• " Quand la mer se déchaîne " poème de Jean-Claude Brinette

    " Quand la mer se déchaîne "  pome de Jean-Claude Brinette

     

    Quand la Mer se déchaîne !
     


    Que la mer est belle avec ses blancs moutons !
    Mais soudain, elle se change en mégère impromptue :

    Fantastique et sublime, semblable à mille démons
    Qui fondent sur les maisons et font trembler les nues !

    Dans un ciel assombrit, déchiré par l'éclair,
    Le vent et le tonnerre font plier les grands arbres,
    Ballottant les oiseaux qui cherchent un repaire.
    Neptune et Jupiter, ont réuni leurs armes !

    L'homme seul, au milieu des éléments déchaînés
    Doit lutter pour sa vie et sauver son bateau,
    Face aux furies infernales si déterminées,
    Qui veulent à tout prix : l'emmener au fond des eaux...

    Pauvres marins luttant contre : vague et orages,
    Il vous reste " un ami - un guide sur la terre "
    Debout sur les rochers, tout au bord du rivage,
    Un ange solitaire scintille dans les ténèbres.

    Seul, Stoïque, le gardien de phare - coupé du monde,
    Assume et reste là... pour que les autres vivent !
    Harcelé de milliers de lames qui l'inondent,
    L'encerclent, l'agrippent et meurent en vaines offensives !

    Là où finit la terre, la mer a son royaume !
    Belliqueuse : elle monte jusqu'au toit des maisons
    Elle envahit les quais, et roule sur les chaumes,
    Bousculant sur la digue les curieux de saison.

    Le port avec ses rues sont recouverts d'écume,
    Comme en pleine montagne, on marche dans la neige !
    La mer est mécontente et montre sa rancune,
    Mais les vieux loups de mer, connaissent bien son manège !

    Déesse irascible, elle veut des sacrifices...
    En sortant de son lit, comme une amante cruelle,
    Elle emporte avec elle les meilleurs de nos fils !
    Mais qui oserait dire : que la mer n'est pas belle ?...

     

    Jean-Claude Brinette

     

    " Quand la mer se déchaîne "  pome de Jean-Claude Brinette

    « Patrimoine mondial de l'Unesco : Centre historique de Prague - 2ème partie.Le grand Almanach de la France : L'OURS DES PYRENEES »
    Yahoo!

  • Commentaires

    24
    Dimanche 1er Février 2015 à 11:55

    la mer comme nous a ses colères mais à la différence c'est que nous sommes plus protégés sur terre que sur les eaux

    23
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 22:20

    bonsoir ma belle , merci pour ces jolies images ,ne pas trop contrarier la mer car elle se venge ,encore une journée trisounette etde la grosse pluie sur le coup de 20 h ,bonne soirée et douce nuit ,bisous

    22
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 20:28

    Bonsoir Mamie Lucette. J'étais préocupé en voyant que tu n'est pas passé. Je me disais que tu pouvais être malade. C'est sans doute que mon blog n'est pas

    facile à ouvrir. Si je vois que demain cela continue je prendre le Tél. Bonne soirée j'espère. Je t'embrasse fort. ta naniclown

                                                                          

    C'est un peu ma prière

     

    21
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 20:01

    Coucou MamieLucette
    Merci vraiment pour ce très beau poème !
    Je me rappellerai toujours ce jour où pour la 1ère fois, j'ai vu la mer.... surtout lorsque les gendarmes sont venus nous prévenir de quitter la crique où nous avions tous montés nos tentes (en famille) très rapidement, car prévision de tempête... Nous avons enfourné toutes nos affaires en vrac dans la voiture de mon père et dans la petite remorque... Une fois en haut de la falaise, pendant que mes parents et les autres membres de ma famille remettaient de l'ordre dans leur  barda... J'ai regardé la mer qui commençait à se déchaîner.... C'ETAIT GRANDIOSE ! à couper le souffle !
    Il est certain que si nous étions restés, nous aurions été sous les éléments en furie....
    Et CA VA TRES TRES VITE ! le temps de mettre tout en vrac et de remonter la route.... Le vent, déjà fort auparavant, soufflait avec rage....

    Mes parents ont eu bcp de mal à m'arracher à ce merveilleux spectacle !

    Bisous MamieLucette....

    20
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 19:29

    Bonsoir mamie Lucette,

    Quoi de pire que lorsque la nature se déchaine et fait craindre le déluge. La mer si calme et si prisée des plaisanciers peut se transformer en certaines occasions en un véritable enfer. Ce poème donne matière à réflexion sur les changements climatiques de notre monde. Qui sait de quoi sera fait demain. Je te souhaite une bonne soirée mamie Lucette sous le ciel de la divine providence.

    Gilbert.

    19
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 18:58

    j'aime beaucoup les mimosas et encore plus depuis que mon chéri m'en a offerts lorsqu'il me faisait la cour....pour info mon frère est sorti de cardio pour la néphro...bonne soirée

    18
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 18:48

    nous sommes coupables, nous le s pays riches qui refusons de partager après leur avoir pris toutes les ressources qu'ils produisent, 

    blele soirée,Lucette

    17
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 18:32

    1 - Si la mer se déchaîne,
    Si le vent souffle fort,
    Si la barque t'entraîne
    N'aie pas peur de la mort. (bis)

    Il n'a pas dit que tu coulerais
    Il n'a pas dit que tu sombrerais
    Il a dit : "Allons de l'autre bord",
    Allons de l'autre bord.


    2 - Si ton cœur est en peine,
    Si ton corps est souffrant
    Crois en Jésus il t'aime,
    Il te donne sa paix. (bis)

    3 - Si un jour sur ta route,
    Tu rencontres le mal,
    Ne sois pas dans le doute,
    Dieu aime ses enfants. (bis) 

    Si tu veux écouter le chant : https://www.youtube.com/watch?v=RSB38MuH0pw

    Bonne soirée chère Lucette et gros bisous à toi

     

     

    16
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 17:44

    Bonsoir Lucette un poeme de circonstance ça souffle aujourd'hui au bord de la mer ... belle création  bonne soirée  bises 

    15
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 15:08

    La mer fera encore couler beaucoup d'encre et c'est normal, merci pour ce beau poème

    bonne fin de journée

    bisous

    marie

    14
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 12:48

    bonjour lucette!!tres jolie crea!!!chez moi,parfois c'est le rhone qui se dechaine!

    bon mercredi et gros bisous

    13
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 12:46

    bonjour mamie lucette,  magnifique billet et j'adore regarder la mer quand elle est déchainée comme quand elle est calme...passe une agréable journée...de gros bisous, annie

    12
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 11:53

    Bonjour Lucette

    cela doit vraiment être impressionnant quand la mer se déchaine...belle journée

    11
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 11:46
    francinea

    bonjour, un très joli poème sur la mer qui peut être redoutable quand elle n'est pas d'huile; je te souhaite une bonne journée bisous 

     

    10
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 10:49

    Il ne faut pas oublier que presque 71% de notre planète est recouverte par les océans.

    9
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 09:47

    Bonjour Lucette,

    J'ai toujours rêvé de prendre en photos une mer déchaînée, ça doit être si beau ! Passe une bonne journée, bises, Véronique

    8
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 09:46

    hello Lucette..

    merçi a toi de me faire decouvrir ce beau poeme et cet auteur..

     la mer est belle quand elle se dechaine mais souvent bien dangereuse...

    passe une belle journee bisous  "V".

    55852494

    7
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 09:33

    Bonjour Lucette

    Oui la mer peut-être agréable et méchante à la fois quand elle se fache, malmenant bateau et équipage , il faut faire attention à ses coups de colère qui peuvent être terrible !

    Je vous souhaite une bonne journée Lucette et j'espère que tout va bien pour vous deux

    Gros bisous Hélène

    6
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 09:19

    bonjour lucette

     j aime la mer déchainée ou calme , je fais masse avec elle et pourtant parfois elle est si cruelle envers les siens , nous en sommes a 1 heure environ d ici pour aller a saint malo

     ce matin c est un temps mitigé que nous avons et il ne faut pas s attendre hélas a voir le soleil  de la journée j epense

     je te souhaites un tres bon mercredi et je t embrasse

    5
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 09:09

    Bonjour ma mie Lucette

    Calme ou en Colère la mer est toujours belle mais traite lorsque sa colère se réveille. un très jolie poème l'accompagne que je ne connaissais pas

    douce journée et gros bisous

    Marlène

    4
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 09:01

    Bonjour

    C'est vrai qu'elle offre une fascination qui nous dépasse...

    Amitiés

    Jean

    3
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 08:56

    Même dans ses colères elle reste belle et attirante, on comprend aisément que l'homme de la mer en fasse son amante

    amicalement

    Claude

    2
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 06:42

    Bonjour Lucette

    ouaaaah j'aime beaucoup le texte et ta créa est superbe! bravo pour ton choix

    J'arrête mon deuxième blog le 1° février , il me demande trop de temps et je n'ai presque personne dessus

    j'ai ouvert une nouvelle rubrique  dans mon blog " cluster"

    Je propose à tous , toutes d'y participer .

    Ce n'est pas un défi , c'est simplement pour le plaisir de faire des créas

    Ce serait sympa si plusieurs y participent

    bonne journée

    Bisous

    1
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 05:21

    Très imagé en métaphores ce poème

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :