• 15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

    15 Juillet 189

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

     

    Je m'appelle Louise de Bettignies. Je suis née Le 15 avril 1880 à Saint-Amand-les-Eaux. Mon père s'appelle Henri de Bettignies et ma mère, Julienne Mabille de Poncheville. Je suis née dans une grande famille catholique : j'ai sept frères et sœurs !

     

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies


    Mes voyages.
    Au départ, je suis destinée à rentrer dans les ordres, mais je ne veux pas de cette vie-là. Je décide de faire des études et de voyager. J'ai la chance d'entrer à l'université d'Oxford, une des facultés anglaises les plus prestigieuses ! Là-bas, j'apprends à parler couramment l'anglais. Mais mon désir de voyage ne s'arrête pas là. Je prends ensuite le chemin de l'Italie, avant de devenir préceptrice dans des grandes familles d'Europe centrale. Quand je reviens en France, je suis polyglotte.

     

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies


    Mon entrée dans l'espionnage
    En 1914, la guerre éclate. À ce moment-là, je me trouve à Lille. Durant les premiers mois de la guerre, je viens en aide aux soldats français pendant les combats. Je leur amène de l'eau et de la nourriture, malgré le danger. Mon courage est vite remarqué par les services de renseignements des Alliés. Un jour, je suis abordée par un agent des renseignements. Il me dit que je serais très utile pour eux car je parle plusieurs langues. J'accepte alors de travailler pour l'Angleterre. Je suis chargée de leur donner des informations sur les positions de l'armée adverse et sur tout ce qui pourra être utile pour gagner face à l'Allemagne. C'est comme ça que je deviens espionne. Pour ne pas me faire repérer, je change de nom : je deviens Alice Dubois. À l'époque, il est très rare qu'une femme participe ainsi à la guerre. Le rôle d'espion est habituellement réservé aux hommes.

     

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

     

    Le réseau Ramble
    Ma première mission est de former un réseau de renseignements. En 1915, je recrute 64 personnes, hommes et femmes, qui sont chargées de me transmettre des informations que je donnerai ensuite aux Anglais. C'est la naissance du réseau Ramble. Très vite, le réseau devient très efficace. À tel point que je suis redoutée par mes adversaires et admirée par la France et l'Angleterre. Mais le métier d'espionne est très dangereux. Je suis arrêtée en 1915.

     

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

     

    Le 16 mars 1916, je suis condamnée à mort. Mais cette peine est transformée en peine de prison à vie. Après mon arrestation, le réseau d'espionnage continuera de fonctionner jusqu'à la fin de la guerre. Je suis enfermée en Allemagne. Les conditions de vie sont très dures. Je ne suis pas en bonne santé.

     

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

     

    Je meurs en septembre 1918, quelques semaines avant l'armistice.

     

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

     

    Aujourd'hui, même si mon rôle est souvent oublié, je suis reconnue comme une héroïne de la Première Guerre mondiale

     

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

     

    15 Juillet 1880 : naissance de Louise de Bettignies

    « fête du 14 juilletPeinture de : Mort Künstler »
    Yahoo!

  • Commentaires

    10
    Dimanche 15 Juillet à 17:53

    j'aime ta nouvelle bannière...selon les cris que j'entends je pense que les bleus ont gagné...bise du soir

    9
    Dimanche 15 Juillet à 16:02

    Coucou ma chère Lucette,

    ce n'est pas mon endormissement qui me pose problème mais des réveils au bout de 6h de sommeil (alors qu'avec les médicaments il m'en faudrait 9h aujourd'hui) et je n'arrive plus à me rendormir ensuite, à cause du bruit extérieur, depuis qu'il ont terminés rocades et autoroutes(même le dimanche) il faudrait isoler, mais c'est compliqué changer fenêtre,faire qq chose au niveau de la cheminée (boucher dedans et dehors, c'est un four à pain) frown

    Oh je te remercie pour cet article qui m'a permis de connaître cette   héroïne de la guerre 14-18. Elle fut merveilleuse, quelle classe.

    Elle était extraordinaire mais on n'a pas assez du parler d'elle. Merci pour ce partage très édifiant.

    Belle journée, bon match "allez les bleus" mais moi je ne regarde pas je n'aime pas le foot et surtout les commentateurs, ils me stressent. mais Georges me racontera. Moi j'irai nettoyer la piscine.

    Je t'embrasse en toute amitié.

    8
    Dimanche 15 Juillet à 12:38
    Bonjour Lucette,
    Oh mais je ne

    connaissais pas du
    tout cette femme. Une grande dame à la
    fin bien triste. On a envie de lui dire merci et d'en savoir plus ... Bon dimanche, grosses bises Véronique
    7
    Dimanche 15 Juillet à 10:53

    Bonjour Mamie Lucette, Très chaud également ici ! Je viens d'aller au bout du jardin,il fait 28°, je viens de fermer le volet de la salle à manger,pour préserver la fraicheur...

    Bon dimanche, gros bisous !

    6
    Dimanche 15 Juillet à 10:42

    Dommage elle n'aura pas vu l'armistice !

    Bonne journée Lucette

    5
    Dimanche 15 Juillet à 10:01

    Une grande et belle dame au destin impressionnant Mamie Lucette.

    Je suis surbookée ma chère amie, le diagnostic pour Alain est lymphome folliculaire stade 3, pas vraiment réconfortant mais pour le traitement, il va falloir qu'il passe d'autres examens au mois d'Octobre .... Il se fait que la belle-maman de mon Arnaud a la même maladie et il y a des solutions .... jamais de guérison mais des contrôles très réguliers pour suivre l'évolution ....

     

    Bonne journée ma chère amie,

    Merci pour ton empathie Lucette , 

    Bisous de Christiane

    4
    Dimanche 15 Juillet à 07:52

    Un très beau portrait d'un personnage historique dont on parle bien trop peu

    Amicalement

    Claude

    3
    timilo
    Dimanche 15 Juillet à 06:11

    Un bien joli hommage que tu lui as rendu à cette grande Dame

    Bon et doux Dimanche Lucette

    Bisous

    timilo

     

    2
    Dimanche 15 Juillet à 01:07

    Très beau billet et portrait de femme, un destin impressionnant!

    Une grande dame...

    Merci chère Lucette pour cette belle inspiration

    Gros bisous et bon dimanche

    Cendrine

    Des images de mon  billet fleuri, une inspiration du dimanche...

    http://chimereecarlate.over-blog.com/2018/07/les-roses-et-toutes-les-fleurs-edmond-rostand.html

    Encore de gros bisous yes

    1
    Dimanche 15 Juillet à 00:31

    Quelle "belle"  histoire.

    Un bel hommage et à travers elle, à toutes celles qui ont oeuvré dans l'ombre pendant les guerres.

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :