• Peintures de Eugène Cauchois (1850-1911) fleurs

    Eugene-Cauchois-Still-Life-of-Spring-Flowers-101752

    Eugène-Henri Cauchois était né le 14 février 1850 à Rouen, une ville dans la région de la Normandie de la France occidentale. En vertu d'une carrière artistique, il a commencé la première fois à étudier sous Ferdinand Duboc. Cauchois debuted au salon de 1874 avec l'ONU que Lapin (un lapin) dont près a été placé un texte par Victor Hugo qui a lu, « voient le malheureux, couché, nu, malheureux [l'animal], tout couvert de sang, plus rouge que l'érable, pendant la saison de fleur. » Son placement de cette citation à côté de son image suggère que Cauchois ait été un défenseur du mouvement de Romanticist, intéressant du fait il travaillait au cours d'une période l'où le romantisme dans la peinture avait passé et les nouveaux mouvements tels que l'impression Il a suivi son début l'année suivante avec deux autres travaux, la première dont montre encore que son inclusion assez unique d'une autre citation situait son travail à un de plus haut niveau de l'interprétation. Horloges et Pendules (grande horloge et petits horloge/pendules) ont porté une citation par Alexandre Théodore Dézamy, un auteur du 19ème siècle, qui a lu, « oh des horloges de nos grands-mères, vous à qui amour était l'horloger, oublient les heures amères, pour sonner l'heure du berger. » Son deuxièmes travail, Fleurs et fruits (les fleurs et le fruit) est toujours sa première vie exhibée de fleur, un type compositionnel pour lequel il établirait vraiment sa réputation, au moins dans des temps modernes. D'ici 1876, Cauchois avait partiellement replacé à Asnières le long du Seine, juste en dehors de de Paris. La même année il a exhibé juste un travail, l'Étalage d'Avant 1158263974 main

    7QJAD00Z

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    AALQ001158as131a033b

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce qui reste du travail de Cauchois actuellement, et pour ce qui il est plus rappelé, sont ses arrangements de fleur, beaucoup souvent peints dans une série de panneaux décoratifs censés pour être vu côte à côte. Peut-être Cauchois a été inspiré par les compositions et l'amour verticaux de la nature des peintures japonaises, puisque beaucoup de cette période a vu qu'une augmentation de l'appréciation dans Japonisme et beaucoup d'artistes ont commencé à expérimenter avec de nouvelles formules compositionnelles. Tandis que la majorité du travail de Cauchois qui peut maintenant être trouvée et achetée sont ses peintures florales,

    ben-ab71389

    CC2220

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Eugene-Cauchois-A-Basket-of-Flowers-101750

    eugene-cauchois-roses-and-gillyflower

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cauchois a continué à exhiber régulièrement aux salons jusqu'en 1908, où il a montré à Le Train un Passé (le train a passé près) et Mélancolie (mélancolie). Il a reçu plusieurs récompenses dans toute sa carrière comprenant : Médaille de l'honneur, 1891 ; médaille third-class, 1898 ; médaille de bronze, exposition Universelle, 1900 ; une médaille de seconde classe, 1904 et en 1906 où il a été considéré des « concours de hors, » lui accordant l'admission automatique dans le salon.  Il était également devenu un membre des Artistes Français de DES de Société.  Cauchois est mort le 11 octobre 1911 à Paris.

    eugene-cauchois-still-life-of-carnations

    mod-3586

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L-8-879-antique roses-Z000JI6U

     

     

     

     

     

    Voici quelques  toiles que l'on aimerait bien avoir dans sa maison  .....

    « VOYAGES INOUBLIABLES : La Nouvelle Angleterre (Etats-Unis)Peintures de Gabriel RIGOLOT (1862-1932) »
    Yahoo!

  • Commentaires

    3
    Mercredi 26 Janvier 2011 à 11:22
    rené

    Bonjour ma chère Lucette,

    De bien belles fleurs que tu nous offres là! Il ne manque plus que leur parfum!

    J'espère qu'il ne fait pas trop froid par chez toi.

    Chez nous le temps est mitigé, pluie et soleil sont au menu.

    Je te souhaite une belle journée et je t'embrasse bien affectueusement.

    René

    2
    Mercredi 26 Janvier 2011 à 08:21
    nenette206

    bonjour lucette
    contente de ton retour.moi aussi j'ai eu des problèmes,mais maintenant tout est rentré dans l'ordre
    je ne connaissais pas ce peintre mais ses bouquets sont magnifiques
    bonne journée et grosses bises
    janine

    1
    Mercredi 26 Janvier 2011 à 01:55
    ptefleurs18

    Bonjour  lucette

    Tu viens juste de te réveiller...

    Tes yeux sont encore à moitié fermés

    Tu ne peux pas tout à fait te concentrer

    Tu reconnais avoir besoin d'un bon café

    Tu attends que la cafetière soit à point

    Ouf !  Une petite gorgée, ça fait du bien…

    Justement ce dont tu avais besoin.

     

    Mais tu sais que tu as besoin d'encore plus....

    Quelque chose à lire peut-être…

    Le journal du matin ? ? ?

    Non... Quelque chose de plus excitant…

    Tu le sais dans le fond, ce que ça te prend !

    Alors, tu démarres ton ordinateur.......

    Tu ne peux t'empêcher de sourire....

    Toi aussi, tu es allumé !

    Ensuite ta boîte aux lettres ouvre

    hello.gif (9843 octets)Tu as  du courrier qui t'attend !

     

    OH! Quel sentiment !!....

    Quel plaisir tu éprouves juste à ce moment!

    Tu le regardes défiler avec plaisir!

    Tu le parcours en faisant…

    répondre, supprimer ou transférer

    Et tu arrives sur celui que tu attendais

    Oh! Quelle joie! Il est là!

     

    Tu envoies des bisous, des baisers et des fichiers

    Et tu réalises que finalement...

    la journée a bien commencé !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :