porte du Midi constitue toujours l'entrée principale de la Cité. Elle comprend cinq porches - le porche central était réservé à l'Empereur, et nul autre que lui n'était autorisé à le franchir. Derrière la porte du Midi, cinq petits ponts de marbre blanc délicatement ouvragés enjambent la rivière artificielle qui zigzague dans la cour extérieure.cite interdite

    DetailGargouilleCiteInterdite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pekin Beijing Cite Interdite06[1]

    Détail toiture Cité interdite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au-delà de la rivière se dresse la porte de l'Harmonie suprême qui conduit à la salle du même nom, le plus grand et le plus bel édifice de la Cité et le centre du pouvoir impérial. C'est là que l'empereur était couronné et qu'il recevait sa cour, assis sur le trône du Dragon.

    09 Chine 155 pekin cite interdite trone web

    cite-interdite-269922

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sous les Ming comme sous les Qing, il était interdit, dans tout l'empire, de construire un bâtiment dont la hauteur surpassât celle de ce palais, symbole du pouvoir impérial. Pour s'entretenir avec ses ministres l'empereur se retirait dans la salle de l'Harmonie Parfaite.

    Gardée par deux lions rugissants en bronze doré, la porte de la Pureté célèbre marque la limite entre la cour extérieure et la cour intérieure, résidence de l'empereur et de sa famille. L'empereur dormait dans la salle de la Pureté céleste, sous les Ming, l'impératrice résidait dans le Palais de la Tranquilité sur terre. Les concubines de l'empereur et leurs enfants étaient logés dans las pavillons et les petits palais qui entourent la cour intérieure.cite-interdite-13

    r0dc21o2f3vste5s7ezej9x3a10rp3w$t3w1fl2w47x6q15y74037sw76n

    Yahoo!

    6 commentaires
  • muraille chine 09

    La Grande Muraille n'est pas un édifice unique, mais un ensemble de plusieurs murs édifiés entre le VIIe siècle avant J.C. et le XVIe siècle de notre ère pour renforcer les frontières nord de l'empire de Chine. Le réseau de remparts, de tranchées et de terrassements qui forment cette immense barrière constitue le plus grand ouvrage jamais construit par la main de l'homme. Des études utilisant les techniques de repérage cartographique les plus récentes ont permis d'établir que la longueur de la muraille est de 8 850 Kilomètres. Si certaines portions de la Grande Muraille ont disparu, ou sont à présent réduites à l'état de ruines, d'autres subsistent dans un parfait état de conservation.

    41689

    7017i1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    chine-grande-muraille-de-chine-troncon-non-entretenu 123531

    grande muraille(1)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les premières fortifications ont été élevées dans les confins nord de la Chine actuelle par les Royaumes combattants qui se partageaient la région. En 221 av J.C., QIN YING ZHENG, roi de Qin, conquit les autres royaumes combattants et unifia le pays, dont il devint le premier empereur sous le nom de Qin Shi Huangdi. Si la dynastie des Qin - qui se prononce "chin" -ne dura guère, elle donna son nom au pays. Les murailles qui séparaient les anciens royaumes furent démantelées, tandis que celles qui bordaient les frontières du Nord, de la Mandchourie à l'Asie Centrale, furent au contraire renforcées pour barrer la route aux  tribus peuplant l'actuelle Mongolie. Les dynasties suivantes ajoutèrent plusieurs tronçons à l'ouvrage originel dont il ne reste que peu d'éléments.

     grande muraille chine

    grande muraille chine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Grande Muraille de Chine 23 1280x960

    index

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La dernière phase -et la plus décisive - de la construction de la Grande Muraille intervint sous les empereurs Ming (1368-1664). L'immense réseau de remparts fut rénové ou reconstruit -un chantier colossal qui s'étendit sur presque deux siècles. Le mur traversait des déserts et des montagnes, et les ouvriers étaient victimes des bandits et des bêtes sauvages. Les travaux en eux-mêmes dangereux et pénibles, auraient couté la vie à 10 millions d'ouvriers. Les empereurs Ming redoutaient les Mongols, qui avaient dirigé la Chine à l'époque de la dynastie Yuan, fondée par Kubilay Khan, de 1271 à 1368, et qu'ils avaient chassés du pouvoir. A partir du XVIIe siècle la Chine dut également faire face à la menace grandissante des Mandchous, qui pesait sur leur frontière nord-est.

    la-grande-muraille-badaling 1214230246

    la-grande-muraille-chine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     la-grande-muraille-de-chine-400-11214

     

     

     

     

     La muraille des Ming était bien plus haute que celle de leurs prédecesseurs, et elle était puissamment fortifiée. Des garnisons étaient cantonnées à intervalles réguliers sur toute la longueur et les points stratégiques étaient défendus par des canons. Le rempart était jalonné de tours de guet à deux étages qui servaient également à transmettre des messages d'un poste à un autre, en utilisant les signaux de fumée, le jour, et des feux la nuit. Ces puissantes fortifications ont bien résisté au  temps : les parties de la Grande Muraille sur lesquelles se pressent aujourd'hui les touristes ont quasiment été construites sous la dynastie des Ming.

    muraille+chine

    passe frontieres grande muraille 1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    pt33493

    thumb-la-grande-muraille-de-chine---la-plus-longue-construc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     La paix faillit avoir raison de la Grande Muraille. En 1644, les Mandchous prirent le contrôle de la Chine et instaurèrent la dynastie des Qing qui dirigea le pays jusqu'en 1912.

    La Grande Muraille est menacée. Certaines sections abandonnées ont disparu, d'autres ont été victimes du vandalisme. Sa préservation, dans une Chine qui évolue rapidement , demeure un enjeu important.....

    Yahoo!

    2 commentaires
  • jpg borobudur3

    BOROBUDUR est le plus grand monument bouddhiste du monde. Ce temple pyramidal aux dimensions colossales couvre une colline qui s'élève au milieu des rizières du centre de l'île de Java, en Indonésie. Vu du ciel, l'édifice dessine un mandala, à la fois représentation de la cosmologie bouddhiste et incitation à la méditation. La construction de Borobudur débuta au milieu du VIIe siècle, une époque marquée par l'érection de nombreux temples en Asie du Sud-Est. Le temple demeura un centre de pélerinage pendant quelques siècles avant d'être abandonné. L'éruption du Mont Merapi, voisin, ne fut peut-être pas étrangère à ce retournement. Le site resta dans l'oubli pendant des siècles avant d'être redécouvert en 1814 par le gouvernement britannique de Thomas Stamford Raffles.

    borobudur15.1244196045

    002676

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1560p+-+Indonésie+2008+-+Java+-+Borobudur+-+Site+bouddhiqu

    39410423 0b5881d02b

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Borobudur se présente comme une pyramide à degrés, dont les six premiers paliers sont de forme carrée et les trois derniers circulaires, le tout couronné par un stûpa central. Le monument se divise en trois parties : le niveau inférieur symbolise le Kamadhatu, ou "monde des désirs" c'est-à-dire le monde physique; le deuxième niveau est le Rupadhatu, ou "monde des formes", où des homme se libèrent de l'emprise de leur enveloppe charnelle, enfin le troisuème niveau représente l'Arupadhatu, ou "monde sans forme", lieu de la perfection et de l'illumination. L'ensemble de la structure reproduit le forme de la fleur de lotus, la fleur sacrée de Bouddha. Les pélerins  suivent un itinéraire en spirale, parcourant successivement chaque terrasse en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre, juusqu'au sommet. Ils sont guidés dans leur cheminement spirituel par 1460 bas-reliefs qui illustrent des épisodes de la vie de Bouddha et les principes de son enseignement. Ces panneaux narratifs incluent de nombreuses scènes de la vie quotidienne.  

    borobudur4

    Borobudur6

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    borobudur-bas-relief

    Imgp2657Borobudur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce cheminement débute dans le Kamadhatu, plate forme constituant la base du temple. C'est le niveau le plus richement décoré, avec une série de 160 panneaux décrivant les joies et les peines du monde du désir. La plupart des bas reliefs sont masqués par un mur de renfort, sans doute rajouté pour prévenir un risque d'affaissement. Les cinq niveaux suivants, qui représentent le monde des formes, comprennent 1360 bas-reliefs illustrant des scènes de la vie de Bouddha et de 43 bodhisattvas, qui montrent au pélerin la voie du détachement. A ces niveaux figurent 432 statues de Bouddha, assises dans des niches dans la position du lotus, qui rappellent aux pélerins le but ultime de leur voyage. A mesure que l'on progresse vers le sommet de l'édifice, l'ornementation se fait de plus en plus discrète et dépouillée - symbole de l'ascension vers le monde sans forme et le détachement absolu du nirvana.

    borobudur2

    bouda-borobudur-700-68331

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après avoir parcouru les corridors des six premiers paliers, de forme carrés, on accède à la première terrasse circulaire de l'Arupadathu, le monde sans forme.

    Cette terrasse et les deux suivantes sont ornées de 72 petits stûpa ajourés, chacuns contenant une statue du Bouddha en méditation.

    borobudur-temple

    dawn-at-borobudur-can

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Borobudur

     

    Borobudur-perfect-buddha

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au centre de   la plus haute terrasse s'élève un grand stûpa dont la pointe guide le regard en direction des cieux........

     

     

    1.1224633600.temple-de-borobudur

    348888930 136ec7f728

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vous aurez peut-être envie de vous promener dans ces beaux jardins lorsque vous aurez terminé la visite du temple........

    Yahoo!

    votre commentaire
  • angkorvat

    L'immense temple d'ANGKOR VAT, le plus grand monument religieux du monde, émerge de la jungle du centre du Cambodge. Témoignant de la splendeur passée de la civilisation khmère, il constitue l'orgueil du pays dont il orne le drapeau.

     

    jpg temporary

    Angkor Vat est le plus grand et le plus beau des mille temples qui subsistent à Angkor, la capitale de l'ancien Empire khmer entre de IXe et le XVe Siècle. De récentes études ont établi que c'était la plus grande ville du monde à l'age pré-industriel, avec un million d'habitants. Le temple d'Angkor Vat en constituait le joyau. Ses dimensions sont étonnantes : la hauteur de la tour centrale est de 65 mètres -soit à peu près celle des tours de Notre-Dame de Paris - et la superficie totale du complexe équivaut à douze fois celle de la Cité du Vatican.

    angkor vat 1

     

     

     

     Angkor-Vat-3D-Screenshot-3

     

     

     

     

     

     

    cambodge angkor vat g

     

     

     

     

     

    Angkor Vat a été construit au début du XIIe siècle par le roi Suryavarman II (1113-av.1150) pour le temple principal de l'Etat et peut-être le mausolée royal. Vingt ans après la mort du roi, Angkor fut pillée par les Chams, originaires de l'actuel Vietnam. Le roi Strindravarman fit du bouddhisme la religion de l'Etat. Le sanctuaire hindouiste d'Angkor Vat fut alors transformé en temple bouddhiste.

     

    Dédié à l'origine à Vishnou, le temple est une représentation symbolique du Mont Méru, séjour mythique des dieux hindous et centre de l'univers. Les cins tours du sanctuaire représentent les sommets du mont sacré, et les douves larges de  190 mètres symbolisent l'océan primordial.

    0457 Cambodge Angkor Vat

    angkor vat

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    CAanv006blog

     

     

     

     

     

    Angkor-Vat-3D-Screenshot-2

     

     

     

     

     

     

    La chaussée dallée qui franchit les douves représente l'arc-en-ciel qui relie le monde des humains à celui des dieux. Elle mène à l'entrée monumentale de l'enceinte extérieure, le gopura ouest, couronné de trois tours partiellement ruinées. On peut admirer, dans l'une d'elles, une grande statue à huit bras de Vishnou qui a été transformée en statue de Bouddha par une simple subsistution de tête. De là, une chaussée surellevée longue de 350 mètres conduit au temple proprement dit.

    med-statue-de-vishnu-angkor-vat-visoterra-12825[1]

     2346533856 db1c219cfb

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    77 DSC 1395

    pt53546

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le premier niveau est ceinturé par une galerie reposant sur des piliers, dont les murs sont ornés de superbes bas-reliefs qui ont fait la renommée d'Angkor Vat. Ce merveilleux décor sculpté, qui était autrefois peint - on peut encore déceler des traces de couleur rouge et de rehauts d'or -, évoque les épisodes des grandes épopées hindoues, des batailles et autres événements marquants de l'histoire khmère, ainsi que des scènes de la vie quotidienne.

    bas-relief-angkor-vat

    angkor vat 5

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    2286887219 142dd0ce36 b

     

     

     

     

     

    CA-angkor-bas-relief-guerrier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'espère que cette visite vous a enchantée..........

    Yahoo!

    3 commentaires
  • Le-Taj-Mahal

    Le Taj Mahal est le monument dédié à l'amour le plus célèbre du monde. Il aurait été construit par l'empereur moghol Chah Djahan pour honorer la mémoire de son épouse favorite surnommée Mumtaz Mahal -"la lumière du palais"- . Celle-ci mourut en 1631 en mettant au monde son quatorzième enfant.

     

    moghol chah djahan et epouse

    Chah Djahan promit alors de lui élever le plus beau des mausolées. Il convoqua à Agra, sa capitale, des milliers d'artisans originaires de toutes les régions de l'Empire moghol - et certains même d'Europe -, notamment des calligraphes, des tailleurs de pierres précieuses et des marqueteurs. Il fit quérir jusqu'en Chine et en Arabie les vingt-huit variétés de pierres précieuses utilisées dans la décoration de l'édifice. Il fallut 22 années à 20 000 ouvriers et 1 000 éléphants pour achever le Taj Mahal, chef d'oeuvre absolu de l'architecture moghole.tajmahal

    taj mahal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Taj Mahal est entouré sur trois côtés par un haut mur en grès rouge, la rivière Yamuna formant le quatrième côté. On pénètre dans l'enceinte par un porche dont les arches et les petites coupoles blanches préfigurent celles du mausolée lui-même. Celui-ci franchi, on accède à un vaste jardin de style persan, avec des parterres en terrasses, des fontaines et de grands bassins. Ce jardin a été conçu comme une représentation du Paradis, il était autrefois couvert de parterres fleuris et d'arbres fruitiers bruissant du chant de centaines d'oiseaux exotiques, tandis que les bassins regorgeaient de poissons. Ces jardins étaient depuis longtemps laissés à l'abandon lorsqu'au XIXe siècle, les Britanniques les remplacèrent par des pelouses et des buissons taillés. Seul subsiste de ces aménagements le long bassin dans le miroir duquel se refète le mausolée.

    taj-mahal

    taj mahal MEV40037 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le mausolée lui-même est construit dans un marbre blanc presque luminescent, dont la nuance ne cesse de varier avec la lumière - passant du rose au gris perle et au jaune pâle au fil des heures. Le vaste dôme, élément le plus remarquable de l'édifice s'élève au-dessus du batiment carré, sur chaque façade duquel s'ouvre un grand porche à arcade ogivale et flanqué de part et d'autre de deux arches superposées.

    taj-mahal-263128

    Taj Mahal side view 2006

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La symétrie constitue un principa fondamental dans l'architecture moghole. Aux quatre coins du bâtiment se dressent quatre minarets élancés, auxquels les constructeurs ont donné une légère inclinaison vers l'extérieur de façon qu'ils ne s'éffondrent pas sur le mauselée en cas de séisme. Les tympans des grands porches et des arches sont incrustés de jaspe ploi, de jade et d'autres gemmes, et le marbre est lui-même sculpté d'arabesques et de motifs géométriques. Les murs sont ornés de sourates du Coran calligraphiés et de motifs végétaux délicatement ciselés.

    taj-mahal-44831

    taj-mahal-44834

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    800px-Taj mahal detail outside wall

     

     

     

     

     

    agra-taj-mahal-2

     

     

     

     

     

     

     

    Taj Mahal sideview

     

     

     

     

    taj-mahal--Medium-

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Si ces photos vous ont enchantées, il ne vous reste plus qu'à y aller !........

    Yahoo!

    1 commentaire
  • 13-Janv.-SAMARKAND 8394

    Samarkand, étape de la route de la Soie, est l'une des plus anciennes ville du monde. Fondée par les Perses au VIIe siècle av. J.C., elle est devenue la capitale d'un vaste empire sous le règne de Tamerlan (1336-1405).

    265.+Ouzbékistan+-+Samarkand,+statue+de+Tamerlan

     

     

    Célèbre pour ses exploits guerriers et sa férocité, le conquérant mongol a également marqué l'histoire en tant que protecteur des arts. Il fit de Samarkand la plus belle ville d'Asie Centrale, en invitant les plus habiles artisans de son empire à y construire palais, mausolées, medersas et mosquées, somptueusement décorés d'or, de pierres précieuses et de carreaux de majolique.

    flickr-436243019-image

    is minaret shir dor samarkand

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    mosquees-samarkand-ouzbekistan-1243516244-1149216

     

     

     

     

    samarkand-ouzbekistan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Encadrée par trois medersas -ou écoles coraniques- recouvertes de céramiques étincelantes, l'esplanade du Registan était autrefois le centre des activités commerciales et sociales de la ville. On y trouvait un caravansérail, un immense marché couvert, dont la coupole du bazar Chorsu constitue la dernière trace, et un asile destiné aux derviches errants. Par la suite, la construction des trois medersas en fit le coeur de la vie religieuse de la ville. La première, la medersa d'Oubough Beg, du nom du petit fils de Tamerlan, a été achavée en 1420. Cher-Dor -ou "porte des lions- fait subtilement écho à sa devancière, sa façade est ornée de représentations de lions -rayés comme des tigres- et de gazelles bondissantes. Dix ans après son achèvement fut entreprise la construction d'une troisième medersa, la médersa Tilla-Quari -"couverte d'or"- ainsi nommée parce que sa coupole turquoise est ornée de motifs dorés, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.  

     

    samarkand

    samarkand002

    3725359-Travel Picture-Samarkand

    L'imposante mosquée de Bibi-Khanoum, au nord du Régistan, porte le nom de l'épouse de Tamerlan. Elle est ornée de milliers de pierres précieuses provenant du butin des campagnes militaires de Tamerlan en Inde. Selon la légende, l'architecte chargé de la construction de la mosquée serait tombé amoureux de la belle Bibi Khamoun, dont il aurait obtenu un baiser. Lorsque Tamerlan l'apprit, il fit mettre à mort l'architecte et précipita sa bien aimée du haut du minaret. bibikhanum

     

    ouzbekistansamarkandbibikhanoun5

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tamerlan repose dans le Mausolée de la Gour-Emir aux cotés sz plusieurs membres de la famille. Coiffé d'une imposante coupole, ce mausolée est tout ce qui reste d'un vaste ensemble de batiments religieux détruit par les tremblements de terre et les invasions. La dépouille de Tamerlan git sous une énorme dalle de jade poli, sur laquelle, selon la légende, serait gravée une inscription menaçant de la pire des vengeances quiconque oserait violer le tombeau.

    Mausolee-de-l-Imam-Al-Bukhari--Samarkand--01

    PM OULOUGH TOMBEAU

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    img3926

     

     

     

     

    samarkand 1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    j'espère que la visite de tous ces monuments vous a plu......

    Yahoo!

    1 commentaire
  • chutes-victoria-large

    Le Zambèze prend sa source dans les hautes terres marécageuses du nord-est de la Zambie. Après une courte insertion en Angola, il revient en Zambie. Il délimite alors la frontière entre ce pays et la Namibie, puis leBotswana et enfin le Zimbabwe, avant de traverser le Mozambique pour aller se jeter dans l'océan Indien. Le cours du Zambèze est jalonné de chutes d'eau spectaculaires, dont les plus célèbres sont les chutes Victoria, que les populations locales appellent Mosioa-Tunya -"la fumée qui gronde". L'explorateur écossais David Livingstone aurait été le premier Européen à observer ces chutes, en 1855. Il les baptisa Victoria Falls, en hommage à la reine régnant à cette époque sur le Royaume-Uni.

    chutes-victoria 3886 pghd

    chutes-victoria-1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1-Chutes-Victoria432

    photo-chutes-victoria-zimbabwe

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La formidable cascade s'abat du haut d'une falaise de basalte en forme de fer à cheval longue de 2 kilomètres. En amont, le fleuve coule dans une vaste plaine qui est brusquement coupée par une longue faille étroite, aux parois verticales dont la hauteur varie entre 90 et 128 mètres selon les endroits. 

    137 chutes victoria falls

     Les eaux du Zambèze jaillissent du rebord de la falaise avec un débit de 6000 mètres cubes à la seconde. La puissance des chutes est telle que  l'énorme nuage de gouttelettes d'eau zébré d'arc-en-ciel -que celles-ci génèrent est visible à 50 Kilomètres de distance. A la saison des pluies, les nuits de pleine lune, on peut assister à un phénomène prodigieux : un arc-en-ciel nocturne. Pendant la saison sèche le débit du fleuve diminue considérablement - jusqu'à perdre 90% de son intensité - mais les chutes restent pas moins impressionnantes.pt29688

     

    bre056

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    partie-chutes-victoria

    Elles constituent une destination touristique depuis le tournant du XXe siècle, leur fréquentation a encore augmenté, ces dernières années, grâce à de nouvelles attractions : survol du site en hélicoptère, rafting sur les rapides en aval des chutes ou saut à l'élastique depuis le Victoria Falls Bridge. Ce pont ferroviaire et routier , achevé en 1905, enjambe la seconde gorge des chutes - les trains et les véhicules qui l'empruntent traversent le nuage d'eau qu'elles émettent. Plus d'un siècle après sa construction, ce pont demeure une remarquable prouesse technique.......Chutes-Victoria-GRANDE-img-01 

     

    chute-victoria

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Notre voyage se termine, il ne vous reste plus qu'à le programmer pour vos prochaines vacances.......

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  Temple de Louqsor 2

    La ville moderne de Louqsor, à quatre jours de félouque d'Assouan, est bâtie sur le site de l'ancienne Thèbes qui fut la capitale de l'Egypte pendant la période du Nouvel Empire, du XVI au XIe siècle avant J.C. le temple qui jouxte la ville est dédié à Amon, le roi des Dieux, à son épouse Mour et à leur fils Khonsou.

    1002360 

     

     

    Le pylône - ou entrée du temple est flanqué de deux statues colossales du pharaon Ramsès II. Une allée bordée de 700 sphinx sculptés relie le temple de Louqsor à celui de Karnak, qui constitue le plus vaste complexe religieux du monde antique. 

    louqsor-12

    1279532

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    2284818565 88039d0bd0 o

     

     

    Louqsor doit sa notoriété à la vallée des Rois, l'extraordinaire nécropole des grands pharaons du Nouvel Empire. Le plus célèbre tombeau de cet ensemble est celui de Toutankhamon, découvert en 1922 par l'égyptologue britannique Howard Carter.

    C'est à ce jour la seule tombe de pharaon que l'on a retrouvée intacte. L'histoire du jeune roi, mort à l'age de dix-neuf ans a frappé l'imagination du monde entier, et sa momie, aujourd'hui conservée dans une vitrine isotherme du Caire, continue de nourrir toutes sortes de légndes relatives à une prétendue "malédiction des pharaons".

    TOUTANKAMONjpeg

    Toutankhamon3

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La vallée des Reines, proche de la précédente, abrite notamment la tombe magnifiquement décorée de la reine Nefertari (1290-1254 av J.C.) l'épouse du grand Ramsès qui la baptisa "Celle pour qui le soleil se lève"

    0010 vallee des reines tombe-nefertari-2050305041

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    MONUMENT-NEFERTARI

    Nefertari-tombeau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La descente du Nil d'Assooan à Louksor s'achève ici........

    Yahoo!

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique