• belvedere-de-la-dame-blanche-visorando-156-copie-1

    A la suite de la visite des cascades du Hérisson, en reprenant la D.39 jusqu'à Doucier, on peut faire une jolie promenade jusqu'au lac de CHALAIN, soit à pied par un chemin prenant dans le bourg, soit par la D.594. D'une ravissante couleur turquoise, le lac est entouré de massifs boisés abrupts et ses rivages possèdent plusieurs plages. Après Doucier, on s'engage sur la D.326 qui suit la vallée du Hérisson et les lacs de Chambly et du Val. De Bonlieu sur la N.78, on peut prendre un chemin qui mène au belvédère de la Dame Blanche, qui offre de belles vues sur les cascades du Hérisson....

    bp15

    3732556253 274af5f218 zlac-chalain1

    lac chalain grandeLac-de-Chalain-DSC 9711

    lac-val31

    16a18uh

    Yahoo!

    7 commentaires
  • jeanII058 carte

    Jean II de France, dit Jean le Bon, (né le 26 avril 1319 au château du Gué de Maulny du Mans - mort à Londres le 8 avril 1364), fils du roi Philippe VI et de son épouse Jeanne de Bourgogne, fut roi de France de 1350 à 1364, second souverain issu de la maison capétienne de Valois.

    jean-IIli-jean2.hsgaarwp

    Il est sacré  roi de France le 26 septembre 1350.

    Francais 2663, fol. 171, Couronnement de Jean II le Bon

    che-17-fleureau-b34sacrejean2gdeschroniquesFrancais 2649, fol. 176, Couronnement de Jean II le Bon

    Le règne de Jean II le Bon est marqué par la défiance du pays envers les Valois choisis à la mort de Charles IV pour éviter qu'Édouard III, le plus proche descendant de Philippe le Bel ne prenne possession du trône de France. La nouvelle dynastie, confrontée à la crise de la féodalité, aux cinglantes défaites du début de la guerre de Cent Ans et à la grande peste, perd rapidement beaucoup de crédit; d'autant plus que, dans l'incapacité de faire rentrer les impôts, elle recourt à des mutations monétaires pour renflouer le trésor. Ces manipulations entraînent des dévaluations extrêmement impopulaires. Jean II le Bon, confronté aux intrigues de Charles le Mauvais, roi de Navarre et prétendant le plus direct à la couronne, gouverne dans le secret entouré d'hommes de confiance. Profitant de tous ces troubles et sûrs de la supériorité tactique conférée par l'arc long, les Anglais, menés par Édouard III et son fils le Prince noir, relancent la guerre en 1355.

    96027ca235

    Francais 6465, fol. 378v, Entree de Jean II le Bon a Paris 70499244

     Le 19 septembre 1356, Jean le Bon est battu et fait prisonnier à la bataille de Poitiers, malgré la restructuration de l'armée qu'il a menée

    Bataille de Poitiers 2

    Defaite de Jean le Bon a Poitiers en 1356250px-Capture Jean le Bon

    21a-Jean II le Bon prisonnierjean II prisonnier

    . Le pays sombre alors dans le chaos. Les états généraux menés par Étienne Marcel et Robert Le Coq prennent le pouvoir à Paris et tentent d'installer Charles de Navarre à la tête d'une monarchie contrôlée. En 1358, les campagnes se soulèvent et s'allient avec Étienne Marcel, mais le dauphin, le futur Charles V, se fait nommer régent et retourne la situation. Jean le Bon peut regagner la France en 1360, après la signature du traité de Brétigny qui lui rend la liberté, mais cède un tiers du pays à Édouard III.

    jean II retour angleterre grandes chroniques de france

    Son retour est difficile. Il faut payer son énorme rançon et les finances du royaume de France sont au plus bas. Il stabilise la monnaie grâce à la création du franc, mais les Grandes Compagnies pillent les campagnes et bloquent le commerce. Il tente de mettre fin à leurs agissements mais l'armée royale est vaincue à Brignais. Il tente ensuite d'en débarrasser le pays en les menant en croisade contre les Turcs avec l'argent du Pape. Il essuie un nouvel échec, Innocent VI mourant 15 jours avant son arrivée en Avignon et étant remplacé par le peu dispendieux Urbain V.

    080-Jean-II-le-Bon

    jhfn4xys-1-

    Yahoo!

    7 commentaires
  •  

    Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
     Explication du Sermon sur la montagne

    220px-Sandro Botticelli 050

     

    « C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez »

     

           Demandons-nous sur quels fruits le Seigneur veut attirer notre attention pour reconnaître l'arbre. Certains estiment comme fruits ce qui constitue les vêtements des brebis, ainsi les loups peuvent les tromper. Je veux désigner par là les jeûnes, les prières, les aumônes et toutes les oeuvres qui peuvent être faites par les hypocrites. Sans cela Jésus n'aurait pas dit : « Gardez-vous de faire votre justice devant les hommes, pour vous faire remarquer d'eux » (Mt 6,1)... Beaucoup donnent aux pauvres par ostentation et non par bienveillance ; beaucoup prient ou plutôt paraissent prier, ils ne cherchent par Dieu mais plutôt l'estime des hommes ; beaucoup jeûnent et affichent une austérité étonnante, pour s'attirer l'admiration de ceux qui voient leurs performances. Toutes ces oeuvres sont des tromperies... Le Seigneur en conclut que ces fruits ne sont pas suffisants pour juger l'arbre. Les mêmes actions faites avec une intention droite et dans la vérité constituent le vêtement d'authentiques brebis...
     
          L'apôtre Paul nous dit à quels fruits nous reconnaîtrons l'arbre mauvais : « Il est aisé de reconnaître les oeuvres de la chair : débauche, impureté, obscénité, idolâtrie, sorcellerie, haines, querelles, jalousie, colère, dissension, sectarisme, rivalités, beuveries, ripailles et choses semblables » (Ga 5,19-20). Le même apôtre nous dit ensuite à quels fruits reconnaître un arbre bon : « Mais au contraire les fruits de l'Esprit sont amour, joie, paix, patience, bienveillance, bonté, foi, humilité et maîtrise de soi » (v. 22-23).

    e1ljshl8

      Il faut savoir que le mot « joie » est pris ici dans son sens propre ; les hommes mauvais au sens propre ignorent la joie, mais connaissent le plaisir... C'est le sens propre de ce mot que seuls les bons connaissent ; « il n'y a pas de joie pour les impies, dit le Seigneur » . Il en va de même de la foi vraie. Les vertus énumérées peuvent être dissimulées par les méchants et les imposteurs, mais ne trompent pas l'oeil simple et pur capable de discernement.

    bapteme jesusange073

     

    Yahoo!

    8 commentaires
  • jan-johannes-vermeer-art-allegory-of-painting

    portrait artist xir111369 hi

    Johannes Vermeer (1632 - 15 décembre 1675)

    Peu de détails de la vie de Vermeer sont connus , on sait cependant qu'il était le second enfant de Reynier Jansz et de Digna Vermeer baptisé le 31 octobre 1632 dans la Nouvelle Église de Delft, .
    En 1641, Reynier Jansz achète la maison "Mechelen" à Delft. Son père, tisserand, hôtelier, est inscrit à la guilde de Saint-Luc comme Konstverkoper ( marchand d'objets d'art), Jan Vermeer verra ainsi ses premiers tableaux chez son père.

    Le 20 avril 1653, à l'Hôtel de Ville de Delft, il épouse Catharina Bolnes, originaire de Gouda et de 5 ans son aînée. Ils auront 15 enfants dont 4 ne survivront pas.

    250px-Vermeer - The Milkmaid

    192px-Jan Vermeer van Delft 008230px-Jan Vermeer - The Astronomer

    guitar-player

    249px-Jan Vermeer van Delft 019

    Certains spécialistes pensèrent que Vermeer fut l' élève de Leonaert Bramer , d'autres jugèrent impossible cette filiation compte tenu des différences stylistiques de deux peintres, on supposa aussi qu' il fut l' élève De Carel Fabritius qui périra lors de l'explosion de la poudrière de Delft. en 1654.
    Le 29 décembre 1653, Vermeer s'inscrit comme artiste indépendant dans la guilde de Saint-Luc de Delft , dont il sera élu syndic de la guilde en 1662.

    Jan%20Vermeer%20-%20Lady%20Seated%20at%20a%20Virginal%20

    Jan%20Vermeer%20-%20Lady%20with%20Her%20Maid%20Servant%20HoJan%20Vermeer%20-%20Lady%20Writing%20a%20Letter%20

    Jan%20Vermeer%20-%20The%20Concert%20

    Jan%20Vermeer%20-%20The%20Glass%20of%20Wine%20

    Jusqu'en 1660 le couple vécut au 'Mechelen" avant de s'installer chez Maria Thins sa belle-mère, qui disposait d'une confortable situation.
    On pense que Vermeer comme son père exerçait une activité de marchand d'art tout en réalisant ses toiles souvent destinées à de riches mécènes et protecteurs . Parmi eux un boulanger Hendrick Van Buyten et un imprimeur Jacob Dissius de Delft qui possédait une vingtaine de toiles soit prés de la moitié de la production artistique de Vermeer...
    Vermeer était aussi sollicité en tant qu'expert en tableaux.

    Jan Vermeer La-Liseuse-a-la-fenetre-vers-1657-1659

    Jan Vermeer van Delft 012 OBNP2009-Y04737Jan%20Vermeer%20-%20The%20Love%20Letter%20Jan%20Vermeer%20-%20Woman%20Weighing%20Pearls%20

    Jan Vermeer van Delft 006

    L'année 1672 qui marqua le début de la guerre franco-hollandaise entraîna des conséquences dramatiques pour Vermeer qui perdit les revenus des fermes et fermages suite aux inondations volontairement pratiquées pour se défendre des armées françaises. Pour élever sa nombreuse famille il fit des emprunts, ses toiles ne se vendaient pas.
    Vermeer fut très affecté par cette situation :
    Le 16 décembre 1675, Johannes Vermeer, à quarante-trois ans, est enseveli dans la Vieille Église de Delft.

    Jan Vermeer van Delft 014

    Jan Vermeer van Delft 024 OBNP2009-Y09994N-V0005-022-the-lacemaker

    tumblr l55orjXzNP1qzzsg4o1 1280

    Vermeer 1657 Officer-with-a-Laughing-Girl

    s4511u

     

    Yahoo!

    8 commentaires
  • gardenia jasminoides

    Arbustes buissonnants à croissance lente, les gardénias sont renommés surtout pour leurs fleurs parfumées. Ce ne sont pas des plantes exigeantes, mais, pour fleurir, elles demandent tout de même certains soins. La seule espèce qui s'acclimate aux appartements es le "jasminoides" (jasmin du Cap). En pot, ce gardénia commun excède rarement 45 cm de hauteur et d'étalement, alors qu'il peut atteindre 1,80 m quand il est cultivé à l'extérieur.

    445px-Gardenia jasminoides cv1

    Les feuilles des "jasminoides" sont luisantes, coriaces, lancéolées et d'un vert sombre très riche, elles sont habituellement opposées, quelquefois disposées en verticilles de trois ou plus et mesurent 10cm de longueur. Les fleurs peuvent être doubles ou semi-doubles (dans ce dernier cas, elles n'ont que deux rangées de pétales).Elles mesurent 5 à 10cm de diamètre et apparaissent solitaires à l'aisselle des feuilles, au sommet des rameaux.

    8797064724510

    On cultive plusieurs formes de cette espèce : " BELMONT" plante très buissonnante portant de grandes fleurs blanches à nombreux pétales, virant au crème avec le temps (ce sont les fleurs de cette espèce que vendent les fleuristes).

      Belmont

    "FORTUNIANA" ou "FLORIDA" plante moins buissonnante dont les fleurs de taille moyenne, à nombreux pétales cireux d'un blanc immaculé jaunissent en vieillissant.

    Gardenia aug florida-01

    "VEITCHII" plante très rameuse dont les fleurs de taille moyenne et à pétales nombreux demeurent d'un blanc pur.

    veitchii

    La plupart des gardénias fleurissent en été. Pour les faire fleurir au début de l'hiver, pincer les boutons floraux sitôt qu'ils se forment. Cette technique réussit très bien à la variété "Vetchii"....

    1009200703521085646785719

     

     

    Yahoo!

    9 commentaires
  • Sans titre 2

    Liste des ingrédients:
    - 750g de cerises bien mûres
    - 100g de farine
    - 90g de sucre en poudre
    - 1 sachet de sucre vanillé
    - 6 oeufs
    - 1/4 litre de lait
    - 1 pincée de sel

    clafoutis-aux-cerises-82832

    Preparation:
    préchauffez votre four à 200° (thermostat 7).
    dénoyautez les cerises.
    battez les oeufs en omelette avec le sel.
    ajoutez le sucre.
    ajoutez la farine.
    ajoutez peu à peu le lait.
    beurrez votre plat.
    versez-y les cerises puis la pâte.
    faites cuire 45mn.
    servez tiède.

    Clafoutis aux cerises part

    21catrt

    Yahoo!

    10 commentaires
  • nenuphar-blanc-visoflora-17684

    Les nenuphars


    A la baronne H. de B.

     

    Nénuphars blancs, ô lys des eaux limpides,
    Neige montant du fond de leur azur,
    Qui, sommeillant sur vos tiges humides,
    Avez besoin, pour dormir, d'un lit pur ;
    Fleurs de pudeur, oui ! vous êtes trop fières
    Pour vous laisser cueillir... et vivre après.
    Nénuphars blanc, dormez sur vos rivières,
    Je ne vous cueillerai jamais !

    Nénuphars blancs, ô fleurs des eaux rêveuses,
    Si vous rêvez, à quoi donc rêvez-vous ?...
    Car pour rêver il faut être amoureuses,
    Il faut avoir le coeur pris... ou jaloux ;
    Mais vous, ô fleurs que l'eau baigne et protège,
    Pour vous, rêver... c'est aspirer le frais !
    Nénuphars blancs, dormez dans votre neige !
    Je ne vous cueillerai jamais !

    Nénuphars blancs, fleurs des eaux engourdies
    Dont la blancheur fait froid aux coeurs ardents,
    Qui vous plongez dans vos eaux détiédies
    Quand le soleil y luit, Nénuphars blancs !
    Restez cachés aux anses des rivières,
    Dans les brouillards, sous les saules épais...
    Des fleurs de Dieu vous êtes les dernières !
    Je ne vous cueillerai jamais !

     

    Barbey d'Aurevilly

    220px-Barbey

    Jules Barbey d’Aurevilly (Saint-Sauveur-le-Vicomte, en Normandie, 2 novembre 1808 - Paris, 23 avril 1889) est un écrivain français. Surnommé le « Connétable des lettres », il a contribué à animer la vie littéraire française de la seconde moitié du XIXe siècle. Il a été à la fois romancier, nouvelliste, poète, critique littéraire, journaliste et polémiste.090410015150145983457210[1]

    Yahoo!

    12 commentaires
  • 6903802683 57dc444427 z

    Après avoir suivi la D.75, on trouve au carrefour de la D.39 le sentier des Cascades du Hérisson . A gauche, on traverse bientôt le torrent devant le Saut Girard puis, après un gué, on passe au Saut du Moulin et au Gourd-Bleu. Le sentier grimpe toujours à travers bois jusqu'au Grand Saut et enfin à la cascade de l'Eventail, la plus somptueuse de cet ensemble. Le sentier se termine au moulin Jacquand ......

    jura 020

    CASCADE--SAUT-GIRARDle-saut-girard-35-mètres

    jura 01910048264

    18 herison2519e901474bd32d47931f0219992ff889-2

    caher17wchutes1

    jura 015le-saut-girard-35-mètres

    le-saut-girard-35-mètrescascade-de-l-eventail

    pt54438Cascade-eventail-DSC 1033

    cascades-du-herisson-1

    8aqq8adz

     

    Yahoo!

    10 commentaires
  • philippe6devalois

    Philippe VI de France, dit Philippe de Valois (né en 1293, mort le 22 août 1350)1 à Nogent le Roi, fut le premier roi de France de la branche collatérale des Valois

    Surnommé le « roi trouvé », ce sobriquet lui fut donné peu après son couronnement lors de la bataille de Cassel du 23 août 1328 par les Flamands lesquels, avant la bataille, s'étaient moqués du roi de France en peignant un coq sur leur étendard avec cette inscription : Quand ce cocq icy chantera, le Roy trouvé cy entrera

    Son accession sur le trône de France en 1328 découle d'un choix politique, fait en deux temps, à la mort de Louis X le Hutin en 1316 puis à celle de Charles IV en 1328, afin d'éviter que la couronne ne passe dans les mains d'un « étranger ». Édouard III d'Angleterre, pourtant petit-fils de Philippe le Bel, est ainsi évincé au profit du neveu de ce dernier.

    Philippe VI de Valois nommé régent

    li-Philippe6philippe-VI

    220px-Sacre philippe VI

    Lors de son avènement, il doit aussi négocier avec Jeanne II de Navarre (1311-1349), fille de Louis X le Hutin qui a été évincée de la couronne de France en 1316 pour motif qu'elle est une femme (avancement de la "loi salique") mais également qu'elle est soupçonnée de batardise ou illégitimité, sa mère ayant été compromise dans le scandale de la tour de Nesle quand elle était mariée au dauphin, futur Louis X. Mais celle-ci revendique de manière parfaitement légitime la couronne de Navarre et les comtés de Champagne et de Brie que Philippe le Bel tenait de son épouse Jeanne 1ère de Navarre. N'étant pas lui-même descendant et héritier des rois de Navarre, comme l'étaient ses prédécesseurs, Philippe VI restitue donc le royaume de Navarre à son héritière légitime Jeanne de Navarre, mais refuse de lui céder la Champagne et la Brie redoutant d'être confronté à un parti trop puissant.

    S'il accède à la tête de l'État le plus puissant d'Occident, il gouverne dans une période de crise qui conduit à la guerre de Cent Ans. Il manque de moyens financiers pour administrer son royaume, ce qui ne peut être obtenu que par la manipulation de la monnaie et des impôts supplémentaires, lesquels ne sont tolérés qu'en période de guerre. Il doit asseoir au plus vite sa légitimité. Il le fait en restaurant l'autorité royale en Flandre en écrasant les rebelles Flamands lors de la bataille de Cassel le 23 août 1328.

    200px-Phil6france

     300px-Bataille de Cassel (1328) bataille cassel

    bataille-cassel-1328-jean-frossard-XVe

    ME0000059759 3

    Par une habile politique diplomatique et matrimoniale, il contribue à augmenter l'influence du royaume à l'Est du royaume de France. Il rachète le Dauphiné pour le compte de son petit-fils, remarie son fils à une héritière potentielle de la Bourgogne et prend une option sur le comté de Provence.

    En conflit larvé avec le roi Édouard III d'Angleterre, il finit par obtenir de celui-ci l'hommage pour la Guyenne, mais leurs intrigues pour le contrôle des Flandres, l'alliance franco-écossaise et la nécessité de justifier l'impôt nécessaire au fonctionnement d'un État moderne, conduisent inexorablement à la guerre de Cent Ans. Celle-ci commence de manière larvée, aucun des deux rois ne pouvant obtenir suffisamment de ressources fiscales pour mener à bien leur ambition. La guerre se mène par alliés interposés, hormis en Guyenne où les forces françaises assiègent Bordeaux mais doivent renoncer faute de vivres. De la même manière si la flotte française est en grande partie détruite à la bataille de l'Écluse en 1340, Édouard III ne peut concrétiser cette victoire sur terre et l'alliance germano-anglaise qu'il a organisée se disloque faute de pouvoir tenir ses promesses pécuniaires.

    hommage edouard III a philippe VI chroniques froissart

    Après la mort du duc Jean III de Bretagne, en avril 1341, un conflit successoral oppose Jean de Montfort à Charles de Blois pour la succession de Bretagne. Philippe VI arbitre en faveur de son neveu, Charles de Blois. Jean de Montfort s'allie aux Anglais, qui débarquent à Brest en 1342 et occupent l'ouest de la Bretagne, ce jusqu'en 1397.

    Le véritable tournant du conflit a lieu en juin 1344, quand Édouard III obtient du Parlement anglais des ressources fiscales importantes pour deux ans. Philippe ne peut répondre qu'en recourant à des mutations monétaires qui entraînent des dévaluations très impopulaires car elles déstabilisent l'économie. Fort de ses ressources financières, Édouard III est capable d'attaquer en force sur au moins deux fronts. Il regagne du terrain en Aquitaine et surtout inflige une défaite écrasante à Philippe à la bataille de Crécy le 11 août 1346. Ce dernier n'a plus les moyens d'empêcher le roi d'Angleterre de prendre Calais après onze mois de siège (1347).

    la-bataille-de-crecy

    C'est complètement discrédité et en pleine épidémie de peste qu'il meurt en 1350.

    mort de philippeVI

     69 Philippe VI ratepetitPhilippe VI

    jhfn4xys[1]

     

     

     

     

    Yahoo!

    8 commentaires
  • le%20semeur

    Caleb, un exemple à suivre

     

    "En ce jour-là, Moïse fit ce serment : Assurément, le pays que ton pied a foulé sera ton héritage et celui de tes fils à perpétuité, parce que tu as pleinement suivi la voie de l’Éternel, mon Dieu." Josué 14.9

     

    Des douze espions envoyés explorer le Pays promis, Caleb fut le seul à suivre pleinement l'Éternel. Les autres avaient vu les mêmes choses, mais seul Caleb (et Josué) fit entièrement confiance à Dieu et traduisit sa foi en actes.

    Dieu nous a donné son Esprit et sa Parole. Mais c'est à nous de décider ce que nous en allons faire.
    Aussi Caleb reçut-il une récompense particulière. Mais cette récompense reposait sur son initiative personnelle. En d'autres termes, plus étendu serait le pays que ses pieds fouleraient, plus grand serait son héritage. Ce serait à lui de déterminer le territoire qu'il parcourrait. Quelques pas ou beaucoup. Le choix lui appartenait.
     
    Cet exemple illustre bien la façon dont Dieu accorde ses bénédictions. Dans une certaine mesure, nous recevons tous la même récompense : aucun de nous n'est sauvé par ses œuvres ; nous recevons tous le Salut par grâce, indépendamment de ce que nous faisons. Cependant, comme le découvrit Caleb, nos récompenses résultent de nos actes, de l'usage que nous faisons des ressources que Dieu nous a données. Si nous sommes fidèles et obéissants.
     
    Par exemple, nous récoltons ce que nous semons (Galates 6.7). Ce que nous recevons dans la vie est en relation directe avec ce que nous avons fait de notre temps, de nos talents et de nos ressources. C'est vrai pour nos finances. Notre santé. Nos relations. Même notre vie spirituelle. Dieu nous donne des ressources, et des occasions de les utiliser. Il nous a donné son Esprit et sa Parole. Mais c'est à nous de décider ce que nous en allons faire.
     
    Aujourd'hui, réfléchissez à votre vie. Que faites-vous de votre temps, vos talents et vos ressources ? Où plantez-vous vos graines ? Quelles sont vos priorités ? Avez-vous accepté des compromis avec le monde ? Ou avez-vous une foi inflexible, une confiance totale en Dieu et en sa Parole ? Assurez-vous de donner la première place à Dieu. Cherchez d'abord son royaume et sa justice. Semez abondamment pour son royaume.
     
    Une prière pour aujourd'hui
    Père, je te remercie pour tout ce que tu m'as donné. Je désire vivre une relation plus profonde avec toi. Je veux chercher d'abord ton royaume. J'ai faim et soif de te connaître, toi et ta Parole. Au nom de Jésus. Amen.

     

    John Roos

    giving10

    ange073

     

    Yahoo!

    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires