• La pensée du jour :

     

    N'abandonnez pas la vision

     

    "Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph hors de la citerne ; et ils le vendirent pour vingt sicles d’argent aux Ismaélites, qui l’emmenèrent en Égypte." Genèse 37.28

     

    La pensée du jour : N'abandonnez pas la vision

    La pensée du jour : N'abandonnez pas la vision

     
    Joseph fit un rêve. Il eut une vision venue de Dieu qu'il s'empressa de raconter à ses frères, qui le haïrent encore davantage. Le chapitre 37 de la Genèse nous relate toutes les atrocités dont il fut l'objet : ses propres frères iront jusqu'à le vendre comme esclave !

     

    La pensée du jour : N'abandonnez pas la vision

     

    En le cédant pour vingt sicles d'argent à des Ismaélites qui le mirent sur un chariot en direction de l'Égypte, ses frères pensaient ne plus jamais entendre parler de Joseph et de ses rêves. Mais la réalité en était tout autre, puisqu'ils l'envoyaient tout droit dans l'accomplissement de la vision.

    Joseph expérimentera les années les plus pénibles de son existence, mais au-delà des souffrances, de l'injustice et de la captivité, il demeurera fermement accroché à la vision de l'Éternel son Dieu, jusqu'à ce qu'elle devienne réalité.

     

    La pensée du jour : N'abandonnez pas la vision

     

    Notre capacité à faire la différence entre le monde visible et invisible déterminera notre futur. Il y a deux choses que nous ne devons pas ignorer :

    1. La vision que Dieu a sur notre vie.

    2. Le chemin qu'il a tracé pour nous faire entrer dans sa vision.

    Avez-vous un rêve ? Avez-vous reçu une vision de la part de Dieu ?

    Le matin où Joseph s'est levé dans la captivité, il était loin d'imaginer que dans la journée, il serait nommé gouverneur de toute l'Égypte. Toutefois n'oublions pas que chaque épreuve qu'il traversait n'était pas le fruit du hasard ! C'était son école, l'endroit où Dieu le préparait pour ce grand jour. Et à présent, il était prêt à entrer dans la vision.

    Pour devenir la personne que Dieu vous a prédestiné à être, il vous faut connaître au préalable la vision que votre Père Céleste a placée sur votre vie. Ceci sera le point de départ de votre destinée.

    Beaucoup de personnes passeront par l'école de Joseph, peut-être même que c'est votre cas aujourd'hui ? Alors face aux épreuves restez calme, attendez comme Joseph patiemment et fidèlement le temps de Dieu, sachant que personne n'est plus grand que celui qui vous a donné la vision.

    Une prière pour aujourd'hui

    Père, illumine les yeux de mon cœur et donne-moi l'intelligence pour que je puisse discerner la raison de mon existence. Tout comme Joseph, je te demande de me garder, de me fortifier pendant chaque étape de ma formation. Au nom de Jésus. Amen.

     

    Yannis Gautier

     

    La pensée du jour : N'abandonnez pas la vision

    Yahoo!

    12 commentaires
  •  

    Recette de cuisine : Velouté de potiron

     

    Ingrédients

    • 1 kg de potiron
    • 2 pommes de terre
    • 1 gros oignon
    • 1 gousse d'ail
    • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
    • sel, poivre
    • thym
    • 1 litre d'eau


    Pour servir

    • crème fraîche
    • brisures de noix

     

    Recette de cuisine : Velouté de potiron


    Préparation


    1. Émincer l'oignon et l'ail, puis les faire revenir dans l'huile chaude.

    2. Éplucher et découper le potiron en cubes et le mettre à rissoler 5 min.

    3. Éplucher et découper les pommes de terre.

    4. Quand les morceaux de potiron sont dorés, ajouter l'eau, les pommes de terre, le thym, le sel et le poivre.

    5. Faire cuire 20 min à feu moyen. Ôter le thym puis passer au mixer.

    6. Servir chaud et ajouter une cuillère à soupe de crème fraîche par assiette et des brisures de noix.

     

    Recette de cuisine : Velouté de potiron

     

    Recette de cuisine : Velouté de potiron

    Yahoo!

    14 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

     

    L'églantier représenté ici n'est qu'un des nombreux rosiers sauvages de nos campagnes. Plante vivace pouvant atteindre quelques mètres de hauteur, il forme à la lisière des bois des barrières impénétrables.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

     

    Les jardiniers recherchent ses buissons décoratifs afin d'égayer et d'embaumer les pelouses et les haies de nos jardins, et les rosiéristes l'utilisèrent comme porte-greffe de très nombreuses variétés de rosiers cultivés. Les fleurs et les feuilles de l'églantier sont employées en médecine, ainsi que les fruits, nommés cynorrhodons, et le bédégar, excroissance chevelue qui se développe sur les rameaux après la piqûre d'un insecte. Récoltées au printemps et séchées à l'ombre, les fleurs en bouton et les feuilles sont des laxatifs légers, elles s'appliquent aussi sur les plaies comme agents cicatrisants.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

     

    Le bédégar, remède très courant depuis l'Antiquité, est, par sa forte teneur en tanin, astringent et tonique. Quand au cynorrhodons frais, ils représentent, en raison de leur richesse en vitamine C, la base même d'une cure antifatigue et antiscorbutique. Débarrassés de leurs poils intérieurs, ils peuvent être consommés en confiture ou en tisane.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

     

    HABITAT


    - Europe, haies, taillis, bord des chemins, lisière des bois, plaines et collines, jusqu'à 1 600 mètres.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 1 à 5 mètres, Vivace


    - Tige verdâtre

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier


    - Rameaux dressés et retombants munis d'aiguillons

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier


    - Feuilles pennées à 5-7 folioles dentées, ovales, glabres, stipules allongées

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier


    - Fleurs rose pâle (juin-juillet), solitaires ou en corymbe, grandes (2 à 8 cm)sépales triangulaires à appendice subdivisés, 5 pétales, nombreuses étamines

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier


    - Akène poilu à péricarpe dur, enfermé dans un faux fruit ovoïde, rouge à maturité, charnu, lisse

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier


    - Odeur suave


    - Saveur acidulée

     

    PARTIES UTILISEES


    - Boutons floraux, fleurs, feuilles, fruit (août-octobre), bédégar, séchage rapide après avoir ouvert le fruit et enlevé les poils, conservation au sec indéfinie

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

     

    CONSTITUANTS


    - Vitamine A, B, C, E, K, PP, tanin, pectine

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

     

    PROPRIETES


    - Antiscorbutique, astringent, cicatrisant, diurétique, laxatif, tonique.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Eglantier

    Yahoo!

    22 commentaires
  • Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.

     

    Dans les pays de neige, les déplacements des hommes ne s'arrêtaient pas en hiver. Les colporteurs, saisonniers, marchands de sel simples paysans parcouraient les sentiers de montagne pour offrir leurs services aux populations. Il n'était pas rare qu'ils s'égarent lors d'une tempête de neige ou lorsque le brouillard rend le paysage uniformément gris.
    Les grands cols alpins avaient leurs hospices, ou leurs refuges, et des personnes chargées de sonner une cloche à intervalles réguliers pour guider les voyageurs.

     

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.


    En Lozère, où les bourrasques sont fréquentes, les villageois avaient construits des "clochers de tourmente", simple socle en pierres surmontés d'une cloche. Leur construction ne remonte qu'au début du XIXe siècle, à une époque où les villages de montagne étaient très peuplés. Le fonctionnement de ces clochers de tourmente était assuré par les habitants eux-mêmes, qui devaient s'organiser pour actionner la cloche à tour de rôle.

     

     

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.


    Ces clochers sont souvent bâtis à proximité immédiate du four à pain, parfois le four sert de socle à la cloche, peut-être pour fournir un abri au sonneur.

     

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.


    Sur le plateau d'Aubrac, un monastère "hôpital" a été construit au XIIe siècle afin, entre autre, de venir en aide aux pèlerins en difficulté sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. La tour de l'église renferme la cloche Maria, dite la "cloche des perdus", elle portait une inscription " Jubile pour Dieu, Chante pour les clercs, Chasse les démons, Rappelle les égarés".

     

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.


    Texte extrait du livre : Le grand Almanach de la France

     

    Le grand Almanach de la France : Les clochers de tourmente.

     

    Yahoo!

    23 commentaires
  • Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

     

    Dans l'une des pages les plus poignantes de la "Guerres des Juifs", l'historien Flavius Josèphe rapporte les mots d'Eléazar Ben Yaïr, le chef des zélotes assiégés à Massada par les Romains, en 73 apr.J.C. : "Tant que nos mains peuvent empoigner une épée, elles nous font une généreuse faveur : mourons tant que l'ennemi ne nous a pas encore réduits en esclavage et, en hommes libres, disons adieu à la vie avec nos femmes et nos enfants."

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

     

    Et il raconte qu'au cours de cette nuit dramatique, après avoir étreint ceux qui leur étaient chers, les zélotes se sont suicidés en masse. Le lendemain matin, parvenus au sommet du rocher, les Romains n'ont trouvé que 960 cadavres et les cendres fumantes d'énormes quantité de vivres. Ce n'est pas ainsi qu'ils comptaient réduire la révolte de cette poignée de juifs ayant fui Jérusalem après la destruction du Temple et ayant osé défier la puissance de Rome. Bien que Massada ait été jugé pratiquement inexpugnable, la victoire leur a paru amère.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

     

    Le rocher de Massada domine le désert de Judée, vers la rive ouest de la Mer Morte et l'oasis d'Ein Gedi. C'est une sorte de piédestal de pierre surmonté d'un plateau en forme de losange de 300 mètres de largeur sur 600 mètres de longueur. La présence d'un oued saisonnier permet à Hérode, roi de Judée de 37 av.J.C. à 4 apr.J.C., d'y implanter une garnison permanente. Il charge ses ingénieurs de creuser des canaux et des citernes pour recueillir l'eau de l'oued puis, ébloui par la beauté du lieu, il décide de s'y installer lui-même à demeure.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

     

    L'ambitieuse création d'Hérode est encore visible aujourd'hui. Son palais, au nord du plateau, s'étend sur trois terrasses reliées par des escaliers creusés dans la roche, avec des cours entourées de portiques, des pavements enrichis de mosaïques à motifs géométriques et des parois ornées de fresques.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

     

    A côté, des magasins peuvent abriter d'énormes quantités d'amphores remplies de vivres et, plus loin, on trouve une synagogue et des thermes. Ces derniers étaient utilisés par les invités et par les hauts responsables de Massada : la pièce la plus sophistiquée est le "caldarium", dans son pavement reposant sur 200 piles s'ouvrent des orifices en terre cuite par lesquels entrait de l'air chaud provenant d'un foyer situé en dessous.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

     

    Mais la construction la plus imposante du rocher est le palais occidental, qui couvrait une superficie de 4 000 mètres carrés et servait de centre administratif. Le reste du plateau était occupé par des casernes. Le site de Massada a été reconnu au milieu du XIXe siècle, mais il a fallu attendre 1963 pour que l'on procède à des fouilles systématiques qui -outre les impressionnants vestiges des édifices - ont ramené à la lumière une grande quantité d'objets, de monnaies et de squelettes. A la base du rocher, en revanche, les restes des fortifications édifiées par les Romains lors du siège sont nettement visible.

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël


    Massada est le symbole du sacrifice extrême accompli par des juifs pour la liberté. Pourtant, le "Talmud" ne mentionne pas l'épisode de la résistance et du suicide des zélotes. L'unique source écrite est le témoignage de Flavius Josèphe, qui a rencontré deux femmes ayant survécu au massacre dans une conduite d'eau. Mais Flavius Josèphe était considéré comme un traître - c'était un juif qui avait pris le parti des Romains. Ainsi, au fil des siècles, la mémoire collective a oublié cet événement, et le rocher de Massada avec lui. Jusqu'à ce que le poète Isaac Lamdan écrive en 1920 un poème intitulé précisément "Massada".

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

     

    C'est ce récit qui a inspiré le soulèvement du ghetto de Varsovie durant le Seconde Guerre mondiale.

     

    Texte extrait du livre : les plus beaux sites du patrimoine mondial de l'Unesco

     

    Patrimoine mondial de l'Unesco : Massada - Israël

    Yahoo!

    20 commentaires
  • Peinture de : Carl Reichert

     

    Carl Reichert est le fils de Heinrich Reichert, peintre animalier et portraitiste. Carl est né en 1836 à Vienne.

     

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

     

    Il a commencé à peindre avec son père des animaux et d'autres scènes. Ensuite il s'est spécialisé dans la peinture des chats et des chiens.

     

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

     

    Il a étudié à l'Académie de dessin de Gratz avec J. Tunner et E. Moser. Après cela il est s'est installé à Munich.

     

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

     

    Ensuite il a étudié à Rome avec Ludwig Passini et Anton Romako de 1866 à 1867.

     

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

     

    Il retourne en Autriche en 1869 et travaille à Vienne et ensuite à Gratz. Il est mort à Gratz en 1918

     

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

    Peinture de : Carl Reichert

     

    Peinture de : Carl Reichert

    Yahoo!

    21 commentaires
  • " Le moulin " d' Émile VERHAEREN

     

    Le moulin

     

    Le moulin tourne au fond du soir, très lentement,
    Sur un ciel de tristesse et de mélancolie,
    Il tourne et tourne, et sa voile, couleur de lie,
    Est triste et faible et lourde et lasse, infiniment.

     

    Depuis l'aube, ses bras, comme des bras de plainte,
    Se sont tendus et sont tombés ; et les voici
    Qui retombent encor, là-bas, dans l'air noirci
    Et le silence entier de la nature éteinte.

     

    Un jour souffrant d'hiver sur les hameaux s'endort,
    Les nuages sont las de leurs voyages sombres,
    Et le long des taillis qui ramassent leurs ombres,
    Les ornières s'en vont vers un horizon mort.

     

    Autour d'un vieil étang, quelques huttes de hêtre
    Très misérablement sont assises en rond ;
    Une lampe de cuivre éclaire leur plafond
    Et glisse une lueur aux coins de leur fenêtre.

     

    Et dans la plaine immense, au bord du flot dormeur,
    Ces torpides maisons, sous le ciel bas, regardent,
    Avec les yeux fendus de leurs vitres hagardes,
    Le vieux moulin qui tourne et, las, qui tourne et meurt.

     

    Émile VERHAEREN

    " Le moulin " d' Émile VERHAEREN

     

    " Le moulin " d' Émile VERHAEREN

    Yahoo!

    23 commentaires
  • La pensée du jour :

     

    Vous êtes appelé à être une source d'espoir

     

    "Encouragez-vous les uns les autres et édifiez-vous mutuellement." 1 Thessaloniciens 5.11.

     

    Supposons qu'aujourd'hui vous n'ayez pas de confident, quel type d'amis aimeriez-vous avoir? Ceux qui vous découragent et vous empêchent d'avancer ou bien ceux qui vous donnent de l'élan ? Il est difficile d'avoir de bonnes relations avec des personnes qui vous rabaissent en vous prenant de haut. En règle générale, vous les évitez et recherchez plutôt la compagnie de ceux qui croient en vous car, personne n'aime être méprisé.

    Vous êtes appelé à encourager, à édifier les gens autour de vous. Non seulement c'est bon pour votre entourage, mais cela est excellent pour votre moral également. On a demandé à l'éminent psychologue Karl Menninger ce qu'une personne seule et malheureuse devrait faire. Il a répondu : "Elle devrait fermer la porte derrière elle, traverser la rue, trouver quelqu'un qui souffre et l'aider."

     

    La pensée du jour : " Vous êtes appelé à être une source d'espoir "

     

    Regardez Jésus, il attirait les gens comme des aimants car il aimait les âmes, il avait toujours une parole d'espérance pour les esprits abattus. A son contact, les malheureux retrouvaient l'espoir et ils repartaient de l'avant. La Parole de Dieu est une source d'optimisme : "Naître de nouveau… Jean 3.3 ; Voici que je vais faire du nouveau… Esaïe 43.19 ; création nouvelle… 2 Corinthiens 5.17 ; Un ciel nouveau, une terre nouvelle… Apocalypse 21.1."

    Aujourd'hui prenez le temps d'être renouvelé par le Seigneur, laissez-le vous remplir de Sa vie afin que vous deveniez à votre tour un canal de grâce. Durant votre journée vous croiserez certainement des cœurs découragés, alors soyez des catalyseurs ! Renouvelez l'espoir autour de vous !

     

    La pensée du jour : " Vous êtes appelé à être une source d'espoir "

     

    Une action pour aujourd'hui

     

    Je prends la décision d'encourager ceux qui sont autour de moi. Je veux faire aux autres ce que j'aime que l'on me fasse.

     

    Patrice Martorano

     

    La pensée du jour : " Vous êtes appelé à être une source d'espoir "

    Yahoo!

    19 commentaires
  • Recette de cuisine : Crème de cresson et pommes de terre

      

    Ingrédients pour 6 personnes


    • 2 petites bottes de cresson
    • 300 g de pommes de terre
    • 1 gros oignon
    • 20 g de beurre
    • 2 cubes de bouillon de volaille
    • 6 cuil. à café de crème fraîche épaisse
    • croûtons à volonté
    • sel et poivre du moulin

     

    Recette de cuisine : Crème de cresson et pommes de terre

     

    Préparation

     

    1 Lavez soigneusement le cresson. Veillez à ne conservez que les feuilles les plus tendres. Réservez 6 belles feuilles pour la décoration.


    2 Épluchez, lavez et coupez les pommes de terre en dés. Pelez et hachez l’oignon.Dans une cocotte, faites revenir l’oignon avec du beurre.


    3 Ajoutez le cresson et les pommes de terre puis versez un litre d’eau et les cubes de bouillon. Portez à ébullition et laissez cuire 20 minutes. Salez et poivrez. Mixez la préparation.


    4 Répartissez le velouté dans six bols. Ajoutez au centre une quenelle de crème fraîche. Poivrez et décorez avec une feuille de cresson. Servez avec les croûtons de pain.

     

    Recette de cuisine : Crème de cresson et pommes de terre

     

    Recette de cuisine : Crème de cresson et pommes de terre

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

     

    Pour profiter au maximum des précieuses propriétés du cresson, il faut le consommer très frais, très vert, et bien le laver avant de l'utiliser, car il peut transmettre à l'homme une maladie parasitaire, la distomatose. Une fois ces règles observées, la plante mérite absolument son surnom de "santé du corps" qu'on lui a donné dans les campagnes.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal


    C'est une petite plante vivace, aquatique, dont l'odeur piquante qui fait froncer le nez explique son nom savant : "Nasturium" vient du latin "nasus tortus", nez tordu.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal


    Le cresson officinal est médicinal à un haut degré : sa richesse en vitamines et en sels minéraux en fait un excellent remède stimulant et antiscorbutique. L'espèce cultivée a les mêmes propriétés.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal


    Pour récolter hors des cressonnières, il faut parfois parcourir longtemps les prairies humides avant de la découvrir dans une source, une fontaine ou un ruisselet.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

     

    Parfois à ses côtés se trouve un faux cresson : ombellifère voisine de l'ache, il n'est pas vénéneux, mais il vaut mieux l'éliminer lorsqu'on l'a identifié. Ses fleurs sont disposées en ombelles et ses folioles dentées vont en s'amenuisant.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

     

    HABITAT


    - Europe, source, ruisseaux, fossés, jusqu'à 2 000 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,10 à 0,80 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal


    - Tige couchée, ronde, glabre, partie inférieure rampant dans l'eau

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal


    - Feuilles vert foncé, charnues, glabre, pennées, à folioles arrondies ou ovales, la terminale souvent plus grande

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal


    - Fleurs blanches (mai-septembre) petites en grappe serrée, 4 sépales égaux, 4 pétales en croix, 4 étamines longues et 2 courtes

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal


    - Silique courte contenant 4 rangées de graines

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal


    - Racines adventives sur les parties rampantes des tiges

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal


    - Odeur piquante


    - Saveur piquante

     

    PARTIES UTILISEES


    - Tige feuillée ( mai-septembre )

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

     

    CONSTITUANTS


    - Phosphore, fer, iode, calcium, glucoside soufré, vitamine A, B2, C, E, PP,

     

    PROPRIETES


    - Dépuratif, diurétique, fébrifuge, stimulant

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Cresson officinal

    Yahoo!

    23 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires