• Accueil

                                            Rabac en Croatie

     

    Accueil

     

    Bonjour chers amis et amies,

    dans quelques heures je serais à cet endroit...

    Je pars en vacances pour une quinzaine de jours.

    Mes articles sont programmés durant mon absence.

    Bons baisers 

     

     

  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

     

    C'est Théophraste qui semble avoir, le premier, mentionné l'emploi du polypode.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun


    A la suite Discoride et Galien, décrivent la plante de façon qu'aucune confusion ne soit plus possible, ont énuméré ses propriétés médicinales et cité ses indications, ni les unes ni les autres n'ont varié depuis 2 000 ans.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun


    Le polypode est cholagogue, laxatif doux, vermifuge, et son goût de réglisse fait de lui un des remèdes que les enfants acceptent volontiers.
    Cette jolie fougère est l'une des rares espèces en Europe d'un genre qui en compte dans le monde plusieurs centaines. Ses touffes vigoureuses recouvrent les rochers, s'accrochent aux troncs crevassés des chênes, et, jusqu'au coeurs des villes,habillent les faîtes des vieux murs.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun


    Pas plus que les autres fougères, la plante ne possède de fleur, donc pas de pollen ou de graine : elle se reproduit grâce aux spores contenues dans les sores, petits réservoirs arrondis que l'on peut voir en retournant les feuilles où ils s'accumulent en bandes parallèles. Jaunes, puis virant au brun, une fois mûrs, ils laissent échapper leur poussière vivante.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

     

    HABITAT


    - Europe, bois, troncs, vieux murs, jusqu'à 2 000 mètres.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,10 à 0,50 mètres. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun


    - Frondes d'abord enroulées en crosse, un peu coriaces, allongées et triangulaires à pétiole articulé sur le rhizome, 1 fois divisée presque jusqu'à la nervure centrale, 20 à 40 segments lancéolés, dentés ou non, face intérieure à sores lenticulaires en 2 rangées de part et d'autre de la nervure, jaunes puis bruns

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun


    - Sporanges pédicelles

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun


    - Spores jaunâtre, dispersion au printemps

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun


    - Rhizome horizontal épais, charnu, traçant, recouvert d'écailles rousses, verdâtre à la coupe

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun


    - Odeur désagréable


    - Saveur rappelant la réglisse

     

    PARTIES UTILISEES

     

    - Rhizome séché (mars-avril) et (septembre-octobre)

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

     

    CONSTITUANTS


    - Essence, lipides, tanin, résine, mucilage, sels minéraux

     

    PROPRIETES


    - Cholagogue, expectorant, laxatif, vermifuge

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Polypode commun

    Yahoo!

    votre commentaire
  • C'est aujourd'hui le 25 Mai : Fête de l'Ascension

     

    Mon cher Théophile, dans mon premier livre j’ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné depuis le commencement, jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel après avoir, dans l’Esprit Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu’il avait choisis.

     

    C'est aujourd'hui le 25 Mai : Fête de l'Ascension


    C’est à eux qu’il s’était montré vivant après sa Passion : il leur en avait donné bien des preuves, puisque, pendant quarante jours, il leur était apparu, et leur avait parlé du royaume de Dieu. Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, il leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre ce que le Père avait promis.

     

    C'est aujourd'hui le 25 Mai : Fête de l'Ascension


    Il leur disait : C’est la promesse que vous avez entendue de ma bouche. Jean a baptisé avec de l’eau ; mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici quelques jours. »
    Réunis autour de lui, les Apôtres lui demandaient : « Seigneur, est-ce maintenant que tu vas rétablir la royauté en Israël ? »
    Jésus lui répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les délais et les dates que le Père a fixés dans sa liberté souveraine. Mais vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »
    Après ces paroles, ils le virent s’élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée.

     

    C'est aujourd'hui le 25 Mai : Fête de l'Ascension


    Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que deux hommes en vêtements blancs se tenaient devant eux et disaient : « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. »

     

    C'est aujourd'hui le 25 Mai : Fête de l'Ascension

     

    C'est aujourd'hui le 25 Mai : Fête de l'Ascension

    Yahoo!

    votre commentaire
  • " Apparition " poème de Victor Hugo

     

    Apparition

     

    Je vis un ange blanc qui passait sur ma tête ;
    Son vol éblouissant apaisait la tempête,
    Et faisait taire au loin la mer pleine de bruit.
    - Qu'est-ce que tu viens faire, ange, dans cette nuit ?
    Lui dis-je. - Il répondit : - je viens prendre ton âme. -
    Et j'eus peur, car je vis que c'était une femme ;
    Et je lui dis, tremblant et lui tendant les bras :
    - Que me restera-t-il ? car tu t'envoleras. -
    Il ne répondit pas ; le ciel que l'ombre assiège
    S'éteignait... - Si tu prends mon âme, m'écriai-je,
    Où l'emporteras-tu ? montre-moi dans quel lieu.
    Il se taisait toujours. - Ô passant du ciel bleu,
    Es-tu la mort ? lui dis-je, ou bien es-tu la vie ? -
    Et la nuit augmentait sur mon âme ravie,
    Et l'ange devint noir, et dit : - Je suis l'amour.
    Mais son front sombre était plus charmant que le jour,
    Et je voyais, dans l'ombre où brillaient ses prunelles,
    Les astres à travers les plumes de ses ailes.

     

    Victor Hugo

     

    " Apparition " poème de Victor Hugo

     

     

    " Apparition " poème de Victor Hugo

    Yahoo!

    5 commentaires
  • Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

     

    Sorte de bastion hérissé de falaises qui abrite dans ses "fjords" les ports du Palais et de Sauzon, Belle-Île-en-Mer,avec ses 85 kilomètres carrés de superficie, est la plus grande des îles du Morbihan.

     

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer


    Il n'est rien de plus agréable que de parcourir à pied la suite des promontoires et des criques profondes qui partent de Port-Goulphar pour se terminer à la grotte de l'Apothicairerie et à la pointe des Poulains.

     

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer


    La vue de la côte voisine, les aiguilles de Port Coton, le petit port de Sauzon, l'abri des sardiniers y est admirable.

     

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer


    Dans les petites vallées qui se creusent, la végétation est quasiment méridionale : grâce au Gulf Stream, lauriers, figuiers, mimosas et camélias poussent ici en pleine terre.

     

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer


    Le tour de l'île étant terminé, il ne reste plus qu'à reprendre le bateau pour rejoindre Quiberon.

     

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

     

    Le charme discret de Belle-Île--en-Mer

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Peinture de :

     

    Hardy Heywood (1842-1933), est un peintre et graveur anglais.

     

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood


    Hardy Heywood débute avec des scènes animalières, puis part pour Paris et étudie avec Bataille et Pils aux Beaux-Arts.

     

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood


    De retour en Angleterre en 1868, il devient portraitiste et peintre animalier, il peint également des scènes de chasses et de genre.

     

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

     

    Heywood collabore au London Illustrated News et à la revue Graphic.

     

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood


    En 1870, il se fixe à St-John's Wood et devient membre de la Société Royale des Peintres et Graveurs.

     

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

    Peinture de : Hardy Heywood

     

    Peinture de : Hardy Heywood

    Yahoo!

    10 commentaires
  •  

     

     

    Bonjour chers amis, voici une plage de Rabac..

    Bons baisers

     

     

    Yahoo!

    5 commentaires
  • Tiramisu aux framboises

     

    Ingrédients pour 4 personnes

     

    3 oeufs
    200 g de mascarpone
    90 g de sucre en poudre
    16 spéculoos
    400 g de framboises fraîches ou surgelées
    50 g de pistaches non salées

     

    Tiramisu aux framboises

     

    Préparation


    Réservez quelques framboises pour la décoration. Ecrasez le reste à la fourchette avec 30 g de sucre. Cassez les oeufs en séparant les blancs et les jaunes.

    Dans un saladier fouettez les jaunes d'oeufs avec 50 g de sucre, jusqu'à ce qu'ils deviennent mousseux. Ajoutez le mascarpone et remuez énergiquement, il ne doit pas y avoir de grumeaux.

    Battez les blancs en neige avec une pincée de sel, quand ils sont presque fermes ajoutez 10 g de sucre et battez encore pour les raffermir. Incorporez délicatement les blancs au mélange jaunes-mascarpone avec une maryse ou une cuillère en bois.

    Concassez grossièrement les pistaches au couteau sur une planche. Réservez dans un récipient.


    Pour finir


    Prenez 4 verrines (20 cl) dans chacune émiettez 2 Spéculoos, ajoutez une couche de framboises écrasées et recouvrez d'une couche de mascarpone. Recommencez l'opération : spéculoos, framboises, mascarpone. Décorez avec des framboises entières et des pistaches. Placez au frais pour au moins deux heures.

     

    Tiramisu aux framboises

     

    Tiramisu aux framboises

    Yahoo!

    4 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

     

    La feuille du grand plantain ressemble-t-elle vraiment à l'empreinte que laisse la plante du pied ? Le nom des plantains en tout cas vient de là.
    Les trois espèces représentées ci-dessous font partie du groupe des plantains communs, qui sont doués des mêmes propriétés.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains


    Les anciens, déjà, les considéraient comme précieuses, très actives tant en usage externe qu'interne. On connaît depuis longtemps l'effet reposant sur les yeux fatigués d'un collyre aux feuilles de plantain, mais s'il est traditionnel, dans les campagnes, pour calmer le mal de dents, de se bourrer le tuyau de l'oreille de racine de plantain râpé, l'efficacité du remède n'est pas garanti.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains


    On peut récolter leurs feuilles 10 mois par an, les ajouter fraîche aux salades et aux potages, ou les sécher pour l'utilisation médicinale.
    Quant aux graines du grand plantain, qui doivent être récoltées bien mûres et par temps sec, elles font le délice des oiseaux en cage.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    HABITAT


    - Europe, bord des chemins, terrains secs, jusqu'à 2 000 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,10 à 0,60 mètres. Trois espèces vivaces

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains


    - Hampes florales dépassant les feuilles

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains


    - Feuilles nervurées à la base

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains


    - Fleurs en épi (avril-novembre)

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains


    - Odeur nulle


    - Grand plantain : feuilles épaisses, ovales, pétioles longs, en rosette, corolle grisâtre, rougeâtre

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains


    - Plantain lancéolé : feuilles lancéolées, pétiole grêle, corolle blanchâtre

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains


    - Plantain moyen : feuilles ovales, pétioles courts en rosette, corolle blanche

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

     

    PARTIES UTILISEES


    - Suc frais, plante entière, feuilles ( printemps à la floraison), racine (toute l'année), graines mûres par temps sec

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

     

    CONSTITUANTS


    - Mucilage, glucides, tanin, sels minéraux, soufre

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    PROPRIETES


    - Adoucissant, astringent, cicatrisant, dépuratif, diurétique, expectorant, résolutif

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Plantains

    Yahoo!

    5 commentaires
  • L'hortillonnage d'Amiens

    L'hortillonnage d'Amiens

     

    À l'est de la ville d'Amiens, sur la rive droite de la Somme, les Hortillonnages sont un lieu très particulier, un espace vert de 300 hectares à la sortie de la ville, composé de marais et de canots autour d’îlots habités. Existant depuis le début de notre ère, ces petits jardins flottants s'étendaient jadis sur plus de 10 000 hectares.

     

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

     

    Les cultivateurs y faisait pousser toute sortes de légumes et se déplaçaient d'îlots en îlots à bord de petits bateaux à fond plat, appelés "barques à cornet".

     

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

     

    Au début du XXe siècle, les maraîchers vivant de la culture des légumes sur ces jardins flottant étaient encore nombreux, presque 1 millier et vendaient leurs produits au fil de l'eau. Mais l'activité s'est nettement réduite sur les 60 dernières années et désormais, seule une dizaine de personnes s'affairent encore dans les hortillonnages, le « marché sur l'eau » n'a plus lieu qu'une fois par an, pour se remémorer ce métier récemment disparu.

     

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

     

    Les anciens carrés de culture sont aujourd'hui tapissés de fleurs aux multiples couleurs.Il est désormais possible de visiter ces anciens jardins flottants, qui ont donné à Amiens son surnom de Venise du Nord, en empruntant l'une des embarcations traditionnelles, en kayak ou tout simplement en se promenant sur les berges et les pontons qui garnissant ce petit havre de paix et de tranquillité, aux portes de la ville.

     

    Les hortillonnages d'Amiens 

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

    Les hortillonnages d'Amiens

     

    Les hortillonnages d'Amiens

     

     

    Yahoo!

    8 commentaires
  • " Mois de Mai " poème de François Coppée

     

    Mois de Mai

    Depuis un mois, chère exilée,
    Loin de mes yeux tu t'en allas,
    Et j'ai vu fleurir les lilas
    Avec ma peine inconsolée.

    " Mois de Mai " poème de François Coppée

    Seul, je fuis ce ciel clair et beau
    Dont l'ardente effluve me trouble,
    Car l'horreur de l'exil se double
    De la splendeur du renouveau.

    " Mois de Mai " poème de François Coppée

    En vain j'entends contre les vitres,
    Dans la chambre où je m'enfermai,
    Les premiers insectes de Mai
    Heurter leurs maladroits élytres ;

    " Mois de Mai " poème de François Coppée

    En vain le soleil a souri ;
    Au printemps je ferme ma porte
    Et veux seulement qu'on m'apporte
    Un rameau de lilas fleuri ;

    " Mois de Mai " poème de François Coppée

    Car l'amour dont mon âme est pleine
    Retrouve, parmi ses douleurs,
    Ton regard dans ces chères fleurs
    Et dans leur parfum ton haleine.

     

    François Coppée.

     

    " Mois de Mai " poème de François Coppée

     

    " Mois de Mai " poème de François Coppée

    Yahoo!

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique