• Le premier de la liste alphabétique des départements français, par ailleurs homonyme de son numéro, doit son nom  à un affluent du Rhône né dans le massif du Jura. Les régions naturelles s'y différencient aisément. Les plaines de l'ouest, avec la Bresse au nord et la Dombes et ses nombreux étangs au sud, s'opposent au Bugey qui à l'est du département, constitue la partie méridionale du massif du Jura dont le point culminant est le Crêt de la Neige à 1720 m d'altitude. Entre la frontière suisse et le Jura se trouve le pays de Gex ayant du temps de Napoléon appartenu à l'éphémère département du Léman. Ces différents territoires dépendaient de la Bourgogne avant la création du département avant 1790.

    LES VENTRES JAUNES

     

    Les Bressans ont été appelés par leurs voisins le "ventres jaunes", en raison de leur habitude de garder sur eux, dans une poche cousue à leur ceniture, des pièces d'or éventuellement tirés des profits de la vente de leurs célèbres volailles, à moins que ce ne soit lié au fait qu'ils aient été les premiers dans la région à cultiver le maïs et à se  nourrir de gaude, préparation à base de farine de maïs grillé.

    OYONNAX, COEUR DE LA PLASTICS VALLEE

     

    De nombreux savoir faire artisanaux et industriels particuliers ont longtemps fait vivre les habitants du massif jurassien, parfois en complément de modestes revenus agricoles. Oyonnax est ainsi devenue "la capitale du peigne". Mais toutes ces "capitales" ont dû s'adapter à l'économie moderne, et la ville d'Oyonnax est un très bon exemple d'une diversification réussie. Aujourdhui le musée du Peigne est aussi celui de la Plasturgie, et le dynamisme économique de la région est tel que celle-ci a été rebaptisée "Plastics Vallée" en référence à la Silicon Valley californienne.

    LA FAUTE A VOLTAIRE

     

    La commune de Ferney, située dans la zone franche de Gex, a pris le nom de Ferney-Voltaire en 1878, pour rendre hommage à son célèbre bienfaiteur qui a contribué à son essor un siècle plus tôt, en y développant aussi bien l'agriculture que l'industrie. Voltaire a lui-même dit de son entreprise qu' "un repaire de 40 sauvages est devenu une petite ville opulente habitée par 1200 personnes uiles". Bénéficiant de la proximité de Genève la petite ville compte aujourd'hui plus de 8000 habitants.

    LA ZONE FRANCHE DE GEX

     

    Le pays de Gex est seulement séparé de la Suisse par une barrière douanière tandis qu'il est séparé du reste de la France par une autre barrière plus naturelle : celle du massif jurassien. En raison de cette situation géographique particulière, le pays de Gex a été défini comme zone franche dès 1775, tout comme un peu plus tard l'arrondissement de Saint-Julien-en-Genevois en Haute Savoie. Certains produits du pays de Gex ont dès lors pu être vendus à Genève  sans entrave des droits de douane. Comme cela concerne surtout les produits agricoles, le pays de Gex a gagné le surnom de "grenier de Genève".

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Les "pedilanthus" sont des arbustes à feuilles succulentes dont les tiges poussent en zigzag. On ne cultive en appartement qu'une forme d'une seule espèce "tithymaloïdes smallii" (ipéca de Saint-Domingue).

    Elle est plus dense que l'espèce. Ses tiges vertes d'environ 60 cm de long, qui forment des coudes tous les 3 cm, donnent à la plante un port compact sur son pourtour, le centre étant plus aéré. Les feuilles ovales acuminées ont 10 cm  de long sur 5 de large. Elles sont vert pomme et fortement carénées comme la coque d'un bateau. Les feuilles alternées poussent sur chaque coude.

    Il existe également une forme panachée "variegatus" dont les feuilles ont une large marge blanc crème assez mal délimitée, légérement teintée de rose.

    Les sujets adultes poussant dans leur milieu naturel produisent des inflorescences serrées qui évoquent la forme d'une tête d'oiseau. Elles sont rouges, parfois roses ou pourpres. En appartement, on ne doit pas s'attendre à voir fleurir un pedilanthus.

    Yahoo!

    13 commentaires
  •  

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Avant le pont d'Espagne un sentier remonte le gave de Gaube à travers la forêt.

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Il mène au très beau site du lac de Gaube à 1728 m qui est profondément encaissé entre les pentes dénudées dont les sommets atteignent 2500 m....

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Torrents Sauvages : Vallée du Gave et du lac de GAUBE

    Yahoo!

    12 commentaires
  • Présidents de la Cinquième République : Charles de GAULLE

    Charles de Gaulle, né le 22 novembre 1890 à Lille et mort le 9 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises, est un général, écrivain et homme d'État français, commandant des Forces françaises libres pendant la Seconde Guerre mondiale, fondateur de la Ve République, dont il est le premier président du 8 janvier 1959 au 28 avril 1969.

     

    La naissance de la Cinquième République

     En 1958, les événements d’Algérie précipitent le retour du Général sur le devant de la scène. Alors qu’il s’était retiré à Colombey-les-Deux-Eglises depuis 1953, il amorce sa réapparition en politique au printemps 1958 avant d’être appelé le 29 mai à la présidence du Conseil par René Coty.

    Il charge alors Michel Debré de rédiger une nouvelle constitution qu’il fait approuver par référendum au mois de septembre suivant. En janvier 1959, il devient président d’une France désormais sous le régime de la Cinquième République. Il doit alors gérer une crise politique et monétaire. Cette seconde trouve une réponse avec la mise en place du nouveau Franc en 1960.


     

     

    Quant à la crise d’Algérie, la voie du règlement sera plus longue et aboutira finalement aux accords d’Evian le 18 mars 1962

    Entre temps, le Président aura su gérer le putsch des généraux et les débordement de l’OAS. Mais il est victime de l’attentat du Petit Clamart le 3 juillet. Il en sort toutefois indemne.

    De l’indépendance de l’Algérie à l’indépendance de la France

    Alors que l’indépendance de l’Algérie est effective, de Gaulle rencontre des difficultés en politique intérieure mais parvient à s’affirmer en terme de politique extérieur. Toutefois, malgré la contestation de certains parlementaires face à la décision d’élire le Président au suffrage universel, le référendum lui donne raison ainsi que l’élection de 1965 qui le reconduit – difficilement – dans ses fonctions.

    Sur le plan international, de Gaulle impose sa vision de la France qu’il veut émanciper de ses anciens Alliés. L’indépendance vis-à-vis des Etats-Unis est un de ses thèmes privilégiés. Cela le conduit à faire sortir la France de l’OTAN en 1966

    . Il décide également d’opter pour l’armement nucléaire, poursuivant les principes qui l’avaient conduit en 1954 à voter contre le projet de Communauté Européenne de défense. Sa position face à l’Europe est  plutôt favorable mais par deux reprises il s’oppose à l’entrée du Royaume-Uni qu’il considère trop proche des Etats-Unis. Nommant l’ONU le « machin », il commet en 1967 un dernier coup d’éclat en proclamant « Vive le Québec libre », suscitant ainsi la colère des autorités canadiennes.

    Mais, malgré l’essor économique, une crise nouvelle, réclamant la modernisation du pays, se prépare.

    Mai 68


     Alors que les Trente Glorieuses et le Baby-boom ont profondément modifié la société, les étudiants parisiens, sous l’impulsion des mouvements gauchistes, déclenchent fin mars 1968 des manifestations et des blocages d’université.

    Ils revendiquent entre autre une refonte de l’université, mais ils expriment surtout un besoin de changement dans la gouvernance du pays. Progressivement, le mouvement prend de l’ampleur et s’étend aux ouvriers.

    De Gaulle laisse le soin à son premier ministre Georges Pompidou d’intervenir. Mais face à un mouvement qui ne faiblit pas, de Gaulle s’envole sans prévenir le 29 mai pour Baden-Baden. De retour le lendemain, il prononce un discours de fermeté où il dénonce la « chienlit » et appelle à manifester pour le pouvoir en place.

     

    La mobilisation qui suit cet appel est un succès, et le nouveau parti de de Gaulle sort renforcé des législatives de juin 1968. Mais l’homme, qui n’a pas compris les revendications de la jeunesse, est en décalage avec la société. Perçu comme un homme d’un autre siècle, le sursis qu’il a obtenu ne durera qu’un an. Le 27 avril, lors d’un référendum sur la régionalisation, qu’il présente lui-même comme un plébiscite, les Français votent contre la loi et l’homme.

    Le 27 avril 1969, la proposition est rejetée par 52,4% des voix. Fidèle à sa promesse et respectueux du peuple souverain, de Gaulle démissionne : à minuit dix, un communiqué annonce :


    "Je cesse d'exercer mes fonctions de président de la République. Cette décision prend effet aujourd'hui à midi."

    Il se retire à Colombey-les-Deux-Églises, s'abstient de toute prise de position publique, reçoit quelques fidèles et poursuit l'écriture de ses Mémoires

    Charles de Gaulle meurt, le 9 novembre 1970.

    Yahoo!

    11 commentaires
  •  

    Dimanche 16 Juin : Fête des Pères

    La fête des Pères est une fête annuelle célébrée en l'honneur des pères dans de nombreux pays.

    En France, c'est le fabriquant de briquets Flaminaire qui eut l'idée, le premier, de créer une fête des pères, en permettant d'offrir un briquet à son papa pour cette occasion. La fête fut par la suite fixée par un décret de 1952 au troisième dimanche de juin ; ceci pour faire écho à la fête des Mères, officialisée en France en 1928 puis instaurée dans le calendrier sous Vichy en 1941.

     

    Yahoo!

    10 commentaires
  •  

    « Le Royaume des cieux est à eux »


          « Heureux les pacifiques : ils seront appelés fils de Dieu.
    » On ne peut pas savoir ce qu'un serviteur de Dieu possède de patience et
    d'humilité tant que tout va selon ses désirs. Mais quand vient le temps
    où ceux qui devaient respecter ses volontés se mettent au contraire à
    les contester, ce qu'il manifeste alors de patience et d'humilité, voilà
    alors exactement ce qu'il en possède, et rien de plus.

     

          

          « Heureux ceux qui ont l'esprit de pauvreté, car le Royaume
    des cieux leur appartient. » Il y en a beaucoup qui sont épris de
    prières et d'offices, et qui infligent fréquemment à leur corps des
    mortifications et des abstinences. Mais pour un mot qui leur semble un
    affront ou une injustice envers leur cher moi, ou bien pour tel ou tel
    objet qu'on leur enlève, les voilà qui s'indignent aussitôt et perdent
    la paix de l'âme. Ceux-là n'ont pas le véritable esprit de pauvreté :
    car celui qui a le véritable esprit de pauvreté renonce à lui-même, et
    chérit ceux qui le frappent sur la joue .

     

        « Heureux les pacifiques : ils seront appelés fils de Dieu.
    » Sont vraiment pacifiques ceux qui, malgré tout ce qu'ils ont à
    souffrir en ce monde pour l'amour de notre Seigneur Jésus Christ, gardent
    la paix de l'âme et du corps.

     

          « Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu. »
    Ont vraiment le cœur pur ceux qui méprisent les biens de la terre,
    cherchent ceux du ciel et, ainsi purifiés de tout attachement de l'âme et
    du cœur, ne cessent jamais d'adorer et de voir rien d'autre que le
    Seigneur Dieu vivant et vrai.

     

    Saint François d'Assise (1182-1226), fondateur des Frères mineurs

     

    Yahoo!

    4 commentaires
  • Les cafés ont toujours eu une fonction essentielle dans les rues et sur les places des villages de Provence. Ils sont plus ou moins soignés, selon l'importance de la commune, on trouve des cafés simples et modestes dans les villages, tandis que ceux des grandes cités rivalisent d'élégance et de sophistication.

    La plupart de ces cafés envahissent l'espace public des rues et des places : tables et chaises en bois disposées en extérieur se tiennent prêtes à accueillir hommes, femmes et bambins dans une ambiance bon enfant. Des familles entières, habitants du quartier ou habitués,aiment à poser pour le photographe devant "leur" café, celui auquel ils s'identifient.

    Il accueille même de multiples associations sportives, dont il est très souvent le siège social. Les villages s'attachent à leur café, qui est, plus qu'une simple buvette, un véritable lieu de convialité dont le rôle social est indéniable.

     Ces cafés et bars-tabacs, s'ils ne sont pas qualifiés de "Grand", portent des noms en corrélation avec leur localisation (café de la Gare, de la Poste, de la Place ou de la Mairie...) ou bien avec une activité qu'une majorité de la clientèle a en commun comme le café des Cyclistes...

    Texte extrait du livre : La Provence d'Antan

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Environ 400 espèces de plantes grimpantes vigoureuses forment le genre " Passiflora " (fleurs de la Passion, passiflore). Ces plantes ont de longues tiges grêles, qui grâce à leurs vrilles en spirale, s'accrochent au moindre support. La plupart peuvent atteindre plus de 6 m. Une seule espèce "caerulea" (culotte de suisse, passiflore bleue) est cultivée à l'intérieur et, contrairement aux autres espèces elle fleurit très jeune.

     

    - CAERULEA - a un étalement d'environ 10 m. Cette passiflore présente des tiges anguleuses et filiformes vert foncé portant des feuilles palmées, composées de 5 à 9 lobes. Celles-ci sont vert foncé brillant et viennent sur des pétioles d'environ 3 cm. Les boutons floraux, ovales et dodus, naissent solitaires sur des tiges et éclosent en fleurs qui forment de gracieuses coupelles. Chaque fleur se compose de 5 pétales et de 5 sépales blancs, de même longueur entourant un bouquet circulaire de fins filaments colorés, avec 5 anthères jaunes d'or en saillie et 3 stigmates bruns au centre. Les filaments sont pourpres à la base, blancs au centre et bleus au sommet. Sur les sujets cultivés à l'extérieur, les fleurs donnent naissance à des baies charnues de 5 cm, jaunes ou orange. Cette plante demande à être tuteurée et sévèrement rabattue.

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Le Rhone est un petit département né de la scission du département de Rhône-et-Loire en 1793. Il est néanmoins très peuplé puisqu'il abrite l'agglomération lyonnaise, qui s'est développée au pied des collines de Fourvière et de la Croix-Rousse. Son site, à la confluence du Rhône et de la Saône, en a fait un lieu traditionnel de passage et d'échange L'ouest du département est occupé par les monts du Lyonnais au pied desquels s'étendent les vignes du Beaujolais. Au coeur de ces monts, l'essor de l'activité textile dans la région lyonnaise a permis, à partir du XVIIIe siècle, a de petites cités industrielles de se développer, comme Thizy, Amplepuis, ou Tarare, ancienne capitale du rideau et de la mousseline. C'est tout naturellement que la machine à coudre fut inventée par un enfant du pays : Barthélemy Thimonnier.


    L'EMPEREUR ROMAIN LYONNAIS

     

    En 1528, des plaques de bronze romaines ont miraculeusement été retrouvées dans le quartier de la Croix-Rousse. Appelées tables claudiennes, elles retranscrivent le discours de l'empereur Claude, natif de Lyon, qui explique devant le Sénat romain sur sa volonté d'accorder la citoyenneté romaine aux notables de toute la Gaule. Malgré l'opposition des sénateurs romains les Gaulois obtinrent satisfaction et purent alors à leur tour siéger à Rome.

    LES TRAVAILLEURS DE LA SOIE

     

    C'est encore à un enfant du pays, Joseph Marie Jacquard que l'on doit l'invention du métier à tisser utilisé au XIXe siècle par les canuts. Ces ouvriers tisserands lyonnais de la soie préféraient donner le nom de "bistanclaque", au métier Jacquard. Au début des années 1830, ils ont engendré d'importantes révoltes qui ont fait d'eux les symboles de la lutte ouvrière et de la pensée sociale du XIXe siècle. Après la Sanglante semaine d'Avril 1834 qui a fait plusieurs centaines de victimes et un gigantesque procès pour condamner les nombreux insurgés faits prisonniers, les activités liées à la soie eurent tendance à s'étendre dans les campagnes alentour, là où la dissémination des ateliers amenuisait le risque de rébellion. C'est déjà dans ces régions rurales, au XVIe siècle; qu'Olivier de Serres avait  été chargé par Henri IV de développer l'élevage du ver à soie.

    GUIGNOL  "FILS DE CANUT"

     

    C'est au début du XIXe siècle à Lyon que le personnage de "Guignol" est crée par le marionnettiste Laurent Mourguet, fils de canut, c'est tout naturellement qu'il fit ressortir de ses personnages les comportements de ces ouvriers avec le contestataire Guignol et le gouailleur Gnafron.

    UN GENDRE SURVEILLE DE HAUT

     

    Au milieu des vignes de Charentay, se dresse une étonnante tour de 35 m de haut. Elle est appelée "tour de la belle-mère". Elle aurait été construite au XIX e siècle pour qu'une belle-mère puisse surveiller dans les vignes les activités d'un gendre un peu trop volage.

     Textes extraits du livre : " La France - Géographie curieuse et insolite "

     

    Yahoo!

    8 commentaires
  • LE GEAI PARE DES PLUMES DU PAON

     

             Un paon muait : un geai prit son plumage ;
                  Puis après se l'accommoda  ;
      Puis parmi d'autres paons tout fier se panada ,
                  Croyant être un beau personnage.
      Quelqu'un le reconnut : il se vit bafoué,
                  Berné, sifflé, moqué, joué,
      Et par messieurs les paons plumé d'étrange sorte ;
      Même vers ses pareils s'étant réfugié,
                  Il fut par eux mis à la porte.
      Il est assez de geais à deux pieds comme lui,
      Qui se parent souvent des dépouilles d'autrui,
                  Et que l'on nomme plagiaires .
      Je m'en tais, et ne veux leur causer nul ennui :
                  Ce ne sont pas là mes affaires.

     

    Jean de la FONTAINE

    Yahoo!

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique