• Accueil

     

     

    Accueil

     

     

  •  

    À la fin du règne de Louis XIV, le 19 novembre 1703, un mystérieux prisonnier meurt à la Bastille (Paris). Il est enterré quelques jours plus tard sous le nom de Marchiali dans le cimetière Saint-Paul.

     

     

    Cet homme d'une cinquantaine d'années aurait vécu en prison pendant deux ou trois décennies, d'abord à Pignerol, une forteresse alpine située entre Briançon et Turin, jusqu'en 1681.

     

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

     

    Là-dessus, il aurait été transféré au fort d'Exiles, dans le Piémont, jusqu'en 1687,

     

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

     

    puis à Sainte-Marguerite de Lérins jusqu'en 1698,

     

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

     

    enfin à la Bastille... toujours sous la surveillance du même geôlier, Bénigne Dauvergne, dit Monsieur de Saint-Mars, ancien mousquetaire

     

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

     

    Huit ans après sa mort, la princesse Palatine, belle-soeur du roi de France, le fait sortir de l'anonymat en le présentant dans sa correspondance comme un milord anglais qui aurait comploté contre la France..

     

    19 novembre 1703 : Mort de l'Homme au Masque de Fer à la Bastille

    Yahoo!

    6 commentaires
  • Recette de cuisine : Gâteau à la noix de coco rapée

     

    Ingrédients :

    1 boîte de 397 g de lait concentré sucré 
    1  sachet de 125 g de noix de coco râpée
    3 oeufs
    du caramel (pour du fait maison : 4 cuillères à soupe de sucre en poudre)

     

    Préparation

     

    Avant de démarrer : allumer le four à 180° et mettre de l’eau à chauffer dans une bouilloire (c’est pour le bain marie).

    Verser dans un saladier le lait concentré, la noix de coco et les oeufs entiers.
    Fouetter le tout pour bien mélanger soit au fouet à main, soit à l’aide de batteurs électriques.

    Recette de cuisine : Gâteau à la noix de coco rapée

     

    Pour le caramel maison : verser le sucre en poudre dans une poêle anti-adhésive, à feu doux et laisser fondre. En 3 ou 4 minutes, le sucre s’est transformé : pas besoin de mélanger, ni de rajouter d’eau.
    Il reste à le verser dans le moule en étant super vigilant si vous avez à vos côtés des enfants ou des personnes tête en l’air…

     

    Recette de cuisine : Gâteau à la noix de coco rapée

     

    Dernière étape : déposer le moule avec le caramel dans un moule plus grand.
    Verser la préparation du flan coco.
    Ajouter l’eau pour le bain marie.
    Enfourner pour 40 minutes.

     

    Recette de cuisine : Gâteau à la noix de coco rapée

     

    Une fois que c’est bien refroidit, passer la lame d’un couteau sur toute la bordure du moule pour faciliter le démoulage.
    Le caramel doit bien napper toute la surface, la consistance est parfaite, bon appétit…

     

    Recette de cuisine : Gâteau à la noix de coco rapée

     

    Recette de cuisine : Gâteau à la noix de coco rapée

    Yahoo!

    17 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise


    Cicatrisant de l'épiderme, ce bel orpin, vanté sous le nom de "reprise" par Olivier de Serres, pousse si volontiers parmi les ceps qu'il fut aussi appelé joubarbe des vignes.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise


    C'est une plante grasse, aux feuilles charnues gorgées d'un suc limpide et insipide. Tout l'été, la plante montre ses petites fleurs aux couleurs différentes selon les variétés : nous avons représenté ici le "Purpureum" aux fleurs purpurines.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise


    Le grand orpin s'emploie de la même façon que la joubarbe. Ses préparations destinées à l'usage externes rappellent plus des recettes culinaires que des formules phytothérapeutes : on peut piler ses feuilles avec du sel et du vinaigre, les cuire dans du lait ou encore les faire macérer dans l'huile : c'est l'orpin confit des herboristes. Sa racine cuite dans du saindoux se consomme en purée.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise


    Il existe d'autres espèces de sedum, parmi lesquelles il faut connaître le tout petit orpin brûlant, appelé poivre des murailles, car il tapisse les vieux murs d'un épais manteau. Il se reconnaît à ses tiges feuillues, à ses fleurs en étoile jaune vif et à sa saveur brûlante : son suc détruit les cals et les cors.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

      

    HABITAT


    - Europe, surtout boréale et centrale, terrains incultes,

    jusqu'à 1 800 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,30 à 0,60 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise


    - Tige dressée, rigide, glabre, peu rameuse

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise


    - Feuilles opposées, alternes ou verticillées, sessiles, planes, pulpeuses, ovales, mollement dentées

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise


    - Fleurs purpurines dans notre variété, blanchâtre, jaune-vert ou rosées dans d'autres variétés (juin-septembre), réunies en corymbes, 5 sépales courts, 5 pétales, 10 étamines

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise


    - 5 carpelles, petites graines

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise


    - rhizome robuste, court, racines souvent épaisses

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise


    - Odeur nulle


    - Saveur douce (feuille), âcre (racine)

     

    PARTIES UTILISEES


    - Suc frais, toutes les parties de la plante séchée, feuilles fraîches ou conservées dans l'huile, dessiccation difficile

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

     

    CONSTITUANTS


    - Sels minéraux, tanin, mucilage, sucre

     

    PROPRIETES


    - Astringent, détersif, émollient, vulnéraire

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Sedum Reprise

    Yahoo!

    20 commentaires
  • Le château de Blois

     

    Entre le XVe et XVIe siècle, Louis XII , puis François 1er, font de Blois leur résidence favorite.
    Le des "châteaux de la Loire" couvre de son quadrilatère irrégulier un promontoire entre la vallée de la Loire et le ruisseau d'Arrou.

     

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

     

    De 1498 à 1503 s'élève l'aile Louis XII, portée par une galerie à arcades dont le portail est surmonté d'une statue équestre du monarque.

     

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

     

    Moins d'un siècle plus tard, François 1er fait construire une aile couronnée d'une balustrade, centrée par par la tour octogonale du grand escalier aux trois étages de balcons rampants où la cour attendait l'arrivage des grands.

     

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

     

    Au cours des travaux on décide de doubler la construction en appuyant à l'autre face des remparts un grand bâtiment prenant jour au dehors : c'est la façade des Loges.

     

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

     

    L'aile Gaston d’Orléans s’inscrit dans le mouvement du classicisme français alors en plein essor. Elle se compose d’un pavillon central avec deux ailes (prévues) en retour. On y notera un traitement plastique des murs subtil et sobre, une élévation sur trois travées à trois niveaux d’ordres (dorique, ionique et corinthien), la superposition de deux frontons - triangulaire et en plein cintre - accentuant l’effet de verticalité. Sur les frontons sont par ailleurs représentés à gauche Minerve et à droite Mars.
    Un portique concave vient adoucir l'avant-corps central, avec ses colonnes cannelées (dont certaines néanmoins resteront inachevées après l'abandon des travaux).

     

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

    Le château de Blois

     

    La visite est terminée

     

    Le château de Blois

     

    Le château de Blois

    Yahoo!

    20 commentaires
  • "A la Promenade" poème de Paul Verlaine

     

    A la promenade

     

    Le ciel si pâle et les arbres si grêles
    Semblent sourire à nos costumes clairs
    Qui vont flottant légers avec des airs
    De nonchalance et des mouvements d'ailes.

    "A la Promenade" poème de Paul Verlaine

    Et le vent doux ride l'humble bassin,
    Et la lueur du soleil qu'atténue
    L'ombre des bas tilleuls de l'avenue
    Nous parvient bleue et mourante à dessein.

    "A la Promenade" poème de Paul Verlaine

    Trompeurs exquis et coquettes charmantes,
    Coeurs tendres mais affranchis du serment,
    Nous devisons délicieusement,
    Et les amants lutinent les amantes

    "A la Promenade" poème de Paul Verlaine

    De qui la main imperceptible sait
    Parfois donner un souffle qu'on échange
    Contre un baiser sur l'extrême phalange
    Du petit doigt, et comme la chose est
    Immensément excessive et farouche,

    "A la Promenade" poème de Paul Verlaine

    On est puni par un regard très sec,
    Lequel contraste, au demeurant, avec
    La moue assez clémente de la bouche.

    Paul Verlaine

     

    "A la Promenade" poème de Paul Verlaine

     

    "A la Promenade" poème de Paul Verlaine

    Yahoo!

    15 commentaires
  • Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

     


    Le village de Fontaine de Vaucluse a eu le privilège de donner son nom au département créé en 1793 et c’est le site exceptionnel de Vaucluse - « Vallis clausa », qui signifie la Vallée close, au fond de laquelle surgit mystérieusement la Sorgue qui a donné son nom au village (attesté dès le Xe s. dans les textes officiels).

    Un site enchanteur La Fontaine de Vaucluse ne cesse d’intriguer et d’attirer les visiteurs.

    Dès l’antiquité, la fréquentation du site a été très importante ; les récentes découvertes archéologiques attestent un culte majeur des eaux. Au bout d’une profonde gorge verdoyante, au pied d’une formidable falaise sculptée par l’érosion, jaillit la plus belle rivière du département : la Sorgue de Vaucluse, à quelques centaines de mètres du pittoresque village auquel la vallée a donné son nom.

     

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

     

    Avec un écoulement total moyen de 630 millions de m3 par an, cette source est la première d’Europe, et une des plus importantes au niveau mondial, par son volume d’eau écoulé. Elle résulte de l’émergence d’un immense réseau souterrain.

    Les eaux qui jaillissent proviennent de l’infiltration des eaux de pluie et de la fonte des neiges du sud du Mont Ventoux, des Monts de Vaucluse, du plateau d’Albion et de la Montagne de Lure qui représentent un « impluvium » de plus de 1240 km2 et dont l’unique issue est la Fontaine.

    Profondeur du gouffre : 308 m
    Débit moyen : 21 m3/seconde
    Débit maximum : 120 m3/seconde

    Ses eaux vert-émeraude généralement calmes l'été deviennent spectaculaires en période de crue (en automne et au printemps) : 90 m³ par seconde se déversent dans le lit de la Sorgue. En toutes saisons des sources secondaires alimentent la rivière et forment un très beau plan d'eau ombragé par d'immenses platanes

     

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

     

    C’est à Fontaine de Vaucluse, que cette eau limpide voit le jour surgissant du gouffre. La Sorgue présente un débit extraordinaire en période de crue. Les eaux qui bondissent à Fontaine de Vaucluse, proviennent de l’infiltration des eaux de pluie du Plateau d’Albion, de la Montagne de Lure et de la fonte des neiges du sud des Monts de Vaucluse.
    Débit minimum : 4 m3/seconde
    Température : de 11 à 14 °

     

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

    Fontaine de Vaucluse

     

    Fontaine de Vaucluse

    Yahoo!

    18 commentaires
  • Peinture de :

     

    Lesley Harrison a vécu son enfance à Sacramento. Son enfance a été marquée par les animaux et l’art.
    « Je suis née pour aimer les animaux, il sembla être de mon sang. »Elle a une collection d’animaux des chats aux poulets
    Elle a commencé à dessiner des animaux en 2me année .Plusieurs fois, elle se fait réprimander par le directeur car elle n’écoutait pas son enseignant, elle dessinait des chevaux.

     

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

     

    En 1975, elle ramasse un bâton de pastel et ce fut le coup instantané .Elle avait essayé d’autres médiums mais elle n’avait pas ressenti ce déclic. En 1983, elle vend assez de peintures pour quitter son emploi de jour.
    « Chaque fois que je vais dans une galerie afin de montrer mon travail, la première chose que l’on me demande, est quel est mon médium, je disais pastels et ils me disaient qu’ils n’étaient pas intéressés. »

     

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

     

    Alors j’ai dit à une galerie que je travaillais à l’huile et au pastel (ce qui est vrai), ils m’ont dit d’apporter les huiles et non les pastels .j’ai pris deux de chaque et leur ai laissé pour examen. Ils ont adoré les pastels.
    Lesley travaille sur place et aussi avec des photographies de référence. Cette approche lui permet de développer des peintures qui sont fraiches avec un meilleur rendu .Bien que les pastels soient notoirement difficiles à maitriser, Lesley a reçu un certain nombre de distinctions professionnelles et récompense pour son excellente technique.

     

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

     

    Récemment, pour la troisième année consécutive, la Société de Pastel de la côte Ouest a reconnue sa contribution au pastel comme meilleur médium artistique. Elle est également membre de la Société de Pastel de l'Amérique exclusif.

     

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

     

    Lesley peint professionnellement depuis 30 ans. Elle a combiné son amour des animaux avec la peinture pour produire dans sa carrière une série continue de portraits d'animaux remarquables. Une affinité pour les animaux qu'elle peint et une bonne maîtrise de son médium lui permet de capturer l'esprit de chaque animal et de transmettre à chaque spectateur son individualité, de grâce et de force.

     

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

     

    Elle résume son expérience…"Je suis bénie, bénie que les gens veulent acheter ce que j'aime peindre .Parfois, les gens se tiennent devant mes tableaux et pleurent. Quel meilleur cadeau peut recevoir n'importe quel artiste, je suis convaincue que les peintures qui viennent du cœur peuvent toucher le cœur des autres. C'est presque comme si je deviens une source à travers laquelle les animaux peuvent être représentés en tant qu'individu, chacun avec une personnalité distincte. Ce n'est pas grave si l'animal est un chat, un loup ou un cheval; je peins ceux qui évoquent une réaction émotionnelle chez moi dans l'espoir que je peux passer ce message au spectateur ".

     

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

     

    Harrison a commencé à gagner de l'argent pour son art à l'âge de 14 ans. Plus de quatre décennies plus tard, elle trouve encore une grande satisfaction dans sa carrière.
    «C'est un cadeau merveilleux d'être capable de se lever chaque matin et d'être vraiment excitée d'aller travailler», dit Harrison.

     

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

    Peinture de :Lesley Havrison

     

    Peinture de :Lesley Havrison

    Yahoo!

    18 commentaires
  •   

    Né le 15 juin 1881 à Glos-la-Ferrière dans le département de l’Orne, bricoleur de génie , dessinateur hors pair, c’est avec un simple certificat d’études en poche, qu’en 1905 Paul Cornu entre de plain-pied dans la légende de l’aviation

     

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.

     

    Coquainvilliers, près de Lisieux. Un drôle d’appareil est posé sur le sol. Equipé de deux roues de bicyclettes posées horizontalement au-dessus du conducteur, l’engin est complété par des hélices. On pense instinctivement à un gros insecte. Nous sommes un 13 novembre 1907 et pour la première fois dans l’histoire de l’aviation, un hélicoptère va effectuer son premier vol libre.

     

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.


    L’engin est muni d’une selle, de quatre roues de vélo et de deux hélices sustentatrices de six mètres de diamètre en guise de rotor. Son moteur est un Antoinette de 24 ch. C’est une immense courroie de 22 mètres qui actionne les deux hélices. À chaque extrêmité de l’appareil, un plan inclinable reçoit l’air refoulé par l’hélice et assure la propulsion horizontale. Le poids de l’appareil atteint, avec le pilote, 330 kg.
    Le vol dure quelques secondes et l’appareil s’élève à une hauteur de 1,50 mètre. Une vraie performance pour l’époque.

     

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.


    Paul Cornu est également l'inventeur d'autres engins.

     

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.


    Paul Cornu décède sous les bombardements en juin 1944

     

    13 Novembre 1907 : Premier vol d'un hélicoptère.

    Yahoo!

    12 commentaires
  • Jour férié : 11 novembre

     

    Une journée pour se souvenir. Le 11 novembre est chaque année un jour férié et ce, depuis la loi du 24 octobre 1922, car il marque la fin de la Première Guerre mondiale, après quatre ans de conflit, entre 1914 et 1918. Morts, mutilés, invalides, plus de 18 millions de personnes, militaires comme civils, ont été victimes de celle que l'on appelle la "Grande Guerre".

     

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

     

    L'Armistice, qui marque la fin des combats, a été signée entre les Alliés (France, Royaume-Uni, Russie et États-Unis) le 11 novembre 1918 à 5h15 dans le wagon-restaurant du maréchal Foch, à Rethondes (Oise), en forêt de Compiègne. Wagon qu'il est toujours possible de visiter.

     

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

     

    C'est à 11 heures que les cloches ont résonné dans toute la France pour annoncer la fin de la guerre.

     

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

     

    Cette rencontre du 11 novembre 1918 entérine la victoire des Alliés et la défaite totale de l'Allemagne. La fin de la Première Guerre mondiale sera officiellement marquée par la signature du traité de paix de Versailles, le 28 juin 1919.

     

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

     

    Le 28 janvier 1921, le soldat est inhumé sous l'Arc de Triomphe dans une tombe. Le 11 novembre 1923, André Maginot, alors ministre de la Guerre, allume une flamme pour la première fois. Et chaque année, des défilés et des commémorations sont organisés partout en France, notamment à Paris où le président de la République se recueille sur la tombe du Soldat inconnu.

     

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

    Jour férié : 11 novembre

     

    Jour férié : 11 novembre

    Yahoo!

    15 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

     

    La scrofulaire noueuse est de la même famille que la gratiole et la belle digitale pourprée. Comme ces dernières, elle contient des substances qui agissent sur le coeur, il convient donc de ne pas trop forcer la dose.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse


    La plante n'incita d'ailleurs guère aux excès, car lorsqu'on la froisse entre les doigts, elle répand une odeur écoeurante, en excès, elle fait vomir et déclenche une forte diarrhée.
    La scrofulaire noueuse était autrefois réputée pour soigner les tumeurs ganglionnaires chroniques qui accompagnent la maladie tuberculeuse. Au XIXé siècle, après la découverte de l'action hypoglycémiante de sa racine, la plante a été rangée parmi les remèdes antidiabétiques.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse


    Au nombre des scrofulaires médicinales anciennes connues, notre flore compte aussi la scrofulaire aquatique. C'est une plante vivace, très verte et robuste, mais sa tige est creuse at ailée aux angles, les bords de ses feuilles sont crénelés, sa racine n'est pas noueuse.
    Elle s'applique aux mêmes maux, les soulage tout autant et exige dans son emploi la même modération que sa parente.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

     

    HABITAT


    - Europe, sauf région méditerranéenne, forêts humides, jusqu'à 1 800 mètres.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,60 à 1,50 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse


    - Tige raide, quadrangulaire, pleine

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse


    - Feuilles simples, opposées,ovales, pointues, en coeur ou tronquées à la base, glabres, dentées en scie

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse


    - Fleurs brun verdâtre (juin-septembre), petites, en panicules, terminales lâches, 5 sépales ovales à bord parcheminé, corolle à 2 lèvres, la supérieure dressée en 2 lobes, l'inférieure plus courte, 4 étamines et 1 staminode soudés à la corolle

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse


    - Capsule ovoïde, pointue, bivalve, petites graines

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse


    - Rhizome gros, noueux, brun-gris

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse


    - Odeur très désagréable


    - Saveur amère, nauséeuse

     

    PARTIES UTILISEES


    - Rhizome, sommités fleuries séchées, feuilles fraîches

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

     

    CONSTITUANTS


    - Saponines, glucosides, dérivés anthracéniques, acides palmitique

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

     

    PROPRIETES


    - Cholérétique, cicatrisante, dépurative, diurétique, hypoglycémiante, vulnéraire

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages: Scrofulaire noueuse

    Yahoo!

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique